Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

L’algorithme du TrustRank

TrustRank est à la fois le nom d’un algorithme cherchant à réduire le spam dans les moteurs de recherche et une marque déposée par Google en Mars 2005 (la marque est précisément Trust Rank en 2 mots). Le TrustRank est-il censé remplacer le fameux PageRank ? Difficile de savoir pour l’instant ce que Google veut faire du TrustRank. Voici en attendant d’y voir plus clair une description de l’algorithme du TrustRank.

Le 11 Mars 2004, 2 chercheurs (Zoltan Gyongyi et Hector Garcia-Molina) de l’université de Standford (Etats-Unis), celle-là même d’où sont issus les co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, écrivent avec Jan Pedersen, un chercheur de Yahoo! (un concurrent de Google) un article intitulé Combating Web Spam with TrustRank. Cet article décrit un algorithme qui a pour objectif de réduire le spam dans les moteurs de recherche, c’est-à-dire d’améliorer la pertinence des résultats.

Comprenez donc bien qu’il s’agit d’un algorithme pensé par un chercheur de Yahoo. Cela n’est absolument pas quelque chose d’officiel chez Google !

L’algorithme du TrustRank propose une méthode semi-automatique de classification des pages web (spam ou pas spam). Il est basé sur une liste de pages de référence garanties « propres » après une analyse manuelle faite par un humain. Par propagation et analyse des liens entre pages, l’algorithme détermine si les autres pages sont également « propres » ou si au contraire elles sont du spam, en partant du principe que les pages « propres » font très rarement des liens vers des pages de spam.

L’algorithme nécessite une très bonne sélection des sites de référence (une simple liste de 200 sites a donné de bons résultats d’après l’article). Au final, il attribue une note à chaque page, son TrustRank (TR). Comprise entre 0 (spam) et 1 (page de référence), elle indique le degré de confiance que l’on peut attribuer à la page.

Le TrustRank peut être utilisé seul pour filtrer l’index d’un moteur de recherche, ou en complément du PageRank pour aider à classer les résultats d’une recherche.

Google utilise peut-être déjà un algorithme approchant depuis des mois… ou bien prévoit de le faire bientôt. Difficile d’être catégorique dans ce domaine.

Discutez de l’article Description du TrustRank de Google dans le forum

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

2 commentaires

Nova Media

Le trust Rank est à mon avis de plus en plus important sans parler de la balise canonique car sur internet tout le monde se sert chez le voisin et pourtant c’est sanctionné par google!

Répondre
Olivier Duffez

La balise canonique aurait un effet si les copieurs la mettaient, ce qu’ils ne font pas évidemment.
Cette remarque sur la balise canonique n’est donc pas appropriée il me semble…

Répondre