Annonces Google

Vous êtes ici : Dossiers référencement > Conseils en référencement naturel

Le CTR dans les résultats Google est-il pris en compte dans l'algo ?

Par , le 27 janvier 2015

Plusieurs tests semblent avoir montré qu'une nette amélioration du taux de clics dans les résultats améliorait ensuite le positionnement. Un nouveau test semble montrer le contraire. Qui croire ?

Article mis à jour le 27/01/2017, publié initialement le 13/08/2015

Taux de clics SERP et impact SEO

Etude de l'impact SEO d'une variation du taux de clics dans les SERP

Selon Rand Fishkin, les données de clickstream sont prises en compte

(cofondateur chez Moz.com), a plusieurs fois mis à contribution son large public d'abonnés (via les réseaux sociaux principalement) pour mener à bien des tests SEO. Un test en juillet 2015 semble avoir montré que le CTR (taux de clic) dans les résultats de recherche (SERP) était pris en compte par Google, et qu'un meilleur CTR menait à une meilleure position. Mais attention, son test était biaisé, comme tous les tests, et le CTR ne fut pas la seule variable... Il a reparlé de ce sujet dans une vidéo faisant référence à un brevet que vous devriez lire (ou au moins le résumé ici). Il s'était déjà intéressé à ce sujet en 2014.

Selon Bartosz Góralewicz, Google n'utilise plus le CTR dans son algo

Bartosz Góralewicz a effectué un test en mars 2015 pour tenter de prouver la même chose, mais il est arrivé à la conclusion contraire ! Selon lui, Google ne tiendrait plus compte dans son algorithme du CTR dans les SERP... Vous pouvez lire ses explications sur le site réputé SearchEngineLand (ainsi que de façon plus détaillée sur son propre site).

En résumé, Bartosz maîtrise les click bots, ces logiciels qui simulent des internautes faisant des recherches dans Google et cliquant sur des résultats. Il explique qu'il a eu du mal à y arriver, mais après des semaines de travail il a pu simuler des visites que Google n'a apparemment pas identifié comme artificielles. Pour affirmer cela, il montre que les visites ont été enregistrées dans Google Analytics et Google Search Console (ce qui n'est pas le cas avec des clickbots trop simples). Et surtout, il a pu influencer Google Trends et Google Ad Planner. Dans sa conclusion, il estime qu'il est finalement logique que Google ait abandonné ce critère, car il est trop facilement manipulable.

Selon Google, le CTR n'est pas un ranking factor

D'ailleurs, Gary Illyes (webmaster trends analyst chez Google) a déclaré en 2015 que Google n'utilisait pas ce CTR en tant que ranking factor (source).

Mon avis sur la question...

Mais alors, si Google ne tient pas compte du taux de clic dans les SERP, pourquoi d'autres tests ont conclu l'inverse ? Et pourquoi lit-on (sur WebRankInfo !) qu'en augmentant ce fameux CTR on peut améliorer son positionnement ?

Voici quelques pistes de réflexion que je vous livre, n'hésitez pas à les enrichir de vos commentaires :

  • les tests de Rand ont mené à des actions effectuées par des vrais utilisateurs : des humains, avec des navigateurs remplis de cookies, ou en tout cas identifiables comme très différents. A l'inverse, les expérimentations de Bartosz ont été faites avec des logiciels. Même si certains outils n'ont pas identifié cela comme artificiel, cela ne prouve pas que l'algo de Google n'ait pas "décidé" d'ignorer ces requêtes et clics. Concrètement, il me semble probable que Google vérifie si le CTR augmente aussi bien pour les personnes non connectées à leur compte Google que les autres (idem pour plein d'autres éléments tels que le type d'appareil desktop/mobile, le système d'exploitation, le navigateur, etc.).
  • cela étant, on peut aussi conclure que les actions effectuées par des humains à la demande de Rand, visant à augmenter le CTR, ont fait intervenir d'autres critères qui peuvent aussi expliquer la hausse de positionnement.
  • Bartosz n'aurait sans doute pas dû tester de générer un tel pic d'affichages (et de clics), surtout sur une période aussi courte (2 semaines si j'ai bien compris). A mon avis, pour que l'amélioration du CTR se traduise par une amélioration du positionnement, il faut une période bien plus longue. Et si un jour il y a un pic de trafic (ça peut arriver, buzz ou autre), le CTR doit se maintenir élevé après ça, sinon ça ne confirme pas l'intérêt des internautes.

Au-delà de l'impact direct ou indirect sur votre positionnement, n'oubliez pas que l'ensemble du snippet (titre, petit descriptif et parfois éléments visuels) doit donner envie à l'internaute de cliquer ET ne doit pas le décevoir une fois qu'il est arrivé sur votre site. Car sinon il risque de revenir (rapidement) en arrière dans les résultats Google et de cliquer sur un autre résultat. Si ce taux de retour en arrière (rapide) est trop élevé, c'est très mauvais pour votre site (risque de pénalité Panda).

Et vous, quel est votre avis et votre retour d'expérience ?

Indiquez-le en commentaires ou dans le forum : Impact SEO du taux de clics dans les SERP Google.

Cet article vous a-t-il plu ?
Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC,...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le SEO (+300.000 membres, 1,5 million de posts). Il est aussi cofondateur de Ranking Metrics, leader des formations webmarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux) et éditrice de la plateforme MyRankingMetrics (crawler et audit SEO en ligne).

Article (Le CTR dans les résultats Google, pris en compte ou pas ?) publié par WebRankInfo dans la rubrique Conseils en référencement naturel. Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

10 commentaires

  • Rudy Viard a dit le

    A mon sens, le CTR est un critère déterminant. Qu'il soit pris en compte par Google en tant que critère bien distinct ou mis de côté car trop sujet à manipulation, ce que j'observe empiriquement c'est qu'un article dont tous les feux sont au vert (CTR élevé par rapport à sa position dans les SERP, faible taux de rebond, temps passé important...) ranke plus facilement.

    Par ailleurs, lorsque l'on retravaille des titres et descriptions (2 ou 3 mois après publication par exemple) pour obtenir de meilleurs taux de clic dans les SERP - si derrière l'article tient sa promesse - j'observe des améliorations dans les positions.

    Est-ce que l'article continue sa lente progression dans les SERP sans lien avec ma modification de titre/description ou est-ce qu'a contraire le meilleur CTR a un impact sur son classement, impossible à dire.

    En tous les cas, un meilleur CTR garantira plus de trafic avec la même position dans le classement. Ce qui est toujours bon à prendre.

  • Olivier Duffez a dit le

    Merci Rudy pour ces bonnes remarques ! Elles confirment mes observations.

  • Samuel Petit a dit le

    Olivier,

    Merci pour cette super synthèse.

    J'ai rencontré il y a peu un gars payé par Google pour évaluer ses résultats de recherche. Une des questions qui lui étaient posées était de savoir si les résultats affichés (avant de cliquer dessus) lui semblaient pertinents.

    Si on ajoute à cela qu'il est normal que Google veuillent afficher des résultats - a priori - pertinents et qui donnent envie de cliquer, le CTR devrait être un critère de ranking logique.

    Après, comme le dit Olivier, c'est un critère qu'on se doit d'optimiser et qui, de toute façon, apportera plus de trafic pour un ranking équivalent... donc ça ne peut pas faire de mal tant qu'on abuse pas des click-baits :)

  • seb a dit le

    Le CTR est pris en compte dans l'algo d'Adwords

  • Detectimmobilier a dit le

    Comme il est impossible d'analyser le CTR des concurrents, les résultats de l'étude ne peuvent être que partiels.

  • Antoine Beyer a dit le

    Qu'est ce qui est le plus pertinent pour un internaute ?
    Les balises title et meta d'une page ?
    Ou ce qu'il va vraiment trouver sur la page?
    Ainsi un bon CTR couplé avec un fort taux de pogosticking n'enverra pas un bon signal au moteur

  • BruBru a dit le

    Le clic sur des résultats précis pour améliorer le positionnement d'un site est une des taches les plus couramment demandée sur les sites de micro taches type Full Factory, donc si Google n'a pas encore pensé à supprimer ce critère il devrait, le web est devenu pipo à cause des propres règles imposées par Google, c'est la spirale...

  • Francis Drubigny a dit le

    Très bon sujet Olivier Duffez qui mérite débat ;)
    En effet, de mon point de vu strictement personnel tiré de mes expériences professionnelles SEO, je pense très sincèrement que le CTR joue un rôle non négligeable voir même très important dans le positionnement d'une page ou d'un site web.
    En effet, les cas où j'ai pu observer que le CTR était important pour Google, c'est lorsque je mettais un site en ligne, que très vite en quelques jours, 1 semaine il se retrouve propulsé en 1ère page, puis d'un coup, entre 15 jours et 3 semaines après, Boom ! Période de Pending (pendant 1 semaine environ à chaque fois pour ma part)... Ensuite, cette période passée, il reclasse la page ou le site en bonne position si le responsable du SEO ne c'est pas affolé en voyant son site disparaître pendant le pending et qu'il n'a touché à rien ! A ce moment là, si juste avant la période de pending, le CTR était élevé, et bien les algorithmes replaçaient le site à chaque fois en 1ère page et assez haut... voilà pour le retour d'expérience sur le CTR influençant la période de test avant période de Pending. Bonne fin de semaine à vous et #HappyWE :)

  • Prouted a dit le

    Nous avons fait un test de notre coté aussi, a l'origine, ce n'était d'ailleurs pas un test, mais tout simplement une campagne de pub sur notre site principal vers un site annexe. Aussi, nous avons constaté des la fin de la campagne un volume de recherche croissant pour la marque mise en avant, avec des CTR ultra impressionnant (plus de 50%). Cela a eu pour effet de nous faire remonter rapidement (6 mois) en premiere page de Google pour le "mot" principal de notre thématique avec des CTR toujours aussi impressionnant. Autre chose, il s'agit d'un site de 3 pages sans contenu propre, pas du tout fait pour la SEO, dans un thématique tres concurrentielle ou il est difficil d'exister. Donc OUI, le CTR a un effet ULTRA favorable sur le ranking !!!!

  • Olivier Duffez a dit le

    merci pour ce retour d'expérience !

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Annonces Google

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.

Annonces Google


405 Partages