Annonces Google

Vous êtes ici : Dossiers référencement > Référencement mobile

Google souhaite bannir les pubs interstitielles pour applis qui prennent tout l'écran

Par , le 02 septembre 2015

Si vous affichez une publicité interstitielle incitant à installer votre application mobile, Google considère depuis le 1er novembre 2015 que votre page n'est pas compatible mobile. Pour éviter de pénaliser votre SEO, lisez cet article !

Une publicité interstitielle pour une appli (App interstitial) est une sorte de pop-up qui s'affiche sur l'écran de l'appareil mobile de l'internaute quand il arrive sur le site, lui conseillant d'installer l'appli.

Sans surprise, les internautes n'aiment pas ce type d'accueil, qui empêche de découvrir le contenu qu'ils étaient venus chercher.

Voilà à quoi ça ressemble quand ça occupe une trop grande partie de l'écran :

App install interstitials incorrectes

Exemple de pub incorrecte de type App install interstitial

Google recommande de les remplacer par des bannières, qui n'occupent qu'une partie restreinte de l'écran :

App install interstitials correctes

Exemple de pub correcte de type App install interstitial

Depuis le 1er septembre 2015, l'outil de test de compatibilité mobile signale les publicités interstitielles d'applications mobiles occupant trop d'espace à l'écran comme étant des problèmes.

A partir du 1er novembre 2015, ces pages sont considérées incompatibles mobiles. A ce titre, elles ne sont pas favorisées dans les résultats de recherche mobiles (smartphones) comme elles pouvaient l'être jusqu'à présent. A ce sujet, lisez mon dossier sur le (petit) boost SEO des pages compatibles mobiles.

Google signale que cela ne concerne que les publicités pour applications, mais dites-moi comment ils font la différence avec d'autres publicités du même style ?

Cet article vous a-t-il plu ?
Cliquez pour voter !

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC,...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le SEO (+300.000 membres, 1,5 million de posts). Il est aussi cofondateur de Ranking Metrics, leader des formations webmarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux) et éditrice de la plateforme MyRankingMetrics (crawler et audit SEO en ligne).

Article (Pénalité Google pour pubs interstitielles d'applis qui prennent tout l'écran) publié par WebRankInfo dans la rubrique Référencement mobile. Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

10 commentaires

  • TOMHTML a dit le

    Et ça, c'est pas des popups pleines pages pour des applis peut-être ? http://adwords.blogspot.com/2015/08/beautiful-new-designs-for-full-screen.html
    Et pourtant elle sont parfaitement autorisées par Google. Même si c'est dans des applis et pas sur des pages web.

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

  • Jean-Baptiste a dit le

    Faites ce que je dis pas ce que je fais. Vous tapez "hotel dans telle ville" sur votre smartphone et les adwords prennent tous l'écran au même titre que ces publicités interstitielles.

  • David a dit le

    Ahah, en effet TOMHTML, Google n'en est plus à une contradiction près...

  • david a dit le

    Je trouve que cette décision va dans le sens de l'utilisateur. C'est une bonne nouvelle pour l'internaute.

  • Vincent a dit le

    "Google signale que cela ne concerne que les publicités pour applications, mais dites-moi comment ils font la différence avec d'autres publicités du même style ?"

    En vérifiant le lien sur la pub : Si c'est vers AppleStore/PlayStore, alors considéré comme une pub pour app.

  • Olivier Duffez a dit le

    En effet Vincent, c'est très simple !

  • maloc a dit le

    Pourquoi pas mais ... une pub pour une app ce n'est pas bon pour l'expérience utilisateur, par contre une pub pour tout autre chose, ce n'est pas dérangeant ?

    Et si on considère ce que dit Vincent, je peux faire la pub pour le site d'un annonceur, mais pas pour son application ?

    Pourquoi une telle différence ?

    Ils auraient dit "interstitiel = bonus mobile HS" mais là ? (remarquez le côté chantage à peine déguisé ...)

  • Olivier Duffez a dit le

    @maloc : ce qu'ils critiquent, ce n'est pas la pub, mais le fait qu'elle occupe quasi tout l'écran.
    Par ailleurs, leur message est justement qu'ils retirent le bonus compatibilité mobile aux pages de ce genre.

  • maloc a dit le

    Euh, je n'ai pas du me faire comprendre.

    Je te cite "Google signale que cela ne concerne --que les publicités pour applications--, mais dites-moi comment ils font la différence avec d'autres publicités du même style ?"

    Et ce que je dis, c'est pourquoi "que les publicités pour applications" et pas "toutes les publicités" interstitiel ?

    "Par ailleurs, leur message est justement qu'ils retirent le bonus compatibilité mobile aux pages de ce genre."
    Justement, pourquoi "que pour les publicités pour applications" et non "toutes les publicités interstitiels" ?

    Plus clair ?

  • Olivier Duffez a dit le

    oui, + clair en effet. Mais faudrait poser ces questions à Google ;-)
    la réponse je pense est qu'ils proposent eux-mêmes des pubs pleine page...

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Annonces Google

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.

Annonces Google


104 Partages