Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google utilise-t-il un score d’auteur (Author Rank) dans son classement pour le référencement ?

Matt Cutts a indiqué lors d’une conférence que le score d’autorité d’un auteur (Google+) était utilisé dans l’algorithme de Google, notamment pour la sélection des articles de fond (In-Depth Articles).

Le principe de l’Author Rank

Agent Rank

Schéma d’une page web dans le brevet Agent Rank de Google

Depuis le temps que l’on parle d’authorship, le système d’identification Google des auteurs et de leurs contenus, on se demande forcément si Google ne calcule pas un score pour chaque auteur. Ce score serait basé sur la qualité des articles qu’il écrit, perçue entre autres par l’engagement suscité auprès des utilisateurs de Google+.

Si les articles rencontrent souvent un franc succès (de nombreux partages, commentaires, +1), alors c’est que sans doute l’auteur est apprécié et reconnu au moins dans la thématique concernée.

C’est l’idée d’un brevet de Google, « Agent Rank« , déposé en 2005 et obtenu en 2009 (auteurs : David Minogue, Paul A. Tucker ; détails). Remarquez que Google n’a jamais utilisé l’expression Author Rank (ni « AuthorRank » comme l’écrivent certains par analogie au PageRank).

L’Author Rank est-il vraiment en place chez Google ?

Rien n’est encore officiel, mais cela fait plusieurs fois que des membres importants de Google font des déclarations qui semblent aller dans ce sens.

Par exemple, le WSJ a publié en mai 2013 cet extrait du livre d’Eric Schmidt, executive chairman et ancien PDG de Google :

Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance.

Ce que nous comprenons de cette déclaration (mais ce n’est qu’une interprétation non officielle), c’est que les contenus d’auteurs vérifiés (et analysés) pourront se retrouver mieux placés dans les résultats de Google.

Autre exemple : en mai 2013, Matt Cutts discutait des évolutions à venir du moteur de recherche Google. Dans la vidéo ci-dessous, vers 4’37 », il a déclaré :

We are doing a doing a better job of detecting when someone is sort of an authority in a specific space. It could be medical, it could be travel, whatever. And trying to makes sure that those rank a little more highly, if you are some sort of authority or a site that according to the algorithms we think might be a little bit more appropriate for users.

Nous comprenons qu’il a clairement fait référence au concept de l’author rank…

Dernier exemple : l’aide en ligne des articles de fond indique ceci :

Authorship markup helps our algorithms to find and present relevant authors and experts in Google search results.

Nous comprenons que le balisage d’auteur est indispensable pour avoir une chance d’apparaître dans le bloc de résultats In Depth Articles (ce n’est pas encore disponible en France).

En mars 2014, Matt Cutts a expliqué sur Twitter que le score de réputation de l’auteur est effectivement exploité pour le référencement naturel, notamment (mais donc pas seulement) pour le choix des articles de fond :

 

Selon searchengineland.com, Matt Cutts a ensuite confirmé pendant la conférence que c’était vraiment le cas.

Le point de vue d’un expert Google Authorship

Mark Traphagen

Mark Traphagen

Mark Traphagen a expliqué dans un bon article qu’il pense que nous ne saurons peut-être jamais identifier dans les résultats si certains sont là grâce au critère Author Rank.

Et si jamais Google annonçait officiellement que c’est utilisé dans l’algo ?

Mark pense qu’il pourrait s’agir uniquement d’un critère de confirmation plutôt que d’un critère agissant directement sur le positionnement. En d’autres termes, une sorte de bonus, quelque chose qui confirme à l’algo Google que le contenu mérite déjà d’être bien placé.

Il estime donc que même si les contenus d’un auteur réputé (aux yeux de l’algo Google) seront en moyenne mieux positionnés, il sera sans doute impossible d’évaluer pour une requête donnée à quel niveau le système Authorship a participé.

Conclusion

Nous attendons un post dans le blog officiel pour annoncer qu’une évaluation du score d’autorité des auteurs est effectivement utilisé dans l’algorithme (référencement naturel). Mais dans la profession, nous sommes nombreux à penser que cela arrivera (si ce n’est pas encore déjà le cas).

Et même si Google affirme ne pas l’utiliser, développer sa réputation d’auteur est un excellent moyen d’améliorer par ricochet la notoriété du site qui publie les contenus.

Enfin, je vous rappelle que depuis décembre 2013 qu’il y a sur le SEO un impact énorme de votre présence dans Google+ principalement via la personnalisation sociale… Il y a également à mon avis un impact des partages Google+ sur le référencement Google.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

4 commentaires

monteale

C’est tellement évident que Google + va prendre une place de plus en plus importante dans le référencement naturel que je ne serai pas étonné de voir le Author Rank se mettre en place d’ici peu. Faudrait-il tout miser sur Google + ? Oui, c’est certain ;) https://plus.google.com/u/0/events/cs9aqsbs66hh5ctmceoviud2d3o

Répondre
viggo71

Tout à fait d’accord avec toi @monteale, comme le laisse sous-entendre Olivier, l’intégration de l’author rank dans l’algo est peut-être même déjà effectuée.

Répondre
tonio

@monteale
Je ne sais pourquoi vous avez publié ce lien … pour avoir assisté à l’évènement en question à l’occasion du SEOCamp, je dirais que le test n’a rien montré de probant, à part quelques affirmations peu fondées. Ou alors j’ai manqué quelquechose ?

Répondre
Light On SEO

Danny Sullivan demande à Amit Singhal si les signaux sociaux sont encore ignorés par Google… La réponse est très intéressante, c’est correct ils sont ignorés pour l’instant car ils ne sont pas disponibles.

Donc la volonté d’utiliser les signaux sociaux est réelle, en ce qui concerne Google +, l’information est disponible.

Pour plus de détails sur cet échange… http://www.bruceclay.com/blog/smx-liveblog-google-search-chief-amit-singhal-keynote-conversation/

Répondre