Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Conseils de Google pour exploiter au mieux son site web

L’équipe des Google Webmaster Tools a publié un document PDF intitulé Making the Most of Your Content: A Publisher’s Guide to the Web. Ne vous attendez pas à y trouver des révélations, mais autant le parcourir, ce n’est pas si souvent que ça que l’on trouve des conseils de Google sur l’optimisation du contenu d’un site web…

Making the Most of Your Content: A Publisher's Guide to the Web

Voici le sommaire (en anglais donc…) :

  • Introduction
  • A brief overview of web search
  • What’s new in Google web search?
  • Can Google find your site?
  • Can Google index your site?
  • Controlling what Google indexes
  • Robots.txt vs. meta tags
  • Controlling caching and snippets
  • Does your site have unique and useful content?
  • Increasing visibility: best practices
  • Webmaster Central
  • Sitemaps
  • Frequently Asked Questions
  • Glossary

Voici quelques points que j’ai relevés dans cet ebook :

  • les auteurs prétendent que Google utilise plus de 200 facteurs dans son algorithme pour évaluer la pertinence (jusqu’à présent Google disait plutôt 100… cela dit personne ne peut le vérifier)
  • les auteurs font encore la part belle au PageRank, ce qui ne va pas aider les débutants à comprendre comment fonctionne réellement Google de nos jours :-(
  • les auteurs rappellent les 3 principales raisons qui font qu’une URL peut gêner l’indexation : les identifiants de session, un trop grand nombre de paramètres (il vaut donc mieux faire de la réécriture d’URL) et un enchainement de plusieurs redirections successives
  • les auteurs indiquent clairement que l’inconvénient principal du contenu dupliqué est la dispersion des backlinks. Il s’agit donc le plus souvent d’un handicap et non d’une pénalité ; évidemment dans des cas extrêmes Google peut sanctionner (création de sites miroirs). Ceci peut sembler évident mais il ne se passe pas une seule journée de formation au référencement sans que je doive convaincre les participants qu’acheter 36 noms de domaine différents pour un même site (même contenu) n’est pas une bonne stratégie sur Google. Plutôt que de miser sur la présence de mots-clés dans le nom de domaine, quitte à créer de nombreux contenus dupliqués, il vaut mieux se concentrer à créer un seul site qui concentrera les backlinks et la notoriété…

On y trouve un schéma représentant la phase de crawl et indexation puis la phase de recherche par l’internaute :

Les phases d'une recherche sur Google

Ce PDF de 13 pages peut être téléchargé sur http://static.googleusercontent.com/media/books.google.com/fr//googlebooks/pdf/webmastertools.pdf (261 Ko).

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

9 commentaires

TOMHTML

Pour information, en mai 2006, Alan Eustace indiquait déjà que l’algorithme comportait plus de 200 paramètres… ;-)

Répondre
Olivier Duffez

En effet, je viens de trouver cet article où il indique "Google’s PageRank algorithm, which determines the importance of a web site, monitors about 200 different signals" (avec encore une fois une mise en avant du PageRank, défini ici comme étant l’algorithme de Google…)

Répondre
TOMHTML

Doit bien y avoir un lien entre les deux de toutes façons, non ? :)

Répondre
queeny

c’est clair que la PR a toujours son importance

Répondre
pickupjojo

Si ces 200 paramètres font la pertinence des résultats de Google, alors tant mieux, mais niveau référencement ça reste néanmoins plutôt flou sur le moyen d’optimiser clairement le tout pour que le moteur soit ‘content’.

Répondre
Eric

Je reviens de la formation qui s’est déroulé à Paris et effectivement, la question a été posée : Est ce intéressant d’acheter plusieurs non de domaine et de faire du référencement avec…
"Mieux vaut être fort sur un nom de domaine que moyen sur deux" :)

Répondre
Peniscola

Au dela du PR qui n’est qu’un indicateur, la présence sur les mots clés est encore plus importante et le lien entre les 2 n’est pas toujours évident

Répondre
Visite de la Place Navona à Rome

Le lien entre PR et présence sur les mots-clé est très évident: le premier facteur est la cause du second. Présence sur les mots-clé: trafic et visites sur un site web (Trust Rank). Résultat et prise en compte conséquente pour le PR (qui est un indicateur de ce résultat).

Répondre