Logo Google Maps

Google Maps

Google Maps est un programme qui utilise la technologie Google pour des recherches de proximité. Par ex : trouver un livreur de pizza dans un périmètre donné. Google Maps permet aussi d’être guidé sur des itinéraires.

Besoin d'aide sur Google Maps ? :

Google Maps en image :

Maps

La cartographie de Google Maps et la recherche locale

La recherche Google Map s’effectue ainsi : l’utilisateur entre le nom d’un service ou d’une entreprise locale associé à un périmètre précis (ville, quartier ou nom de rue). Si les termes ne sont pas assez précis, Google suggère alors une liste d’endroits possibles pour cette requête.

Google associe sa technologie recherche à celle de Yellow Pages pour fournir une carte (plan ou image satellite au choix) sur laquelle sont indiquées les différentes adresses trouvées. Une liste récapitulative des adresses figure à gauche de la carte.

Google applique des critères spécifiques pour déterminer les résultats les plus pertinents.

Itinéraires dans Google Maps

Il est également possible de visualiser un itinéraire en partant ou à destination du lieu sélectionné. Le trajet est alors marqué sur la carte avec le détail des rues et distances parcourues.

Cette fonction de calcul d’itinéraire est disponible aussi bien en voiture qu’en transport en commun et à pied.

Comment chercher un itinéraire piéton dans Google Maps ?

  1. Ouvrez Google Maps sur votre ordinateur ou l’appli mobile sur votre téléphone
  2. Cliquez sur Itinéraire itinéraire
  3. Cliquez sur les points affichés sur la carte, ou saisissez l’adresse ou le nom du lieu de destination
  4. Choisissez l’option d’itinéraire à pied itinéraire piéton

Google Street View dans Google Maps

Afin de fournir un service encore plus complet, Google a pris en photo des milliers de villes dans de multiples pays, à l’aide d’appareils photo panoramiques à 360°. Grâce à la géolocalisation, ces clichés ont permis de créer Street View, un système affichant une vue en photos 3D des rues parcourues dans Google Maps (ou dans le logiciel Google Earth qui affiche aussi Google Map en vue satellite).

On trouve parfois des utilisations fascinantes de StreetView, par exemple la vue 3D de l’intérieur d’un Airbus A380.

Google rencontre de plus en plus de problèmes judiciaires, surtout depuis la révélation en 2010 des données WiFi récoltées « par erreur » par les Google Cars.

Comment voir la rue sur Google Maps et aller sur Street View ?

Il  faut activer le mode Street View dans Google Maps en déplaçant la petite image représentant un bonhomme jaune (il s’appelle Pegman). Ensuite, faites un glisser-déposer sur l’endroit désiré.

Pegman n’apparait que si Street View est disponible pour la carte que vous parcourez.

Comment utiliser Google Maps comme GPS ?

Il faut utiliser un autre produit dérivé de Google Maps intitulé « Navigation« . Il permet d’être guidé comme peuvent le faire d’autres logiciels de guidage GPS (comme TomTom, Garmin, etc.).

Si vous aimez le fun, testez ce jeu de pacman dans Google Maps ou bien un easter egg avec Dr Who.

Combien de data (Mo, Go) utilise l’appli Gmap ?

La consommation de données mobiles par l’appli Google Maps dépend des mises à jour nécessaires depuis le dernier téléchargement des cartes. Quand vous prévoyez un itinéraire, faites-le avec une connexion WiFi sans frais afin que l’itinéraire entier soit téléchargé sur votre téléphone. Ce n’est que si vous vous écartez de la route que de nouvelles données seront consommées sur le chemin.

Combien de data mobile consomme GoogleMaps et comment la limiter ?

Pour limiter la consommation de données mobiles par Google Maps, allez dans les paramètres et activez le mode « WiFi uniquement ». Seules quelques données seront transmises pour assurer le bon fonctionnement de l’application. Sans surprise, il y a quelques inconvénients :

  • si vous n’avez aucune connexion, vous pouvez obtenir un itinéraire en voiture, mais pas en transports en commun, ni à vélo, ni à pied.
  • vous ne pouvez accéder ni aux informations sur le trafic, ni aux itinéraires secondaires, ni à l’assistant de voies de circulation.

Pour économiser votre data 3G/4G, la meilleure chose à faire est de télécharger en WiFi le plan de la région qui vous intéresse. Voici comment faire avec l’appli Maps sur Android :

  • cherchez le lieu qui vous intéresse
  • en bas de l’écran, appuyez sur le nom ou l’adresse du lieu
  • appuyez sur Télécharger ⬇️ puis Télécharger.
  • si vous avez recherché un lieu tel qu’un hôtel ou un restaurant, appuyez sur Plus (menu avec 3 points verticaux) puis Télécharger un plan hors connexion puis Télécharger.

Par défaut, les plans hors connexion sont téléchargés dans l’espace de stockage interne de votre appareil, mais vous pouvez choisir de les conserver sur une carte SD.

Comment savoir où Google Maps me géolocalise ?

Sur l’appli Android ou iOS, ainsi que sur ordinateur ou tablette, un point bleu indique où vous vous trouvez. Si vous ne le voyez pas, appuyez en bas de l’écran sur Votre position (icône en forme de cible).

Lorsque votre position n’est pas certaine, le point bleu est entouré d’un cercle bleu clair. Vous pouvez vous trouver n’importe où à l’intérieur de ce cercle. Plus il est petit, plus la détection de votre position est précise.

Pour estimer votre position géographique, Google Maps se base sur 3 éléments :

  • le GPS, qui fournit votre position à quelques mètres près
  • le Wi-Fi car Google a pré-enregistré les coordonnées précises d’un grand nombre de réseaux Wi-Fi (avec les voitures Street View)
  • les relais de téléphonie mobile fournissent une précision de l’ordre de quelques kilomètres

Pourquoi Google Maps ne me localise pas ou avec une mauvaise précision ?

La raison peut venir de bâtiments proches de vous qui gênent le passage des ondes, ou du fait que vous avez désactivé trop de connexions sur votre téléphone. Pour améliorer la précision :

sur Android, utilisez le mode haute précision :

  • ouvrez l’application Paramètres ⚙️
  • appuyez sur Localisation.
  • en haut, activez la localisation.
  • appuyez sur Mode puis Haute précision.

sur iPhone ou iPad :

  • ouvrez l’application Réglages ⚙️
  • appuyez sur Confidentialité puis Services de localisation.
  • vérifiez que le bouton à côté de « Services de localisation » est de couleur verte.
  • faites défiler l’écran, puis sélectionnez Google Maps.
  • sélectionnez Lorsque l’app est active ou Toujours.

En complément, sachez qu’en activant le WiFi vous pouvez améliorer la précision de votre localisation.

Comment recalibrer la boussole de mon téléphone ?

Si le faisceau de votre point bleu est trop large ou pointe dans la mauvaise direction, vous devez calibrer votre boussole. Ouvrez l’application Google Maps puis formez des 8 avec votre appareil jusqu’à ce que votre boussole soit calibrée. Vous ne devez effectuer cette opération qu’à quelques reprises. Le faisceau doit devenir étroit et pointer dans la bonne direction.

calibrer boussole Google Maps
Calibration de la boussole pour améliorer la précision de Google Maps

Google Maps Mobile

Ce service de cartes est disponible sur la plupart des mobiles (smartphones) comme l’iPhone ou les téléphones Android. Cette version adaptée aux mobiles est en général fournie sous forme d’application.

Comment installer Google Maps ?

Inutile de télécharger Google Maps, cet outil est accessible directement en ligne dans n’importe quel navigateur. Il est disponible dans quasiment tous les pays, notamment pour les francophones en France, Canada, Belgique, Suisse, Québec, Maroc.

Néanmoins, sur mobile c’est plus pratique d’utiliser l’appli Google Maps, disponible aussi bien sur Android que iOS (iPhone, iPad).

Pourquoi Google Maps ne fonctionne pas ?

Sur ordinateur, redémarrez votre ordinateur et votre navigateur et vérifiez qu’ils sont bien à jour. Si vous êtes sous Windows, assurez-vous d’avoir la dernière version de DirectX (ce logiciel améliore la vitesse de chargement).

Sur mobile, vérifiez que vous avez la dernière version de l’application. Testez de revenir à la configuration d’origine de l’appli en cliquant sur « Désinstaller les mises à jour » dans les paramètres.

Si cela ne suffit pas, posez votre question dans le forum officiel de Google Maps.

Quand Google Maps est-il mis à jour ?

Il n’est pas possible d’indiquer des dates ou une fréquence de mise à jour car ça dépend totalement des lieux. N’oubliez pas que la cartographie est mondiale !

Pour vous assurer d’avoir la dernière mise à jour, allez sur l’App Store (sur iOS) ou Google Play (sur Android) et vérifiez si une nouvelle version de l’appli est disponible.

Comment voir les photos sur Google Maps ?

Sur ordinateur, allez dans Google Maps et cliquez tout en bas à droite sur la double flèche : un panneau s’affichera avec une sélection de photos. Certaines d’entre elles viennent des internautes et notamment de Panoramio, d’autres de Street View.

Si vous affichez sur ordinateur la carte pour un lieu précis (un établissement référencé) ou une ville, un département, une région ou un pays, alors vous avez un lien « Photos » présent dans la barre latérale de gauche.

API Google Maps

Une API (interface de programmation) permet à tout éditeur de site web d’afficher une carte Google Maps sur son propre site. Grâce aux fonctions de cette API, cette carte peut être personnalisée avec des données issues du site qui l’affiche.

Des vues de bâtiments en 3D

Petit à petit, Google améliore le rendu des bâtiments dans Google Maps. En mars 2012, Google a mis en ligne une version de qualité significativement supérieure pour plus de 1000 lieux, comme le montre cet exemple :

Google Maps 3D

en haut, le dessin précédent, en bas la nouvelle version

google.com/maps : autres infos…

Google Maps intègre les données temps réel de Waze (signalement d’accidents, routes barrées)

En août 2013, 3 nouveautés :

  • Les informations temps réel fournies par les utilisateurs de Waze sont désormais disponibles dans l’application Google Maps. Il s’agit par exemple du signalement d’accidents, de travaux ou de routes barrées. Pour l’instant, ces infos ne sont accessibles que par l’application Google Maps  (iOS et Android) dans les pays suivants : Argentine, Brésil, Chili, Colombie Equateur, France, Allemagne, Mexique, Panama, Pérou, Suisse, UK et USA.
  • L’application Waze intègre le moteur de recherche de Google, en plus de ceux qui y sont déjà. L’objectif de Google étant bien entendu d’envoyer les internautes sur ses services de recherche locale.
  • L’application Waze intègre Google Street View et les images satellite.

Le signalement d’accidents en temps réel sur Google Maps est un vrai plus :

Google Maps intègre Waze
Google Maps intègre en temps réel les problèmes de circulation rapportés par les utilisateurs de Waze

L’utilisation de Street View améliore l’application Waze :

Waze avec Street View
L’éditeur de carte de Waze intègre Street View et les images satellite de Google

2012 : Google condamné en France pour abus de position dominante pour Google Maps

Le tribunal de commerce de Paris a condamné le 31/01/2012 conjointement Google Inc. et Google France pour abus de position dominante pour son service Google Maps et son API, dans l’affaire Bottin Cartographes.

Google Maps : carte de la France
Google a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Paris pour abus de position dominante à cause de son API gratuite Google Maps

En 2009, l’entreprise française Bottin Cartographes avait porté plainte contre Google, estimant que l’API proposée gratuitement aux entreprises par Google Maps constituait une entrave à la concurrence.

La perte de chiffre d’affaires a été estimée « a minima » à 800.000 euros par le TGI de Paris, certains clients de Bottin Cartographes n’ayant pas renouvelé leur contrat, préférant utiliser les API de Google Maps.

500.000 € de dommages et intérêts + 15.000 € d’amende : Google va faire appel

Google a été condamné à verser 500.000 euros de dommages et intérêts ainsi que 15.000 d’amende. Le jugement devra être publié sur des grands journaux (le Wall Street Journal, le Herald Tribune, Le Monde, Le Figaro, La Tribune et Les Echos).

Selon l’AFP, Google aurait déclaré « Nous allons faire appel de cette décision. Nous demeurons convaincus qu’un outil cartographique gratuit et de haute qualité est bénéfique tant pour les internautes que pour les propriétaires de site web. La concurrence sur ce secteur demeure réelle pour nous, tant en France qu’à l’international« .

Après la France, c’est avec l’Europe que Google aura une actualité juridique importante fin mars 2012 avec les résultats de l’enquête de l’Union Européenne sur les éventuels abus de position dominante de Google (qui a débuté fin 2010).

Pour en savoir plus, consultez Legalis.

Google Maps en chiffres (janvier 2009)

Google Maps en chiffres (2008)
Google Maps en chiffres (fin 2008)

Voici donc les statistiques que j’ai trouvées sur ce blog à propos de Google Maps (en date du  5 décembre 2008) :

  • Chaque heure, les utilisateurs de Google Maps font 10.000 corrections ou ajouts à Google Maps
  • Chaque jour, les utilisateurs de Google Maps et Google Earth passent plus d’un million d’heures dessus
  • Google Maps fournit des cartes de 167 pays, détaillées pour 65 pays
  • Les utilisateurs de Google Maps ont créé plus de 10 millions de cartes personnalisées
  • Plus de 150.000 sites utilisent les API Google Maps
  • Google Maps référence plus de 8 millions de photos Panoramio

Egalement un petit rappel de certaines fonctionnalités ajoutées sur Google Maps fin 2008 :

  • Itinéraires piétons
  • Street View en Australie, au Japon, en Espagne, en Italie et en France ; doublement de la couverture aux US
  • Google MapMaker : outil de création de cartes
  • Recherche inversée de professionnels
  • Transit à New-York (calcul d’itinéraires routiers)
  • Système de géolocalisation inversée dans l’API Google Maps
  • Support d’Adobe AIR dans l’API, pour Flash

Accord stratégique entre Google et TeleAtlas (TomTom)

Début juillet 2008, TeleAtlas et Google viennent de signer un accord de partenariat sur 5 ans, permettant à Google de disposer des cartes et des informations géographiques du spécialiste de la cartographie numérique, et offrant à TeleAtlas l’accès aux modifications apportées par les utilisateurs de Google Maps ou Google Earth.

Tele Atlas

Cet accord démontre que les relations entre les 2 géants sont au beau fixe… n’apprendrons-nous pas un jour le rachat de TomTom par Google ? L’avenir nous le dira ! En attendant, je vous livre une synthèse que j’ai trouvée sur le blog d’Audrey Malherbe (l’article n’existe plus) :

Si on fait un petit bilan des événements des dernières semaines :

  • TeleAtlas accède à la communauté de TomTom et peut bénéficier des remontées utilisateurs via Map Share.
  • Google lance Google Map Maker qui permet de participer à la création des cartes sur Google Maps. Ce service enrichit les données géographiques de Google sur des pays peu ou pas couverts par les fournisseurs de données.
  • Accord TeleAtlas/Google : TeleAtlas accède aux modifications cartographiques faites par une des plus grandes communautés d’Internet.

Comment les concurrents vont-ils pouvoir survivre avec les miettes que vont leur laisser Google et TomTom ? Nokia tente de résister en préparant le rachat de Navteq Corp, le seul autre concurrent capable de rivaliser avec TomTom.

Voir aussi la discussion dans le forum à propos de cet accord Google / TeleAtlas

Google rachète ImageAmerica

En juillet 2007, Google annonce encore un rachat de société : ImageAmerica, spécialisée dans la prise de photos aériennes de haute résolution. Cette acquisition permettra sans doute à Google d’améliorer encore Google Earth et Google Maps.

ImageAmerica fabrique des appareils photo spécialisés pour prendre des photos aériennes de très haute résolution (environ 15 cm par pixel). La société a développé une technologie appelée DDP-2 (Direct Digital Panoramic). Google connaissait déjà ImageAmerica qui avait fourni des photos après le passage de l’ouragan Katrina en septembre 2005 à la Nouvelle Orléans.

Voici une photo d’un de ces avions (Beech 2000 Starship 1) :

Avion Beech 2000 Starship 1 d'ImageAmerica

Source de l’image : airliners.net

ImageAmerica possède même ses propres avions (Beech Starship) utilisés pour prendre les photos. ImageAmerica utilise ses images aériennes et un modèle numérique de terrain pour procéder à l’orthorectification, c’est-à-dire la production d’orthoimages : des images sur lesquels il est possible de faire des mesures de distance sans erreurs liées aux déformations.

Google pourrait également utiliser les technologies d’appareils photo numériques d’ImageAmerica pour son service de photos dans les rues (Google Street View)

L’annonce du rachat a été faite par Stephen Chau sur le blog Google Lat Long. Les conditions financières n’ont pas été dévoilées. Le site www.image-america.com a été vidé de son contenu mais on peut consulter des archives, par exemple cette brochure PDF.

Google rachète Endoxon

EndoxonEn décembre 2006, Google a racheté Endoxon, un éditeur suisse de logiciels de cartographie pour Internet et la téléphonie mobile. Grâce aux compétences des 75 employés d’Endoxon, Google va pouvoir améliorer ses produits Google Maps et Google Earth. Google a racheté 3 des 6 unités d’Endoxon, celles qui correspondaient exactement à ses besoins (Internet et téléphonie mobile). Endoxon va arrêter de commercialiser ses produits, qui ne seront disponibles que sous forme intégrée dans Google Maps et Google Earth.

Donnez votre avis sur Google Maps

Note : 3.2 (26 votes)
Cliquez pour voter !