Vous êtes ici : Dossiers référencement > Brèves

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Enquête antitrust, ça se corse pour Google US

Par , vendredi 22 juin 2012

Dans le cadre de l’enquête antitrust que subit la firme de Mountain et selon Greg Abbott, procureur général du Texas, Google se retrancherait derrière une interprétation bien personnelle de la loi pour dissimuler les documents demandés par la justice américaine.

logo Google (icone / favicon)

Google Inc.

Le procureur général du Texas vient de déposer une plainte contre Google pour obtenir les quelques 145.000 documents soustraits à la justice. Il cite en exemple un échange d’email effectué entre l’entreprise et ses avocats. Le message était affublé de la mention "message protégé" (Attorney Client Priveleged en anglais). Néanmoins et toujours selon le procureur, l’échange ne se réfèrerait pas à un conseil juridique. L’argument de Google serait donc caduque.

De son côté, Google campe sur sa position et répète que les documents relèvent de la confidentialité. A son corps défendant, il assure :

Nous avons partagé des centaines de milliers de documents avec le procureur général du Texas, et nous sommes heureux de pouvoir répondre à toutes les questions des régulateurs sur notre activité.

Google a déjà été condamné pour des faits similaires. Le dossier Street View avec sa collecte de données en est un exemple.
Ou encore en France mais sans porter d'accusation, la Cnil esquisse tant bien que mal son mécontentement sur la pertinence des réponses fournies par Google à ses questions sur les nouvelles règles de confidentialité.

Source
Plus d'info en langue française.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

6 commentaires

  1. blitz@13 a dit le

    Le site du procureur général a été pénalisé lui aussi? L O L

  2. Yoann a dit le

    Moi qui pensais que Google donnait des réponses pertinentes ;)

  3. Vaxo a dit le

    Faudrait que Google se calme ! C'est un monopole à la Microsoft !

    A la base c'est un moteur qui doit refleter le web (tout le web même ceux qui ne peuvent pas payer d'adwords). Sur certaines requetes il n'y a qu'un ou deux resultats naturel qui sortent à l'ecran...

    Qui a dit que ceux qui avaient de l'argent étaient plus pertinent ? Le google d'il y a quelques années n'est plus !

    Allez Gogole : Be evil et assume le !

  4. MD a dit le

    @Vaxo : contrairement à Microsoft dont le modèle reposait sur la vente de licences, Google propose des produits extrêmement riches et totalement gratuits...Donc forcément çà plait, et donc forcément çà créé une position dominante. Quand les autres auront compris le modèle de GG, nous autres utilisateurs y gagneront encore davantage et peut être que le monopole de Google tremblera

  5. Manu a dit le

    @MD : Je pense que ça a été largement compris mais justement non, car avec ces nouveaux algorithme et cette façon de "brider le web" il n'y a que Google qui peut vivre du gratuit, c'est bien ça le problème. Comment faire un site gratuit monétisé par la publicité si Google n'apporte pas de visiteurs et que Google représente 95% du traffic ?

    C'est bien là le problème, l'abus de position dominante et la soumission aux stratégies économiques de l'entreprise, donc je trouve normal qu'on ne les laisse pas faire et qu'ils fournissent tous les documents et preuves si ils estiment qu'ils n'ont rien à se reprocher.

  6. Vaxo a dit le

    @Manu : Tout à fait d'accord. GG peut vivre grâce à adwords tranquillement car ils ont le monopole de la recherche. Quand on fait payer les annonceurs internet des fortunes (en limitant la recherche naturelle), on peut faire du gratuit pour se donner bonne conscience.

    @MD : Quand on cache des docs c'est que l'on a quelque chose a cacher...Une cash machine comme Google avec des actionnaires qui poussent à la rentabilité en veulent toujours plus...

    Plus de 97 % des recherches sont régionales d'apres GG. Il suffit de taper "restaurant paris" pour voir comment le gratuit de Google favorise les adwords...Maps cache les résultats a partir du 2eme lien naturel.

    Je vais juste prendre un exemple que je connais : Un assureur pour faire de la mutuelle ne peut même pas manger quelques miettes en referencement par de la longue traine (trop dur au départ). Il peut uniquement payer de l'adwords.

    La limitation Google ? Ton site a moins d'1 an : Sandbox...Et pour de l'assurance ça doit être plus.

    Vous me direz...il peut s'acheter des adwords ... Prix :

    - pour être tout en bas des Adwords : 36 €
    - pour être tout en haut : x2 ou x3

    La sandbox limite clairement les sites de spam. Mais ne serait il pas plus judicieux d'annuler la valeur des liens presents sur les nouveaux sites plutôt que de les descendre totalement ?

    Nouveau site = pas de liens donc pas de création de sites pour le spam. Seuls les vieux sites pourraient donner du lien. Ça parait plus logique...Pas pour GG !

    Nouveau site = Pas de ref naturel = Adwords

    Mais bon je ne jete pas la pierre à GG car toutes les sociétés en situation de monopole ferait de même.

    Google dit vouloir favoriser les utilisateurs et ne pas vouloir favoriser les "entreprises"...

    Mais quand une société paye un clic 36 €... pour faire un contrat il faut qu'elle sorte au moins 150 €...Est ce que vous ne croyez que ça se répercute sur le prix de vente ?!?

    Le système d’enchère d'adwords est une poule aux œufs d'or car les grosses compagnies ne regardent pas à la dépense. J'en ai même vu faire de la pub pour des produits qu'ils ne vendaient pas...

    Mais c'est aussi un cercle vicieux...Pour l'exemple de l'assurance, en payant et en naturel il n'y a que les grosses compagnies presentes (Adwords très chères, référencement naturel très cher...)...

    L'internaute n'aura pas le choix et n'aura pas accès à des petites structures qui innovent et / ou qui font des meilleurs prix. Le contenu pertinent devrait aussi être synonyme de produits pertinents...

    @MD : En tout cas Sarko a bien compris le modèle de GG et FB... Il les a invité en France alors que de très nombreuses sociétés Française essayent d'innover sur le web et n'ont pas suscité l’intérêt de leur président... C'est vraiment se moquer du monde ! Il n'y a que les chinois qui ont compris le système...ils utilisent plusieurs moteurs...

    A quand un moteur Français pour le web Français ?

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.