Changement dans la politique de gestion de marques sur AdWords

victormarquis

WRInaute discret
Google vient d'annoncer par l'intermédiaire du blog AdWords, un changement important concernant la gestion des marques en ce qui concerne l'achat de mots-clés en Europe.

Je vous laisse lire la news:

http://adwords-fr.blogspot.com/2010/08/changements-pour-les-marques-en ... urope.html

Concrètement, ça veut dire que Google va libéraliser l'achat des mots-clés "marque" sur AdWords, et ne plus intervenir dans les litiges éventuels qui pourraient intervenir entre les annonceurs.

En pratique ça ne change pas grand chose: Il est déjà interdit (et donc fortement déconseillé) d'acheter des mots-clés de marque qui ne nous appartiennent pas sur AdWords. Aujourd'hui Google prend en compte cette interdiction en empêchant l'affichage de vos annonces si vous achetez un mot-clé qui est protégé.

Mais à partir de Septembre, Google ne fera plus ce "tri préventif" et en gros ils disent: Débrouillez-vous entre vous !

Le nombre de litiges va donc exploser, et Google se dédouane.

Je suis donc assez défavorable vis à vis de cette mesure, mais bon, Google a bien compris qu'il avait intérêt à ce que les annonceurs se battent pour ce genre de mots-clés aussi.

Qu'est-ce que vous en pensez ?
 

cedric_g

WRInaute accro
Bonjour

J'en pense que le réf. nat. va prendre encore de la hauteur face à l'achat de liens sponsorisés :mrgreen: (tout du moins concernant les sites de e-commerce), et que le métier d'avocat est promis à un bel avenir !

;)

Dans le même ordre d'idée, j'ai un certain nombre de clients qui... n'ont PAS LE DROIT d'afficher leurs tarifs sur certaines marques (ce qui est un comble quand on est revendeur, non ?) à la demande desdites marques. C'est une pratique qui m'a toujours interloqué... Du coup, plus rien ne me surprend.
 

victormarquis

WRInaute discret
En fait, Google ne fait que rétablir une particularité du marché Européen. Aux USA et au UK (Notamment) ils sont déjà dans la situation ou Google n'intervient pas l'interdiction de l'achat des "branded keywords".
 

WebRankInfo

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel
C'est évident qu'ils font ça avant tout car il y a énormément de $ en jeu, surtout sur les requêtes liées aux marques...
Une bonne façon pour Google de profiter à plein de la notoriété des marques, pour lesquelles les entreprises ont investi beaucoup...

Concrètement, je comprends leur positionnement pour des marques comme un constructeur de produits grand public vendu chez de nombreux marchands. Mais pour une marque comme WebRankInfo, comment voulez-vous que j'accepte qu'un tiers profite de ma notoriété sans mon accord ?

Pensez-vous vraiment que Google puisse répondre à toutes les plaintes qui vont lui être envoyées ?
 

victormarquis

WRInaute discret
Mais c'est là qu'est le changement: Google arrête de gérer les plaintes.

Si tu voies un annonceur qui achète le kw "WebRankinfo", et que tu juges sa présence anormale, Google té répondras désormais: "Démerdez-vous !". Il faudra gérer ça à l'amiable, ou attaquer l'annonceur.

Le seul cas ou Google pourra virer un annonceur d'une requête "branded" c'est si l'annonce porte à confusion pour l'internaute (Donc si tu reprends le mot-clé "marque" dans le texte d'annonce par exemple).
 

Neillys

WRInaute occasionnel
Moi, ce qui me pose un soucis c'est : Ou est ce que l'on fait la demande dexclusion d'une marque ?

j'ai plusieur marque et régulierement j'ai des annonceurs qui ce mettent (en adwords) sur la requete de mon NDD comment et ou prevenir adwords et google ?
 

finstreet

WRInaute accro
Neillys a dit:
Moi, ce qui me pose un soucis c'est : Ou est ce que l'on fait la demande dexclusion d'une marque ?

j'ai plusieur marque et régulierement j'ai des annonceurs qui ce mettent (en adwords) sur la requete de mon NDD comment et ou prevenir adwords et google ?

Ben justement, c'est terminé ca :) Avant on tentait un mail à Google qui répondait : Démerdez vous. Maintenant, ils ne répondront même plus :)
 

JanoLapin

WRInaute accro
De toute façons, c'est un effet d'annonce de GG. De nombreux jugements sont encore à venir à ce sujet, qui formeront la jurisprudence nécessaire.

Et puis le sujet me semble un rien plus complexe, comem le souligne Olivier:
* une marque distribuée par un réseau n'est pas dans le même cas qu'une boite indélicate essayant de parasiter la notoriété d'un concurrent plus notoire
* selon que vous soyez puissant ou misérable...
 

IDRAC

Nouveau WRInaute
Au delà des aspects de récupération de la marque par la concurrence, va se poser le problème de l'augmentation signifiquative du prix d'acquisition de son propre mot clé. En effet la concurrence va faire monter l'enchere et le budget Des campagnes marque. Avec ça on est tranquille, c'est bien toujours le même qui gagne a la fin.
 

victormarquis

WRInaute discret
C'est vrai que c'est Google qui est content au bout du compte. Mais il reste un élément non négligeable à prendre en compte: La pertinence via le score de qualité et le taux de clic.

Google privilégiera toujours l'annonceur qui aura plus de pertinence qu'un autre (Un meilleur CTR donc).

Pour un annonceur qui voudra se placer sur la requête d'un concurrent, il faudra qu'il paye TRES cher vu qu'il n'aura aucune légitimité à se placer sur ladite requête. Il paiera plus cher que le détenteur de la marque et sera vraisemblablement derrière.

Victor Marquis, ancien étudiant de l'IDRAC :)
 

Leonick

WRInaute accro
c'est juste pour éviter à gg d'avoir à gérer dans ses algo adword (et lors de la validation manuelle) les droits relatifs aux marques. Après, quand un casse est effectué grace à une voiture, vous ne vous retournez pas contre le concessionnaire, mais contre le casseur
 

cdpdf

WRInaute impliqué
J'ai essayé de faire des campagnes sur des marques et elles sont toujours bloquées.
C'est toujours "Un terme faisant référence à une marque empêche la diffusion de votre annonce."
Donc pour moi rien de nouveau.
 

vincentdezone

WRInaute impliqué
Il reste un garde fou tout de même :

* Les liens ne devront pas « porter à confusion » : dans sa pub, la marque « acheteuse » ne devra pas se faire passer pour la marque « achetée ».
* Le mot-clé acheté ne pourra pas apparaître dans la pub : seul le propriétaire d'une marque ou ses distributeurs officiels peuvent l'utiliser dans les titres et les textes des liens AdWords.

En gros j'achète le mot clé Coca Cola mais je met l'annonce

"découvrez le nouveau pepsi cola"... Si j'ai bien compris.

et

* Avant : les marques pouvaient demander à Google de bloquer de manière préventive l'achat de leur nom.
* Maintenant : les marques ne pourront plus s'y opposer qu'a posteriori, et c'est Google qui décidera de retirer ou non les liens publicitaires contestés.

Maintenant, Google ne fait pas la loi en France. Et les adwords doivent respecter la loi sur la publicité. En cas de jurisprudence sur ces sujets, on pourrait rapidement revenir à la première situation mais de manière naturelle (ce n'est plus Google qui bloque mais le concurrent qui ne prend pas le risque pour ne pas être condamné pour publicité mensongère).

A voir
 

damerose

Nouveau WRInaute
Nous on gère des annonces d'un revendeur avec les marques présentes dans l'annonce et dans les mots clés et les 2 ont été validées.
 

vincentdezone

WRInaute impliqué
damerose a dit:
Nous on gère des annonces d'un revendeur avec les marques présentes dans l'annonce et dans les mots clés et les 2 ont été validées.

Un revendeur n'a pas le droit d'utiliser les marques qu'il revend ? Le cas est moins sensible que si c'est un concurrent (un revendeur renault qui achète peugeot en mot clé).
 

Discussions similaires

Haut