Et pourquoi pas un forum "accessibilité" sur WRI

kapitoster

WRInaute discret
Le référencement, c'est important ! Je vous l'accorde. Mais je pense aussi que l'accessibilité de vos sites web est tout aussi importante. Alors pourquoi ne pas lancer un forum accessibilité sur WRI, même s'il existe déjà des forums sur ce sujet.

L'idée a-t-elle déjà été soumise ? Qu'en pensez-vous ?
 

kapitoster

WRInaute discret
Je suis content de voir que mon idée vous plaise. Et surtout je suis content de pouvoir enfin donner quelque chose à ce forum !

Je suis inscrit depuis un peu plus d'un an et je n'ai eu quasiment que des questions à poser.

Je suis simplement étonné que personne n'aie encore pensé à ce genre de chose sur le forum.
 

kapitoster

WRInaute discret
Et encore plus étonné de voir que personne ne réagit...

Prenez-vous en compte l'accessibilité lorsque vous créez un site (même mieux, avant de le créer) ?
Ou alors, c'est le dernier truc qui vous passe par la tête (ou pas du tout) ?
 

OTP

WRInaute accro
Pour aider à lancer le débat, veux-tu bien préciser ce qu'est l' "accessibilité", ce qui est pour moi une notion un peu flou ?
 

bproductiv

WRInaute accro
Selon wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Accessibilit%C3%A9_du_Web)
wikipedia a dit:
L'accessibilité du Web, c'est, selon Tim Berners-Lee, directeur du W3C et inventeur du World Wide Web:

« Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. »

Ainsi définie, il apparaît que l'accessibilité du Web représente un aspect de l'accessibilité numérique.
 

OTP

WRInaute accro
En gros, faire une version PDA en latin de son site, en prenant en compte à la fois les daltoniens et les "mal comprenants" ? ;)

Tout un programme. Quels axes privilégier ?

Edit : je ne demandais pas des liens mais des visions personnelles ;)
 

bproductiv

WRInaute accro
pour moi l'accessibilité c'est que le site soit lisible avec un lecteur d'écran, que les personnes ayant des problèmes de visions puissent agrandir la taille de la police (donc pas en pixel) sans (trop) déformer le site, concevoir le site avec des couleurs contrastées,
obtenir une bonne note aux test d'accessibilités WAI.
Apres pour le pda et autres config spécifiques tout dépend de la cible.
oualaaaa
 

bproductiv

WRInaute accro
Oui selon moi, après avoir tester des logiciel comme Jaws et autres modifie ta vision du web et surtout la conception de site...
J'ai plus les liens mais ya quelques vidéos qui trainent (dont une americaine) qui montrent des personnes avec de fortes déficiences visuelles surfer...
et exposer les problèmes qu'ils rencontrent sur les sites full flash, full ajax ou autres javascripts obstrusifs...
bref beaucoup d'efforts a faire encore...les webmasters se doivent d'être concients de tout cela, enfin AMHA.
 

UsagiYojimbo

WRInaute accro
Sachant que pour certains types de cliens (les institutionnels notamment), le fait que le site soit accessible (entendez par là qu'un mal-voyant doit pouvoir modifier le contraste des pages, changer la taille des polices, etc.) est une obligation maintenant.
 

st-antigone

WRInaute impliqué
J'aime cette question.

Pour ma part j'ai répondu en privilégiant l'axe des différentes comprenettes ... et encore je sais que certaines pages de mon site diront plus à certains qu'à d'autres et inversement.

Pour ma part être accessible pour un site c'est se mettre dans la peau de l'internaute,
le problème c'est qu'ils sont beaucoup d'internautes avec des cultures, du matériel et des capacités différentes.
l'accessibilité d'un site n'est donc pas une réponse à des problèmes, mais juste les questions de son webmaster sur la réception de son travail.

à plus,

Onthisplanet a dit:
En gros, faire une version PDA en latin de son site, en prenant en compte à la fois les daltoniens et les "mal comprenants" ? ;)

Tout un programme. Quels axes privilégier ?

Edit : je ne demandais pas des liens mais des visions personnelles ;)
 

kapitoster

WRInaute discret
Ce que j'entends par accessibilité : principalement faire en sorte que le site soit "lisible" par le plus grand nombre (mal-voyants, entre autres).
 

Sébastien Billard

WRInaute passionné
L'accessibilité web vise en priorité à rendre les sites utilisables par les personnes handicapées. Elle a des effets collateraux positifs en matière de référencement et d'interopérabilité, mais ce n'est pas son objectif premier. Cela dit je ne fait pas vraiment de distinction entre ergonomie et accessibilité.
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
L'ergonomie d'un site internet fait partie de l'accessibilité de ce dernier.

Un site accessible, c'est un site intelligemment pensé qui permet d'avoir accès à son contenu quelque soit les contraintes techniques, d'handicaps du visiteur.

Par exemple inclure un texte alternatif sur les images textuelles (quand cela est nécessaire), avoir une version sous-titré des vidéos pour les malentendants...
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Le problème c'est que les handicapes sont multiples et ne peuvent être résumé à ceux des malvoyants et à ceux des malentendants ?

Donc et surtout comment y faire face tous en même temps ?

Ne faut-il pas choisir des axes d'accessibilité ?

L'intention d'accessibilité pour le plus grand nombre n'est il pas un peu trop pour un simple site ?

DadouDuck a dit:
L'ergonomie d'un site internet fait partie de l'accessibilité de ce dernier.

Un site accessible, c'est un site intelligemment pensé qui permet d'avoir accès à son contenu quelque soit les contraintes techniques, d'handicaps du visiteur.

Par exemple inclure un texte alternatif sur les images textuelles (quand cela est nécessaire), avoir une version sous-titré des vidéos pour les malentendants...
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Non, si c'est fait dès la conception d'un site, ce n'est que des règles à appliquer dans la plupart des cas, ce qui fait qu'au final quelqu'un qui connaît bien les règles d'accessibilités ne mets pas vraiment plus de temps que si il ne s'en était pas occupé.

Bien sûr il existe d'autres handicaps que les malvoyants et les malentendants, mais ce sont les exemples les plus courants, après tu peux ajouter les handicaps moteurs qui font que certains utilisateurs ne peuvent pas utiliser la souris (comme les non-voyant d'ailleurs), et bien d'autres encore. Le plus difficile à gérer c'est l'handicap cognitif, ou malheureusement les solutions ne sont pas vraiment interessantes.

Récemment j'ai récupéré la gestion d'une boutique qui vend des lentilles de contacts, paradoxalement, la taille de la police est fixé en pt, ce qui fait que l'utilisateur malvoyant (potentiellement tous les visiteurs du sites) ne peuvent augmenter la taille du texte.
 

st-antigone

WRInaute impliqué
tu dis que les malentendants et les mal-voyants sont en nombre les handicapés les plus courants, où as tu vu cela ?



DadouDuck a dit:
Non, si c'est fait dès la conception d'un site, ce n'est que des règles à appliquer dans la plupart des cas, ce qui fait qu'au final quelqu'un qui connaît bien les règles d'accessibilités ne mets pas vraiment plus de temps que si il ne s'en était pas occupé.

Bien sûr il existe d'autres handicaps que les malvoyants et les malentendants, mais ce sont les exemples les plus courants, après tu peux ajouter les handicaps moteurs qui font que certains utilisateurs ne peuvent pas utiliser la souris (comme les non-voyant d'ailleurs), et bien d'autres encore. Le plus difficile à gérer c'est l'handicap cognitif, ou malheureusement les solutions ne sont pas vraiment interessantes.

Récemment j'ai récupéré la gestion d'une boutique qui vend des lentilles de contacts, paradoxalement, la taille de la police est fixé en pt, ce qui fait que l'utilisateur malvoyant (potentiellement tous les visiteurs du sites) ne peuvent augmenter la taille du texte.
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Combien de personnes dans ton entourage porte des lunettes? J'ai bien parlé de malvoyants et pas de non voyants. On estime à environs 10% (et ce nombre à tendance à augmenter) de la population française le nombre de personnes connaissant des difficultés visuelles.
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Justement ils portent des lunettes. :)
d'autres handicapes plus sévères n'ont pas cette chance d'avoir une recherche médicale et technique qui essaie de leur fournir une certaine qualité de vie,
qui compensent déjà ces handicapes.

DadouDuck a dit:
Combien de personnes dans ton entourage porte des lunettes? J'ai bien parlé de malvoyants et pas de non voyants. On estime à environs 10% (et ce nombre à tendance à augmenter) de la population française le nombre de personnes connaissant des difficultés visuelles.
 

frenchhorn

WRInaute passionné
bonsoir

dans ce post, il y en a pas mal qui ont du passer des erreur sur w3c :wink:

je sais que accessibilité ne rime pas avec referencement, mais avez vous eu des retours d'experience qui tendraient à penser qu'un site "accessible" influence le referencement (positionnement)

je pense que l'on va me repondre NON, mais j'aimerais tellement que se soit un tout petit oui, on a le droit de rever...
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
st-antigone a dit:
Justement ils portent des lunettes. :)
d'autres handicapes n'ont pas cette chance d'avoir une recherche médicale qui essaie de leur fournir une certaine qualité de vie,
et ils ont moins de gens dans les sphères du w3c et du WAI.

Mauvaise réponse, les déficients visuels ne portent pas tous des lunettes, cela reste encore considéré comme produit de luxe par la sécurité sociale, bilan les lunettes sont mal remboursées. Ou quand ils en portent, ils n'ont pas changé les verres depuis longtemps, et les verres ne sont plus en général adapté à leur vue.

Certaines déficiences sont telle que l'on ne s'aperçoit pas qu'on en est atteint car il y a accoutumance.

Pour répondre à Frenchhorn, oui j'ai des retours d'expériences : tous les sites que je me suis attelé à rendre accessible ont tous obtenus dans les semaines qui suivent un meilleur positionnement (quand je parle de rendre accessible, je n'ai pas changer l'arborescence des pages, ni le contenu)
 

st-antigone

WRInaute impliqué
comme argument, tu m'as demandé combien de personnes dans mon entourage portaient des lunettes ? et après tu me dis qu'ils ne portent pas tous des lunettes, je trouve ta logique un peu trop militante pour moi.
c'est surement pour cela que tu trouves mes réponses, mauvaises.

DadouDuck a dit:
st-antigone a dit:
Justement ils portent des lunettes. :)
d'autres handicapes n'ont pas cette chance d'avoir une recherche médicale qui essaie de leur fournir une certaine qualité de vie,
et ils ont moins de gens dans les sphères du w3c et du WAI.

Mauvaise réponse, les déficients visuels ne portent pas tous des lunettes, cela reste encore considéré comme produit de luxe par la sécurité sociale, bilan les lunettes sont mal remboursées. Ou quand ils en portent, ils n'ont pas changé les verres depuis longtemps, et les verres ne sont plus en général adapté à leur vue.

Certaines déficiences sont telle que l'on ne s'aperçoit pas qu'on en est atteint car il y a accoutumance.

DadouDuck a dit:
Combien de personnes dans ton entourage porte des lunettes? J'ai bien parlé de malvoyants et pas de non voyants. On estime à environs 10% (et ce nombre à tendance à augmenter) de la population française le nombre de personnes connaissant des difficultés visuelles.
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Alors tu n'as pas lu toute ma réponse (qui était mal formulée je te l'accorde) :

Ou quand ils en portent, ils n'ont pas changé les verres depuis longtemps

Tu pars sur des certitudes : ils ont des lunettes donc handicap corrigé pour les mal-voyants, ce qui n'est pas vrai, ils sont nombreux à ne plus avoir de verre adaptés à leur vue (d'ailleurs cela me fait penser qu'il faudrait que je pense à prendre rdv avec l'ophtalmologue pour voir si mes lunettes sont toujours adapté à ma vue)

Cela pour dire qu'il y a plus de problèmes qu'on ne le pense au premier abord.

Il y a les déficiences visuelles, les déficiences auditives, le déficiences motrices, puis les déficiences cognitives. Hormis cette dernières les autres peuvent être très facilement prises en compte lors de la conception d'un site Internet.

Et hormis l'intérêt humanitaire, il y a l'intérêt légal :

Le 11 février 2005, la "Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" est définitivement adoptée. Par son article 47, cette loi rend obligatoire l’accessibilité des sites web publics aux personnes handicapées.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Un ... NX0300217L

En ce qui concerne les sites web des entreprises privées, la situation évolue elle aussi vers l’obligation d’accessibilité aux personnes handicapées
http://www.accessiweb.org/fr/accessibil ... treprises/
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Tu te répètes,
et je le sais parce que j'ai lu toutes tes réponses sur les galères des malvoyants et des malentendants, enfin plutôt celle des malvoyants ...
que je n'ai jamais niée ...
j'ai juste dit que la société répondait déjà plus à leurs problèmes que pour d'autres handicapes ... et je parle aussi des handicapes cognitifs que l'on veut considérer comme trop difficiles d'approches quand c'est surtout ces gens là que l'on ne veut pas voir.

je crois aussi que le w3c et le waï c'est plus penché sur les galères des malvoyants que sur toutes les autres galères réunies.
Et pour le vérifier il suffit de lire vos exemples qui se réfèrent tous à une plus grande lisibilité des textes ...
alors effectivement il y aura de plus en plus de lois pour l'accessibilité aux malvoyants des sites.

mais non de diou, dites que c'est surtout pour les malvoyants et que c'est déjà ça de pris. Ne dites pas que c'est très simple de rendre accessible un site car ce n'est pas vrai ... cela n'est déjà pas simple de le rendre accessible aux malvoyants alors comment arriviez vous à le rendre accessible à des handicapés don ne vous connaissez pas les besoins vu qu'ils n'ont pas de représentants au w3c et au Waï.



DadouDuck a dit:
puis les déficiences cognitives. Hormis cette dernières les autres peuvent être très facilement prises en compte lors de la conception d'un site Internet.

Et hormis l'intérêt humanitaire, il y a l'intérêt légal :
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Non ce n'est pas surtout pour les mal-voyants, c'est vrai que c'est le handicap que l'on rencontre le plus souvent dans la vie de tout les jours, et c'est pour cela qu'il me vient plus facilement à l'esprit des exemples en rapport avec cet handicap.

Les normes d'accessibilité prennent en compte d'autres handicaps :

Au delà des mal-voyants, il y a les non-voyants.

La surdité :
Les fichiers audio ou vidéo doivent être accompagnés d'un fichier contenant une transcription textuelle complète décrivant les actions et redonnant tout le contenu des dialogue. Cette transcription peut prendre la forme d'un scénario.

Pour les contenus multimédias comme les vidéos, vous devez fournir des sous-titres qui peuvent être affichés de façon permanente ou sur demande si la technologie utilisée le permet.

Les handicaps moteurs avec les raccourcis clavier, ordonner les liens et les champs de formulaires et les aides supplémentaires à la navigation

Bien sûr certains handicaps nécessitent plus de règles que d'autres (c'est justement le cas pour les mals et les non-voyants ce qui donne l'impression que les normes d'accessibilité sont uniquement pour eux).

Le seul handicap pour lequel il n'y a pas de bonne solution c'est l'handicap cognitif.



Même si elles ne sont pas parfaites, les normes actuelles facilitent grandement l'accès au net par une personne ayant un handicap. Des études sont toujours en cours, et a mon humble avis il y en aura toujours, car ces dernières sont appelées à évoluer avec les nouvelles technologies d'internet
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Bon on avance dans notre conversation,
je ne suis pas particulièrement convaincu qu'on s'occupe plus des handicapes liés à la vue parce qu'ils demanderaient des procédures plus complexes que les autres mais au moins j'ai l'impression que tu m'as répondu.

sinon pour rendre son site accessible à divers problèmes cognitifs,
je crois qu'il faut commencer à ne pas prendre son intelligence trop au serieux et donc faire des pages avec peu d'éléments (genre le blog d'otto) et des textes courts.
pour le reste imaginez que votre site est aussi pour votre petite soeur qui à 6 ou sept ans.

à plus,



DadouDuck a dit:
Non ce n'est pas surtout pour les mal-voyants, c'est vrai que c'est le handicap que l'on rencontre le plus souvent dans la vie de tout les jours, et c'est pour cela qu'il me vient plus facilement à l'esprit des exemples en rapport avec cet handicap.

Les normes d'accessibilité prennent en compte d'autres handicaps :

Au delà des mal-voyants, il y a les non-voyants.

La surdité :
Les fichiers audio ou vidéo doivent être accompagnés d'un fichier contenant une transcription textuelle complète décrivant les actions et redonnant tout le contenu des dialogue. Cette transcription peut prendre la forme d'un scénario.

Pour les contenus multimédias comme les vidéos, vous devez fournir des sous-titres qui peuvent être affichés de façon permanente ou sur demande si la technologie utilisée le permet.

Les handicaps moteurs avec les raccourcis clavier, ordonner les liens et les champs de formulaires et les aides supplémentaires à la navigation

Bien sûr certains handicaps nécessitent plus de règles que d'autres (c'est justement le cas pour les mals et les non-voyants ce qui donne l'impression que les normes d'accessibilité sont uniquement pour eux).

Le seul handicap pour lequel il n'y a pas de bonne solution c'est l'handicap cognitif.



Même si elles ne sont pas parfaites, les normes actuelles facilitent grandement l'accès au net par une personne ayant un handicap. Des études sont toujours en cours, et a mon humble avis il y en aura toujours, car ces dernières sont appelées à évoluer avec les nouvelles technologies d'internet
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
st-antigone a dit:
je ne suis pas particulièrement convaincu qu'on s'occupe plus des handicapes liés à la vue parce qu'ils demanderaient des procédures plus complexes que les autres

Les procédures ne sont pas vraiment plus complexes, il y a juste plus de règles c'est tout. C'est principalement due au fait que le web est un média essentiellement visuel.

Pour les problème cognitif, ce n'est malheureusement pas aussi simple que cela. Je suis d'accord et plutôt favorable pour les texte cours (je sais pas expérience que quand il texte est trop long, il n'est pas lu, ou juste survolé, le message passe donc mal)

Pour le "texte simplifié" Montréal a fait l'essai, http://ville.montreal.qc.ca/portal/page ... ema=PORTAL avec même une version avec une "orthographe alternative" ( http://www.iforum.umontreal.ca/Forum/Ar ... le3430.htm )

D'ailleur tu as participé un peu au final de la discussion sur Alsacreations : http://forum.alsacreations.com/topic-6- ... ecial.html

L'idée est bonne, mais malheureusement, est-elle aujourd'hui applicable partout? Est elle suffisante?

Les troubles cognitifs sont beaucoup plus complexes à aborder que les autres déficiences. Je m'en désole ayant moi même une cousine autiste
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Je n'ai pas dit que cela était simple,
j'ai dit qu'il fallait commencer par quelque chose,
et ce quelque chose est de faire le plus simple possible.
en commencant par faire des sites, pages et textes accessibles aux intelligences moindres ... de vouloir inventer Rome avant de faire un pas vers l'autre ce n'est pas très constructif.

enfin c'est comme cela que j'ai fait avec une amie asperger (un autisme léger) et je suis dyspraxique (une autre forme de pathologie mentale ) donc je crois savoir de quoi je parle.

Il n'y a pas que la trisomie 21 et l'autisme dans les pathologies et déficiences mentales même si celles ci par leur coté no-future donnent l'impression que c'est beaucoup trop compliqué pour y faire quelque chose
... et justement dédouanent de toute responsabilité vis à vis des autres, des plus légers ...

par exemple toi, tu as du mal à croire que tes contradicteurs puissent savoir de quoi ils parlent ... :lol:


DadouDuck a dit:
st-antigone a dit:
je ne suis pas particulièrement convaincu qu'on s'occupe plus des handicapes liés à la vue parce qu'ils demanderaient des procédures plus complexes que les autres

Les procédures ne sont pas vraiment plus complexes, il y a juste plus de règles c'est tout. C'est principalement due au fait que le web est un média essentiellement visuel.

Pour les problème cognitif, ce n'est malheureusement pas aussi simple que cela. Je suis d'accord et plutôt favorable pour les texte cours (je sais pas expérience que quand il texte est trop long, il n'est pas lu, ou juste survolé, le message passe donc mal)

Pour le "texte simplifié" Montréal a fait l'essai, http://ville.montreal.qc.ca/portal/page ... ema=PORTAL avec même une version avec une "orthographe alternative" ( http://www.iforum.umontreal.ca/Forum/Ar ... le3430.htm )

D'ailleur tu as participé un peu au final de la discussion sur Alsacreations : http://forum.alsacreations.com/topic-6- ... ecial.html

L'idée est bonne, mais malheureusement, est-elle aujourd'hui applicable partout? Est elle suffisante?

Les troubles cognitifs sont beaucoup plus complexes à aborder que les autres déficiences. Je m'en désole ayant moi même une cousine autiste
 

Sébastien Billard

WRInaute passionné
Petites précisions :

- Les recommandations du W3C (les WCAG) abordent tous les types de handicaps : visuels bien sûr mais aussi moteurs et cognitifs. Bien sûr pour certains handicaps ils faudrait bien plus de développements mais ce ne sont que des guidelines.

- L'accessibilité absolue n'existe pas, il y aura toujours des situations où le handicap est trop lourd pour permettre une accesssibilité des contenu, notamment en matière de handicaps cognitifs.

- Chiffres sur le handicap : http://www2.equipement.gouv.fr/accessib ... france.pdf

- Sur l'accessibilité et le référencement : http://s.billard.free.fr/referencement/ ... ere-partie
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
st-antigone a dit:
Je n'ai pas dit que cela était simple,
j'ai dit qu'il fallait commencer par quelque chose,
et ce quelque chose est de faire le plus simple possible.
en commencant par faire des sites, pages et textes accessibles aux intelligences moindres ... de vouloir inventer Rome avant de faire un pas vers l'autre ce n'est pas très constructif.

Et moi j'ai juste dit que je suis d'accord et plutôt favorable pour les texte cours, mais les textes simplifiés eux sont ils aujourd'hui applicable partout? et je ne parle pas de l'écriture alternative qui elle est encore plus difficilement applicable.

st-antigone a dit:
Il n'y a pas que la trisomie 21 et l'autisme dans les pathologies et déficiences mentales même si celles ci par leur coté no-future donnent l'impression que c'est beaucoup trop compliqué pour y faire quelque chose
... et justement dédouanent de toute responsabilité vis à vis des autres, des plus légers ...

Je ne me sens aucunement dédouané, j'y pense très fortement, mais il n'existe pas au jour d'aujourd'hui de réelles solutions efficaces

st-antigone a dit:
par exemple toi, tu as du mal à croire que tes contradicteurs puissent savoir de quoi ils parlent ... :lol:

Pourquoi?? Ai je mis en doute tes propos. Il me semble que j'ai le droit de ne pas être d'accord avec toi. C'est le fait que les troubles cognitifs sont aussi mal maîtrisés qui te déplaisent ? Qui te font dénigrer les règles d'accessibilités qui se mettent en place, et comme le dit French Dread

L'accessibilité absolue n'existe pas, il y aura toujours des situations où le handicap est trop lourd pour permettre une accessibilité des contenu, notamment en matière de handicaps cognitifs.

Alors qui est le plus constructif? dénigrer des règles qui n'ont certes pas la réponse à tout ou réfléchir sur le bien fondé de ta solution (oui pour ma part j'ai juste un doute sur l'applicabilité)
 

Sébastien Billard

WRInaute passionné
Alors qui est le plus constructif? dénigrer des règles qui n'ont certes pas la réponse à tout ou réfléchir sur le bien fondé de ta solution (oui pour ma part j'ai juste un doute sur l'applicabilité

Ce qu'il faut en tirer est que l'on peut toujours tendre vers plus d'accessibilité. Aucun site ne pourra jamais être qualifié de 100% accessible, mais l'être à 99.99% de la population est beaucoup mieux que l'être seulement à 90%. Les régles du W3C constituent une base excellente (même si tout est perfectible).
 

st-antigone

WRInaute impliqué
Je pensais que le smiley avec lequel j'avais ponctué ma proposition montrait une volonté d'humour,
tu as voulu le prendre pour une attaque c'est ton problème mais ne fait pas de moi un trop grand méchant.

quand au reste, je crois que tout le monde aura compris que j'ai voulu signifier qu'il y a peut être des petits pas à faire pour des gens comme moi, des imbéciles, en faisant plus simple avec les mots et les mises en page.

pour ma part j'arrête cette conversation là, la diabolisation outrancière de toute proposition personnelle me fatigue beaucoup ...

je continuerais ma campagne pour un web de qualité accessible aussi pour les simplets et les illettrés un autre jour. :)

Edit: je n'ai pas dénigré tes regles, j'ai voulu juste qu'on s'occupe un peu plus d'autres handicapes tout en disant que pour ma part je croyais qu'on ne pouvais bien faire de l'accessibilité que par axe d'handicapes.



DadouDuck a dit:
st-antigone a dit:
par exemple toi, tu as du mal à croire que tes contradicteurs puissent savoir de quoi ils parlent ... :lol:

Pourquoi?? Ai je mis en doute tes propos. Il me semble que j'ai le droit de ne pas être d'accord avec toi. C'est le fait que les troubles cognitifs sont aussi mal maîtrisés qui te déplaisent ? Qui te font dénigrer les règles d'accessibilités qui se mettent en place, et comme le dit French Dread
 

st-antigone

WRInaute impliqué
DadouDuck a dit:
st-antigone a dit:
Je n'ai pas dit que cela était simple,
j'ai dit qu'il fallait commencer par quelque chose,
et ce quelque chose est de faire le plus simple possible.
en commencant par faire des sites, pages et textes accessibles aux intelligences moindres ... de vouloir inventer Rome avant de faire un pas vers l'autre ce n'est pas très constructif.

Et moi j'ai juste dit que je suis d'accord et plutôt favorable pour les texte cours, mais les textes simplifiés eux sont ils aujourd'hui applicable partout? et je ne parle pas de l'écriture alternative qui elle est encore plus difficilement applicable.

je le sais bien jeune homme, tu ne peux pas t'imaginer le temps que je mets à essayer d'expliquer des choses à des gens que tu ne regardes même pas.

quand à l'écriture alternative elle se fait toute seule,
c'est ce que vous n'aimez pas et que l'on nomme le style sms donc si elle est applicable car appliquée.

bon là je m'en vais reposer mon esprit qui a du mal à parler à des gens si intelligents. :wink: et qui commence à faillir en s'adressant à un vous virtuel quand il n'y a qu'un tu si on ne veut pas verser dans un procès d'intention.
 

st-antigone

WRInaute impliqué
On peut tout de même faire des propositions pour que cette fameuse accessibilité devienne plus opérante et plus générale, non ? :D

French Dread a dit:
Alors qui est le plus constructif? dénigrer des règles qui n'ont certes pas la réponse à tout ou réfléchir sur le bien fondé de ta solution (oui pour ma part j'ai juste un doute sur l'applicabilité

Ce qu'il faut en tirer est que l'on peut toujours tendre vers plus d'accessibilité. Aucun site ne pourra jamais être qualifié de 100% accessible, mais l'être à 99.99% de la population est beaucoup mieux que l'être seulement à 90%. Les régles du W3C constituent une base excellente (même si tout est perfectible).
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Oui bien sûr et encore heureux. Chaque proposition est par contre sujette à discussion.

L'écriture alternative, pour l'instant me pose problème : elle a ses propre règles (34 graphèmes et leur utilisation) il faut que tous ait les même règles pour que cela serve à quelque chose. Quand au langage SMS je le déteste car il me demande souvent pas mal d'efforts pour le décoder.

Rassure toi, je ne veux pas faire de toi un grand méchant vouloir faire "un web de qualité accessible aussi pour les simplets et les illettrés" part de très bonne intentions et rien que pour ça je te respecte beaucoup.

Je ne désespère pas qu'un jour on puisse arriver à de meilleurs résultats sur les déficiences cognitives.
 

kapitoster

WRInaute discret
Merci à tous d'avoir participé à cette discussion, fort intéressante. Malgré tout je suis un peu déçu de ne pas voir cette discussion recommandée pour avoir plus d'avis... :roll:
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
WRI à quand même pour thématique principale le référencement.

Même si techniquement certaines règles d'accessibilité facilitent le référencement, toutes ne le font pas.

Je pense qu'il est inutile de trop s'éparpiller, sinon, pourquoi ne pas avoir un forum sur le php, le javascript...

A la rigueur quand il y a une question sur l'accessibilité, je voit très bien le forum Développement d'un site web remplir cette fonction.

Si tu cherches plus de spécialistes sur l'accessibilité, il existe des forums dédiés
 

frenchhorn

WRInaute passionné
salut

DadouDuck a dit:
st-antigone a dit:
Pour répondre à Frenchhorn, oui j'ai des retours d'expériences : tous les sites que je me suis attelé à rendre accessible ont tous obtenus dans les semaines qui suivent un meilleur positionnement (quand je parle de rendre accessible, je n'ai pas changer l'arborescence des pages, ni le contenu)

transitional ou strict ?

a+
 

DadouDuck

WRInaute impliqué
Transitional ou strict n'a aucun rapport direct avec l'accessibilité ou le référencement, le tout, c'est quand tu as décidé d'une DTD, c'est de la respecter.

Tu peux très bien avoir un site en HTML 4 transitionnel plus accessible qu'un site en XHTML 1 strict.
 

Suede

WRInaute passionné
L'accessibilité est toujours intéressante. Il y a bien sûr d'autres forums de qualité qui ont des parties sur l'accessibilité, mais WRI touche un public large et peut participier à une sensibilisation.

L'accessibilité ne coute rien ou très peu si on le fait dès le début. C'est comme dans une maison. Cela ne coute presque rien d'avoir une maison accessible : porte plus large, salle de bain adaptable, toutes les fonctions vitales au rez de chaussée si on le fait dès le début. Si on le fait après, cela coute tres cher...
 

Szarah

WRInaute accro
Suede a dit:
L'accessibilité est toujours intéressante. Il y a bien sûr d'autres forums de qualité qui ont des parties sur l'accessibilité, mais WRI touche un public large et peut participier à une sensibilisation.

L'accessibilité ne coute rien ou très peu si on le fait dès le début. C'est comme dans une maison. Cela ne coute presque rien d'avoir une maison accessible : porte plus large, salle de bain adaptable, toutes les fonctions vitales au rez de chaussée si on le fait dès le début. Si on le fait après, cela coute tres cher...
Comme Suede et je précise mon point de vue :
- l'accessibilité est nécessaire;
- le souci d'offrir l'accessibilité peut devenir aussi spontané que le sont les CSS dans l'élaboration d'un site;
- la vaste audience de WRI, et surtout le ton général, peut faciliter la prise de conscience sans prise de tête ni moralisation;
- il y a du boulot et ce n'est pas gagné :)
 

Pandore

WRInaute passionné
Le référencement et l'accessibilité ne vont pas dans des directions différentes. On retrouve des choses en commun aux deux.

Par exemples :

:arrow: la balise "title" différente pour chaque page : utile au référencement mais aussi à l'accessibilité.
:arrow: Un attribut "alt" remplis correctement : utile au référencement mais aussi à l'accessibilité.
:arrow: Faire des liens explicites en évitant des truc du genre "cliquer ici" : utile au référencement mais aussi à l'accessibilité.
:arrow: etc. ...

C'est bien d'avoir un site qui se classe bien, ça amène des visiteurs. Mais si ces visiteurs ont des difficultés à naviguer sur le site pour une raison x ou y, ils vont très vite partir voir ailleurs.

Au final : autant de personnes déçues de ne pas avoir pu avoir accès à l'information qu'elles cherchaient, autant de personnes qui vont zapper le site si celui-ci sort sur d'autres requêtes, et autant de clients potentiels en moins dans le cas d'un site commercial ...

Bref, vous l'aurez compris, je serais également favorable à un tel forum sur wri.

:wink:
 

Discussions similaires

Haut