Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

La Recherche Universelle de plus en plus présente dans Google

Introduite aux Etats-Unis en mai 2007 et étendue au reste du monde depuis l’été 2007, la recherche universelle de Google est de plus en plus fréquente dans les pages de résultats (SERP), pour atteindre 17% des requêtes selon Comscore.

La recherche universelle (que l’on peut traduire en anglais par Universal Search, Blended Search ou encore Mash-up Search) consiste à afficher une page de résultats issus de différentes sources de données (pages web classiques, images, actualités, cartes géographiques, vidéos, extraits de livres numérisés, etc.), alors que l’internaute utilise le formulaire classique de recherche. Google n’est pas le seul à utiliser cette technique (ni même l’inventeur), mais de par sa position de leader (voire monopolistique pour l’Europe), il est devenu vraiment stratégique d’étudier cette particularité.

Pourcentage des requêtes sur Google faisant apparaître des résultats incluant la recherche universelle :

La Recherche Universelle de plus en plus présente dans Google

Une étude effectuée en janvier et publiée en Mars par comScore indique que Google affiche ce type de résultats dans 17% des cas. Sur 1,2 milliard de requêtes analysées, environ 220 millions présentaient ainsi des résultats autres que les traditionnelles pages web. Toujours d’après comScore :

  • 17% des requêtes contenaient des résultats universels
  • 16% des clics en provenance de Google étaient issus de pages avec des résultats universels
  • 14% des clics sur AdWords étaient issus de pages avec des résultats universels

Faut-il en conclure que certains internautes ont trouvé ce qu’ils cherchaient avant même de cliquer sur un des résultats ? C’est ce qu’on pourrait déduire de ce 16%. Par ailleurs, il semblerait qu’il y ait moins de clics sur les publicités AdWords dès lors que la page affiche des résultats universels. Il faut dire que l’internaute est très sollicité visuellement par ce qui sort de l’ordinaire (photos, vidéos, cartes, etc.).

C’est pour cette raison que j’ai mis à jour le programme de ma formation au référencement Google pour inclure depuis fin 2007 une partie sur cette recherche universelle. Il me semble en effet indispensable de travailler le référencement des images, des actualités, des aspects géolocalisés en plus des traditionnelles pages web… Un forum est également dédié à ces nouveaux types de documents sur WebRankInfo.

Mise à jour : Greg Sterling vient de publier un article intéressant sur le sujet intitulé iProspect: Blended Search Resulting In More Clicks On News, Images And Video (en anglais).

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Un Commentaire

sAm responsable e-business

A l’extrême ce sont les résultats de recherche qui vont être le but premier et le fait d’en obtenir de plus en plus via différents moyens… Image, résa en ligne, actualités, flux rrs en place… Le contenu d’un site en lui même va perdre de plus de force même si il devra lui aussi être irréprochable… Les résultats classiques de pages sont de plus en plus en dessous de la ligne de flottaison (les résultats GMaps pour ne prendre qu’eux prennent de plus en plus de place)….
Merci pour cette article, merci à l’équipe

Les commentaires sont fermés