Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

L’URL canonique, solution au petit contenu dupliqué ou au contenu presque dupliqué

Selon Matt Cutts qui répond en vidéo à une question d’un internaute, l’URL canonique est efficace pour contrer les cas de petits contenus dupliqués (et/ou les contenus presque dupliqués). Explications…

Conseils de Matt Cutts contenus presque dupliqués

Matt Cutts explique la solution de l’URL canonique pour gérer le problème des contenus presque dupliqués

Comme souvent, il ne répond pas si précisément que ça à la question qui lui est posée. Si on lit rapidement, on peut comprendre que l’URL canonique (via une balise rel=canonical ou un entête HTTP) est la bonne solution aux problèmes de contenus dupliqués.

Pourtant, il a déjà dit en quelque sorte l’inverse, à savoir qu’une redirection 301 est une meilleure solution (et je suis d’accord avec lui). Partagez l’info sur Twitter :

Duplicate Content : la redirection 301, solution meilleure que la canonique (mais pas toujours possible)Click to Tweet

La question portait sur le cas d’un article d’actualité publié temporairement à plusieurs URL. La balise canonique est donc recommandée ici.

Sauf qu’en écoutant bien la réponse de Matt Cutts, il répond au cas où plusieurs articles sont publiés portant sur exactement la même actualité. Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle des contenus presque dupliqués mais bon… Et là aussi il recommande l’URL canonique.

Ceux qui optimisent leur référencement dans Google Actualités savent bien que publier plein d’articles (à plusieurs URL donc) sur le même sujet à la une est une tactique qui fonctionne bien. En effet, cela permet de profiter d’une prime de fraîcheur. Mais le problème est que ce n’est pas tout à fait conforme aux consignes de Google Actu (j’ai déjà vu le cas d’un site black-listé de Google Actu pendant 30 jours pour avoir abusé de cette technique).

Globalement, voilà ce que je conseille la plupart du temps (il y a des exceptions) :

  • tant que vous pouvez, publiez toujours un même contenu à une seule URL. Cela nécessite d’avoir choisi une bonne structure d’URL pour le référencement. C’est fou le nombre de sites mal conçus à ce niveau, je le vois car je me rends compte de tous les détails qu’ils faut expliquer en formation sur l’optimisation des URL. La présence de mots-clés dans l’URL n’est pas la 1ère de mes préoccupations !
  • si vous avez été obligé dans le passé de publier à plusieurs URL, faites une redirection 301 des URL « secondaires » vers l’URL principale (dite « canonique »). Evidemment, cela n’est possible que dans le cas où l’internaute n’a pas besoin de consulter les différentes pages.
  • sinon, utilisez l’URL canonique (sans vous tromper dans son format !)
Besoin d’identifier toutes les URL canoniques définies sur votre site ? Testez mon outil d’audit RM Tech

La vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=MndQPxmPKDE

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

3 commentaires

Wassim

Il y a de fortes chances pour qu’on voit pas mal de gens mal interpréter (encore une fois ?) notre ami Matt, merci pour ces explications Olivier.

Répondre
Awily

Merci pour l’info.

Existe-t-il des tests fiables indiquant si oui ou non la page canonical reçoit du jus des pages doublons ? C’est tout de même un point important à prendre en considération.

Répondre
Olivier Duffez

@Awily : je n’en ai pas sous la main qui soient récents

Répondre