Débuter en affiliation

yaflo

Nouveau WRInaute
Bonjour à tous,

Je possède depuis quelques mois un blog voyage qui se développe doucement mais sûrement.
Récemment, j'ai été contactée par une société qui souhaite développer une affiliation avec mon site. Je me suis donc posée la question du cadre légal et de ce que j'en ai compris, à partir du moment où un site commence à générer des revenus (affiliation ou publicité), il faut passer par la case auto-entrepreneur. C'est ce qui semble le plus adapté à ma situation.

Néanmoins, étant donné que mon site n'est vraiment pas vieux, je me demande si les quelques profits que je peux en tirer (j'imagine qu'ils seront vraiment minimes) justifient le fait de devenir auto-entrepreur ? Dans mon esprit, ces "revenus" s'apparenteraient plus à de l'argent de poche d'où mon questionnement par rapport au fait de transformer mon blog en "entreprise"... J'ai parcouru le site officiel des auto-entrepreneurs mais je panique un peu en ce qui concerne les cotisations et autres prélèvements sachant que mes revenus risquent d'être très minces.
Mais d'un vautre côté, pas de possibilité d'affiliation sans être au moins auto-entrepreneur...

Bref, je suis perdue, que me conseillez-vous de faire ?
 

Axiso

WRInaute passionné
Quel type de rémunération te propose l'annonceur ?
Si c'est un coût au clic CPC ou pour mille affichages CPM, il est sans doute inutile d'imposer de la publicité à tes lecteurs s'ils ne sont pas encore trop nombreux pour gagner seulement quelques dizaines d'euros.
Si c'est une rémunération en fonction des prospects générés ou des achats réalisés par les cliqueurs, à toi de voir. Mais là encore, si tu vends 4 voyages dans l'année et que chacun te rapporte 20€, bof quoi.
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Axiso a dit:
Quel type de rémunération te propose l'annonceur ?
Si c'est un coût au clic CPC ou pour mille affichages CPM, il est sans doute inutile d'imposer de la publicité à tes lecteurs s'ils ne sont pas encore trop nombreux pour gagner seulement quelques dizaines d'euros.
Si c'est une rémunération en fonction des prospects générés ou des achats réalisés par les cliqueurs, à toi de voir. Mais là encore, si tu vends 4 voyages dans l'année et que chacun te rapporte 20€, bof quoi.

C'est exactement le soucis...
La rémunération consiste en une commission sur les achats effectués par mes lecteurs sur le site de la société en question. Je suis partagée car très contente que les propositions d'affiliation arrivent si tôt mais en même temps, j'imagine que mon trafic n'est pas encore à la hauteur pour générer des revenus de type "entreprise", même micro...
Mais sans SIRET, impossible de débuter en affiliation... c'est le serpent qui se mord la queue.
 

erce78

WRInaute discret
C'est effectivement une question que je me pose.
Actuellement je participe à un site qui est financé par des fonds personnels. Le problème c'est que ça commence à coûter un peu d'argent.
Donc la solution serait de le monétiser mais il faudrait dans ce cas monter une structure d'après ce que j'ai vu. Est-ce qu'il n'y a pas une autre solution ?
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Marie-Aude a dit:
Monétisation-> statut pro ou black illégal. Point barre.
Après chacun prend ses décisions ^^
Je n'ai pas l'intention de faire quoi que ce soit au black. De toute façon, la plateforme (Webgains) me demande obligatoirement un SIRET si je veux finaliser l'affiliation. Et j'espère bien développer mon blog dans l'avenir et le monétiser de façon tout à fait légale.
Ma question concerne surtout la stratégie à adopter :
Est-il plus sage d'attendre que mon trafic soit plus conséquent pour entamer des démarches d'affiliation et donc devenir auto-entrepreneur ?
Et s'il n'est pas nécessaire d'attendre, est-il possible d'être auto-entrepreur même avec des revenus extrêmement minces au départ ? Des retours d'expérience d'autres logeurs me seraient très utiles !
 

baud74

WRInaute impliqué
en auto-entrepreneur, les prélévements sont un % du CA. si pas de CA, pas de cotisations. il n'y a donc pas grand risque à faire sa déclaration.
en fait, il y a la CFE qui ne dépend pas du CA. elle n'est pas due la première année. donc si déclaration le 02-01-2015 (ce qui laisse le temps de développer le traffic), alors elle n'est due que fin 2016.
 

Marie-Aude

WRInaute accro
yaflo a dit:
Est-il plus sage d'attendre que mon trafic soit plus conséquent pour entamer des démarches d'affiliation et donc devenir auto-entrepreneur ?
Encore faudrait il connaître le trafic pour pouvoir vous répondre :D
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Pour le trafic, j'ai terminé le mois de septembre à 780. Et je gagne depuis la création environ une centaine de visiteurs par mois.
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Oublie alors.... la monétisation, quand c'est bien fait, pertinent et efficace, c'est entre 4 et 7 € aux 1.000 vues, pour des blogs qui font plus de 1.000 visiteurs / jour
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Marie-Aude a dit:
Oublie alors.... la monétisation, quand c'est bien fait, pertinent et efficace, c'est entre 4 et 7 € aux 1.000 vues, pour des blogs qui font plus de 1.000 visiteurs / jour
Je ne suis pas sûre de comprendre...
Est-ce que ces chiffres concernent des revenus de pub ? Parce que ce n'est pas ce type de monétisation que j'envisage. Pour le moment, il s'agit simplement de réfléchir sur cette proposition d'affiliation qu'on m'a soumise (à savoir, un pourcentage sur les ventes).
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Ces chiffres sont du "tout compris", pub, affiliation, etc...

Par exemple, Presse Citron tourne à 7 € / 1.000 vues.

Pour les ventes, c'est simple, sauf à être remarquablement bien placé dans Google et à faire une lettre de vente qui déchire et qui convainc tout le monde, tu vas avoir un taux de clic compris entre 0,5 et 5% et un taux de transfo de l'ordre de 2 à 10%

Soit entre 0,1 / 1.000 et 5 / 1000 visiteurs

Plus c'est cher, plus les taux de transfo sont bas.

Après il faut aussi voir quelle est la politique en matière de cookies, le monde de l'affil voyage est très concurrentiel, il y a énormément d'exposition des internautes aux publicité, si quelqu'un vient sur votre blog après avoir déjà cliqué récemment sur la même pub ailleurs, c'est sans doute l'autre personne qui touchera la commission, etc
 

aproximité

WRInaute occasionnel
Bonsoir,
Un petit retour d'expérience pour Yaflo.
Il y a quatre ans j'ai été contacté par un responsable marketing de l'une des plus grandes chaîne de distribution française de produits high tech. J'ai sauté de joie...
Il m'a convaincu que les 3 ou 4 petits sites que je venais de mettre en ligne sur des domaines en cinergie avec leurs activités (culture, voyages, sport, loisirs) étaient promis au plus bel avenir, et de mon intérêt à annoncer pour eux à travers une plateforme d'affiliation reconnue, avec rémunération sur les ventes.
Au bout d'un an et 100 000 affichages de leurs pubs, je n'ai pas gagné le premier euro (aucune vente enregistrée), aussi je me suis retiré de cette plateforme, mais leurs pubs ont bien été vues 100 000 fois...
J'ai rencontré les responsables de cette régie d'affiliation à l'occasion d'un salon, ils m'ont ri au nez au sujet de mon trafic.
Alors avec 1000 visiteurs / mois, à mon avis ne perdez pas de temps, vous n'allez rien gagner, même si eux gagneront toujours un peu de visibilité gratuite.
Cordialement
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Merci à vous deux pour ces précisions.

Bien plus que les potentiels (maigres) gains que pourrait éventuellement me rapporter cette affiliation, je trouve surtout que le service proposé serait une vraie plus value pour mon site. Par exemple, je développe particulièrement la section New York de mon blog et l'affiliation en question me permettrait de proposer la vente de tickets pour des manifestations culturelles à New York (sport, concerts etc...).

Alors même si effectivement je ne comptabilise qu'un très petit nombre de clics et d'achats finalisés, je me dis que ce service complèterait très bien mon activité : les informations d'un côté et la possibilité d'acheter de l'autre. Les bénéfices m'importent en fait assez peu, car je trouve avant tout la démarche cohérente. Si ça marche (ne serait-ce qu'un tout petit peu), tant mieux, sinon tant pis. C'est avant tout un réel service que je veux rendre et je ne considère pas ça comme une perte de temps.
Je vais essayer de consulter une connaissance comptable dans les jours qui viennent pour être tout au fait au point sur la démarche d'auto-entrepreneur.

Je pense également depuis quelque temps à déménager et à héberger mon site par mes propres moyens mais je manque cruellement d'informations dans ce domaine. Il faudrait que je me penche sérieusement sur la question surtout que, d'après ce que je lis dans les conditions d'utilisation, l'affiliation semble interdite lorsqu'on est hébergé sur une plateforme comme overblog. Bref,encore des complications à l'horizon ^^
 

Axiso

WRInaute passionné
Et bien dans ce cas comme je le proposais, tu affiches la publicité pour un test et tu ne perçois pas (pour l'instant) les gains éventuellement générés. Non ?
 

yaflo

Nouveau WRInaute
ça semblerait être une bonne solution pour commencer.
Le problème (encore et toujours), c'est qu'il m'est impossible de m'enregistrer sur la plateforme d'affiliation dédiée sans SIRET. J'ai contacté la responsable d'affiliation avec qui j'échange depuis le départ, on verra bien s'il existe une autre alternative :?
 

h22o

WRInaute discret
Axiso a dit:
Et bien dans ce cas comme je le proposais, tu affiches la publicité pour un test et tu ne perçois pas (pour l'instant) les gains éventuellement générés. Non ?

Euh ! c'est trop facile donc à mon avis, pas du tout légal.

Mauvais conseil donc !
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Il me semble que la perception des gains n'est possible qu'à partir d'un certain seuil de toute façon.
Où est l'illégalité à partir du moment où on ne perçoit rien ?
 

h22o

WRInaute discret
Bah tout simplement, ça voudrait dire que tu peux par exemple bénéficier des allocations diverses (RSA etc...) et laisser à l'abri des gains générés par l'affiliation pour les toucher à la période que tu veux. Ce n'est pas possible. A partir du moment où tu monétises ton audience, c'est considéré comme un travail.

Si un maçon se fait serrer par un contrôle URSSAF. Peu importe qu'il ait déjà touché l'argent ou pas, il travaille sans statut (donc au black).

Autre exemple :

Quand tu as un nouveau job. Ton patron, il te déclare instantanément, pas un mois après. Si il ne le fait pas instantanément, c'est encore une fois considéré comme du travail dissimulé.

Les revenus web, c'est exactement pareil. A partir du moment où tu mets une régie publicitaire sur ton site sans un statut approprié, tu es dans l'illégalité.

Le seul truc qui est toléré, c'est d'être en cours d'inscription (pas encore de n° de siret) et de commencer à dégager des revenus.
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Non, c'est faux.

Les montants ne sont considérés comme "acquis" (et donc taxables, etc) qu'à partir du moment où tu les as touchés sur ton compte.
La différence n'est pas pertinente avec le maçon, car celui effectue un travail physique, soumis à plein de contraintes législatives (sécurité, etc...) et qu'on n'est généralement pas maçon pour le plaisir. Il y a donc, quand il est sur un lieu de construction "suspicion" de travail au noir, mais si, par exemple, tous les ouvriers sur place sont bénévoles (une famille) cette suspicion devra être renforcée avec d'autres indices.

Le travail salarié se caractérise par un lien de subordination, qui prouve "le travail", justement. Ce n'est pas le cas ici.

En matière de revenus publicitaires par internet , le fisc est constant là dessus : taxables uniquement quand encaissés.
 

h22o

WRInaute discret
Marie-Aude a dit:
Non, c'est faux. Les montants ne sont considérés comme "acquis" (et donc taxables, etc) qu'à partir du moment où tu les as touchés sur ton compte.

Qu'est-ce qui est faux ?

C''est du black. Tu mets de la publicité sur ton site, tu génères des revenus, tu dois avoir un statut.
 

Axiso

WRInaute passionné
h22o a dit:
Mauvais conseil donc !
:p
Moi je suis d'accord avec Marie-Aude, na !

Et j'espère bien que l'annonceur acceptera de lui ouvrir un compte pour tester, siret ou pas siret. Autrement ça laisserait croire qu'il n'a pas confiance en son programme.
Et quand bien même ce serait illégal même sans encaisser, je pense qu'à un moment on peut aussi savoir agir de façon intelligente tout en restant responsable.
 

Marie-Aude

WRInaute accro
h22o a dit:
Qu'est-ce qui est faux ?
ça :

h22o a dit:
Bah tout simplement, ça voudrait dire que tu peux par exemple bénéficier des allocations diverses (RSA etc...) et laisser à l'abri des gains générés par l'affiliation pour les toucher à la période que tu veux. Ce n'est pas possible. A partir du moment où tu monétises ton audience, c'est considéré comme un travail.

Je dirais même que c'est n'importe nawak

Les revenus sont taxables à partir du moment où ils sont touchés, encaissés sur ton compte. Point barre.
La question n'est pas de savoir si c'est un travail ou pas, tant que le travail n'entraîne pas une rémunération taxable, donc disponible, et qu'on n'est pas dans le cas d'un travail salarié, on s'en fout que tu travailles 250 heures par semaine ou 1, au regard des impôts et de ton statut d'autoentrepreneur.

Et même pour le travail salarié, ce qui compte, c'est quand tu encaisses, pas quand tu fais le travail qui génère l'encaissement ultérieur : par exemple, même si un 13° mois est dû au prorata du temps travaillé, et que chaque mois tu as gagné un 12° de ton 13° mois, tant qu'il n'est pas sur ton compte, il n'est ni imposable, ni soumis à cotisations sociales.

Tu confonds l'obligation de déclaration immédiate d'une embauche, pour éviter le travail au noir, avec toute la mécanique fiscale. Ce sont deux aspects différents.
 

h22o

WRInaute discret
Je suis désolé mais non ce n'est pas légal. Tu dégages des gains. Certes, ils ne sont pas taxables puisqu'ils n'ont pas été touchés mais tu dois être déclaré pour pouvoir les générer.
 

aproximité

WRInaute occasionnel
Bonjour,
Concernant (au début) des revenus assez faibles, il y a peu de chance que le Fisc si intéresse.
Cependant, au même titre que quand son compte en banque est crédité, et même si on ne sort pas l'argent, en espèces, par transfert, etc. cet argent est considéré comme perçu, le Fisc ne peut-il pas considérer que les fonds détenus sur le compte d'une régie d'affiliation, même s'ils ne sont pas (encore) transférés sur le compte en banque de l'affilié, sont bien réels et perçus par l'affilié ?
Cordialement
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Non il ne le considère pas....

Voilà c'est comme ça. Les revenus ne sont pas disponibles tant qu'ils sont chez la régie, sur le compte bancaire ils sont disponibles. La régie peut par exemple trainer pour le paiement, faire un contrôle et suspendre le compte en annulant les revenus (exemple que tu as toi-même donné h220)

C'est toute la différence.

C'est une des multiples raisons pour lesquelles les auto entrepreneurs et les petites boites sont taxées sur les encaissements et pas sur les factures.

Bon après vous faites comme vous voulez...
 

aproximité

WRInaute occasionnel
Pour ma part, je ne faisais juste que soulever ce détail en posant cette question.
Merci Marie-Aude pour cette réponse argumentée, et bonne chance à Yaflo pour son entreprise.
Cordialement
 

yaflo

Nouveau WRInaute
Axiso a dit:
Et j'espère bien que l'annonceur acceptera de lui ouvrir un compte pour tester, siret ou pas siret. Autrement ça laisserait croire qu'il n'a pas confiance en son programme.
Eh bien c'est ce qui s'est passé, j'ai finalement pu finaliser mon inscription sans siret. Je suis très contente :D
Je pars donc pour une période de test, nous verrons bien si gains il y a. En attendant, je n'encaisse rien et je me renseigne sur les procédures dans l'éventualité de devenir auto-entrepreneur si la situation devait l'exiger !

Merci à tous.
 

h22o

WRInaute discret
Marie-Aude a dit:
Non il ne le considère pas....

Voilà c'est comme ça. Les revenus ne sont pas disponibles tant qu'ils sont chez la régie, sur le compte bancaire ils sont disponibles.

Je n'ai pas dit le contraire néanmoins ce n'est pas pour ça que tu n'es pas dans l'illégalité.

Tu vas mettre quoi dans ta facture lorsque tu vas enfin te décider à te mettre en règle ? C'est une prestation de service et il y a une notion de durée...
 

Marie-Aude

WRInaute accro
h22o a dit:
Tu vas mettre quoi dans ta facture lorsque tu vas enfin te décider à te mettre en règle ? C'est une prestation de service et il y a une notion de durée...

Comme dit Hawkeye...

Faut pas confondre la date de la prestation et la date d'émission de la facture. Et je vais même aller plus loin :)
Il ne faut pas confondre la comptabilisation de produits à venir et l'imposition sur les bénéfices, tant que tu es dans une comptabilité simplifiée, ce qui est le cas dont on parle ici.
 

h22o

WRInaute discret
Bon je dois reconnaître mon erreur. Je fais donc mon MEA CULPA :roll: . Cette question m’obsédait l'esprit et pour trouver une réponse, j'ai appelé une seconde boite de portage (je l'avais déjà à moitié demandé) à qui j'ai demandé si c'était grave de commencer à générer des revenus (pas les toucher) avant d'avoir un statut. La réponse, c'est qu’apparemment non. La date de la facture émise peut même être antérieur à la délivrance du contrat de travail.

On doit donc pouvoir commencer sans statut.

Je trouve ça toujours super louche mais bon voila apparemment ça ne pose pas de problème. je m'incline et je retourne traire mes vaches...
 

Discussions similaires

Haut