Le système First Click Free de Google

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel

Description du système Google First Click Free​

Découvrez le principe First Click Free proposé par Google au début uniquement pour Google Actualités et (depuis 2008) pour Google Search en général. Est-ce une opportunité pour les éditeurs de site ou plutôt pour Google ? Voici quelques pistes de réflexion...

Article mis à jour le 29/09/2015, publié initialement le 18/10/2008

First Click Free

Le système First Click Free (Premier Clic Gratuit) proposé par Google

First Click Free : comment ça marche ?​

Le principe du système First Click Free ("1er clic gratuit") est de permettre aux éditeurs de sites ayant un contenu accessible uniquement aux membres ou aux clients de le faire indexer par Google afin d'obtenir en retour du trafic issu des recherches Google.

Concrètement, Google propose ni plus ni moins de faire du cloaking :

  • sur vos pages à accès restreint, vous mettez en place une détection du type de visiteur : si c'est Googlebot, vous lui laissez l'accès pour qu'il indexe tout le contenu, tandis que si c'est un internaute, vous ne lui donnez l'accès que s'il a payé. Sauf que... (voir ci-après)
  • Google peut donc indexer les contenus en question et a fortiori lister les pages concernées dans les résultats de recherche
  • si un internaute arrive sur votre site (rubrique payante) en provenance de Google, Google exige que vous laissiez l'internaute consulter votre page de contenu. Bien entendu cet internaute ne pourra pas consulter d'autres pages de votre site sans payer : seule la première page consultée en provenance d'une recherche Google est gratuite (c'est le First Click Free).
Comme son nom ne l'indique pas (sic), vous devez en réalité autoriser les internautes à consulter gratuitement plusieurs pages par jour (à condition qu'à chaque fois ils proviennent du site Google). Pendant plusieurs années Google avait fixé ce nombre à 5, mais depuis septembre 2015 ce nombre est fixé à 3 (source) : les internautes venant de Google doivent pouvoir consulter au moins 3 contenus par jour.

Ne me demandez pas comment vous allez faire pour les identifier, d'ailleurs même Google ne veut pas répondre à cette question. Car c'est très compliqué quand ils utilisent plusieurs navigateurs et surtout plusieurs appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones avec éventuellement des IP différentes).

2015 : Google assouplit les règles​

En septembre 2015, Google a légèrement assoupli les exigences imposées aux sites qui utilisent le système First Click Free permettant de faire indexer par Google des contenus accessibles aux internautes uniquement sur abonnement.

Le changement du 29/09/2015 porte sur le nombre d'articles que les internautes peuvent consulter gratuitement s'ils proviennent de Google. Jusqu'à cette date, Google exigeait des éditeurs que les internautes puissent consulter au moins 5 articles par jour. Désormais, ce nombre est abaissé à 3 (source).

Cette spécification concerne aussi bien les contenus référencés par Google Actualités que ceux situés dans le moteur de recherche généraliste.

Le débat autour du First Click Free​

Certains éditeurs de sites y voient une solution miracle et remercient Google. Voici pourquoi je ne partage pas leur avis...

Avec ce système, Google a accès gratuitement à 100% d'un contenu que l'éditeur a pourtant choisi de faire payer. Google peut indexer l'ensemble du contenu et non pas seulement un titre et un chapeau d'article, ce qui lui permet de faire apparaître les pages concernées pour un très grand nombre de requêtes. Jusque-là ok mais il ne faut pas oublier que Google tire un revenu (via les liens sponsorisés AdWords ou AdSense) de tout ce contenu alors même que les internautes doivent payer pour le consulter !

Bien entendu, pour ne pas décevoir ses utilisateurs, Google demande aux éditeurs d'offrir leur contenu, sous forme d'une sorte de Promo Google permanente ! D'ailleurs, j'ai du mal à comprendre pourquoi Google se permet de dicter le nombre de consultations gratuites que l'éditeur peut autoriser : n'est-ce pas l'éditeur qui doit choisir ça ?

Les internautes qui connaissent suffisamment bien Google sauront qu'il suffit de faire une recherche sur Google et de cliquer sur le lien vers l'article pour le consulter gratuitement. Par exemple, on vous donne l'URL d'un article du Wall Street Journal et en cliquant dessus on vous demande de souscrire à un abonnement pour le lire. Prenez son titre, tapez-le dans Google en ajoutant "Wall Street journal" à la requête, et cliquez. L'article sera disponible en entier gratuitement.

On n'avait pas besoin du First Click Free pour mettre en place un tel système ; on peut aussi utiliser un autre système assez proche consistant à faire indexer le titre et l'introduction de chaque article payant : c'est le principe des archives payantes partiellement indexées (pour lire l'article en entier, l'internaute doit payer). Par contre je le reconnais, cette indexation partielle est bien moins efficace en termes SEO.

Google incite à faire du cloaking avec toutes les explications techniques nécessaires. Certes, si le contenu fourni à Googlebot est identique à celui fourni aux internautes, c'est une forme de cloaking acceptée par les moteurs de recherche. Mais en donnant l'habitude aux éditeurs de sites d'intégrer du cloaking, il ne faut pas s'étonner que certains cèdent à la tentation d'adapter (optimiser !) les pages servies à Googlebot...

Que se passera-t-il si un éditeur laisse Google indexer son contenu payant (grâce au cloaking) mais refuse de laisser l'internaute consulter le contenu gratuitement ? Google sortira-t-il ce site de l'index pour cause de cloaking ? Google effectue-t-il des contrôles pour vérifier que l'implémentation technique est correcte ?

Comment tester si ce modèle économique est rentable pour vous​

Malgré mes remarques assez négatives mentionnées précédemment, je pense qu'il peut y avoir des cas où ce modèle économique peut fonctionner. En tout cas, grâce à la possibilité extraordinaire du monde numérique de pouvoir faire du tracking sur toutes les actions emarketing, les éditeurs de site peuvent fort bien mesurer si un système du genre First Click Free est rentable pour eux. Il suffit de mettre en place les bons outils, de faire les bonnes mesures pour au final se donner les moyens de vérifier si c'est rentable. En tout cas c'est exactement le genre de démarche qui est expliquée dans ma formation Web Analytics, organisée par Ranking Metrics.

Ce qui me laisse penser que ce modèle économique risque de ne pas être le bon, c'est qu'avec un référencement efficace, l'internaute qui trouve un site via Google arrive directement sur la page qui l'intéressait : il n'a pas forcément besoin/envie de voir les autres pages. Dans ce cas de figure, si la 1ère page consultée est gratuite, le site ne rentabilisera sans doute pas sa zone payante.

Votre avis sur ce "Premier Clic Gratuit" ?​

Et vous qu'en pensez-vous ? Si vous avez une zone à accès payant, avez-vous testé un système comme le First Click Free ? Ou bien un niveau intermédiaire avec l'introduction seulement indexée ?
 
WRInaute accro
Ça me paraît clair : la première page payante devenant gratuite et contenant forcément l'information recherchée, il y aura perte de rentabilité pour le site.
Mais il faudrait effectivement des exemples concrets pour évaluer ça.

Le fond de la question, c'est que GG ne supporte pas de se voir refuser l'indexation de certains documents. C'est un boulimique qui sait que beaucoup d'infos essentielles sont payantes, il veut monétiser cette info de qualité qui aujourd'hui lui échappe.
Faudrait qu'il offre une carotte.
 
WRInaute passionné
De toute façon, le contenu payant sur le Web on voit vite ce que ça donne. Y compris pour des sites de qualité.
 
WRInaute accro
Je suis totalement contre vis à vis de l'internaute pour la simple raison que les sites payant vont vite créer des pages pour ce placer sur des expressions ou mot clé afin de récupérer des visites, mais rien ne leur empêchera alors de ne fournir qu'une partie de l'info et non sa totalité.

La seule solution que je vois et que GG mette un gros $ devant les résultats issues de ses sites afin que l'internaute sache, avant d'y accèder, que son contenu est payant.
 
WRInaute discret
cela va aussi leur permettre de savoir un peu plus si le contenu est de qualité
et combien ou comment et quand pour un site ayant un accès payant
:)
 
WRInaute occasionnel
Bonjour,

j'ai tendance à considérer qu'une partie de ce qui fait la valeur d'une information payante réside dans sa confidentialité.

Laisser Google ou un autre moteur indexer ce contenu, autant le mettre en accès libre, il sera de toute façon pillé.
 
WRInaute accro
il n'y a pas que le contenu payant, il y a le contenu qui ne "s'ouvre" qu'après un certain délai aussi... je n'ouvre mes fiches qu'au bout de 15 jours... avant elles nécessitent une inscription gratuite

Par contre j'ai pas capté, ca se fait où ca ?
 
WRInaute accro
Bonjour

Cet accès limité à des contenus payants ( mais gratuits par Google ), ne marche que si les données payantes sont au moins relativement constantes, c'est-à-dire ne changent pas constamment. Au moins par catégories de pages payantes.

Mon site, donne accès à des statistiques/pronostics de courses de chevaux, qui par définition changent tous les jours avec les nouvelles courses qui apparaissent.

D'autre part, il y a la question du nombre de pages payantes ( si elles changent tous les jours ). S'il y a très peu de pages payantes, le webmaster y perd, puisqu'une grande fraction de son contenu payant, devient gratuit pour les visiteurs de Google.

Donc, dans l'ensemble, bien que mon site soit gratuit pour l'instant, je ne pense pas qu'un tel système puisse m'intéresser.

Bien à vous.

Amicalement.

Jean-François Ortolo
 
WRInaute impliqué
Je me suis pincé en lisant l'article sur leur blog.

En bref, il faut que si le HTTP_REFERER est google, la première page soit en accès libre, mais pas pour les autres!

C'est peut etre une bonne idée de mettre sa première page en clair, mais je ne vois pas du tout pourquoi ce serait une bonne idée uniquement pour les gens qui accèdent au site depuis une SERP. Ils nous prennent vraiment pour des andouilles. Et encore, je reste poli.
 
Nouveau WRInaute
Vap a dit:
Je me suis pincé en lisant l'article sur leur blog.

En bref, il faut que si le HTTP_REFERER est google, la première page soit en accès libre, mais pas pour les autres!

C'est peut etre une bonne idée de mettre sa première page en clair, mais je ne vois pas du tout pourquoi ce serait une bonne idée uniquement pour les gens qui accèdent au site depuis une SERP. Ils nous prennent vraiment pour des andouilles. Et encore, je reste poli.

C'est bien ce que je craignais donc :/ Changer le HTTP_REFERER pourrait donc au final permettre de visiter tout le site gratuitement ?

Et quid de "je vois un lien, j'essaie de le trouver sur google pour pouvoir y accèder gratuitement" ?
 
WRInaute impliqué
dabYo a dit:
C'est bien ce que je craignais donc :/ Changer le HTTP_REFERER pourrait donc au final permettre de visiter tout le site gratuitement ?

Non, GG demande que seule la première page soit accessible ainsi.

Le problème n'est pas là, car rien n'est obligatoire.

Et c'est peut etre une bonne idée d'avoir une page de preview sur un site payant. Mais cette page de previez devrait être accessible à tous les visiteurs, pas seulement GG.

En effet, GG demande que cet accès soit réservé aux visiteurs venant de GG (googlebot et visiteurs cliquant dans les SERP). Du coup, passer par GG donnerait un avantage par rapport à suivre un lien qui conduit au site. On voit bien le bénéfice pour GG, mais pas trop celui du webmaster.

Comme noté dans l'article de Olivier, GG demande de présenter un contenu différent selon le visiteur, c'est du cloaking, pratique que GG dit vouloir combattre. Ca aussi c'est fort de café!

Rien ne les arrête. J'espère que les webmasters ne vont pas souscrire a cette proposition.
 
WRInaute passionné
Je m'était intéressé au sujet il y a quelque temps, mais moi j'avais compris les choses un peu différemment.
Je m'explique : pour moi, les sites payant donneraient accès à googlebot non pas via le HTTP_REFERER mais via un login/password ce qui se fait déjà.
par contre la nouveauté serait que le visiteur ayant trouvé des résultats correspondants à sa recherche puisse les consulter ! ce qui est tout à fait légitime à mon avis.

Car ce qui se passe actuellement, c'est que parfois quand vous faites une recherche sur un sujet, vous tombez sur des sites qui parlent de ce sujet, ils sont indexés et bien positionnés par rapport à ces mots clés , or, quand vous accédez au site, vous vous retrouvez devant une page vous demandant de payer, ou alors des textes grisés ...etc

donc ces sites là bénéficient de l'indexation et du positionnement offert par google pour faire payer les visiteurs ensuite ! à mon avis ce n'est pas légitime, car il faut que le visiteur puisse voir gratuitement ce que le bot vois ! sinon c'est du cloaking pure et simple comme dit dans l'article.

ces sites doivent choisir entre :
- indexé et se faire positionner sur le contenu de leurs pages, mais donner l'accès aux visiteurs pour ces pages là.
ou bien
- indexé et se faire positionner sur le contenu que voient les visiteurs réelement une fois sur le site et là ca va faire des dégâts ...
 
WRInaute accro
A la place des propriétaires de sites possédant du contenu payant ou à l'accès restreint, je me réjouirais de ce point.
Il leur est possible désormais de profiter des joies de l'indexation et du trafic issu du moteur sans enfreindre de "règle Google".
Et il est selon moi tout à fait normal que Google demande une contrepartie au cloaking effectué. Cette contrepartie, c'est de donner à l'internaute la page qu'il a pu trouver sur Google grâce à ce cloaking. C'est du donnant - donnant quoi.

Après, si on ne souhaite pas faire indexer gratuitement son contenu, ce que je peux comprendre, rien n'empêche de se passer du trafic issu de Google (qui n'est pas un service public, je le rappelle).
 
WRInaute impliqué
aladdin a dit:
il faut que le visiteur puisse voir gratuitement ce que le bot vois ! sinon c'est du cloaking pure et simple comme dit dans l'article.

Oui, il faut que les visiteurs et le bot voient la même chose. Mais ce n'est pas ce dont parle l'article sur le blog GG.

Ils veulent que le site soit en lecture gratuite pour le bot et pour les visiteurs venant de GG, mais pas les autres.
 
WRInaute accro
Vap a dit:
aladdin a dit:
il faut que le visiteur puisse voir gratuitement ce que le bot vois ! sinon c'est du cloaking pure et simple comme dit dans l'article.

Oui, il faut que les visiteurs et le bot voient la même chose. Mais ce n'est pas ce dont parle l'article sur le blog GG.Ils veulent que le site soit en lecture gratuite pour le bot et pour les visiteurs venant de GG, mais pas les autres.
Evidemment. Sinon c'est gratuit pour tout le monde :) Soit on donne à google et au visiteur qu'il amène l'acces au contenu, soit à aucun des deux. Je vois pas ce qu'il y a à redire à ça ...
 
WRInaute impliqué
nickargall a dit:
Vap a dit:
aladdin a dit:
il faut que le visiteur puisse voir gratuitement ce que le bot vois ! sinon c'est du cloaking pure et simple comme dit dans l'article.

Oui, il faut que les visiteurs et le bot voient la même chose. Mais ce n'est pas ce dont parle l'article sur le blog GG.Ils veulent que le site soit en lecture gratuite pour le bot et pour les visiteurs venant de GG, mais pas les autres.
Evidemment. Sinon c'est gratuit pour tout le monde :) Soit on donne à google et au visiteur qu'il amène l'acces au contenu, soit à aucun des deux. Je vois pas ce qu'il y a à redire à ça ...

Encore une fois, GG ne propose pas de rendre tout le site accessible aux visiteurs qu'il envoie. Il veut qu'une page de preview soit accessible. Pourquoi ne pas rendre cette page accessible à tous?

Mais pour te répondre, si le contenu se retrouve entièrement accessible pour les visiteurs avec HTTP_REFERER google, combien de temps le site payant va-t-il tenir? Combien de temps faudra-t-il pour tout le monde change son referer automatiquement?
 
WRInaute accro
Vap a dit:
Encore une fois, GG ne propose pas de rendre tout le site accessible aux visiteurs qu'il envoie. Il veut qu'une page de preview soit accessible. Pourquoi ne pas rendre cette page accessible à tous?
Ben parce que sinon il ne serait plus payant ? C'est pas une bonne réponse ça ? :)
Vap a dit:
Mais pour te répondre, si le contenu se retrouve entièrement accessible pour les visiteurs avec HTTP_REFERER google, combien de temps le site payant va-t-il tenir? Combien de temps faudra-t-il pour tout le monde change son referer automatiquement?
Dans ce cas, il faut se passer de Google et être logique. Soit on veut pouvoir bénéficier du trafic issu de Google et on accepte ses règles, soit on s'en passe.
 
WRInaute impliqué
nickargall a dit:
Vap a dit:
Encore une fois, GG ne propose pas de rendre tout le site accessible aux visiteurs qu'il envoie. Il veut qu'une page de preview soit accessible. Pourquoi ne pas rendre cette page accessible à tous?
Ben parce que sinon il ne serait plus payant ? C'est pas une bonne réponse ça ? :)

Non, c'est pas une bonne réponse, parce que je ne parle que d'une page, pas de tout le site.

nickargall a dit:
Vap a dit:
Mais pour te répondre, si le contenu se retrouve entièrement accessible pour les visiteurs avec HTTP_REFERER google, combien de temps le site payant va-t-il tenir? Combien de temps faudra-t-il pour tout le monde change son referer automatiquement?
Dans ce cas, il faut se passer de Google et être logique. Soit on veut pouvoir bénéficier du trafic issu de Google et on accepte ses règles, soit on s'en passe.

Ca ne viole aucune règle de ne pas faire de cloaking du tout. Ca ne viole aucune règle d'avoir une (petite) partie de son site payant accessible gratuitement, cette partie servant a se faire indexer.

Par contre ça me gêne de donner encore un avantage a GG par rapport aux autres moyens d'accéder à un site donné. Je ne participerai pas à cela en tout cas. Et il ne faudra pas se lamenter sur le pouvoir de GG sur le web après. Je ne parle pas pour toi spécialement, mais en général.
 
WRInaute accro
Bien sur, mais si tu souhaites faire diminuer l'hégémonie de Google, il n'y a pas beaucoup de possibilités, à part promouvoir activement l'utilisation d'autres moteurs de recherche.
Ca ne viole aucune règle de ne pas faire de cloaking du tout. Ca ne viole aucune règle d'avoir une (petite) partie de son site payant accessible gratuitement, cette partie servant a se faire indexer.
Je suis tout à fait d'accord.
 
WRInaute impliqué
nickargall a dit:
Bien sur, mais si tu souhaites faire diminuer l'hégémonie de Google, il n'y a pas beaucoup de possibilités, à part promouvoir activement l'utilisation d'autres moteurs de recherche.

Je suis tout a fait d'accord.

En l'absence d'alternative crédible pour les pages francophones, on peut toutefois essayer de ne pas se mettre dans la gueule du loup encore plus.
 
WRInaute accro
Vap a dit:
dabYo a dit:
C'est bien ce que je craignais donc :/ Changer le HTTP_REFERER pourrait donc au final permettre de visiter tout le site gratuitement ?

Non, GG demande que seule la première page soit accessible ainsi.
il suffit de visiter le site en venant de google pour chacune des pages
Vap a dit:
On voit bien le bénéfice pour GG, mais pas trop celui du webmaster.
si, il aura l'autorisation de google de faire du cloacking
Vap a dit:
nickargall a dit:
Vap a dit:
Encore une fois, GG ne propose pas de rendre tout le site accessible aux visiteurs qu'il envoie. Il veut qu'une page de preview soit accessible. Pourquoi ne pas rendre cette page accessible à tous?
Ben parce que sinon il ne serait plus payant ? C'est pas une bonne réponse ça ? :)

Non, c'est pas une bonne réponse, parce que je ne parle que d'une page, pas de tout le site
évidemment, si tu n'as qu'une seule page indexée par google pour chacun de tes sites, ça change tout :lol:
 
WRInaute impliqué
Leonick a dit:
Vap a dit:
Non, c'est pas une bonne réponse, parce que je ne parle que d'une page, pas de tout le site
évidemment, si tu n'as qu'une seule page indexée par google pour chacun de tes sites, ça change tout :lol:


Bref, GG demande que le contenu des pages indexées soient accessibles sans mot de passe quand on vient de chez eux. A aucun moment ils ne demandent que toutesles pages du site soient accessibles de cette façon.

Ce qui veut dire qu'une partie seulement (qui peut etre relativement petite) du site payant est destinée à être indexée. Pour toutes les pages de cette partie, le contenu doit etre visible sans mot de passe si le visiteur vient de GG. Je dis simplement que cette partie du site devrait etre accessible a tous sans mot de passe. IL n'y a aucune raison d'avantager les visiteurs qui viennent de GG.

Autrement dit, sur un site payant, on fait une partie preview gratuite pour donner aux gens l'envie de payer pour voirle reste. Ca a été la stratégie de canal+ dans le monde de la TV avec leurs plages en clair.

Ca se fait sans cloaking, ni favoristime pro GG. J'espère avoir été plus clair cette fois. :D
 
WRInaute accro
Oui, là c'est bon, même moi j'ai compris :)
Mais ce que veut GG, ce ne sont pas des pages-amorces, c'est du vrai contenu qui rencontre parfaitement la requête.
 
WRInaute accro
ceci dit ... Google aura le droit d'afficher le cache de ces pages ? non parce que là on gagne vraiment zéro, meme pas les pubs
 
WRInaute accro
Vap a dit:
Ce qui veut dire qu'une partie seulement (qui peut etre relativement petite) du site payant est destinée à être indexée.
sua f que si le contenu vraiment intéressant n'est accessible qu'en version payante, personne ne va venir s'inscrire en provenance de gg, vu que ces pages intéressantes ne seront pas indexées, et que le contenu plus standard pourra se trouver aisément sur bien d'autres sites.
Donc si tu veux te positionner sur du contenu vraiment intéressant, qu'on ne trouve nulle part ailleurs (sinon pourquoi payer un accès) il faudra donner accès à google à ce contenu et donc si je recherche juste cette information là, tu devras me laisser le "First Click Free", et donc accès à toute la page intéressante. Et comme rien d'autre ne m'intéresse pour l'instant, je ne payerais pas pour avoir l'accès.
Et quand j'aurais besoin d'une autre info, je retournerais faire ma recherche sur google et j'aurais, de nouveau, encore accès au contenu de cette nouvelle page :lol:
de la même façon que quand je veux faire une recherche plus "poussée" sur WRI, je le fais via google.
Mais effectivement, si tu n'as pas l'intention de faire indexer tes pages d'accès payant, pour augmenter ton nombre de visiteurs, cela ne changera rien pour toi.
finstreet a dit:
ceci dit ... Google aura le droit d'afficher le cache de ces pages ? non parce que là on gagne vraiment zéro, meme pas les pubs
non, tu lui demandes un nosnippet
 
WRInaute impliqué
Szarah a dit:
Oui, là c'est bon, même moi j'ai compris :)
Mais ce que veut GG, ce ne sont pas des pages-amorces, c'est du vrai contenu qui rencontre parfaitement la requête.

Non, ce que veut GG c'est quetu présente aux visiteurs venant de GG le même contenu qu'a googlebot. A aucun moment (je me répète je crois) ils ne disent plus que ça.

@ Leonick, même réponse. Tu n'as pas besoin de mettre toute l'info intéressante dans la page indéxée par GG.

Les commentaires sur le blog de GG ont évolué. Au début, des enthousiastes. Maintenant ils disent comme moi. En voici un qui résume bien la situation a mon avis:

This is not something Google is "creating" just endorsing. This is easily implemented, but how many people are actually going to do this? Why would you provide free access to only Google users?

What it boils down to, is will this increase registration conversion rates at sites?

There's two sides to this; first off if showing the "first click for free" does increase the conversion ratio, then you should do that for everyone who visits your site, not just those coming from Google results.

Second off, if you decide to do this only for Google users, people are going to spoof their referer ID to get to your content for free, not just for the first click, but for everywhere this is enabled on your site, which seems like it would reduce registration rates.

I see absolutely no reason a website should choose to do this.

La bonne nouvelle c'est que tout ceci n'est pas du tout obligatoire. Que ceux qui trouvent ça bien l'implémentent et racontent les conséquences ici. :D
 
WRInaute accro
Vap a dit:
@ Leonick, même réponse. Tu n'as pas besoin de mettre toute l'info intéressante dans la page indéxée par GG.
ce que tu n'as pas l'air de comprendre, c'est que si ton information réellement intéressante (qu'on ne trouve nulle part ailleurs) n'est pas indexée par gg, tu ne pourras pas récupérer une grande partie de visiteurs potentiels (et par extension payant pour l'accès restreint)
Vap a dit:
La bonne nouvelle c'est que tout ceci n'est pas du tout obligatoire. Que ceux qui trouvent ça bien l'implémentent et racontent les conséquences ici. :D
Heureusement, mais je ne l'avais pas lu comme toi, avec une obligation.
Là, gg fait juste remarquer (à mots couverts), que si tu fait du cloacking pour les moteurs, en n'affichant rien en contrepartie pour le visiteur, la sanction sera très rapide : déclassement partiel ou global.
 
WRInaute impliqué
Leonick a dit:
Vap a dit:
@ Leonick, même réponse. Tu n'as pas besoin de mettre toute l'info intéressante dans la page indéxée par GG.
ce que tu n'as pas l'air de comprendre, c'est que si ton information réellement intéressante (qu'on ne trouve nulle part ailleurs) n'est pas indexée par gg, tu ne pourras pas récupérer une grande partie de visiteurs potentiels (et par extension payant pour l'accès restreint)
Bah, je crois que je comprends l'anglais aussi bien que toi, sinon mieux. :D

Vap a dit:
La bonne nouvelle c'est que tout ceci n'est pas du tout obligatoire. Que ceux qui trouvent ça bien l'implémentent et racontent les conséquences ici. :D
Heureusement, mais je ne l'avais pas lu comme toi, avec une obligation.
Là, gg fait juste remarquer (à mots couverts), que si tu fait du cloacking pour les moteurs, en n'affichant rien en contrepartie pour le visiteur, la sanction sera très rapide : déclassement partiel ou global.

Oui, c'est dit dans leur blog.

A aucun moment tu n'a répondu a ce que je dis, tant pis, je m'arrête là. La seule chose qu'on puisse dire c'est qu'on n'est pas d'accord entre nous. Et j'attend de voir si un seul site payant fait ce que GG propose.

Edit pour séparer la citation du reste proprement.
 
WRInaute accro
Vap a dit:
Et j'attend de voir si un seul site payant fait ce que GG propose.
ils ne le feront pas, car sinon, dès qu'une page sera en accès payant, je rechercherais son url dans google, je viderais mes cookies et je cliquerais sur le lien pour voir gratuitement l'info.
La seule différence, c'est que les sites qui, actuellement, font du cloacking pour, au final, que l'internaute arrive sur une page quasi vide lui demandant de payer pour en voir plus, vont se retrouver pénalisées, au départ, juste pour ces pages là, mais à terme peut-être sur la quasi totalité du site. C'est tout.
Donc soit ils jouent le jeu, soit ils sont carton rouge 8)
Concrètement, tu fais un blog sur le référencement, en accès libre, tu met des infos équivalentes à WRI, donc j'irais sur WRI et, en plus, je ne connaitrais même pas ton site, car si tu caches le contenu intéressant, tu vas indexer ton site sur quoi, allez 100 pages :lol:
donc tu seras sur la 5° page des SERP pour ces requêtes généralistes
 
WRInaute impliqué
N'est-ce pas un peu une Antinomie lorsque l'on sait que Google travaille aussi sur un projet d'agrandir ses descriptions ? ( plus de termes pour chaque site ).
Je veux dire, si on a la réponse sans aller sur le site...
 
WRInaute accro
Quand je tombe sur un "first click free", j´appuie sur la flèche verte "retour" dans les 0,3 secondes qui suivent...

Donc, je pense que l´idée de proposer un contenu "payant" en terme de résultat est intéressant (contenu unique ou contenu d´une qualité extraordinaire,etc.) mais qu il faut absolument que l´internaute puisse identifier cette nature avant de se rendre sur le site.

Il faudrait prévoir une sorte de filtre ou l´internaute pourrait choisir "prendre en compte les contenus payant" ou non.

Résumons nous :

- oui, un contenu payant devrait être "trouvable"
- non, il ne faut pas "confronter" l´internaute avec la page 1 click free sans qu´il le fasse de sa propre initiative
- "marquer" les résultats payant dans les SERP (symbole $ ou comparable)
- Possibilité de filtrer les résultats payants.

je pense donc que si l'internaute peut choisir de trouver ces résultats (ou non) et peut choisir de s´y rendre ou non sans être pris par défaut, ceci est une bonne idée.
 
WRInaute accro
Bonjour

Pour ce qui est de l'identification des accès multiples à un site ( 3 au maximum venant par l'intermédiaire de Google ), au lieu de cookies on peut utiliser l'ip de connexion ?

Ou bien un mix du cookie de session et de l'adresse ip ?

Quant à savoir si la visite est celle d'un Googlebot, je le déduis du reverse de l'ip.

Mais... Pour les IPv6 comment faire pour identifier Google ?

Super merci pour vos réponses.

Respectueusement.
 
WRInaute accro
Bonjour

Voilà j'ai fait la fonction tmp_is_free_content($remote_ip) sur mon site.

Elle rend true quand le contenu doit nécessairement être en clair, false sinon.

Elle tient compte correctement soit de l'ip remote, soit de la session ( $_SESSION['SES'] sur mon site ).

Et... Mon site est gratuit, pas payant. ;)

Amicalement.
 
Discussions similaires
Réponses
3
Affichages
3K
mathieukassovitz
M
Haut