Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Les backlinks nofollow ne peuvent nuire, sauf en cas de spam massif

Dans une nouvelle vidéo, Matt Cutts confirme que les backlinks nofollow sont ignorés par Google et ne peuvent donc pas nuire au site qui les reçoit. Sauf en cas de gros spam…

Matt Cutts répond à la question suivante :

I’m building links, not for SEO but to try and generate direct traffic, if these links are no-follow am I safe from getting any Google penalties? Asked another way, can no-follow links hurt my site?

En gros, est-ce que des backlinks nofollow peuvent nuire à la visibilité de mon site dans Google ?

La première réponse est sans surprise : non, des liens nofollow ne peuvent pas nuire au site qui les reçoit.

Typically, nofollow links cannot hurt your site.

Matt Cutts spam liens nofollow

Matt Cutts parle des cas de spam massif avec des liens nofollow

Mais ce qui risque de perturber des milliers de webmasters et référenceurs, c’est la nuance apportée ensuite par Matt Cutts. Il explique que si l’on fait du spam à grande échelle pour obtenir des liens vers son site (spam de commentaires ou de forum par exemple), alors même si ces liens sont en nofollow, une action manuelle pourra être infligée au site qui les reçoit.

Même s’il faut à mon avis comprendre sa remarque comme étant un cas très particulier (très rare), j’ai peur que trop de monde ne commence à penser que finalement, Google tient compte des liens nofollow.

Moi ce qui me gène dans cette déclaration de Matt Cutts, c’est qu’elle relance les craintes des possibilités de Negative SEO (techniques consistant à nuire directement au SEO d’un concurrent). En effet, voici ce qu’on peut comprendre de cette vidéo :

  • alors que le nofollow était présenté comme une arme contre les spammeurs, il n’est pas assez efficace
  • un lien nofollow n’est pas ignoré dans 100% des cas
  • il y a un risque qu’on soit tenu responsable de backlinks qu’on n’a jamais faits ou demandés, même s’ils sont nofollow

Qu’en pensez-vous ?

Voici la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=QSEqypgIJME

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

9 commentaires

Daweide

Vive le Negative SEO… mes concurrents vont encore s’en donner à coeur joie !

Répondre
François Grante

Encore une réponse de normand comme on les aime. Cela confirme au moins une chose : les liens en NoFollow ne sont pas totalement ignorés par Google.

Mais au final sa réponse ne me surprend pas, car un nombre massif de liens NoFollow est un assez bon moyen de détecter le spamco par exemple.

Répondre
hams

Je pense que ce n’est pas difficile de comprendre qu’un site risque une pénalité MANUELLE uniquement si un mec de Google découvre énormément de liens depuis des commentaires de blog en nofollow par exemple…

Ce genre de cas est rare, et uniquement lié à l’utilisation de logiciels automatisés qui bourinent le web, et les blogs wordpress par exemple !

Répondre
Olivier Duffez

hams : cela ne change pas grand chose au fait qu’un concurrent peut donc nous nuire même avec du nofollow

Répondre
gg

Ce qu’il faut comprendre c’est que ce n’est pas pris en compte à 100%. Aucun risque avec le nofollow si ce n’est de se faire controler par un quality rater (j’ai pris le nom au pif) de google si vous avez 10 000 000 de backlinks en nofollow. Et là ce n’est pas l’algo qui penalise mais l’humain, avec je pense un mail qui prévient de la sanction manuelle. Donc c’est réversible après correction et demande de réexamen. En gros, il explique que ca ne peut être pris en compte que par l’équipe « humaine » et non par l’algo. C’est une bonne nouvelle donc.
Une question cependant à Olivier, désavouer des liens est-il une façon de rendre ces derniers en nofollow vis à vis de google ? Ou y-a-t-il une nuance ?

Répondre
Olivier Duffez

@gg : d’après ce que Google indique, je pense que c’est équivalent, mais le manque de retour concret du désaveu de liens ne permet pas d’en être certain

Répondre
madri2

En même temps ça parait logique tout ça
en spammant partout en nofollow, tu gagne une possibilité d’avoir des visiteurs qui cliquent, même si ça n’améliore pas le positionnement.
En disant qu’ils pénalisent pour abus de liens nofollow, l’idée de base semble être d’éviter la pollution pour le potentiel visiteur du site spammé.

Après comme ont dit les autres, il faut espérer qu’en cas de nseo il y a des moyens de secours …

Répondre
Miss Futée

Quelle est la limite des liens nofollow pour être considérés come spams ?

Sur Pinterest, on met systématiquement un lien vers son site et les liens peuvent monter vite si on met en ligne une vingtaine d’épingles par jour… :(

Répondre
Olivier Duffez

Aucun pb avec les liens nofollow issus des réseaux sociaux

Répondre