Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Donner à Googlebot l’accès à sa base de données

Les sites dynamiques ont parfois du mal à faire indexer leur contenu car celui-ci est stocké dans une base de données. Pour faciliter le crawl, Google a ajouté la semaine dernière une option permettant aux webmasters de donner à Googlebot un accès direct à la base de données. Bien entendu, cet accès est configuré directement dans le compte Google Webmaster Tools. Voici un tutoriel proposé par WebRankInfo…

Pour accéder à cette option, il vous suffit d’aller dans votre compte Google Webmasters Tools dans la rubrique « Configuration du site » > « Accès du robot d’exploration » et de cliquer sur le nouvel onglet « Paramétrer l’accès à la base de données ».

Comme l’indique la capture d’écran suivante, vous devez alors :

  • fournir à Google le login et le mot de passe de votre base de données
  • sélectionner le type de base de données (les formats les plus répandus sont tous pris en charge, par exemple MySQL)
  • définir les permissions d’accès du robot :
    • soit vous laissez Google se débrouiller (Google essaiera alors de choisir au cas par cas entre l’indexation directe de votre base de données et l’indexation de vos pages web)
    • soit vous lui indiquez d’indexer toute votre base de données
    • soit vous paramétrez les options table par table
    • soit vous interdisez à Google d’indexer votre base de données
Faire indexer sa base de donnees par Google

La nouvelle option de l'outil Google pour webmasters permet de paramétrer l'indexation d'une base de données par Googlebot : référencer un site dynamique devient plus simple !

Assez logiquement, si vous choisissez la dernière option (ce qui revient à refuser d’utiliser cette nouvelle possibilité d’indexation), alors vous prenez le risque d’avoir votre site dynamique très mal indexé dans Google.

Pour ma part j’ai testé cette nouvelle option mercredi sur un site de petites annonces (dont le contenu, stocké en base de données, n’est pas indexable autrement). En moins de 3h, j’ai reçu le message suivant dans la messagerie de Google Webmaster Tools :

Nous avons traité votre demande d’indexation de votre base de données et n’avons rencontré aucune erreur. Vous pourrez trouver vos contenus dans les résultats de recherche d’ici 48h.

Je devrais donc logiquement bientôt voir les résultats. Si cela se confirme, cette méthode devrait largement faciliter le référencement des sites dynamiques.

Et vous, avez-vous testé ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience. On en parle dans le forum WebRankInfo : indexation de base de données par Googlebot.

Vous nous direz si vous avez apprécié ce tutoriel spécial 1er avril. Bon poisson d’avril 2011 !

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

20 commentaires

stage

On retrouve la blague déjà entendu de ta part pendant les excellentes journées de formation ranking metrics :)

Mais c’est bien trouvé quand même.

Bon poisson d’avril :p

Répondre
Webmaster Lyon

Étrange, dès l’ouverture de cette page, mon PC c’est mis à sentir une drôle d’odeur…!
Il me semble que ca sent le poisson :)

Répondre
Quentin (le spécialiste du billet de train)

Très bon ! J’ai hâte qu’il référence bien vite toutes mes données utilisateurs sur le web, ça me manquait tant ;-)
Très bon poisson d’avril !

Répondre
c0c0t3

Moi je n’arrive pas à trouver cette fonction.

Je pense pense que ce n’est pas encore pour tout le monde.

:-)

Répondre
Didier

Vive les poissons ;)

Répondre
Zecat

Petit poisson deviendra grand lol

Répondre
Touko

Un bon poisson ;)

Merci pour cet article qui m’a fait sourire… ;)

Répondre
Valbou

Ca parait tout de même difficile d’indexer une base de données sans connaitre la relation en les tables.

Je dirais même indexer le contenu d’une table sans savoir à quoi servent les champs.

Et comment l’afficher ? Comment deviner l’URL d’un élément d’une base de donnée…

Vive le 1er Avril ! On a connu des histoires plus crédible…

Répondre
ebooks

Ohlalala je ne m’attendais pas à cela d’un site aussi sérieux ;-).

Répondre
Alex

J’ai bien validé l’option « tout autoriser à Google ».
Le message de la sauvegarde bdd est arrivé en a peine 5min !
Cependant j’attends toujours pour mes nouvelles indexation…

Répondre
Sun Location

ha ha ha, pas mal :)

Faut être fou pour donner ses accès à sa base de donnée à Google…

Pas mal ;)

Répondre
kornemuz

Ca ne pose pas de problème de droits d’utiliser et modifier une capture écran de GWT pour ce poisson ?

Répondre
Olivier Duffez

Je ne pense pas, d’ailleurs Google apprécie les poissons d’avril…

Répondre
xiaobaorong

Très très bon ce poisson :-) on en mangerait

Répondre
diaph16

Excellent! J’ai passé un bon moment.

Répondre
humour

Je suis carrément tombé dans le panneau car je cherchais déjà comment interdire la table qui contient identifiant et mot de passe utilisateur. Vous avez de l’humour sur webrankinfo ;)

Répondre
Abysse

Lol !

Excellent !

J’ai failli y croire jusqu’à ce que je lise « référencement d’un site dynamique et des petites annonces »

J’ai froncé les sourcils en me disant pourtant sur google je trouve bien les arnaques Ebay :D

Il est beau :D

Répondre
ABAL

Alors là, c’est le bouquet… Je ne vois pas vraiment à part pomper les données d’un site ce que Google va pouvoir exploiter….

Faut être un malade pour filer les codes de sa base de données à Google ou à qui que ce soit d’autre d’ailleurs.

Répondre
Olivier Duffez

Oui Abal, c’est le « bouquet » du 1er avril, un joli poisson n’est-ce pas ?

Répondre