Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Phantom 2 (Quality Update) : nouvelle analyse Google de la qualité des pages

Google a enfin confirmé avoir mis en place un nouvel algorithme d’évaluation de la qualité des pages, qui a eu d’énormes conséquences sur la visibilité des sites (SEO) fin avril début mai 2015.

Algo qualité Google

Google a modifié fin avril 2015 son algorithme d’évaluation de la qualité des pages web. Il n’a pas de nom officiel, on l’appelle Quality Update ou Phantom 2

Les analyses avant que Google officialise le changement d’algorithme

Nous sommes nombreux à avoir identifié de gros changements dans les résultats Google à partir du 29 avril 2015, se stabilisant environ une semaine après, début mai. D’ailleurs, une longue discussion aborde le sujet dans le forum WebRankInfo.

Google n’ayant pas communiqué dessus, nous avons été contraints d’émettre des hypothèses, dont voici mon compte-rendu résumé.

Certains ont pensé qu’il s’agissait de l’update sur la prise en compte du critère mobile-friendly (les pages compatibles mobiles sont favorisées pour les recherches sur des mobiles). Mais rapidement nous avons pu conclure que cela n’avait rien à voir. Il faut dire que Google avait indiqué que l’impact serait significatif, et pourtant ce fut faible.

Ayant pu étudier plusieurs sites impactés négativement par l’update de fin avril, j’ai constaté que cela n’avait aucun rapport avec l’algo Pingouin et j’ai d’abord cru que c’était une mise à jour de Panda. En effet, j’ai compris que le problème venait des pages de trop faible qualité, et d’ailleurs tous les sites ayant chuté fin avril avaient déjà eu des problèmes avec des mises à jour Panda. Mais Google avait répondu clairement au site spécialisé SearchEngineRoundtable qu’aucune mise à jour de Panda ou de Pingouin n’avait été faite.

J’ai également pensé qu’il pouvait s’agir de l’algo de Google contre les pages satellites (doorway pages), surtout que sa mise en ligne a été confirmée. Mais aucune date n’a été fournie et désormais je ne suis pas certain que ce soit ça.

Certains ont ensuite publié des analyses de cet update. Par exemple Glenn Gabe de hmtweb.com a identifié certaines causes possibles de chute : contenu trop faible (thin), contenu créé pour attirer les clics (clickbait), contenu saturé de publicité, contenu constitué uniquement d’une série de vidéos intégrées dans la page. Son très bon article a été repris par CNBC, chose très rare pour être soulignée. Le site hubpages.com a « avoué » avoir connu une chute de trafic à ce moment-là et a émis l’hypothèse que Google avait spécialement pénalisé les pages qui ciblent les requêtes du type « comment faire » (how to).

L’annonce officielle du 19 mai 2015

Le 19 mai 2015, Google a enfin confirmé (au site searchengineland.com) qu’il avait effectivement procédé à une modification de son algorithme. Précisément, ils disent avoir mis à jour le coeur de l’algorithme, dans la partie qui évalue la qualité. On n’en sait pas plus ! S’agit-il d’une évaluation par page ou par site ? Il me semble d’après mes premières analyses que c’est au moins par rubrique dans un site. On ne sait pas si Google a ajouté des nouveaux critères (signals) ou simplement modifié la pondération des critères déjà en place.

Barry Schwartz (de SearchEngineLand) a baptisé cette mise à jour Quality Update, mais ce n’est pas un nom officiel.

Source de l’image : Shutterstock (sous licence)

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

12 commentaires

Les Résoteurs

Effectivement, il y a eu des changements dans les serp pour certains de mes clients en bien comme en mal, du moins juste quelques places de perdues mais rien de bien méchant.
Pas de Gros changement en ce qui me concerne… Est-ce que cela devrait continuer ou Ggle a décidé de stabiliser tout ça ?

Répondre
Olivier Duffez

@Les Résoteurs : à mon avis c’est stabilisé depuis la fin de la 1ère semaine de mai environ

Répondre
Alex

J’ai connu une baisse importante de mon positionnement google, sur des requêtes stables depuis plus de 2 ans, à partir du 15 mai d’après mon suivi SEO « Myposeo ».
est ce que cela pourrait être lié à Phantom?

Répondre
Olivier Duffez

@Alex : si c’est entre le 28 avril et début mai, c’est fort probable.

Répondre
Mathieu Régnat

J’ai quelques sites qui ont été impactés (3 dont 1 plus sévèrement que les autres)
La partie Pingouin est à exclure car rien n’a été fait dans ce sens (du moins pas pour les 3)
Une fonctionnalité est apparue il y a peu : Ressources bloquées
2 sites (qui ont des versions responsive) en ont quelques unes qui sont bien entendu bloquées sur l’ensemble des pages. L’autre n’est pas responsive mais n’a pas de ressources bloquées. Peut être une partie d’explication qui pourrait mettre en relation avec la dernière MAJ mobile.
Par contre, 2 autres points sont communs aux 3 et susceptibles de faire partie de la liste des critères que Google a réévalué.
Le premier est lié à la duplication des contenus générés par les CMS (pages de filtres, de tri, hors réécriture,…)
Le second est lié a des fonctionnalités de textes en partie affiché (système d’ascenseur, js pour afficher plus)

La qualité des contenus est bonne mais certains sont orientés sur des howto.

Aucun de ces sites n’avait fait l’objet d’une pénalité par le passé.

Vous en pensez quoi ?

Répondre
Olivier Duffez

@Mathieu : je pense aussi que ça n’a pas de rapport avec le mobile (et les ressources bloquées) et avec les backlinks (Penguin)
je ne pense pas que la duplication de contenus à cause d’erreurs techniques du CMS suffise à expliquer le pb, il doit y avoir autre chose

Répondre
Alex

@Olivier qu’est ce qui aurait pu me faire perdre temps de place à partir du 15 mai? -20 place pour un mot clé dont j’étais stable depuis 2 ans.

Répondre
Olivier Duffez

Désolé Alex, je n’en sais rien et ne peux pas deviner !

Répondre
vince

Bonjour

Mon site était très bien référencé en géolocalisation jusqu’à jeudi.

Depuis vendredi 24 mai : patratas !!!

Google a t’il changé aussi ses modes pour la géo ? Car maintenant apparait en premier sites nationaux (mes concurrents sont à la même enseigne que moi).

Cordialement

Répondre
Marc

J’ai pris une grosse claque sur mon annuaire, -35% de trafic depuis cet update.
Pour le moment, je cherche le critère majeur de ce nouveau filtre.
Avec forte une baisse de rentabilité d’adsense de -40% (Google abuse carrément avec ces annonces dont il garde pour lui désormais une majorité d’offres, sympa le partenariat), c’estquasiment 60% de baisse de rentabilité.
Heureusement que j’ai une structure très légère et ça ne me met pas en danger, mais certains ont surement « mal aux fesses ». En utilisateurs unique jour, le trafic a chuté de 23 000 à 15 000, pour les lundi (jour le plus fort).

Patiente, premsgo est pret a démarrer, le moteur est fonctionnel, c’est juste le risque de buzz et toute la stratégie / backoffice des pro qui necessite encore un peu de travail. Le moteur fera dans tous les cas le même trafic sans Google, et donc sans plus aucun risque (sauf d’évoluer).

Répondre
Olivier Duffez

bon courage Marc !

Répondre
Richard

Bonjour,

Merci Olivier pour l’information.

De mon coté j’ai mon site et la plupart des sites de mes clients qui sont soit impacté positivement soit pas impacté. À coté de ça, le site d’un client qui recense des produits immobiliers est impacté négativement. À noter qu’il avait été impacté par Panda ou Pingouin, mais que depuis, de gros efforts ont été faits à tous niveaux.

Je pense que la clé pour passer cette MAJ sans trop de souci c’est d’avoir un contenu unique et informatif, pas trop optimisé, une bonne gestion des redirections (pas trop de 404) un SEO propre et pas trop poussé.

Le problème c’est que sur plus de 2000 pages pour le site de mon client impacté négativement, c’est un travail de titan de reprendre les contenus, sans compter que la plupart des contenus sont récupérés par des flux que beaucoup d’autres récupèrent également.

Ça devient compliqué de suivre les MAJ des algo de Google !

Va encore falloir se remonter les manches…

Bon courage à tous !

Répondre