Un .COM ou plusieurs TLD locaux (.fr, .de, .it,...) ?

Discussion dans 'Référencement international (langues, pays)' créé par LaurentW, 24 Novembre 2021.

  1. LaurentW
    LaurentW Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    9 Octobre 2020
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    3
    Bonjour tout le monde,

    J'ai pour l'instant un .be, j'arrive à attraper du trafic venant d'un peu partout en Europe mais je me rends compte aussi qu'un .be en France ou en Allemagne n'aura jamais le même effet psychologique qu'un .fr en France ou .de en Allemagne. Mes concurrents ont en France ont un .com.

    J'ai deux choix:
    - prendre un tld local pour tous les marchés ciblés (fr/de/it/nl/es + anglais)
    - prendre un .com pour tous les réunir

    A priori je dirais que le tld local aurait un effet plus fort sur le CTR mais je crains que ces domaines localisés soient moins forts qu'un .com qui aurait globalisé le ranking du domaine.

    Pour la partie technique, la gestion des domaines locaux ne me posent aucun problème. Je gère déjà le contenu dans toutes ces langues donc ça non plus ce n'est pas un problème.

    Vous avez une expérience là dessus?

    Merci!
     
  2. Tanéléo
    Tanéléo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    26 Octobre 2021
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    9
    Concernant l'achat, si tu veux développer une audience dans tous ces pays, tu achètes les extensions de domaine de tous ces pays. Au moins pour éviter le squatting de ndd. Et le .com aussi (c'est même une erreur de ne pas l'avoir déjà fait soit dit en passant).

    Ensuite, concernant lequel ou lesquels utiliser. D'abord cela dépend du business qu'il y a derrière. Si c'est un business avec des antennes locales dans ces divers pays, développer un ndd spécifique peut avoir du sens. Par contre si c'est juste pour acquérir un peu d'audience, cela me semble beaucoup de travail pour "pas grand chose". Ou plus exactement, la méthode ne serait alors pas la meilleure.

    Parce qu'il y a une question pratique aussi à se poser : est-ce que derrière chaque extensions locales il y a un site différents à faire tourner ? Car alors niveau gestion et maintenance tu risques vite d'être débordé. Si tu n'es pas dans le cadre d'un business avec une implémentation forte au niveau local, le plus simple est de prendre le .com et de faire comme beaucoup d'autres sites : .com/es/ , .com/it/, etc... Tu n'as alors plus qu'un seul site à faire tourner.

    Il te restera la question du .fr et .be : si les deux versions sont dans la même langue, il y a risque de duplicate content. Peut-être un dossier .com/fr-be/ ?

    Voilà ce qu'il me vient à l'esprit.
     
  3. LaurentW
    LaurentW Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    9 Octobre 2020
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    3
    Merci!

    Je ne vends pas de biens physiques, c'est juste un site de contenu mais chaque article est disponible (déjà aujourd'hui) dans 6 langues (français, anglais, allemand, italien, espagnol et néerlandais). J'ai donc un ciblage linguistique avant tout car le contenu est le même mais traduit dans chaque langue, il n'y a pas de spécificités locales.

    Ma configuration me permet d'utiliser autant de domaines que je veux sans surplus de travail, un domaine fr appelerait le contenu fr, le domaine de appelerait le contenu allemand,... etc... Déjà aujourd'hui mon audience est déjà très fragmentée, j'ai 50% de FR, environ 15% de DE, .... J'ai donc déjà un pied dans chaque marché mais je me dis qu'un .be sera toujours moins cliqué qu'un .com ou un domaine local.

    La partie technique et la charge de travail pour une déclinaison par marché n'est donc pas un problème mais je me demande si il est préférable de jouer la carte d'un .com fort et centralisé contre 5 ou 6 domaines locaux.

    Je n'ai pas réservé le ndd car il y a peu de chance qu'on le réserve car j'utilise mon nom :)

    Merci
     
  4. Willgoto
    Willgoto WRInaute passionné
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    1 016
    J'aime reçus:
    43
    1. A la question récurrente du titre de cette discussion, j'ai toujours répondu que chaque solution avait ses avantages et inconvénients et que le choix devait se faire d'après les particularités propres de chaque cas/entreprise en prenant en compte tous les aspects, y compris SEO, commerciaux, budgétaires, personnels, etc.

    2. Visiblement, d'après les éléments supplémentaires que tu viens de donner (site de contenu avec versions linguistiques non ciblées par pays, nom de domaine qui sert en quelque sorte de marque,...), l'usage de ccTLD ne se justifie pas dans ton cas.

    3. Si je comprends bien, tu vas donc avoir à gérer le passage d'un.be avec répertoires (ou sous-domaines) en langues étrangères (ce qui évidemment n'était pas un bon choix) à un .com avec répertoires linguistiques. Ce passage peut ne pas être aussi anodin que tu ne l'imagines.
     
  5. LaurentW
    LaurentW Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    9 Octobre 2020
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    3
    Merci Willgoto.

    Mon cas est particulier car je n'ai pas de contrainte technique ou opérationnelle qui rendrait l'utilisation du domaine local plus difficile. Je pourrais lier un domaine à une langue, ce qui me prendrait le plus de temps c'est l'achat des domaines :)

    J'ai ce .be depuis plus de 10 ans et j'ai fait le choix de faire du multi langue il y a 2 ans sans vraiment savoir si ça allait m'apporter du trafic en plus. Maintenant le conclusion est claire, ça a fonctionné. C'est pour ça que je me pose la question pour le domaine, je pourrais très bien rester sur le .be, tout fonctionne mais je pense que je perds un peu de potentiel.

    J'ai aujourd'hui des répertoires pour les langues et si je vais vers un .com global je ferais "simplement" une redirection 301 du .be vers le .com. D'un point de vue technique, c'est 2 min de travail.

    Ton feedback m'intéresse sur le passage non anodin. Que vois-tu comme point d'attention dans le scenario d'un .be vers .com avec structure égale?

    Merci!
     
  6. Willgoto
    Willgoto WRInaute passionné
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    1 016
    J'aime reçus:
    43
    1. Un dernier mot concernant les ccTLD dans ton cas: il faut aussi penser aux pays multilingues (Belgique, Suisse, ..) et aux pays qui partagent la même langue (Allemagne, Autriche,...) et surtout qu'il faut référencer tout cela (avoir des backlinks de qualité, cela prend du temps : un site, cctld ou non, sans backlinks, cela ne sert pas à grand chose). Et pour un non e-commerce, l'utilité des ccTLD est plus réduite. Etc...

    2. pour la mutation du .be au .com, je n'aime pas trop en parler à ce stade (pour ne pas parler de problèmes qui ne se posent pas).

    En vrac, deux choses :
    - passer du .be au .com ne va pas tout résoudre. Est-ce que le lieu d'hébergement va alors jouer un rôle SEO ? Si oui, est-ce que tu vas avoir ou non intérêt à cibler géographiquement les répertoires en search console ? Vas-tu cibler géographiquement les hreflang ?

    Idéalement, il faut aussi référencer (backlinks) les répertoires.

    - que vas-tu mettre en home. Pour Googlebot, elle va sans doute devenir la version anglaise. Est-ce que cela va avoir une (petite) incidence SEO vu que ses backlinks actuels sont sans doute en français ?

    Le "diable" se trouve souvent dans les détails.

    Bref, plutôt que de parler dans le vide aujourd'hui, il serait intéressant pour tous que tu reviennes dans quelques temps nous donner ton retour d'expérience sur ce passage/redirections. Par rapport à un .be en langues étrangères, tu devrais de toute façon être gagnant à terme.
     
  7. Tanéléo
    Tanéléo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    26 Octobre 2021
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    9
    En plus de ce qui a été dit, j'ai envie de rajouter une chose : pourquoi/comment les gens viennent chez toi ?

    Pour moi il y a une réelle différence. Par exemple si tu es un auteur ou artiste et que les personnes viennent chez toi parce qu'ils veulent davantage découvrir ton travail, je ne vois pas trop de soucis à garder le .be. A titre personnel, il m'est arrivé souvent d'aller visiter des sites d'artistes, et que leur site soit en .fr, .it, .es n'avait aucune importance. Mieux, l'extension m'indiquait leur origine et cela me donnait un sentiment de connaitre un peu plus l'artiste.

    Autre cas, si c'est du contenu éditorial découvert principalement via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, le .com a beaucoup plus de sens. Tu as déjà une audience non négligeable en non .fr, du coup je comprends ton questionnement car je me poserai le même dans ton cas.

    Comme l'a souligné @Willgoto ton nom est ta "marque" (au sens branding). Avec une audience qui s'internationalise, le .com fait sens.

    Mais sans plus de détail sur la nature du contenu de ton site et sur le pourquoi du comment les gens viennent chez toi, il est difficile de te conseiller davantage. Dans tout les cas, si tu as ce domaine depuis 10 ans, et que ça roule pour toi ainsi, au strict minimum il te faut un plan en béton si tu envisages une migration vers le .com

    Question : quand tu traduis un article en italien par exemple, et que des personnes venant d'Italie consultent ton site, quelle langue voient-elles dans les résultats de recherche ?
     
  8. LaurentW
    LaurentW Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    9 Octobre 2020
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    3
    Merci!

    Je teste des produits et fait des rapports très complets, plus complets que la plupart des autres sites en fait. J'ai une méthode d'évaluation très chiffrée et j'évite de tomber dans les j'aime/j'aime pas, c'est ce qui me différencie.

    Mes visiteurs sont donc en grande majorité des gens qui ont besoin d'un avis sur un produit que j'ai testé, je n'ai pas l'approche d'un site de news qui va pondre des dizaines d'articles par jour, je suis plutôt sur 3-5 articles par semaine. Un visiteur italien va donc chercher un avis sur le produit qu'il veut chercher et ma page en italien devrait s'afficher dans les résultats de recherche mais évidemment je me retrouve avec des noms de domaines locaux ou .com. Si je me mets à la place d'un italien, voir un .be devrait déjà lui donner un signal que le contenu n'est peut être pas le plus adapté pour lui (effet psychologique?). D'où l'idée du .com ou du domaine local.

    Je pense que mes traductions ne sont pas mauvaises car je n'ai jamais reçu de remarques sur la qualité des textes et au contraire, je reçois beaucoup de messages positifs pour me remercier d'avoir fait tout ce travail.

    90% de mon trafic vient de Google, j'ai un peu d'apport de Facebook/YouTube et un peu de direct.
     
Chargement...
Similar Threads - TLD locaux Forum Date
WordPress réécriture d'URL domaine.TLD/COUNTRYCODE/ vers domaine.ccTLD URL Rewriting et .htaccess 9 Mai 2021
2 sites au contenu identique mais tld différent Référencement Google 26 Avril 2019
Référencement multilingue : un seul domaine .com ou plusieurs ccTLD ? Débuter en référencement 10 Août 2018
Francophonie, alias ccTLD vers sous-répertoires dupliqués d'un .com Référencement international (langues, pays) 9 Juin 2018
Sites internationaux: ccTLD et /language-country/ font doublon? Référencement international (langues, pays) 10 Novembre 2017
Polynésie : impact de ccTLD .pf sur ranking en France Référencement international (langues, pays) 23 Avril 2015
Nom de domaine en .be vers gTLD? Référencement international (langues, pays) 26 Mars 2015
Que pensez-vous du nouveau gTLD .xyz Débuter en référencement 25 Janvier 2015
SEO international : valeur de liens sur un ccTLD pour un référencement global Netlinking, backlinks, liens et redirections 7 Octobre 2014
Cctld, paramétrage GWT et localisation serveur ? Référencement international (langues, pays) 10 Juin 2014