➡️ Assistez à ma formation SEO en ligne ⬅️

Financement pris à 100% par l'Etat (FNE renforcé) pour dossiers avant le 31 mai

Détails : Formation au référencement naturel avec Olivier Duffez

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Bing Webmaster Guidelines : les consignes officielles pour le référencement Bing

Bing cherche à rattraper son retard et publie cette semaine ses consignes officielles destinées aux webmasters qui cherchent à optimiser leur référencement naturel sur Bing (SEO).

Bing (logo)Ces consignes de qualité sont disponibles dans l’aide de Bing Webmaster Tools, pour l’instant uniquement en anglais. La rubrique intitulée « Content Guidelines » est découpée en 4 parties :

  • les consignes aux webmasters
  • les meilleures pratiques concernant les pages d’erreur 404
  • l’intégration de données structurées sur son site
  • les recommandations sur le link building (stratégies d’obtention de liens)

Les parties 1 et 4 sont donc celles qui nous intéressent le plus.

Bing Webmaster Guidelines

Les consignes officielles de Bing pour un référencement de qualité

Les consignes aux webmasters

Elles fournissent des recommandations très succinctes sur les points suivants (liste non exhaustive) :

Les consignes spécifiques au netlinking (link building)

Ce n’est pas vraiment plus détaillé mais une page dédiée donne des recommandations concernant les stratégies d’acquisition de backlinks :

  • les liens réciproques
  • l’achat de liens
  • les fermes de liens
  • les bonnes méthodes pour acquérir des liens : créer du contenu unique et qui suscite l’engagement, faciliter le partage sur les réseaux sociaux, proposer des bouts de codes HTML à copier-coller pour faire un lien vers la page
  • qualité vs quantité

Bref, c’est encore très peu (surtout comparé à ce que fournit Google), mais je pense qu’il faut déjà être content d’avoir ça. Reste à Bing à développer en détails les consignes, à les traduire, et… à gagner des parts de marché !

Note : ce dossier sera complété au fur et à mesure des évolutions de ces consignes officielles de Bing.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

45 commentaires

Overdose of games

J’ai un site qui s’est indexé super vite sur Google, et sur les même mots cle, même les nom du site, bing ne m’a toujours pas indexé (malgres une inscription) après bientôt deux mois. Je ne comprends pas.

Répondre
Cyberdome

J’ai le sentiment que l’envolée de bing n’est dûe qu’à l’installation intempestive de sa barre d’outils dans les navigateurs lorsque l’on oublie de choisir l’installation personnalisée pour décocher son installation fantôme dans les lanceurs sur les sites de téléchargement de softwares. Une envolée qui touche donc tout les newbies qu’une installation personnalisée rebute, et qui ne dure que le temps qu’il faut avant de trouver comment la désinstaller.

Répondre
Olivier Duffez

@Cyberdrome : de quelle envolée parles-tu ?

Répondre
SEOWebo

Beaucoup de gens crachent sur Bing mais des études montrent que 4 utilisateurs sur 5 préfèrent ces résultats à ceux de Google

Répondre
Olivier Duffez

Elles sont où ces études ? Effectuées par Microsoft ? En tout cas malheureusement ça ne se traduit pas dans les usages.

Répondre
Fabien

Perso, j’aime bien leur outil à Bing, ils ont du boulot pour rattraper Google mais il faut bien commencer par quelque chose plutôt que d’attendre en se disant qu’il n’y a rien à faire.

Mais sa serait sympa qu’ils détails de manière plus précise leurs « best method » pour le référencement.

Répondre
AlainF

Bonjour à tous,
pour avancer dans le référencement, il faut s’intéresser à tout.

Petite flashback: pour les plus anciens webmestres, l’important était la mise en page pour Netscape (leader du moment => maintenant disparu), ensuite ce fut IE6 qui remportait la mise en page des sites (balises « tables » etc.) Tout le monde en est revenu, c’était l’époque où G. demandait si on voulait bien se référencer sur ses pages (vrai en 1999-2000).

Maintenant c’est le référencement G., pensez à tous ceux qui sont sur IE9 avec Bing par défaut, qui ne connaissent pas ou peu Firefox, Chrome, Opéra et encore moins comment les installer.

Ainsi que les abonnés d’Orange ou de Yahoo qui utilise la zone de recherche intégrée à la page d’accueil (résultats respectivement sur lemoteur.ke.voila.fr et fr.search.yahoo.com)

Que ceux qui veulent se limiter à G. me laisse la première place sur tous les autres, je leur serai reconnaissant: tapez « pro service » dans les moteurs de votre choix et cherchez le nombre de réponse trouvées et la place de « www.proserviceoffice.fr Agence Internet Charente »

Je ne souhaite qu’indiquer à mes clients que certaines idées sont là pour être bousculées…

Cordialement, Alain.

Répondre
Toni

Beaucoup de gens craches sur Bing mais des études montrent que 4 utilisateurs sur 5 préférent ces résultats à ceux de google.

Perso plus il y aura de concurrence dans ce milieu plus le web en sera bénéficiaire.

Répondre
Marc

On vois quand même l’effort fait par Bing auprès des référenceurs, il propose tout de même des outils « exclusif » comme le Seo Analyser et le link explorer. J’y passerai plus souvent je pense maintenant que je me suis fais la main.

Répondre
debo

Une communication officielle qui était tout de même assez attendue : je trouve qu’ils parlent beaucoup de netlinking contrairement à Google :)

Répondre
Claude de Misterblog.fr

Il est clair que BING a assez de retard sur son concurrent direct GOOGLE et je doute que des webmasters se lancent sur son terrain. C’est une légère perte de temps à mon avis de chercher à se référencer sur BING , vu le petit nombre ( par rapport à google) d’utilisateurs qui effectuent leur recherche sur BING . Ils ont de la volonté mais malheureusement , même avec toute la volonté du monde , il est quasiment impossible pour BING d’être dans les prochaines années un concurrent de taille pour GOOGLE (référencement et autres services)

Et puis .. vu que BING copie sur Google (info non-vérifié) , Si les règles de base sont respectés pour Google..il est clair que le site apparaîtra dans les résultats de BING.. Les nouveaux services de BING sont plutôt de la publicité pour le géant GOOGLE.

<>

Merci de nous tenir informé..
Cl .K

Répondre
convertic

Et bien Bing aime bien enfoncer des portes ouvertes. C’est pas comme cela qu’il va intéresser les SEO

Répondre
Simon

@Echangeo As-tu déjà jeté un œuil du côté de duckduckgo?

Répondre
illustrateur graphiste freelance

Hum… Bing s’y prend un peu tard a mon avis. La majorité des recherches se font sur google, personnellement je ne vois pas l’intérêt de perdre du temps pour optimiser son référencement sur bing.

Répondre
Ludovic

Bing qui commence à réagir mais pour l’instant bof pas assez. Beaucoup d’internautes ne passent pas par Bing pour une recherche et moi le premier. Je pense que Bing a encore un sacré boulot pour venir titiller Mister Google.

Répondre
Jean

Concernant les H1: Si il y a plusieurs articles sur une même page.

Le H1 devrait être du style « Le Top10 des articles de machin » et ensuite les titres des articles en H2 sur cette meme page.

On peut toujours mettre 50 H1 mais qu’elle est vraiment l’objet de la page au final ?

Répondre
Cisco

Ces guidelines font déjà partie de celles de Google… donc si on respecte déjà les consignes de qualité de Google, on est « Bing-ready »…

Répondre
Willgoto

@ Olivier Duffez

Preuve de plus que WRI est plein d’infos utiles. Merci pour le boulot, Olivier.

Répondre
Yoann

Effectivement, ce n’est pas encore grand chose, mais on peut saluer la volonté de Bing de communiquer sur le sujet.
A suivre…

Répondre
Willgoto

Au sujet de ma précédente intervention, Bing indique dans ses explications que l’on peut effectivement obtenir de cette façon les backlinks de n’importe quel site. C’est donc bien voulu (pas une faille).

Il y a donc là un outil gratuit, dont je ne crois pas qu’on ait précédemment indiqué l’existence.

Répondre
Olivier Duffez

@willgoto : voilà ce que j’ai écrit en juin 2012 :

même si ça ne saute pas aux yeux, cet outil permet de chercher les backlinks de n’importe quel site, pas seulement ceux que vous avez dans votre compte Bing pour webmasters.

source : Bing Link Explorer

Répondre
Awily

Pour relativiser le retard de Bing, ces guidelines en Anglais sont destinés essentiellement aux webmasters US, car Bing / Yahoo a beaucoup plus de poids aux USA qu’en Europe…

Répondre
Willgoto

Dans la fonction « Diagnostics & Tools >> Link explorer » du compte Bing webmaster tools, on peut obtenir les backlinks vers la home de n’importe quel site tiers.

La fonction similaire de google webmaster account ne donne que les backlinks vers les pages du site visé par le compte, ce qui est plus normal.

Je me demande si c’est voulu par Bing ou si c’est une faille qu’ils ont oublié de tester (l’outil semble, dans sa forme du moins, inspiré du défunt Yahoo explorer).

Répondre
Michael

La réalité est que nous avons tous une relation Amour-Haine avec Google, et que nous aimerions tous bien pouvoir faire sans le moteur de recherche au G majuscule, mais que Bing! ne lui arrive pour l’instant pas même à la cheville

Répondre
quadrifolio

Le vrai problème de Bing c.est que 95% des internautes ne savent même pas qu’il existe. C’est dommage cela desserrerai un peu le collet que Google nous passe autour du coup….

Répondre
Prestadget

J’ai jamais vu la moindre différence entre les 2 moteurs au niveau des résultats, Bing copie toutes les méthodes de Google et n’apporte rien de nouveau, ils auraient pu se gaver en mixant avec le social vu que MS a des parts dans TW et FB mais non ;-(

Donc les bonnes pratiques de Google, sont valables pour Bing, pour l’instant !

Répondre
Olivier Duffez

« jamais vu la moindre différence » ? c’est de la mauvaise foi !

Répondre
Baptiste

C’est toujours interessant de connaître le point de vue de Bing concernant le référencement. A suivre

Répondre
Ramif

Un petit sursaut de Bing pour l’instant, mais qui reste vraiment insuffisant à mon avis … Il va falloir se bouger un peu plus !

Répondre
boboash

Moi perso je trouve cela cool ! Enfin une concurrence à ce satané google qui à le monopole (saleté). Après pour moi si vous codé bien vos pages web pour google, cela suivra pour bing pas besoin de se prendre la tête pour les 2 moteurs. Vous pensez bien que bing à réfléchi à cela. Malgré quelques différences bing va suivre google (c’est dans son intérêt pour récupérer une part de marché conséquente). C’est ce que je pense rien d’officiel dans mes déclarations.

Répondre
Ghostaunt

Je pense également. Ce moteur n’a vraiment aucun avenir si cette faute est commise.
Concernant google, il prend bien en compte les nouvelles structurations HTML5

Répondre
Ghostaunt

Pourtant je suis persuadé, qu’avec l’html5 nous pouvons avoir plusieurs articles sur une même page, qui contiennent eux même des h1.
Bizarre.

Répondre
Olivier Duffez

En effet c’est possible Ghostaunt. Bing a peut-être oublié que HTML5 est là ?

Répondre
Bruno

Bonjour,

Je suis allé voir rapidement, mais le constat que je peux faire c’est que c’est très évasif, on ne trouve que des généralités et c’est 1 peu comme du Canadadry, mais à la sauce Google.

Pour le coup, nous ne sommes pas très avancés et ce n’est certainement pas ce qui va aider Bing à progresser!

Répondre
Ghostaunt

Imaginons une page, avec un aperçu des 10 premiers articles, ne serait-ils pas dans une balise article ?
Si, non, va falloir que je révise…

Répondre
Trailer jeux vidéo

Je rejoins Stéphane. Le référencement demande beaucoup d’investissement sur google et Bing ne génére pas assez de trafic pour qu’on consacre du temps. L’information est tout de même bonne à prendre. ^^

Répondre
Stéphane

On en revient toujours aux mêmes points importants… Le contenu, le maillage, les liens externes qualitatifs, un code HTML propre et structuré.
Mais tant que Bing fait si peu de part de marché (et je n’ai pas constaté de tendance réelle vers une amélioration de ce côte là), difficile de passer du temps à optimiser spécifiquement pour ce moteur. Ce sera intéressant et peut être d’autant plus complexe le jour où il n’y aura pas que Google…

Répondre
Ghostaunt

Bonjour, merci pour cet article, mais quelque chose m’a interpelé sur la page des recommandations de Bing.

« Only one tag per page »
Bing ne prend t-il pas en compte les nouvelles structures html5 où l’on peux avoir un h1 pour chaque article ?

Répondre
Olivier Duffez

@Ghostaunt : tu as donc une page avec plusieurs articles dessus ? ça ne semble pas optimal

Répondre
Echangeo

Cela ressemble quand même pas mal à Google au niveau de l’esprit… N’y aurait-il pas une place à prendre pour un moteur qui ne se fierait absolument pas au backlinks?

En tout cas je suis curieux de voir ce qu’ils disent au niveau des liens réciproques et de l’interconnexion entre 3 pages.

Répondre
Adifco

Dans ces guidelines, Bing demande à qu’on utilise une seule balise H1 par page. Dommage, bien que faisant partie de schema.org, Microsoft semble ne pas vouloir tirer parti des avantages de HTML5.
Bonne journée.

Répondre
Fred

Bing à tout intérêt à aller dans le sens des webmasters en les aidant le plus possible dans leurs façon de faire. Un webmaster converti devient un prospect, un ambassadeur de la marque qui va pousser dans le même sens que Bing.

Répondre
Olivier Duffez

@Fred : le plus stratégique pour un moteur, ce n’est pas de plaire aux webmasters mais aux utilisateurs…

Répondre
Claude

Les algorithmes de Google et Bing sont ils vraiment différent?
Cet outil a l’air vraiment sympa, mais peut on se servir de ces même consignes pour Google?

Répondre
ybet

On croit rêver … Et il y a des webmasters qui essayent de passer sur Bing? Personnellement, j’en doute pour plusieurs raisons.
La première est le peu de visiteurs de … Bing.
La deuxième est la copie de la mé&thode Google. Ce qui passe pour Google pa

Répondre