archiver des articles de sites web disparus

cthierry

WRInaute passionné
lolo43 a dit:
bonjour

donc ce que fais archive.org est illégal ?

Il y a surement une différence entre avoir un site qui propose un historique de l'internet et un mec qui souhaite "pomper" des articles de sites disparus pour ne pas avoir à se casser le cul à les écrire lui même.

Je sais c'est le début d'année et je suis en mode remonté :-D
 

lolo43

Nouveau WRInaute
ben justement

je veux constituer un historique sinon je ne serai pas là

donc ais je le droit

il s'agit de milliers de pages avec l'architecture du site en question et non un pompage à la con
 

cthierry

WRInaute passionné
Dans ce cas donnes nous un peu plus de détails concernant le site en question, tout en partant de l'idée que reproduire un site sans le consentement de son auteur est illégal, fusse-t-il encore en ligne ou non. Donc à toi de retrouver les coordonnées du propriétaire pour le contacter. Bref comme viens de te le dire Marie Aude plus haut :-D

De plus je ne comprends pas trop le but "historique" de ta démarche. Par exemple Archive.org est la mémoire de nos sites, ayant personnellement plusieurs sites chez eux, ce qui me permet de voir l'évolution au fil des ans.
 

lolo43

Nouveau WRInaute
je référence des parties d'échecs commentées sous forme d'un annuaire sauf que les sites ont disparu et non référencé dans archive.org

j'ai deux solutions :
soit je pompe tout et je dis que c'est moi qui l'ai fait,
soit je photographie la page en question et je mets un lien vers la photo, qui sera hébergée sur un de mes serveurs donc dans ce cas là est ce illégal ?
 

cthierry

WRInaute passionné
Dans ce cas le mieux est d'essayer de contacter les admin des sites en question, histoire de ne pas se la jouer dans l'illégal.
Et plutôt qu'avoir une image, ensuite intégrer le texte sur ton site.

Au pire pour ceux ou tu n'as plus la possibilité d'avoir en contacts, laisser en bas de page un message, comme quoi tu n'est pas l'auteur de ce texte etc...

Comme cela tu restes disons dans la limite de la légalité :-D, tout en précisant qu'en te contactant il sera possible de supprimer le texte en question si un auteur se manifeste par la suite et n'est pas d'accord pour voir y figurer son travail.
 

lolo43

Nouveau WRInaute
hello

en fait comme il s'agit d'un annuaire de liens et comme les sites sont fermés, pour les faire revivre je voulais mettre un lien en direction d'une photo représentant le site à l'instant an=2003, photo hébergée sur mon serveur.
 

Marie-Aude

WRInaute accro
archives.org archive TOUS les sites, sans distinction.

C'est totalement différent de reprendre le boulot d'un autre site disparu et de l'utiliser dans son propre site, et pour servir d'illustration à son propre site.

Par ailleurs, si je demande la suppression de mes textes d'archive.org, ils s'exécutent.
 

Rod la Kox

WRInaute accro
Et les archives de archives.org ne sont pas indexées et le site ne gagne aucun argent dessus.


Là, je suis sur que ton coté abbé Pierre vient d'en prendre un coup...
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Bonsoir à tous,

Ce sujet m'inspire quelques questions si vous permetez :

- A-t-on le droit de copier le contenu d'un site ? Malgré la présence du fameux "tous droits résevés" ou de "copyright" ou autre ? (D'ailleurs il me semble qu'il existe des programmes qui permettent d'aspirer les sites.)

- Au sujet de Archive.org, vous avez attisé ma curiosité, si j'ai bien compris toutes les pages web sont copiées dans ce site ? Peut-on avoir accés à ces pages web ? Même celles dont les sites ont diparu ?

Merci d'avance pour vos éventuelles réponses et excusez-moi si mes questions vous paraissent stupides.
 

Rod la Kox

WRInaute accro
Les mention de copyright non aucune valeur en France, mais tout oeuvre et protégé automatiquement par le droit d'auteur.

1 - Tu as le droit de copier un site pour une utilisation personnelle.
Si tu souhaites t'en servir pour gagner de l'argent ou même le proposer gratuitement, tu dois avoir l'autorisation de l'auteur.

2 - Archives.org archives les sites, mais toutes les pages de tous les sites n'y sont pas... Cela demanderait des stockages trop important. Ce site existe sans accord des auteurs. Néanmoins, il ne gagne aucun argent dessus, n'indexe sur les moteurs de recherche aucun de ses résultats et... ne présente pas de pages clonées.
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Rod la Kox a dit:
Les mention de copyright non aucune valeur en France, mais tout oeuvre et protégé automatiquement par le droit d'auteur.

1 - Tu as le droit de copier un site pour une utilisation personnelle.
Si tu souhaites t'en servir pour gagner de l'argent ou même le proposer gratuitement, tu dois avoir l'autorisation de l'auteur.

Tout d'abord je te remercie pour ta réponse rapide.

Certains précisent "toutes reproductions interdites sous quelques formes que ce soit" ce qui séme le doute dans mon esprit mais si j'ai bien compris cette interdiction ne concerne pas la copie privée, c'est bien cela ?

N'est ce pas un abus des auteurs d'ajouter des conditions ? Je veux dire par exemple un auteur peut-il interdire la copie pour usage personnel ?
 

Marie-Aude

WRInaute accro
La copie privée n'est pas une "reproduction". Dans ce sens, "reproduire", c'est reproduire et mettre à la disposition du public.

Pour rappel, la copie privée est limitée à un exemple, et à l'usage du SEUL copiste. L'argument de mise en ligne d'une copie privée, par exemple, ne passe plus depuis longtemps.

L'usage personnel c'est uniquement pouvoir lire, regarder, imprimer. Donner cette impression à quelqu'un d'autre, en théorie, c'est déjà enfreindre la copie privée.

Donc tu peux parfaitement archiver sur ton PC, imprimer des pages d'un site. Pas les réutiliser.
 

Paul.

Nouveau WRInaute
.
Marie-Aude, tout d'abord je te remercie pour tes réponses...

Marie-Aude a dit:
La copie privée n'est pas une "reproduction". Dans ce sens, "reproduire", c'est reproduire et mettre à la disposition du public.

Ah c'est subtile, merci de m'avoir éclairé.

Marie-Aude a dit:
Pour rappel, la copie privée est limitée à un exemple, et à l'usage du SEUL copiste. L'argument de mise en ligne d'une copie privée, par exemple, ne passe plus depuis longtemps.
Un seul exemplaire ? Donc par exemple j'ai pas le droit d'avoir une copie (par exemple d'un livre digitalisé) sur mon disque dur et une autre par sécurité sur un cd ou une clé USB ? Même si c'est pour usage privé ?

J'éspere avoir mal compris car j'avoue que je ne saisi pas le bien fondé de cette restriction à un exemplaire...

Marie-Aude a dit:
L'usage personnel c'est uniquement pouvoir lire, regarder, imprimer. Donner cette impression à quelqu'un d'autre, en théorie, c'est déjà enfreindre la copie privée.

Donc tu peux parfaitement archiver sur ton PC, imprimer des pages d'un site. Pas les réutiliser.
En fait je ne cherche pas à distribuer mais par exemple je change la police de caractère ou je réarange les chapitres ou j'insère mes commaitaires ou une traduction dans une autre langue...etc

En somme je modifie l'oeuvre mais l'usage reste personnel bien sûr, en fait en agisant ainsi je ne vois pas quel préjudice je causerai à l'auteur mais je me demande malgré tout si c'est légal ?
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Il y a eu toute une discussion sur le nombre de copies, notamment à cause des CD de softs achetés. En gros la jurisprudence dit "un exemplaire utilisé plus une copie de sauvegarde"

En pratique, j'ai bien l'impression que tu capillotractes en 16. Tant que ton usage privé le reste, personne ne viendra regarder si tu dépasses ou pas la loi d'un millimètre :)
 

Szarah

WRInaute accro
Le "droit" à une copie privée pour les logiciels sautera un jour ou l'autre, il ne se justifie plus à l'heure ou tu peux DL une nouvelle copie à condition d'avoir un numéro de licence.
Pour les autres produits, la copie privée est une perversion : qui a une copie de sa machine à laver le linge, de sa télé ou de sa voiture ? Des fois que ça tomberait en panne ...
Bin c'est pareil pour le texte, pour la musique et pour les films : si ça devient HS, tu rachètes et c'est tout.

Simple et logique, bienvenue en 2009 :)
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Bonjour Szarah,

ayant déjà perdu un ou deux logiciels parce que entretemps ils ne sont plus downloadables, ou parce que la version que j'ai acheté n'est plus proposée au download et que je ne souhaite pas payer une mise à jour, je pense qu'il y a encore un bon moment avant que la copie privée perde sa justification.

J'ajouterais aussi que pratiquement, j'aimerais bien éviter d'avoir quatre ou cinq jours de download à faire, ce qui serait le cas si j'étais au Maroc, tout le monde n'a pas sous la main un ADSL hyper performant.

Enfin ta comparaison avec la machine à laver le linge ne tient pas la route. Dans ce cas, tu achètes un bien physique, et tu payes la matière et le travail nécessaire pour le produire, alors que l'achat d'un logiciel est la licence d'utilisation d'une oeuvre de l'esprit.

Et pour la bonne bouche, la suppression du droit à la copie privée rendrait illégal tout backup de disque sous la forme d'image. Serait ce bien raisonnable ?
 

Szarah

WRInaute accro
Marie-Aude a dit:
Bonjour Szarah,

ayant déjà perdu un ou deux logiciels parce que entretemps ils ne sont plus downloadables, ou parce que la version que j'ai acheté n'est plus proposée au download et que je ne souhaite pas payer une mise à jour, je pense qu'il y a encore un bon moment avant que la copie privée perde sa justification.

J'ajouterais aussi que pratiquement, j'aimerais bien éviter d'avoir quatre ou cinq jours de download à faire, ce qui serait le cas si j'étais au Maroc, tout le monde n'a pas sous la main un ADSL hyper performant.

Enfin ta comparaison avec la machine à laver le linge ne tient pas la route. Dans ce cas, tu achètes un bien physique, et tu payes la matière et le travail nécessaire pour le produire, alors que l'achat d'un logiciel est la licence d'utilisation d'une oeuvre de l'esprit.

Et pour la bonne bouche, la suppression du droit à la copie privée rendrait illégal tout backup de disque sous la forme d'image. Serait ce bien raisonnable ?

Bonjour Marie-Aude :)

Bien sûr que tu as raison mais jusqu'au 15 je suis en mode "chipie ascendant troll" donc pardon pour les provocations.
Alors tu as presque raison, pour moi.

Si j'achète la licence d'utilisation d'une oeuvre de l'esprit, c'est tant pis pour moi si je casse l'oeuvre ou s'il lui arrive malheur.
Il suffit de penser aux photos.
Donc : pas de copie :)
 

hervedidier

WRInaute occasionnel
Pour revenir au sujet initial de lolo43, il est clair qu'il n'est pas légal de reproduire sur le web un contenu sans l'autorisation de son auteur. Ce contenu ayant été déjà publié ou pas.
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Bonsoir Marie-Aude,

Marie-Aude a dit:
Il y a eu toute une discussion sur le nombre de copies, notamment à cause des CD de softs achetés. En gros la jurisprudence dit "un exemplaire utilisé plus une copie de sauvegarde"

Je retrouverais peut-être cette discussion mais en attedant je croyais que l'unique copie de sauvegarde concernait surtout les logiciles et non (par exemple) les livres numèrique. Je me trompe ?

Marie-Aude a dit:
En pratique, j'ai bien l'impression que tu capillotractes en 16. Tant que ton usage privé le reste, personne ne viendra regarder si tu dépasses ou pas la loi d'un millimètre :)

Oui c'est vrai tu as raison, personne ne viendra regarder mais il faut que je te dise que ma vonlonté de respecter les droits d'auteurs est dû à des principes et non à la crainte d'éventuelles représailles.

Sinon oui tu m'as bien cerné, je suis effectivement du genre "je me prend la tête" ou pointilleux. Voilà en espèrant ne pas trop te déranger avec mes questions...
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Szarah a dit:
Le "droit" à une copie privée pour les logiciels sautera un jour ou l'autre, il ne se justifie plus à l'heure ou tu peux DL une nouvelle copie à condition d'avoir un numéro de licence.
Pour les autres produits, la copie privée est une perversion : qui a une copie de sa machine à laver le linge, de sa télé ou de sa voiture ? Des fois que ça tomberait en panne ...
Bin c'est pareil pour le texte, pour la musique et pour les films : si ça devient HS, tu rachètes et c'est tout.

Simple et logique, bienvenue en 2009 :)
Bonsoir Szarah,

Exemples interessants, merci à Marie-Aude de t'avoir répondu.

Sinon je parlais pas forcèment d'une copie de sauvegarde d'un logiciel mais par exemple du contenu d'un site ou de fichier quelconques (livres,vidéos, audios...).

D'ailleurs le simple fait de surfer provoque l'enregistrement en mémoire... Alors comment fais-tu ?

...
 

Paul.

Nouveau WRInaute
.

Bonsoir à tous,

Je vous donne un exemple, je possede des cassettes audios, ai-je le droit d'en faire une copie numérique (exp: au format mp3) sur CD, disque dur ou autres ?

Si ce sont des cassettes pour apprendre une langue cela peut etre utile et plus pratique d'avoir une copie numérique. On peut faire répeter un morceau plusieurs fois ou enregistrer plusieurs fois le même morceau à la suite...etc Tout cela sans user ou se faire bouffer la bande par le lecteur de cassettes.

Qu'en pensez-vous ? Merci...
 

Szarah

WRInaute accro
Moi, je règle mon cache à zéro pour "Nombre de jours pendant lesquels ces objets/pages sont conservés".
A défaut de pouvoir rediriger le cache directement vers la poubelle :)

Je maintiens : pas de copie privée ! Et tant pis si les navigateurs se la jouent autrement pour des raisons historiques devenues obsolètes.
Le vrai streaming à la Real montre la voie : rien ne reste sur le HD.
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Szarah a dit:
Moi, je règle mon cache à zéro pour "Nombre de jours pendant lesquels ces objets/pages sont conservés".
A défaut de pouvoir rediriger le cache directement vers la poubelle :)

Je maintiens : pas de copie privée ! Et tant pis si les navigateurs se la jouent autrement pour des raisons historiques devenues obsolètes.
Le vrai streaming à la Real montre la voie : rien ne reste sur le HD.

Ben dis donc, tu es très stricte, donc tu ne télécharges jamais rien ?

...
 

Szarah

WRInaute accro
Paul. a dit:
Szarah a dit:
Moi, je règle mon cache à zéro pour "Nombre de jours pendant lesquels ces objets/pages sont conservés".
A défaut de pouvoir rediriger le cache directement vers la poubelle :)

Je maintiens : pas de copie privée ! Et tant pis si les navigateurs se la jouent autrement pour des raisons historiques devenues obsolètes.
Le vrai streaming à la Real montre la voie : rien ne reste sur le HD.

Ben dis donc, tu es très stricte, donc tu ne télécharges jamais rien ?

...
Sauf ce qui est gratuit ou ce que je paie :)

Ce "droit à la copie privée" est une atteinte aux droits d'auteur, il a entraîné un paquet d'usages abusifs mais tolérés, par exemple quand les gosses illustrent leurs travaux scolaires avec des images pompées : l'école, ce n'est pas le cercle familial. C'est dès leur plus jeune âge qu'on apprend aux jeunes à voler, et après on se plaint du manque de civisme :)

<Je l'fais bien "fondamentaliste", non ? :) >
 

Paul.

Nouveau WRInaute
Szarah a dit:
Sauf ce qui est gratuit ou ce que je paie :)

Ce "droit à la copie privée" est une atteinte aux droits d'auteur, il a entraîné un paquet d'usages abusifs mais tolérés, par exemple quand les gosses illustrent leurs travaux scolaires avec des images pompées : l'école, ce n'est pas le cercle familial. C'est dès leur plus jeune âge qu'on apprend aux jeunes à voler, et après on se plaint du manque de civisme :)

<Je l'fais bien "fondamentaliste", non ? :) >
Si par fondamentaliste tu veux dire que tu t'en tient srtictement aux textes de lois alors cela se défend comme position mais il me semble que sur certains points tu es encore plus stricte que la loi elle-même, ne crois-tu pas ? Cela dit c'est ton droit bien sûr, tu fais comme bon te semble...

Sinon l'exemple que tu donnes est une violation du droit de représentation et non de reproduction, non ?

Sinon tu as raison ce problème on le voit à tous les niveaux de l'enseignement, même les profs violent les droits d'auteurs.

Il parait même que les étudiants n'ont pas le droit de diffuser le cour du prof.
 

dcz

WRInaute impliqué
Ce qui veut donc dire que le cache de google n'est pas très légal en ce qu'il met à disposition du public une copie de toutes les pages des sites qu'il crawle ...

D'un autre côté, je vois mal des webmaster se plaindre, mais cela illustre aussi les problématiques infinies de la propriété intellectuelle, a quand l'interdiction de penser un truc sous prétexte que ce serait un utilisation hors licence d'un concept.
Pour l'instant on est protégé par les limites de la science pour penser tranquille, mais en sera-t-il toujours ainsi ?

++
 

dcz

WRInaute impliqué
Tout à fait, mais par défaut, google prend tout, et il n'y a pas que les moteurs de recherche, il y a aussi des service type archive.org . Le cas de la presse que tu soulèves vaut en ce moment un procès a google, pour ses flux de news qui reprennent les articles de tous les journaux. Ce n'est donc pas tout à fait aussi clair que ça.

Cependant, je ne dis pas que google ne doit pas indexer nos site ou nous demander avant de la faire, je pointais plus un problème générale lié à la propriété intellectuelle. Il est difficile de rester dans la stricte légalité, je veux dire, je ne trouve pas très satisfaisante la situation actuelle qui place théoriquement un double backup pour illégale, et dire que dans la pratique ce n'est pas appliqué montre bien qu'il y a un problème.
 

Discussions similaires

Haut