Nombre de mots pour blog littéraire ?

Nouveau WRInaute
Bonjour tout le monde !
Alors que j'ai beaucoup lu avant que la taille idéale pour un article était minimum 500 mots et jusqu'à 1000, je lis aujourd'hui que les articles à 2000-2500 mots sont bien mieux référencés.
Qu'en pensez-vous ?
Pour ma part un long article je le lis beaucoup en diagonale, j'ai toujours été fan des contenus relativement courts. J'aurais plutôt pensé être dans la tendance, les gens d'aujourd'hui n'étant pas de grands lecteurs et préférant souvent (moins le premier) écouter un podcaste ou audio youtube que lire un long article.
Il semble que je me sois trompé ?
Quel est VOTRE nombre de mots idéal pour vos articles ? A quelle fréquence ? (2 fois par mois... 1 fois par semaine... davantage ?).
Je me pose la question pour un de mes blogs dans lequel je vais surtout publier des extraits de mes écrits littéraires (donc, pas compliqué de prendre un extrait de 2000 mots ou de 750 mots), et je me demandais s'il y avait un conseil spécifique à prendre par rapport à cela.
Mes visites de blog ont plutôt tendance à me montrer qu'il n'y a pas forcément tant de règles que cela, hormis les lambdas (titres, images etc.).
Merci à vous !
 
WRInaute impliqué
Cette étude de backlinko (point 8) montre que la page se plaçant en top position comporte en moyenne 1447 mots. Il existe des études similaires avec un nombre de mots comparables.

Pour autant, il ne faut pas en déduire qu'un article de 1500 mots environ a plus de chance de bien se positionner (toute chose égale par ailleurs) qu'un article de 1000 mots ou de 2000 mots. Déjà parce que la réciproque n'est pas forcément vraie (une page en top 1 a en moyenne 1500 mots n'implique pas qu'une page de 1500 mots soit top 1), mais aussi parce que corrélation n'est pas causalité. Une page avec un certain nombre de mots peut déclencher d'autres facteurs positifs au référencement.

Il serait absurde pour Google de classer une page suivant son nombre de mot.

Ceci dit, une page avec un contenu substantiel (et donc potentiellement un peu long) peut améliorer son référencement. Un "bon" contenu est celui qui traite sérieusement (et non superficiellement) d'un sujet, ce qui peut se traduire par un contenu plus long. Mais là encore, la longueur n'est pas un critère en soi, on peut écrire longuement pour ne rien dire. Cela vaut pour les moteurs, mais aussi pour les lecteurs. Plus un article traite sérieusement d'un sujet, plus il a de chances de recevoir des backlinks naturellement.

D'après cette autre étude de backlinko (point 2), un contenu de 1000 à 2000 mots est celui qui a plus de chances d'être partagé sur les médias sociaux. Je fais une observation ici : c'est le deuxième lien que je fais vers leur site dans ce même billet ; j'y suis incité par l'impression que leur étude a fait sur moi, elle me semble traiter le sujet de façon sérieuse et avec une relative rigueur, notamment en comparant la longueur à d'autres signaux ; le contenu de l'article (et sa longueur du fait qu'il parle d'autres signaux) m'a conduit à le considérer comme pertinent sur la question de la longueur des articles en SEO.

Dans ton cas, pour la promotion d'écrits littéraire, c'est à voir en fonction de tes contenus. À mon avis, quelle que soit la longueur de ton article, cela ne changera rien de la façon dont Google l'appréciera ; la longueur d'un extrait littéraire ne démontre pas une forme de pertinence sur le sujet. Par contre, du point de vue de tes lecteurs, un extrait important est sans doute plus satisfaisant qu'un extrait bref. C'est un peu comme si je te demandais si tu préférerai, pour découvrir Proust, deux paragraphes ou trois chapitres.
 
Discussions similaires
Haut