Comment rédiger un article à forte valeur ajoutée pour un client ?

Discussion dans 'Rédaction web et référencement' créé par Laura_kls12, 19 Décembre 2020.

  1. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Je m'appelle Laura et je suis débutante en rédaction web. Je me pose pas mal de questions auxquelles je souhaiterais avoir des réponses :

    1°) Comment faire pour rédiger un article à forte valeur ajoutée ?

    Je m'explique.

    Pour mon propre blog sur mon site internet, je peux intégrer dans mes articles des vidéos, donner mon avis ou parler de mon expérience personnelle, ce qui fait que je vais apporter de la valeur ajoutée à mon article ...

    Mais pour un client qui demande simplement un article de blog informatif, je ne peux pas donner mon avis, parler de ma propre expérience ou publier des vidéos dans le corps de l'article, alors comment faire pour apporter de la valeur ajoutée sans avoir l'impression de reprendre des informations qui existent finalement déjà ?

    Ma deuxième question :

    2°) Qu'est-ce que Google considère comme duplicate content ?

    Est-ce que si je rédige un article de blog en reprenant des informations qui existent déjà mais en les expliquant à ma manière est considéré comme contenu dupliqué ? Quel est le taux de similitude à ne pas dépasser ? Comment rédiger un article de blog 100 % unique ?

    Quand on rédige un article, on ne peut pas inventer des choses fausses, nous sommes obligés de reprendre des informations qui se trouvent déjà sur internet ...

    Merci à ceux qui prendront le temps de répondre à mes questions.
     
  2. play13
    play13 WRInaute discret
    Inscrit:
    21 Octobre 2014
    Messages:
    99
    J'aime reçus:
    13
    Bonjour,

    Pour le contenu dupliqué, il faut vraiment le faire exprès et recopier quasiment mot pour mot la source. Dans tous les autres cas, tu n'as rien à craindre. Evidemment qu'un sujet quel qu'il soit est déjà traité des dizaines ou centaines de fois sur internet, donc à partir du moment où tu rédiges toi-même sur le sujet, ou que tu pioches dans différentes pages à droite à gauche, ton contenu ne sera jamais considéré comme dupliqué.

    Pour ton autre question : pas besoin d'inclure des vidéos ou de donner ton avis pour que google considère ta page comme pertinente et y voit de la valeur ajoutée. Le plus important c'est la qualité : rédiges sans fautes d'orthographe ou de syntaxe, mets en forme tes paragraphes aussi bien visuellement qu'en termes de SEO (balises title, H1, H2,...), et fixes toi un minimum de 1000 mots, en allant jusqu'à 1500 voire 2000 si possible.

    :)
     
  3. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Super, merci beaucoup pour votre réponse !
     
  4. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Bonjour Laura_kls12,
    "Comment donner de la valeur ajoutée à un article ?"
    Je dirai que la première chose, c'est de ne pas empêcher le visiteur de lire l'article.

    Cela paraît bête, mais combien ai-je vu de sites ou de blogs avec une police gris clair sur un fond gris un peu plus clair. Et des articles d'une grand qualité, mais au bout de 20 secondes, je laisse tomber. Impossible à lire, mais en zoomant plussieurs fois.
    Ou tout aussi perturbant : des images animées tous les deux paragraphes. Dans ce cas, je suis obligé de cacher l'image avec ma main pour lire tranquillement le texte au-dessous ou au-dessus). Ce qui est loin d'être confortable pour lire. Et parfois, j'abandonne la lecture à cause de cela.

    Pour le contenu dupliqué, si l'on donne sa propre opinion, sur un sujet déjà traité ailleurs, cela devient un texte personnel.
    Quant aux vidéos, pourquoi pas. Mais si un article est suffisamment intéressant, le lecteur lira jusqu'au bout, (à condition de ne pas lui empêcher la lecture) il ne va certainement s'interroger sur la présence ou pas de vidéo.

    Exemple : si quelqu'un révèle la méthode incroyable pour trouver des pépites d'or dans les sables des bords du Rhône, le lecteur le lira jusqu'au bout. Peu importe s'il y a des images ou pas.
     
  5. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour @Patrick Huet
    Merci pour votre message ! Quand vous dites "Pour le contenu dupliqué, si l'on donne sa propre opinion, sur un sujet déjà traité ailleurs, cela devient un texte personnel", justement quand il s'agit d'un article informatif pour un client, vous ne pouvez pas vraiment donner votre opinion, vous devez vous contenter de travailler l'article avec des infos déjà présentes sur le net ...
     
  6. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Ah oui, si c'est dans le cas où le client va publier ce texte sur son site, c'est différent.
    Je dirais que tout tient dans le style, dans la façon de rédiger le texte.
    Supposons que ce client tient un blog littéraire et veut parler de la vie de Victor Hugo, on trouve déjà toutes les informations sur Internet, d'ailleurs, on connaît tout de sa vie.

    Ce qui fera la différence entre ce nouvel article et les autres, c'est le style de rédaction. Pas forcément, le niveau de langue ou de vocabulaire, mais la façon de présenter l'écrivain.
    Si je devais écrire une biographie (ou un article de Blog) sur Victor Hugo, je connais au moins une dizaine de façons d'abord la question de façon très novatrice (et il faudra me payer cher pour que je les dévoile). Cela demande du travail, et donc un prix plus élevé pour le client, mais c'est le prix de la qualité. Ce n'est pas le tarif des rédacteurs des pays lointains.
     
  7. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    @Patrick Huet Oui c'est sûr que vous avez raison, il y a de nombreuses manières d'aborder un sujet, mais cela s'appelle de la paraphrase, plutôt que de la rédaction à proprement parler non ? (puisque vous reprenez des infos déjà existantes)
     
  8. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Non, la paraphrase, c'est ce que l'on voit sur beaucoup de sites où l'on dit la même chose avec des mots différents.
    En l'occurrence, je pensais à une véritable création.
    Avec les mêmes éléments de départ, on peut créer du charbon ou des diamants.
    Voilà pourquoi la création, cela se paie. Mais c'est ce qui permet de se démarquer des autres.

    Bien sûr, la création peut se faire dans le style d'écriture ou dans la forme, ou encore dans la façon de présenter le sujet.
    Pour être plus clair, voici un exemple où j'ai utilisé une présentation novatrice.
    J'ai écrit un livre sur le Rhône à pied du glacier à la mer.

    - J'en ai fait une présentation classique (page statique):
    ici : lien.
    - Et une présentation originale (non pas relatif au contenu du livre), mais en créant une mini-série où le livre voyagerait, en priorité (mais pas que) en divers lieux des bords du Rhône (ceci dans le blog) : Ci-dessous, un épisode
    https://www.patrickhuet.net/le-livre-du-rhone-et-les-balmes-de-caluire/
     
  9. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Pour mieux éclairer ce choix d'une mini série.
    Cela me permettait de parler des lieux que j'aime et qui pour la plupart se situent au bord du Rhône.
    Dans l'exemple des "Balmes de Caluire" (au bord du fleuve). Un habitant de Caluire (ou un autre) qui ferait des recherches spécifiques sur le thème des Balmes serait intéressé par cet article.

    Article qui de plus se trouve complètement dans la thématique de mon livre.
    Autrement dit, je n'ai pas besoin de chercher des mots-clé. Ils sont juste là, dans tous les lieux que je visite le long du Rhône,... et justement là où se trouve mon public cible. Car ce n'est pas au bord de la Garonne qu'on sera le plus intéressé par mon livre sur la Descente du Rhône.

    En revanche, les riverains du Rhône, beaucoup plus.

    C'est aussi un exemple d'utilisation de la longue traine.
     
  10. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    @Laura_kls12 ,
    Si tu ne recherches que l'aspect stylistique et que tu ne sais pas comment t'y prendre, alors, le meilleur moyen c'est de développer ta créativité.
    Dans le cadre de la rédaction, par exemple participer à un atelier d'écriture.
    Il s'agit bien sur de création littéraire, mais ce qui sera primordial ce d'avoir le point de vue des autres, comment les autres abordent un même sujet. En prenant des notes et en réfléchissant à cela par la suite, tu pourras en tirer tes propres conclusions.

    Si tu veux exercer dans l'écriture, et te démarquer des autres, il va falloir s'entraîner, encore et encore. Comme dans tous les métiers, d'ailleurs. Ce n'est que dans la pratique que l'on s'améliore.Et tout apprentissage demande un maître de stage, au moins dans les premières heures.
     
  11. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    @Patrick Huet merci beaucoup pour toutes vos réponses ! Du coup, si une thématique est traitée 10 fois par des rédacteurs web différents, il y aura forcément des informations identiques, tournées différemment et cela n'est donc pas considéré comme du contenu dupliqué ?
     
  12. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Ce que je crois (si ce n'est pas le cas, les spécialistes réajusteront mes propos) que l'Intelligence artificielle de navigation de Google est capable d'analyser un texte comme un grammairien.

    Pour moi ,en arrivant sur une page, il passe le texte au scan de son algo : voit la densité du vocabulaire, sa diversité. La syntaxe (la façon dont les phrases sont construites), les fautes d'orthographe, les incohérences grammaticales, etc. Ceci en parallèle au message, aux mots, aux groupe de mots (ex. lever de soleil), et aux références (un lien) vers des sites de qualité (oui ce dernier critère me paraît important).

    Il accordera une note globale à cette page.
    Cette note sera différente d'une page d'un rival qui parlera du même sujet.

    Si la qualité de rédaction est totalement différente, ce ne sera pas du "duplicate" (parce que grammaticalement, il aura déjà analysé cette différence). De toute façon, même un oeil humain le verrait.

    Astuce : si un humain voit une nette différence entre les deux ou les dix textes, c'est gagné. Si la personne qui le lit ne voit aucune différence ou très peu, alors il faut recommencer le texte, étudier comment rédiger différemment.
    Donc pour moi, dix articles qui évoqueraient un même sujet avec les mêmes informations de base, s'ils sont rédigés vraiment différemment, pas juste une phrase ou deux, mais sous un angle ou un point de vue différent, alors ils ne seront pas du contenu dupliqué.

    La note de valeur globale, plus les liens entrants, plus les liens vers un site de qualité cité en référence... tout cela va jouer pour le positionnement initial.
    Ensuite, le nombre de visiteurs entrera alors en jeu dans le maintien ou le changement de position. (de même que l'arrivée de nouveaux backlinks)
     
  13. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour toutes vos réponses @Patrick Huet ! Juste une dernière petite question : quand vous rédigez un article pour un client ou pour votre blog, lors de la recherche d'informations, vous les notez sur papier, faites une liste ou vous avez tout en tête au moment de la rédaction de l'article?
     
  14. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    @Laura_kls12 ,
    En ce qui me concerne, j'écris seulement pour moi.
    Lorsqu'il s'agit d'un article documentaire (c'est-à-dire, pas un extrait de roman, ni un poème ou un conte), je procède comme tous les documentaires que j'ai rédigés et publiés en livre.

    (La seule différence étant dans la taille du document qui est bien plus court sur Internet.)

    Première phase.
    Si je connais déjà le sujet, je prépare le plan (le sommaire en quelque sorte) et note de côté les éléments qui me manquent et ce que je dois rechercher pour compléter mes connaissances.

    Si je ne connais que partiellement ou pas du tout le sujet : je procède d'abord à une recherche sur ce dont il s'agit (Internet, bibliothèque, archives municipales, contacts avec les professionnels du secteur : tout dépend du sujet).

    Une fois réunies toutes ces informations, je possède alors une vue globale et approfondie du sujet, mais éparpillée. Donc, il me faut alors classer tous ces éléments pour définir une ligne conductrice.
    C'est cette ligne qui me permet alors d'élaborer un plan d'écriture.

    (C'est cette base d'opérations que j'ai choisie quand j'ai écrit mon documentaire "Le fabuleux passé des sources de la Seine" en allant jusqu'à compulser les documents d'archives des fouilles archéologiques ayant eu lieu au XIX° siècle, et en me déplaçant sur place pour vérifier.)

    Deuxième phase : les recherches.
    Si je connais très bien le sujet, j'ai peu de recherches. Sinon, comme cité plus haut, le contact avec des professionnels (ou des habitants, ou des habitués - selon le sujet traité) n'est pas à dédaigner, ni les archives municipales ou nationales.

    Les cibles des recherches dépendent du sujet.
    Un article sur la pâtisserie, sur le SEO ou sur la vie des grenouilles ne fera pas appel aux mêmes interlocuteurs ou aux mêmes structures.

    Note : la façon d'organiser le plan d'écriture dépend aussi de la concurrence.
    Si des dizaines d'ouvrages avaient déjà étaient publiés sur le passé des sources de la Seine, j'aurais préparé un plan différent que celui que j'avais défini.

    Troisième phase : la rédaction.
    J'écris en général dans un style classique.
    Mais le choix du style dépendra aussi de ce qui se fait.

    Par exemple, pour mon ouvrage sur les mystères de Lyon "Pénélope ou le mystère des trois vertus", vu qu'il existait beaucoup de livres sur ce thème et qu'il s'en publie chaque année, j'ai choisi de me démarquer en écrivant à la première personne, et en privilégiant l'humour.

    J'étais le seul à décider, ce qui facilite les choses.
    Mais dans le cas où quelqu'un rédige pour un autre, il faut d'abord lui soumettre les données afin que ce dernier valide telle ou telle option.
    "Cher monsieur, il y a tant de concurrence. Les styles de rédaction et de plans utilisés sont : tel et tel.
    Conclusion, je vous propose tel plan et tel style."

    Evidemment, je parle ici d'un travail important d'écriture. Si c'est juste pour une demi-page et trois paragraphes, ce n'est pas aussi poussé.

    Résumé.
    Cela dit, la chose la plus importante, c'est au départ définir avec son client quels sont ses objectifs.
    - Veut-il juste du remplissage, pour avoir un site imposant (en nombre de pages) ou veut-il un site de grande qualité qui le fera reconnaître comme tel dans le futur de la part de ses clients, voir des moteurs de recherche ?
    - S'il ne veut que du remplissage pour en imposer au visiteur. Pas de problème, tu remplis !
    Cela ne demande pas beaucoup de recherche, et tu peux dérouler des pages et des pages d'articles par dizaines.
    - S'il veut de la qualité, alors, parle-lui du plan de recherche auquel tu devras te consacrer au préalable. En mentionnant que cela demandera un coût plus important, mais qu'il s'agit d'un investissement pour la qualité de sa devanture (son site).
    A lui de choisir ensuite la voie qu'il souhaite.
     
  15. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    - Quand je connais très bien le sujet, je n'ai pas besoin de noter les informations. J'établis juste le plan et je rédige.
    Si j'ai besoin de recherches complémentaires, je les note avec leurs références pour les garder en archives.

    - Quand je connais peu le sujet.
    Je note toutes les informations et leurs références. Puis je les classes pour établir mon plan d'écriture.
     
  16. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    @Patrick Huet Récemment, en faisant quelques recherches je suis tombée sur ce type d'informations et je vous avoue être un peu perdue ... Qu'en pensez-vous ?

    img1.jpg img2.jpg img3.jpg img4.jpg
     
  17. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    Du coup, reprendre des informations déjà existantes, même si on les travaille est quand même considéré comme du duplicate content ? C'est pourtant le rôle du rédacteur web ...
     
  18. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Une idée ne peut pas être plagiée.
    C'est la façon dont on exprime (rédige) cette idée qui, si elle est similaire ou s'en rapproche, représente du plagiait.
    Mais pas l'idée.
    Sinon, toutes les histoires d'amour serait le plagiat de la première qui a été écrite.
    Et toutes les histoires où il y a un vampire le plagiat de Dracula;

    Non, c'est la façon d'écrire, et sa structure, qui rend l'oeuvre différente.
     
  19. Laura_kls12
    Laura_kls12 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2020
    Messages:
    18
    J'aime reçus:
    0
    @Patrick Huet

    Ok mais je vois tellement d'informations contradictoires ... On est d'accord que le métier de rédacteur web consiste à chercher l'information et la réécrire pour en faire un contenu unique.

    Mais quand vous lisez la définition de plagiat, cela donne : " Le plagiat n'est pas toujours une affaire de copier-coller, la paraphrase ou la réécriture est aussi considérée comme du plagiat " ou encore " le plagiat consiste à voler les mots de quelqu'un d'autre mais aussi voler ses idées ".

    Dans la pratique, le web se résume à être un condensé d'informations reprises de partout, sur de nombreux sites ! Quand vous tapez une requête sur un moteur de recherche, vous avez les 10 premiers résultats de Google avec des informations très similaires voir identiques mais écrites différemment ...

    Le rédacteur web fait-il du plagiat à tort ?
     
  20. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    @Laura_kls12 ,
    Chacun aura sa propre définition de ce qu'est telle ou telle chose. Je dirai qu'à un moment donné, il faut se forger sa propre opinion sur ce qui nous semble cohérent, et laisser courir les centaines d'autres idées qui sont différentes. A un moment, il faut décider par soi-même. Sinon, on n'avancera jamais.

    Quant aux déclarations qu'on trouve ici ou là comme "Mais quand vous lisez la définition de plagiat, cela donne : " Le plagiat n'est pas toujours une affaire de copier-coller, la paraphrase ou la réécriture est aussi considérée comme du plagiat " ou encore " le plagiat consiste à voler les mots de quelqu'un d'autre mais aussi voler ses idées ""

    Eh bien, je dirais qu'il faut fonder sa décision sur ce que dit le législateur.
    Je n'ai pas entrepris la recherche juridique, mais il y a forcément un article de droit, mais aussi de jurisprudence (ce que les tribunaux ont rendu comme jugement) qui détaille ce qu'est le plagiat.
    Ce serait pas mal d'effectuer une recherche de ce coté là pour balayer les doutes.
     
  21. romain11
    romain11 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    25 Mai 2020
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    1
    #21 romain11, 21 Février 2021
    Dernière édition par un modérateur: 21 Février 2021
Chargement...
Similar Threads - rédiger article valeur Forum Date
Rédiger un article sur un concurrent ? Rédaction web et référencement 7 Juillet 2020
Rédiger un article dans un blog e-commerce 10 Avril 2014
Rédiger politique cookies Droit du web (juridique, fiscalité...) 14 Mai 2018
Est-ce un tort d'utiliser un .fr si notre site est rédiger en Anglais Référencement international (langues, pays) 11 Décembre 2016
Longue traîne:le moment de rédiger les contenus de pages Rédaction web et référencement 7 Juin 2016
Trouver un prestataire pour rédiger de contenu de qualité Rédaction web et référencement 25 Mars 2014
Rédiger dans son propre blog ou dans d'autres Rédaction web et référencement 26 Novembre 2013
Comment rédiger sans suroptimiser ? Combien de mots minimum par page ? Rédaction web et référencement 9 Décembre 2012
Rediger tout un site vers un autre est-ce du spam ? Netlinking, backlinks, liens et redirections 30 Août 2012
Comment bien rédiger sa requête de recherche sur Google Alertes? Débuter en référencement 5 Juin 2012