L'EU invite Google à éliminer rapidement tout risque de position dominante

Discussion dans 'Google : l'entreprise, les sites web, les services' créé par salva, 21 Mai 2012.

  1. salva
    salva WRInaute accro
    Inscrit:
    16 Avril 2006
    Messages:
    3 467
    J'aime reçus:
    0
    Via
    Source
     
  2. Willgoto
    Willgoto WRInaute passionné
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    1 016
    J'aime reçus:
    43
    Comme le lien Belga donné en source ne me donne rien, je me permets de donner le lien du communiqué officiel de la Commission Européenne (il est en anglais):

    http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=SPEECH/12/372& ... anguage=fr.

    Il y est indiqué in fine que si Google accepte la négociation, les plaignants et autres parties tierces intéressées seront associées à la négociation et qu'un arrangement final avec google sera mis d'abord à l'épreuve des faits (market-tested) avant d'engager la Commission.

    Sur le premier point concerné, à savoir le fait de favoriser ses propres services, je présume que l'on va entendre, comme d'habitude, le refrain de google " on n'y est pour rien, c'est l'algorithme qui fonctionne ainsi".

    A ce sujet cependant, en ce qui concerne les billets d'avion, le problème ne se situe pas, comme le croit la Commission Européénne, au niveau des résultats des recherches chez google puisque celui-ci, ayant racheté le logiciel/moteur leader du secteur (ITA), il dispose à terme d'un quasi monopole en la matière. Tous ses concurrents (Bing, Kayak, Orbitz, les grands voyagistes,...) n'ont en effet encore accès à ce moteur qu'à titre transitoire (+/- 2 ans, je crois me souvenir). Donc, le problème ne sera pas alors que Google privilégie ou pas ses propres services, puisqu'il n'y aura de toute façon plus d'alternative !!.

    Il y a donc deux types de cas totalement différents: d'une part, les cas où google exerce des activités verticales (shopping, ...) qu'il ne doit pas privilégier au risque d'y gagner un jour une position dominante et, d'autre part, les cas où on a laissé google mettre le grappin sur une activité verticale qui est déjà en position dominante. Dans ce dernier, Il faut trouver d'autres solutions
    .
     
  3. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 521
    J'aime reçus:
    51
    En tout cas ce qui est clair, c'est que tous les petits webmasters qui frétillaient en pensant qu'on allait démontrer que Google triture les résultats naturels devront en faire leur deuil.
    Personnellement, j'y vois la défense de très grosses sociétés contre une autre très grosse société, mais rien qui aille dans le sens des "petits".

    Tout particulièrement dans le secteur des voyages, je préfère me battre "chez Google" que contre le groupe Expédia, qui a déjà été condamné pour fraude, lui (et entre la fraude et la pratique monopolistique, il y a un fossé énorme)
     
  4. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    On s'approche quand même terriblement du régime féodal. On doit se choisir un protecteur et l'enrichir en travaillant à sa place en échange d'une place au chaud
     
  5. Willgoto
    Willgoto WRInaute passionné
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    1 016
    J'aime reçus:
    43
    Ben, oui.

    Il faut en effet rappeler que cette démarche de la Commission Européenne est la première action publique prise par celle-ci à la suite de diverses plaintes qui se sont succédées depuis 1 ou 2 ans. Parmi les plaignants, on retouve Bing, CIAO, sans doute Tenga,...

    Je ne crois pas qu'il y ait eu beaucoup de petits webmasters qui ont introduit une plainte, à supposer qu'il y en ait eu un.

    L'action de la Commission aujourd'hui est évidemment principalement le reflet des plaintes qu'elle a reçues.

    Ceci dit, si la Commission réussit dans une attitude suffisamment ferme (on peut en douter, vu la puissance du lobbying de google), cela peut aussi bénéficier in fine aux plus petits webmasters.

    EDIT
    D'autre part, le titre de la présente discussion (qui est repris du résumé en français) me semble surfait:

    Ce que demande en fait la Commission, c'est que google viennent rapidement avec ses premières propositions cad qu'il commence à négocier: "matter of weeks with first proposals of remedies to address each of these points". On peut être certain que la négociation, elle, ne sera pas une simple question de semaines.
     
  6. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 521
    J'aime reçus:
    51
    @fredfan, je fais (enfin j'essaye de faire) du business. Il ne s'agit pas de se "choisir un protecteur", mais de regretter qu'un champs certes restreint, certes relativement biaisé, qui était les résultats de recherche naturelle va sans doute être encore plus rétréci par rapport à la situation actuelle.
    Pratiquement parlant, je préfère des concurrents qui investissent dans l'adwords que des hôtels qui payent des publicités sans aucune transparence, qui vont apparaître comme des recommandations, sur des gros sites. Expedia a été condamnée pour des pratiques permettant de "transférer" les gens de tripadvisor sur ses sites de réservation, pour les orienter sur des offres frauduleuses puisque ne correspondant pas à la réalité.
    Je n'ai aucun protecteur... juste un terrain de jeu un peu plus facile que d'autres.

    Dans le domaine du voyage, les investissements sont énormes. J'espère que la commission de la concurrence s'intéressera aussi aux groupes qui arrivent à squatter 95% des urls à eux deux sur une page de résultat, comme le font expedia et booking sur certaines requêtes, avec tripadvisor, hotels.com, expedia, venere et booking.

    Je ne comprends pas très bien d'ailleurs le sens de "l'enrichir en travaillant à sa place en échange d'une place au chaud". Peux tu me dire un peu plus précisément ce que tu entends par là ? Sachant que je ne fais pas de pub, et que je me place uniquement sur le search ? En revanche, les gros oligoples, eux enrichissent Google tout en luttant contre lui. Booking fait plus de 90 millions d'adwords annuels et à mon avis, Expedia est largement au dessus.

    @Willgoto, on est bien d'accord, et je n'avais aucune illusion. Je me souviens simplement de grandes envolées lyriques... et je m'amuse bien du résultat, qui est très loin de ce que les "petits webmasters" attendaient, je pense.
     
  7. Willgoto
    Willgoto WRInaute passionné
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    1 016
    J'aime reçus:
    43
    @ Marie-Aude
    Le constat que tu fais en matière de réservation d'hôtels est terriblement vrai.

    Mais c'est à tort, à mon sens, que, plutôt que de t'en prendre à google qui édicte les règles du jeu, tu penses devoir t'en prendre aux sites de réservation qui ne font que les appliquer. Ces règles sont:

    1. Quand deux sites ont le même objet, google positionne quasi toujours en première place celui qui a le marketing (ou notoriété) le plus fort, quand bien même c'est l'autre site qui est la donnée originale.

    C'est vrai pour les réservations d'hôtels comme pour tout le reste du web, y compris sur google images, sur google news, et même sur bing

    2. C'est google qui a officiellement (Matt Cutts) reconnu la pratique de listes blanches de sites qui échappent à des déclassements que pourraient entraîner des modifications de l'algorithme. Ce n'est pas le site qui sollicite cette faveur, c'est google qui choisit lui-même les sites privilégiés. Y a t-il quelqu'un ici qui doute qu'un site qui fait partie du top 5 mondial des acheteurs d'adwords n'est pas repris dans ces listes blanches?

    Cela me choque que la Commission Européenne n'ait pas eu un seul mot au sujet des listes blanches dans sa demande à google

    3. Quant aux adwords, c'est google qui pousse à l'achat: en plus des adwords sur le côté droit, il place des adwords premium au dessus des résultats naturels, parfois en bonne quantité (au point que le premier résultat naturel se trouve en fait en septième ou huitième place) ou même qu'ils sont confondus aux résultats naturels.

    Comme tout cela ne suffit pas à google, il a son propre site de réservation made for adwords qui a pour vocation de se retrouver au sein même des résultats naturels. Et si un jour ce système de réservation en ligne s'étend aux hôtels individuellement, ce sera en adwords.

    La moindre des choses serait que la Commission Européenne commence par obliger les moteurs à faire une distinction claire entre liens publicitaires et liens naturels. Et ce, pour la protection des consommateurs et une plus grande concurrence.
    .
     
  8. salva
    salva WRInaute accro
    Inscrit:
    16 Avril 2006
    Messages:
    3 467
    J'aime reçus:
    0
    Bruxelles offre à Google de négocier pour stopper son enquête antitrust.

    Via
     
  9. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    En écrivant pour plaire à Google, en optimisant les pages pour qu'il comprenne bien les mots-clefs, en militant pour une certaine tolérance de nos élus par rapport à la fiscalité et le favoritisme des résultats, nous lui mâchons le travail et le laissons se développer plus que raisonnable. Il suffirait d'un coup de crayon pour décider que le conflit d'intérêt est interdit dans la recherche, et démanteler l'entreprise (ce qui ne lèserait personne d'ailleurs, chaque filiale continuerait à exercer librement son activité). Un autre coup de crayon pour partager équitablement les ressources fiscales entre tous les maillons de la chaine.
    Mais la particularité de Google par rapport aux entreprises qui risqueraient de prendre sa place, c'est qu'on peut vivre des rogatons de sa prospérité en jouant le jeu, comme les hobereaux du moyen-âge fermaient les yeux sur les abus des barons et ducs parce qu'en contrepartie ils obtenaient un certain pouvoir.
     
  10. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 521
    J'aime reçus:
    51
    Oui bien sûr... faisons des sites webs pour qu'ils ne soient pas vus :)
    Personnellement je n'ai jamais parlé de "tolérance". Mais simplement rappelé que la loi est la même pour tous, y compris d'ailleurs pour les boites françaises qui en profitent dans l'autre sens.
    Là encore, je me sens assez peu concernée. Je n'utilise pas les services annexes, j'ai un certain nombre de sites qui sont sur d'autres systèmes de stats, je ne fais pas de pub.... bref, je suis nettement plus "googlefree" que beaucoup de gens qui râlent contre le monopole mais utilisent gmail et googledoc.
    Euh... en dehors du yakafokon la plupart des démocraties occidentales se caractérisent par un processus assez long qu'on appelle "procès"... sur ce genre de choses tu en as pour dix ans minimum :D (rappelle moi combien de temps ça a pris pour l'abus de position dominante de Microsoft ?)
    La comparaison est assez juste, mais pas pour la raison que tu donnes. Un hobereau du Moyen Age qui trahissait son serment d'allégeance avait sérieusement intérêt à être plus fort que son maitre, sinon il passait rapidement de vie à trépas. Et là c'est pareil.
    Tu es plus fort que Google ? Moi non.
     
  11. cupidonbe
    cupidonbe WRInaute discret
    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    129
    J'aime reçus:
    0
    Ce qui est dommage je trouve c est que Google ne perçoive pas l'opportunité énorme. Exemple vous avez 10 acteurs qui sont actifs sur le créneau de la location saisonnière. Pourquoi ne pas envisager que ces 10 s'équivalent et que leur apparition dans les positions soient distribuées de façon équivalente c-a-d que le site A aurait 10% du temps la 1ere place, 10% du temps la seconde, etc

    La conséquence que cela aurait ? Au lieu d'avoir 3 sites qui ne dépensent quasiment pas en Adwords ( car ils ont tellement de trafic gratuit en étant tout le temps en position 1-2-3) et des sites qui ne dépensent pas en Adwords car ils n'ont aps les moyens ( pas de clients car mal positionnés, et même si ils avaient un budget Adwords au bout d un temps il serait épuisé et ne pourrait concurrencer le trafic "naturel" ), donc au lieu de cela on aurait, tenez vous bien, 10 acteurs qui gagnent des sous et qui ont un budget à dépenser en Adwords.

    Google pourrait y gagner. Google n'a rien à gagner des tricheurs qui manipulent les moteurs de recherche, obtiennent du trafic gratos et dépensent 50% de la valeur ajoutée de leur société en salaire ( faites l exercice, téléchargez les bilans des sociétés et analysez les ). Google gagnerait à ne pas fausser le jeud e la concurrence mais à le laisser fonctionner. Je ne parle pas ici de la position de Google et de ses concurrents ( Bing, Teoma, Yandex) je parle des résultats de recherche et du paysage économique que Google fait, car disons le franchement, aujourd'hui c est Google qui décide si c'est la pluie ou le beau temps.

    Ma proposition est intellectuellement très valable.

    Ma proposition est constructive.

    Redépenser 50% des revenus en Adwords franchement j y serais pas opposé et ca me choquerait même pas, mais de grâce que google laisse les gens s enrichir car sans ca c est toute l'économie qui ne fonctionne pas.

    Votez pour moi :) ou pas, je m'en fous, mais tout ce que je veux c'est que quand je travaille j'ai pas l'impression à ce point d'être au casino où c'est la maison qui dicte ses règles, qui les applique. Non à une économie casino.
     
  12. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 412
    J'aime reçus:
    0
    en clair, tu souhaites transformer l'algo de gg en un simple randomize() :lol:
     
  13. kristel
    kristel WRInaute impliqué
    Inscrit:
    24 Août 2005
    Messages:
    615
    J'aime reçus:
    33
    @ cupidonbe
    Pour ton information, le site français en première position sur locations vacances a Google parmi ses actionnaires. Et ce n'est pas une blague.

    .
     
  14. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    Tu préfères dépenser 50% de tes revenus en adwords qu'en salaires ?
    Tu nous emmènes vers une bulle de plus avec crise économique assurée, sans parler des conséquences sociales à court terme
     
  15. cupidonbe
    cupidonbe WRInaute discret
    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    129
    J'aime reçus:
    0
    @Leonick non un randomize mais par pallier. Genre voici 8 sites qui méritent d'être "premier", donnons leur chacun a leur tour la premiere place. Le chiffre 8 pourrait bien sûr varier. Ca pourrait être 3 comme 15, c est à évaluer.
    Franchement mon idée est tout simplement géniale car elle pousserait a plus de concurrences entre les sites.
    Je ne vois aucun argument pouvant aller contre cette idée, et elle ferait gagner tout le monde ( google, les sites, les visiteurs).

    Je pense qu'avec de petits changements comme ceux là GG pourrait vraiment booster ses investissements Adsense et cesser d être la cible de critiques car tout le monde s en fouterait pas mal qu'ils soient dominant. Je le dis sincèrement. Ce serait même chouette car on aurait qu un seul site de référence, pas besoin de contrôler son référencement sur Bing, Yahoo etc.


    @fredfan j essayais d exprimer l idée que GG créé un club de "riches" qui dépensent rien en Adwords ( pas besoin ) et qui s octroient des salaires de 200.000€/an et des ultra pauvres qui parviennent a peine a couvrir leur frais et qui soit ne subsistent que parce qu'ils sont passionnés soit abandonnent. Tu as bien remarqué comme moi que pas mal de sites sont abandonnés car les gens sont motivés au début puis le reste ne suit pas.

    @kristel oui je sais c est connu. C est pas tellement dérangeant si on considère que Google cherche a optimiser ses liquidités. C est just pas très fair play et ca manque d'éthique. Dommage pour Google. Mais de toute façon Homelidays et Abritel pratiquent des tarifs tellement élevés qu'ils ne me dérangent pas :)
     
  16. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 412
    J'aime reçus:
    0
    ouarf :lol: et si tu n'es pas dans les 8 premiers, tu demanderas à gg d'effectuer une rotation jusqu'au 30° :mrgreen:
    de toutes façons, avec un ndd keywords, il est possible que tu disparaisses des 1° pages des serp. Dommage :wink:
     
  17. Magixl
    Magixl Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    26 Août 2005
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Qu'on ne s'y trompe pas, je suis fan de Google ! C'est une entreprise dynamique et innovante qui propose un tas d'outils facilitant grandement la vie sur la toile. Par la gratuité de leurs services, ils ont permis au départ que tous les rêves deviennent possibles : les petits poissons se retrouvaient au même niveau que les gros, de nouveaux métiers ont pu être créés (webmaster, référenceur,...), chacun avait une chance de récolter les fruits de son labeur (merci Adsense d'alimenter un peu de mon chiffre d'affaires).
    Mais tout bête fan que je suis trouve quand même que trop, c'est trop et c'est pas top parce que Google ne manque pas d'r.
    Le problème est qu'il n'y a pas d'autres services à la hauteur de ce que Google propose. La concurrence est loin derrière.
    Du coup, cette entreprise, dont le but premier est de faire des bénéfices pour ses actionnaires, et non le bien public, monopolise toutes les attentions et, par conséquent, l'essentiel des finances du web.
    Avec pour résultat qu'il faut maintenant disposer de solides budgets en référencement / campagnes Adwords pour être aujourd'hui vu sur internet.
    Et ça, c'était quand même mieux avant, comme disait mon grand-père (Paix à son âme)...
    Quand j'ai créé mon site, cela ne coûtait que du temps. Il y a une douzaine d'années, Google n'existait pas.
    Auparavant, on utilisait Netscape comme navigateur. Mon site était apparu dans la rubique "What's cool"... et puis le navigateur a coulé. Gloub !
    A l'époque aussi, c'était Altavista le moteur de recherches le plus puissant. Il a fallu attendre quelques mois avant que mon site soit bien positionné sur ce moteur... et puis le moteur a explosé. Boum !
    Pour avoir droit à une existence sur internet, il fallait alors se faire voir chez les grecs ou bien, et c'était plus intéressant, par les référenceurs de l'annuaire Yahoo. Après avoir passé plusieurs mois à les relancer par le biais de formulaires à remplir, mon site à décroché le gros lot sur Yahoo.com, ce qui le faisait apparaître en excellente position sur le moteur de Yahoo, Inktomi... et puis Yahoo a sombré avec l'arrivée de Google. Plahoof !
    Bien à propos, j'avais inscrit mon site sur DMOZ que Google utisait dans un premier temps dans ses résultats de recherche, ce qui favorisait toujours la visibilité de mon site... et puis DMOZ est DCDz de sa belle dMORTz. Couic!
    Dans la foulée, j'avais inscrit mon site sur plusieurs annuaires... et puis, à quelques rares exceptions près, ces annuaires à dix sous se sont, eux aussi, dissous dans la nébuleuse internet. Pschttt ! Emportant avec eux mes heures de réflexions passées à imaginer quantité de titres différents et autres descriptions originales de plus de 500 mots.
    Comme tous ces outils indispensables au référencement se sont finalement cassés la figure, j'en étais à me demander si ce n'était pas moi qui leur foutait la poisse...
    Que tous ceux qui lisent ce post et qui viennent d'acheter des actions Facebook sachent que suis aussi inscrit sur Facebook. Je ne voudrais pas être alarmiste mais l'action a encore baissé aujourd'hui... Un internaute averti en vaut deux !...
    Mais je m'égare, là...
    Enfin, être bien positionné sur Google est apparu comme une évidence incontournable, entraînant la lecture de Webrankinfo dans la foulée...
    A ce moment, il y était question de PR Google. Par chance, celui de mon site était excellent (PR7 sur ma page d'accueil en anglais). J'ai alors été contacté par une grosse entreprise qui proposait un contrat de location de lien à l'année. L'entreprise en question m'avait certifié que cela ne poserait aucun problème avec la pub Adsense qui défilait sur mon site. Grave erreur ! C'était peu de temps avant que ne commence la chasse aux concurrents d'Adsense. C'est à ce moment-là qu'on se rend compte qu'il est important de lire (et comprendre) toutes les conditions générales d'un contrat qui nous lie d'un trop simple clique sur le bouton "j'accepte".
    Je me souviens que le PR de Webrankinfo avait fait les frais de cette traque aux liens.
    A un niveau plus bas, celui de mon site aussi (et mon locataire a résilié son bail dans la foulée).
    Du jour au lendemain, mon site perd ses milliers de visiteurs venus de Google et les revenus qui les accompagnaient.
    Google m'a finalement "déblacklisté", mais je n'ai plus jamais retrouvé le nombre de visiteurs qui venaient de chez eux.
    J'ai changé le design, fait modifier la programmation, supprimé le contenu obsolète, rajouté du contenu neuf, uniformisé mon espace publicitaire au seules annonces Adsense, testé les Adwords, corrigé les erreurs enregistrées sur Google Webmaster Tools. En gros, mon site a suivi le fil directeur Google à 100%.
    Rien n'y change !
    Que du contraire...
    Le nombre de visiteurs envoyés par Google semblent suivre une trajectoire rectiligne qui ne varie qu'en fonction de mes revenus Adsense, eux aussi assez linéaires. C'est comme si Google avait décidé de me faire gagner un revenu publicitaire fixe chaque mois et qui a été prédéfini une bonne fois pour toute.
    Si mon site attire plus de visiteurs via un autre canal que Google, Google s'adapte en envoyant moins de visiteurs. Et inversement. Je ne sais pas si c'est pour plaire au prometteur marché chinois qui lui échappe encore mais Google semble effectivement brider le nombre de visiteurs sur mon site.
    Ainsi, depuis plusieurs mois, il y a un afflux de russes qui arrivent via un réseau social. Cela a pour conséquence de faire descendre la position des résultats de recherche Google sur les principaux mots-clés de mon site.
    Et ça descend, ça descend petit à petit mais ça descend inexorablement. Une seule fois, le site a retrouvé sa première position initiale : quand il n'était plus accessible suite à une panne de serveur et qu'il renvoyait un message d'erreur... Où est la pertinence ?
    Ou bien je déraille complètement et je sombre dans le délire paranoïaque, ou bien, si ce que je constate est juste, on est quand même plus très loin de l'univers de Big Brother, non ?
    La preuve ? George Orwell est l'anagramme de Google Error (avec une petite ewreur, effectivement) !
     
  18. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 412
    J'aime reçus:
    0
    sauf que sa place dans les serp n'avait pas été modifiée. Le pr est un élément de communication de gg, vouloir "orienter" les algos de gg en vendant des liens selon la valeur du pr n'est pas autorisé par gg, comme le pr visible n'est qu'un simple élément de comm', gg peut sans problème le ramener à 0. Pour les vrais achats de liens, ceux qui servent à amener des visiteurs, cela ne change rien. Pour les autres, ceux pour bricoler sur l'algo de gg ne seront plus intéressé. Et donc, s'ils disparaissent, gg devient ainsi sur du but de l'achat de lien.
    et si c'était simplement parce que tes concurrents avaient progressé, eux ?
    déjà, quand je lis "principaux mots-clés", ça laisse supposer une suroptimisation plus ou moins forte
    Et comme c'est dans ce que gg cherche à combattre, possible que ton site en ai fait les frais. Après, on ne peut d'un côté se plaindre de l’hégémonie de gg et de l'autre côté utiliser beaucoup de ses services (gratuits) et lui fournir ainsi des stats (GA, adsense, G+, gmap, etc...) :wink:
     
  19. kristel
    kristel WRInaute impliqué
    Inscrit:
    24 Août 2005
    Messages:
    615
    J'aime reçus:
    33
    @ Magixl
    moi, j'ai bien aimé ton récit, e. a. par sa sincérité et sa lucidité. Si tu as pris certaines libertés avec les directives de google, il est aussi vrai que les sites pourtant placés en première place le font aussi et que même les propres services de gogle ont parfois aussi "fauté". Pcq aussi ces directives disent tout et rien à la fois .

    @ cupidonbe
    En fait, c'est là tout l'enjeu d'être en première place: cela donne plus d'audience et, si le marché le permet, donne plus de latitude sur les prix pratiqués, le concurrent moins cher n'ayant qu'une très faible visibilité.

    C'est d'ailleurs trop peu souligné: la position dominante de google est une des causes majeures de l'appauvrissement qualitatif du web dans beaucoup (probablement pas tous) de secteurs:

    Les firmes ont dû tellement dépenser pour atteindre et se maintenir en première position du seul moteur dominant, que ce soit en reférencement naturel et ou en reférencement adwords***, qu'elles doivent bien ensuite rentrer dans leurs frais d'une façon ou d'une autre.

    Entre autres, je pense par ex. à des sites de réel contenu , jadis pas trop bien placés chez google, qui maintenant certes ont pu atteindre la première place mais sont dorénavant bourrés de publicités.


    *** Car, google leur dit bien et leur démontre: même si vous êtes en première place dans les SERPs, vous devez acheter des adwords , sinon vous perdez du traffic potentiel
    -http://googleresearch.blogspot.com/2011/07/studies-show-search-ads-drive-89.html#!/2011/07/studies-show-search-ads-drive-89.html

    .
     
  20. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    Si c'est vérifié c'est effectivement de la manipulation et on est loin de la présentation des sites les plus pertinents selon un algorithme objectif


    Et 50 Francs dans le petit cochon : https://www.webrankinfo.com/forum/t/les-grandes-pensees-de-wri.57626/page-9#p1374183
     
  21. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 521
    J'aime reçus:
    51
    Il y a aussi une autre option... la capacité du serveur, le nombre de connexions simultanées, qui font que ton site est capable d'encaisser un trafic maximum.
     
  22. Koxin-L.fr
    Koxin-L.fr WRInaute passionné
    Inscrit:
    15 Janvier 2012
    Messages:
    1 889
    J'aime reçus:
    8
    Je pense qu'il serait judicieux que tu évite de parler de chose que tu ne connais pas, en l’occurrence, ici, ce qu'est la féodalité. ;-)

    Quand à la position dominante de GG, il faut rester un peu les pieds sur terre. Une entreprise qui ne cherche pas à évoluer et n’investis pas est voué à disparaitre.
    Il existe plein de moyen pour éviter à l'une d'entre elle d'obtenir un monopole, notamment les contrôle et les autorisations d'achat. Aucune entreprise ne peut en racheter une autre autorisation.
    L'autre évidence est que ses concurrents, ont aussi à travailler correctement. Il ne proposent pas un dixième de ce que GG propose et que les internautes attendent.
    Enfin, les poids lourds qui se plaignent investissent des milliards pour apparaitre correctement sur GG. Pourquoi mettre ses sommes à contribution pour aider au développement de concurrents sérieux ?
    Ca me rappel les agriculteurs qui gueulaient de vendre si peu cher alors que les Grandes Surfaces se gavaient... Il leur à fallut plus de 20 ans avant de commencer, pour certains, à court-circuiter tous les intermédiaires allant même parfois à s'organiser pour faire de la vente direct.

    Cela peut-être difficile de détrôner GG, mais c'est faisable, faut juste s'en donner les moyens.

    Rod
     
  23. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    Il serait judicieux que tu évites de penser à la place des gens. Tu peux donner ton avis sans réécrire mon histoire
     
  24. Koxin-L.fr
    Koxin-L.fr WRInaute passionné
    Inscrit:
    15 Janvier 2012
    Messages:
    1 889
    J'aime reçus:
    8
    Bonjour,

    J'ai pas bien saisi le sens de ton post ?
    Tu n'acceptes pas quoi comme critique ?
    Le fait que tu emplois un terme à l'envers de ce qu'il est ?
    Parce que la féodalité est tout sauf un système de position dominante.
    Maintenant, comme je l'ai dis à d'autres, je colle un ;-) (genre attention à l'utilisation du terme) et non un (genre t'es trop c...) ou encore un :evil: (genre redit ça et ça va chier), je ne vais pas en plus vous envoyer un colis postal avec un lot de bisounours.


    Et quel est réellement le sens de ta seconde phrase ?
    Tu as certainement remarqué le saut de ligne après ma réaction à ton explication douteuse.
    Tu as certainement remarqué mon début de phrase "Quand à la position dominante de GG"
    Je reprenais juste le sujet initial.
    Je donnais mon opinion, rien de plus.

    Rod
     
  25. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 180
    J'aime reçus:
    1
    +1 même constat déjà exposé ici ... y compris en utilisant des ruses de fou pour booster artificiellement le trafic ou pour inciter au clic (positionnement de la pub) j'ai ce constat qui va bien dans les jours qui suivent (accroissement) et invariablement un tassement qui me ramène a "ma normale". Comme si mon identité collait à la peau des sites.

    A noter pour la monétisation que si je ferme un site a petit rendement, je constate invariablement une augmentation des autres qui compense le CA.

    Dans ma parano perso, j'ai même boudé ma console adsense pendant un an (voir même un peut plus), sans rien toucher aux sites qui tournaient sans mois. Les revenus se sont stabilisés un peut plus bas et n'ont pas variés sur toute la période.
    Un an plus tard je me reconnecte (avec un mal de chien a trouver le mdp) et plouf le trafic et les revenus remontent sans que je fasse quoi que ce soit :D (je passe une fois par jour depuis :lol: )
     
Chargement...
Similar Threads - invite Google éliminer Forum Date
Des sites qui invitent les utilisateurs à effectuer des requêtes sur Google Référencement Google 3 Mars 2018
La concurrence s'invite sous google local, comment la supprimer ? Google+ 23 Octobre 2014
Se faire inviter sur Google plus Google+ 10 Août 2011
Marissa Mayer invite Lady Gaga chez Google Google : l'entreprise, les sites web, les services 23 Mars 2011
comment inviter des gens sur un groupe facebook lié a une page? Facebook 24 Avril 2020
Rédaction d'articles invités Rédaction web et référencement 19 Octobre 2018
Inviter une BDD à liker une page Facebook Facebook 7 Octobre 2018
score des backlinks + intérêt des articles invités avec lien Netlinking, backlinks, liens et redirections 26 Juin 2018
Article invités Débuter en référencement 9 Février 2018
Inviter à liker des personnes qui ont liké un partage ? Facebook 13 Juin 2017