🧟‍♂️️ Vérifiez vos pages zombies SEO sur votre site !!! 🧟‍♀️️

Elles plombent votre référencement et ne vous rapportent rien...

Je le détaille dans mon tuto Pages Zombies

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Référencement sur Qwant : conseils d’optimisation SEO

Lancé en février 2013, le moteur de recherche Qwant entend marquer sa différence et grapiller quelques parts de marché à Google. Voici les premières informations utiles aux webmasters et référenceurs qui trouveront là peut-être un moyen de réduire la dépendance à Google.

Un lancement très laborieux, surtout avec les professionnels

Qwant (logo)Les utilisateurs ont pu juger eux-mêmes l’intérêt de Qwant, présenté plus ou moins fidèlement par les médias, mais les webmasters et professionnels du webmarketing ont été pour la plupart très déçus voire pas convaincus du tout (lisez cette discussion sur le lancement de Qwant). Une absence totale de réaction dans les premiers jours n’a pas amélioré la situation. Après quelques premières informations, ce fut à nouveau le silence radio pendant plusieurs semaines.

Ayant pu enfin obtenir des réponses concrètes à mes questions pratiques de référenceur, je vous livre dans cet article quelques informations qui pourraient vous aider à optimiser le référencement de votre site dans Qwant.

Espérons que cette fois le départ sera le bon !

Qwant va (enfin !) commencer son crawl du web

Contrairement à ce qui a pu être dit ou sous-entendu depuis le début, à l’heure où cet article est publié (13/03/2013), Qwant n’a pas encore commencé à crawler. Mais ça va désormais être le cas alors préparez-vous !

Le nom du crawler de Qwant n’est pas Qwantbot comme on aurait pu s’y attendre mais Qwantify. Qwant m’a indiqué que le nom d’agent est « qwantify 1.0 » (ce qui est court, souvent on ajoute des infos et une URL) mais je n’ai pas pu le confirmer car quantify n’a pas encore mis les pieds sur le site WebRankInfo. Je ne peux donc pas encore affirmer que ce robot a commencé à crawler le web. En fait, Qwant m’a dit que le crawl de la partie « Live » a commencé (voir ci-dessous les explications). Sous-entendu, le crawl du web n’a pas commencé ?

Quand vous le verrez dans vos logs, vous pourrez vérifier son authenticité en faisant un reverse DNS.

Ce robot tiendra compte des indications fournies dans les fichiers robots.txt.

Outre les traditionnels liens permettant au robot de découvrir de nouvelles pages, vous pourrez lui fournir un fichier sitemap (XML) ou utiliser un formulaire de soumission d’URL (dans le cas d’un besoin prioritaire de crawl).

N’oubliez pas que Qwant s’intéresse beaucoup au web social, n’hésitez donc pas à soumettre également les URL de vos profils et pages (Facebook, Twitter, Google+).

Qwant m’a précisé que leur moteur de recherche tiendra compte de la balise d’URL canonique ainsi que des données structurées de type schema.org.

Qwant Webmaster Tools

La bonne nouvelle est que Qwant m’a indiqué préparer un outil de type Webmaster Tools, qui devrait être disponible « dans un peu plus d’un mois ». Dans cet outil, les webmasters pourront définir ensemble de règles pour choisir d’être ou ne pas être indexé totalement ou partiellement. Qwant fournira la liste des intervalles d’adresses IP utilisées par son crawler.

Si vous avez une boutique en ligne, vous aurez également la possibilité d’ajouter vos produits pour la partie shopping. On espère que Qwant va attendre longtemps avant de rendre payante cette option (Google a rendu Google Shopping payant pour les marchands).

Outre les possibilités de configuration, vous aurez accès également à de nombreuses statistiques, par exemple :

  • le nombre de pages indexées du site,
  • des indications sur le positionnement de votre site dans les résultats Web
  • des indications sur vos backlinks (URL source et cible + anchor text) notamment (ou seulement, je n’ai pas compris) pour les liens trouvés par leur moteur « social ». Par exemple, les liens trouvés dans les tweets seront mentionnés.

En plus de ces informations, Qwant souhaite semble-t-il fournir d’autres statistiques sur vos sites, quitte à les acheter à des tiers, comme ils achètent déjà des données « côté client ». On demandera à Qwant des précisions sur ce que cela signifie…

Par contre pour cette première version il ne faut pas vous attendre à avoir des conseils HTML ou des messages comme ceux de Google Webmaster Tools. Certaines mauvaises langues diront que c’est tant mieux, n’appréciant pas forcément les annonces de pénalité et autres backlinks artificiels.

Cet outil pour les webmasters étant développé en interne par Qwant, donc par une équipe française, cela devrait être assez facile de soumettre des idées d’amélioration. N’hésitez donc pas !

Comment bien se référencer sur Qwant

Voici donc les premiers conseils issus des informations que j’ai obtenues de Qwant. Désolé s’ils sont un peu « en vrac ».

Concernant le codage, Qwant m’a précisé vouloir « privilégier les sites qui respectent les nouveaux standards introduits par l’HTML5 ».

Référencement dans Qwant Live

Pour l’instant, pour la partie « Live » (c’est-à-dire les actualités), Qwant m’a dit avoir commencé à crawler certains « grands sites » dans plusieurs pays. Je n’ai pas eu de réponse précise sur les conditions pour être une source incluse dans Qwant Live. Qwant souhaite identifier les blogs et sites d’autorité, en se basant fortement sur la présence de leurs auteurs dans le web social. Si c’est bien le cas, il faudra qu’on comprenne par quel mécanisme ils identifient l’auteur. Si je comprends bien leur logique, l’idée est de fournir des résultats plus variés que ceux de Google Actu, en donnant plus de chances à ceux qui sont fortement impliqués sur les réseaux sociaux.

Les résultats « live » sont censés se réactualiser en fonction des citations dans les réseaux sociaux (liens vers des pages dans des tweets ou posts Facebook ou Google+).

Référencement dans Qwant Social

J’ai voulu en savoir plus sur les crawlers et outils utilisés pour Qwant Social. J’ai donc posé la question à Eric Léandri :

Comment faites-vous pour obtenir des résultats temps réel ? avez-vous des partenariats avec Facebook, Twitter ou Google+ ? ou bien utilisez-vous des API ?

Réponse : Nous avons répondu à cette question et nous la développerons dans les jours qui viennent, mais pour faire simple nous avons eu un grand audit juridique de tout ce que nous pouvions faire légalement et l’avons appliqué à la lettre afin de vous apporter le maximum d’informations pertinentes en provenance du social. Nous avons et cherchons à développer de nombreux partenariats, nous les officialiserons au fur et à mesure dans notre communication.

Nous avons également acquis une société qui développe des applications Facebook et est déjà présente dans près de 2 millions de pages fan et cela nous amène une visibilité très intéressante sur l’ensemble des domaines couverts par ces pages, et ce dans tous les pays

Yourank, l’algo de Qwant

Qwant a baptisé Yourank le nom de son algorithme de classement. D’après mes premières informations et mon ressenti (car rien n’est encore mesurable ou  possible à tester), je dirais que Qwant accorde une part très importante au social, bien plus que Google ou Bing (même si ceux-ci s’y intéressent de plus en plus).

Pour reprendre les termes d’Eric Léandri, voici les principaux composants de Yourank :

  • PageRank (poids sur la page) : il ne s’agit pas ici du PageRank de Google mais d’un poids sur la page déterminé par plusieurs facteurs dont la profondeur dans le site et le poids du site contenant la page (on demandera à Eric de préciser ce point…).
  • LinkRank : il s’agit ici de tenir compte des backlinks de la page et de leurs anchor text. En plus des liens traditionnels (issus de pages web), Qwant exploite les liens situés sur les réseaux sociaux : tweets, posts et commentaires Facebook et Google+
  • WordRank (poids sur les mots) : il s’agit des critères classiques on page tels que
    • présence des mots dans le titre (avec une variante en fonction de la taille du titre: plus le titre est grand moins cela compte).
    • expression exacte fortement privilégiée (requête à plusieurs mots, « maison de campagne » retrouvée c’est mieux que d’avoir trouvé « maison » et « campagne » dans des phrases différentes)
    • présence des mots dans l’URL (très fort dans le nom de domaine, moins fort dans le reste de l’URL)
    • présence des mots dans le texte des ancres des liens qui pointent vers la page
    • des poids en fonction de la taille du mot dans la page et de sa fréquence dans la page (pour ma part il me faudra des explications sur ces points obscurs…)
    • Qwant exploite aussi des « distances linguistiques sur les mots en fonction des transformations linguistiques entre le mot de recherche et le mot indexé ».

Concrètement, l’algo Yourank est composé des éléments ci-dessus et de paramètres supplémentaires, avec « une très grosse pondération du social ».

Qwant fait le voeu de réussir à « évoluer fortement pour atteindre sa forme principale pour la fin de l’année (dans plusieurs pays et langues) ».

Pour aller plus loin

Vous pouvez obtenir des réponses à vos questions concernant Qwant en utilisant le forum WebRankInfo. En effet, le cofondateur Eric Léandri et le chef de projet Stéphane sont membres de WebRankInfo et participent aux discussions.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 4.2 (5 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

40 commentaires

naouak

Bonjour olivier,

Vous etes au seo campus pour avoir toutes ces infos aussi rapidement ? La conf qwant c est fini y a 10 minutes merci pour la synthese :)

Répondre
Olivier Duffez

J’avais eu les infos avant ;-)

Répondre
Yann

Merci pour ces données un peu plus techniques en complément d’infos sur ce qui vient d’être dit au SEOCamous ! J’ajoute cette page de référence à mon article sur le moteur Qwant.

Répondre
Jean-marc

Longue vie à Qwant.com !

Répondre
sylvain

Je vois qu’en effet il récupère beaucoup de données de Google actuellement, notamment la partie shopping.

Répondre
Nicolas

Ok mais qui va réellement sur QWant ? Si on fait abstraction des sites de SEO je n’ai quasiment rien vu sur ce nouveau moteur de recherches :(

Répondre
Vincent Drouin

C’est intéressant de voir émerger de nouvelles solutions de recherche, il devrait bien y avoir un jour ou l’autre une fenêtre pour concurrencer la bête.
Mais à la qualité il va falloir ajouter un peu de science du marketing et de la promotion sans quoi les concurrents vont avoir du mal à enclencher un peu de résonance.

Répondre
MDJ

Je me demande ce que Qwant a prévu pour remedier à ce manque de réaction et de curiosité sur la toile.

Répondre
Gui

Qwant est au moteur de recherche ce que G+ est au reseau social…

Répondre
Matthieu

Merci pour toutes ces informations sur Qwant, a part sur WRI, il est difficile de trouver des informations aussi rapidement.

Répondre
Joe

Franchement, Qwant c’est juste 3 APIS Bing, Facebook, Twitter.

A croire qu’ils n’ont aucun dév ni directeur technique, aucun bureau etc… on dirait juste que c’est pour lever des fonds.

De plus Qwant stocke des informations sur les profiles, ce qui est formellement interdit et d’ailleurs je vais de ce pas demander à la CNIL de regarder ça

Répondre
Jeromeweb

Merci des infos!

Répondre
Johanna

Hello,

Des précisions utiles sur ce nouveau moteur, j’ai entendu parler de la possibilité de référencer son site sur Qwant via un formulaire de soumission d’url, aurais-tu des infos là dessus ?

Amitiés.

Répondre
Call center

quelle réactivité!! merci pour ce billet

Répondre
Joe

Qwant utilise les APIs de Bing => Donc il faut être référencé sur Bing pour être référencé sur Qwant.

Qwant utilise aussi les APIs Twitter et Facebook => il faut donc poster le plus souvent possible des posts PUBLIQUES sur vos pages Facebook et Google+ pour être vue sur Qwant.

Qwant utilise ensuite l’API Google Shopping, qui hélas est payante pour être référencé ;-( Mais utilise également l’API Shopping.com (à voir les liens sur Qwant.com), donc à voir avec Shopping.com pour le référencement.

Je vois mal des développeurs qui utilisent CodeIgniter, des APIs publiques, des librairies jQuery gratuites etc… se lancer dans un vrai crawler.

Répondre
Marie Plantier

Décidément, ce site ne me déçoit jamais. De la vraie information, utile et très bien expliquée. Merci Olivier, tu facilites grandement ma vie de SEO girl :)

Répondre
Olivier Duffez

Merci Marie, je vois que mes efforts sont appréciés, ça fait plaisir (surtout le jour de mon anniversaire…)

Répondre
Visibiliti

Voilà une bonne nouvelle!
Qwant doit mettre les moyens pour convaincre les SEOS de bosser avec eux et j’attends avec impatience leur solution pour les webmasteur! Je suis sur que QWANT a l’avenir devant lui !

Répondre
FemmeTaureau

Bonjour,
espérons qu’il soit à la hauteur de nos attentes.

Répondre
Detectimmobilier

Quelle est la procédure de soumission des infos ?

Répondre
Xavier

Je comprends pas en quoi Qwant serait un moteur d’avenir et pourquoi, Olivier, vous le voyez déjà venir concurrencer sérieusement google. Qu’à t-il de plus que les autres ?

Répondre
Olivier Duffez

@Xavier : je ne pense pas et je n’ai pas dit ou écrit qu’il allait concurrencer sérieusement Google. Par contre, chacun doit être conscient qu’il faut réduire le plus possible sa dépendance à Google. Donc il faut s’intéresser aux autres moteurs, surtout quand ils concernent le marché français.
Je trouve que pour l’instant les débuts de Qwant sont très laborieux, la patience des webmasters (et référenceurs) étant soumise à trop rude épreuve.
Mais en tant qu’éditeur de WebRankInfo je trouve normal de faire ce genre d’article et de donner à Qwant le maximum de chances de grapiller des parts à Google.

Répondre
Christophe Maggi

Je ne comprends pas pourquoi le crawl du web n’a même pas commencé avant de lancer le service. En 2 ans de développement, ils auraient déjà réussi à crawler deux ans de web. S’ils veulent une base de données de plusieurs millions d’url, j’en ai une, ce sera une bonne base pour commencer !

Répondre
Jean-philippe

@olivier: c’est en effet louable de s’intéresser aux autres moteurs, mais dans ce cas pourquoi n’y a t-il pas d’article SEO sur Duckduckgo par exemple ? Qui est un vrai moteur alternatif et bien plus populaire et utilisable que cette imposture …

Répondre
Olivier Duffez

@Jean-Philippe : car Duckduckgo ne m’a apporté que 4 visites sur les 30 derniers jours, 28 en tout en 2013. C’est bien trop faible, surtout pour un moteur déjà lancé, pour qu’on s’y intéresse de près.
Ensuite parce que je m’intéresse davantage aux initiatives françaises.
Enfin, parce que je n’ai pas le temps d’écrire sur tous les sujets : mais j’invite tous ceux qui veulent publier un article à me contacter. Toi par exemple, si tu veux écrire sur Duckduckgo.

Répondre
Tyma

Il sera intéressant de suivre son évolution dans le temps !

Répondre
Joël

Oui nous sommes en 2018 et Qwant a vraiment évolué :D

Répondre
Olivier Duffez

évolué oui, mais pour ce qui concerne le référencement il n’y a eu aucune nouvelle, aucune communication, aucun développement…

Répondre
forum blogs

Bon ben moi j’avais parié qu’ils abandonneraient mais comme ils continuent je vais référencer mes sites webs et on verra dans 5 ans s’ils sont toujours là.

Répondre
Sandrine

Bonne analyse,effectivement beaucoup de crawl sur les réseaux sociaux, pas facile de s’y retrouver sur la page de recherche,vivement qu’il mette en route leur webmastertool, pour une fois que l’on a un moteur de recherche français, ne boudons pas notre plaisir.
J’ai mis le user agent dans robot.txt à suivre….

Répondre
Olivier Duffez

@Sandrine : ça sert à quoi de mettre leur user agent dans le robots.txt ? sachant que ce fichier sert à interdire certains crawlers d’accéder au site

Répondre
Eric

Bravo Qwant !

Les résultats sont propres, pertinents.
Efficace et pas de blacklistage injuste comme Google en applique trop souvent, preuve de l’inefficacité grandissante de ses algorithmes.

Répondre
Olivier Duffez

@Eric : pour l’instant les résultats web sont identiques à ceux de Bing.

Répondre
Naouak

@jean-Phillipe

D’après la conférence de qwant au SEO campus Duckduckgo ne fait que reprendre les résultat de google en les mixant.

Je ne sais pas si c’est vrai ou non mais ce sont les mots de Qwant

Répondre
Alarme Maison

Cocorico !

On va enfin pouvoir dire que Qwant est un vrai moteur de recherche et pas un agrégateur de resultats diverses :)

Répondre
adrien

Quel est le lien pour soumettre un site sur Quant ?

Répondre
Cosimo D. Tassone

Je lis beaucoup de témoignages d’encouragement mais également de sévères critiques…
« Qwant » à moi je dirais simplement: mon site perso n’est toujours pas référencé :)
barbazar.free.fr

Répondre
Philippe

Bonjour, toujours pas d’outils webmaster en 2016 :( mon seo est bon et toujours pas référencé en tapant uniquement un mot clé.

Répondre
Antoine

Bonjour, toujours pas de nouvelles de Qwant Webmaster Tools ?

Répondre
Hoebanckx Robert

Bonjour j’aimerais savoir comment faire pour réferencer mon site chez qwant qui es fait en html5
D’avance je vous remercie

Répondre