Vous êtes ici : Dossiers référencement > Indexation Google

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Tuto : faire indexer son application mobile dans Google

Par , lundi 2 juin 2014

Il est désormais possible de faire indexer votre application mobile dans Google, afin qu'elle apparaisse directement dans les résultats de recherche sous forme d'un bouton, quand une des pages de votre site sort dans les SERP (recherche "In App").

Présentation du concept App Indexing de Google

Google sait indexer le contenu même de l'application mobile et demande aux webmasters de détailler la correspondance des contenus de l'appli avec ceux du site web. L'idée est que, quand une page du site web sort dans les résultats, Google puisse proposer aux internautes un bouton d'accès à l'application directement au bon endroit. C'est ce qu'on appelle aussi la recherche In App.Pour que ce bouton soit affiché, il faut que toutes les conditions suivantes soient réunies :

  • vous avez rendu votre application compatible avec les liens profonds
  • vous avez indiqué à Google la correspondance des contenus entre votre site web et l'app mobile (il faut fournir des liens profonds pour chaque page web qui possède un lien profond correspondant, soit sur chaque page du site, soit dans les sitemaps)
  • l'internaute qui fait la recherche a préalablement installé votre application
  • l'internaute qui fait la recherche utilise l'appareil sur lequel l'application est installée (seul Android est pour l'instant pris en compte)

Voici un exemple pour comprendre l'intérêt :

  • J'ai installé l'application Wikipédia
  • J'ai fait une requête sur Google, avec mon smartphone Android, faisant apparaître une page de Wikipédia dans les résultats
  • Google me propose d'ouvrir soit le site web, soit l'application au même endroit
Indexation applications dans Google

Grâce à l'indexation des applications mobiles par Google, l'internaute peut choisir dans les résultats s'il veut consulter le site ou l'appli

Cette fonctionnalité est disponible pour les recherches effectuées depuis l'application Recherche Google 2.8 ou version ultérieure (sur les appareils équipés d'Android 4.1 ou version ultérieure), et depuis les navigateurs mobiles sur Android si l'utilisateur est connecté à son compte.

Suivez donc les étapes suivantes...

1- Comment rendre une application compatible avec les liens profonds

Instructions techniques

Pour que Google puisse indexer le contenu de votre application, et pour que les utilisateurs puissent accéder à votre application à partir des résultats de recherche Google, vous devez spécifier des filtres d'intention dans le fichier manifeste de votre application. Ceux-ci doivent définir la manière d'atteindre un contenu spécifique au sein de votre application.

Pour configurer un lien profond vers le contenu de votre application, procédez comme suit :

  1. Dans votre fichier manifeste Android, ajoutez un ou plusieurs éléments <intent-filter> pour les activités qui doivent pouvoir être déclenchées à partir des résultats de recherche Google.
  2. Ajoutez une balise <action> indiquant l'action ACTION_VIEW pour l'intention.
  3. Ajoutez une balise <data> pour chaque format d'URI de données accepté par l'activité. Il s'agit du mécanisme principal de déclaration du format de vos liens profonds.
  4. Ajoutez une balise <category> pour les catégories d'intentions BROWSABLE et DEFAULT.
    • La catégorie BROWSABLE est obligatoire pour que l'intention soit exécutable à partir d'un navigateur Web. Sinon, un clic sur un lien dans un navigateur ne redirige pas l'utilisateur vers votre application. Seul le navigateur Web utilise l'URL fournie.
    • La catégorie DEFAULT n'est pas obligatoire si votre seul objectif est de fournir des liens profonds vers votre application dans les résultats de recherche Google. Cependant, la catégorie DEFAULT est obligatoire si vous voulez que votre application Android réponde lorsque les utilisateurs cliquent sur des liens dans toute autre page Web qui renvoie vers votre site Web. La distinction est la suivante : l'intention utilisée à partir des résultats de recherche Google inclut l'identité de votre application. Elle indique donc explicitement que votre application est le destinataire. Les autres liens vers votre site, quant à eux, ne connaissent pas l'identité de votre application. La catégorie DEFAULT permet alors de déclarer que votre application peut accepter une intention implicite.

Voyez un exemple ici.

Recommandations et consignes de Google

Bonnes pratiques relatives au comportement de l'application :

  • Lorsque les utilisateurs appuient sur le bouton "Retour" sur la page associée au lien profond, ils doivent revenir directement à la page des résultats de recherche. Testez les liens profonds de l'application à l'aide d'une page HTML factice contenant un ou plusieurs exemples de liens profonds vers le contenu de votre application. Après avoir suivi l'un des liens profonds vers le contenu de l'application à partir du navigateur, cliquez sur le bouton "Retour" pour vérifier que vous êtes redirigé vers la page contenant le lien profond, et non vers un autre contenu au sein de l'application ou une demande de confirmation.
  • Pour obtenir des conseils sur la manière d'accélérer le démarrage de votre application, veuillez consulter cet article.

Consigne : Lors de l'ouverture d'une application via un lien profond, l'application doit offrir aux utilisateurs une expérience de navigation dite de premier clic libre. Les liens profonds vers l'application doivent rediriger directement l'utilisateur vers le contenu, sans afficher aucune invite ni page interstitielle, écran de démarrage, écran de connexion, etc., venant interrompre l'affichage du contenu. Si l'utilisateur effectue toute action ultérieure, vous pouvez alors l'inviter à faire autre chose, mais l'indexation des applications exige que le premier clic soit libre.

Vous avez fini la 1ère étape (dans votre appli), il reste la seconde (dans votre site web)...

2- Comment ajouter des liens profonds du site web vers l'application

Il est possible d'indiquer si le contenu de chaque page de votre site doit être chargé dans votre application. Deux méthodes équivalentes vous sont proposées pour nous informer de la relation entre une page Web et un lien profond vers votre application :

  • Utiliser un élément <link> dans la section <head> d'une page
  • Utiliser un élément <xhtml:link> dans l'élément <url> du sitemap relatif à la page

Avant de détailler ces 2 possibilités, il faut définir le format d'une URI dans l'application.

Format des URI de l'application

Cet élément <link> indique un URI différent (spécifié dans l'attribut href) qui peut être utilisé pour ouvrir le contenu dans votre application. Le format de l'URI de l'application est le suivant :

android-app://{package_id}/{scheme}/{host_path}

Où :

  • package_id est l'identifiant de l'application tel qu'indiqué dans le Play Store Android ;
  • scheme est le protocole à transmettre à l'application (par exemple, http ou un protocole personnalisé) ;
  • host_path identifie le contenu spécifique au sein de votre application.

Prenons un exemple : nous souhaitons annoter la façon dont le contenu hébergé sur http://example.com/gizmos peut être ouvert dans l'application Android avec l'identifiant de package com.example.android.

Éléments link rel=alternate dans le code HTML

Dans le code HTML de la page http://example.com/gizmos, vous ajoutez un élément <link> pour le lien profond http://example.com/gizmos, comme suit :

<html>
<head>
  ...
  <link rel="alternate" href="android-app://com.example.android/http/example.com/gizmos" />
  ...
</head>
<body> … </body>

Ou, si vous utilisez un protocole autre que HTTP (par exemple, example://gizmo), vous ajoutez ce qui suit :

<html>
<head>
  ...
  <link rel="alternate" href="android-app://com.example.android/example/gizmos" />
  ...
</head>
<body> … </body>

Éléments link rel=alternate dans les sitemaps XML

Dans le sitemap XML de votre site Web, vous pouvez également annoter la relation entre une page et sa méthode d'ouverture dans votre application à l'aide d'éléments <link>. Par exemple :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9"
 xmlns:xhtml="http://www.w3.org/1999/xhtml">
<url>
  <loc>http://example.com/gizmos</loc>
  <xhtml:link rel="alternate" href="android-app://com.example.android/example/gizmos" />
</url>
...
</urlset>

Bonnes pratiques relatives aux sitemaps :

  • Des liens profonds vers l'application ne doivent être inclus que pour les URL canoniques.
  • N'oubliez pas de spécifier un lien profond vers l'application pour votre page d'accueil.
  • Toutes les URL du site web dans un sitemap n'ont pas besoin d'avoir un lien profond correspondant. N'incluez pas de liens profonds qui ne sont pas compatibles avec votre application.
  • Si vous possédez un site d'actualités et que vous utilisez des sitemaps Google Actualités, assurez-vous d'inclure vos annotations de liens profonds dans les sitemaps Google Actualités ainsi que dans vos sitemaps généraux.
  • Ne fournissez pas d'annotations pour les liens profonds qui exécutent du code ARM natif. Ainsi, l'indexation des applications fonctionne sur toutes les plates-formes.

Mettre à jour le fichier robots.txt

Lorsque Google indexe le contenu de votre application, cette dernière doit envoyer toutes les requêtes HTTP qu'elle lance habituellement. Cependant, ces requêtes apparaissent sur vos serveurs comme émanant de Googlebot. Par conséquent, le fichier robots.txt de votre serveur doit être configuré correctement de manière à autoriser ces requêtes. Par exemple, votre fichier robots.txt peut inclure ce qui suit :

  User-Agent: Googlebot
  Allow: /

Le comportement de l'application ne devrait pas changer sous prétexte que l'application ou le serveur détecte Googlebot. Considérez que les appels réseau effectués à partir de votre application avec Googlebot proviennent d'un utilisateur valide.

3- Dernière étape : prévenir Google !

Vérifiez que tout est OK en passant en revue chacun de ces points :

Dans votre application Android

  • L'application est compatible avec les liens profonds. Le fichier manifeste décrit un filtre d'intention avec l'action android.intent.action.VIEW, et contient les catégories android.intent.category.BROWSABLE et android.intent.category.DEFAULT.
  • La mise en œuvre des liens profonds vers l'application a été testée en exécutant la commande "adb shell am start [lien profond]" sur un appareil Android.
  • Après l'ouverture d'un lien profond, le bouton RETOUR vous ramène à l'écran précédent
  • Après l'ouverture d'un lien profond, un contenu pertinent s'affiche sans nécessiter aucune autre action. L'application fournit le "premier clic libre".
  • L'application accepte les liens profonds qui ouvrent l'écran d'accueil

Sur votre site web

  • Des annotations de liens profonds ont été ajoutées aux sitemaps ou aux pages Web.
  • Aucun des domaines ou sous-domaines dont l'application a besoin des ressources ne possède un fichier robots.txt qui empêche Googlebot d'accéder à ces ressources
  • Des annotations de liens profonds n'ont été fournies que pour des URL Web canoniques

Ensuite, vous devez informer Google que vous avez terminé les étapes ci-dessus.

Questions - réponses

L'indexation des applications a-t-elle un impact sur le classement Google ?

L'indexation des applications n'a pas d'impact sur le classement de votre site web sur la page des résultats de recherche. Elle a cependant un impact sur la manière dont votre site web s'affiche dans les résultats : un bouton est ajouté pour proposer d'ouvrir le contenu dans votre application, si celle-ci est installée sur l'appareil de l'utilisateur.

On peut imaginer que l'affichage de ce bouton dans le snippet attire l'attention de l'internaute, ce qui confère au final un avantage en termes de taux de clic, et donc de trafic SEO.

À quelle fréquence mon application est-elle explorée ?

Google utilise de nombreux indicateurs pour déterminer la fréquence à laquelle votre application est explorée, comme pour l'indexation des sites web. En règle générale, la fréquence d'exploration de votre application est similaire à la fréquence d'exploration de votre site.

Puis-je ajouter un nouveau sitemap avec des liens vers mon application tout en conservant les sitemaps antérieurs ?

Oui. Comme pour les sitemaps réservés au web, il est possible d'utiliser plusieurs sitemaps pour votre contenu.

Comment savoir si l'indexation fonctionne ?

Après avoir envoyé un sitemap mis à jour, vous devriez voir le nombre de liens vers l'application fournis s'afficher dans les outils pour les webmasters.

Source : Google

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.