Mais pourquoi ai-je un tel taux de rebond, bon sang de bonsoir !

Icipierrot

WRInaute occasionnel
Bonjour à toutes et à tous,

Rien n'y fait, mon taux de rebond se situe à 80 %, pour un site de style informatif. J'ai pourtant récemment changé le design pour en choisir un "Google Mobile friendly", mais non, quedal, que'tchi. Lundi j'ai même carrément tapé dans les 85 % de taux de rebond ! J'ai pourtant une vitesse de chargement notée 70/100 par Google, mais rien n'y fait.

Je vous laisse jeter un coup d'œil sur emprunter–malin.com, vos avis seront les bienvenus. Je suis ouvert à des propositions professionnelles, pour un design qui me fera finalement abaisser mon taux de rebond.

Merci d'avance.
 

aCOSwt

WRInaute discret
Assure-toi d'abord que ce "taux de rebond" est bien réel.
(Si, pour cette donnée, tu prends la donnée brute de fonderie GA alors cette valeur est considérablement exagérée en raison des referral spammers qui font tourner ton code GA sur leurs pages à eux et qui donc augmentent artificiellement le compte de pages vues sans interaction)
=> Si tu es sur GA, filtre d'abord toutes ces données parasites.
Pour info, j'ai des sites dont le taux de rebond en donnée brute GA est proche de 50% Mais ce taux tombe à 15% après filtrage des parasites. Et encore, il est possible que je n'aie pas tout filtré exhaustivement.
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
aCOSwt a dit:
Si tu es sur GA, filtre d'abord toutes ces données parasites.

Ah, en voilà une info qu'elle est bonne ! Par contre, aurais-tu un lien vers un tutoriel pour filtrer ces données parasites sur Google Analytics ?
 

aCOSwt

WRInaute discret
Tu peux au choix tout filtrer pour l'intégralité d'une vue ou filtrer par rapport personnalisé.
Je préfère moi la seconde option.
L'aide commence là : https://support.google.com/analytics/answer/1034832?hl=fr
Après, le plus compliqué n'est pas vraiment là mais de réfléchir quoi et comment exclure en fonction des caractéristiques que tu arrives à isoler des parasites.
Pour ma part, j'exclue sur Titre de page et Source et Nombre de pages et Système d'exploitation.
C'est pas mal de job et (pour le filtre Titre de page en particulier) cela dépend de ton site en particulier.
 

Ouily

Nouveau WRInaute
Sans attendre de faire des filtres, tu peux comparer les taux de rebonds de tes différentes sources de trafic. Tu peux également comparer les taux de rebonds par landing page (page de destination).
Ce taux moyen de 80% peut cacher de nombreux cas très différents.
 

ybet

WRInaute accro
Si ca peux te rassurer, tous mes sites ont un taux de rebond autour de 80% (source xiti et analytic). Au final, ca m'inquiète plus: si l'utilisateur trouve ce qu'il veux sur une page, ... ensuite: il quitte
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
Merci pour toutes ces infos qui effectivement ouvrent de nouveaux horizons. Je n'ai pas trouvé d'outils pour régler le calcul du taux de rebond directement depuis Google analytic. Apparemment il faut rajouter des lignes de codes, et là ça commence à devenir balèze.

Pour info j'ai également trouvé cet article qui suggère de créer des événements afin de régler au mieux le taux de rebond : http://www.sqlpac.com/referentiel/docs/google-analytics-ajustement-tau ... kevent.htm.
 

coda11

Nouveau WRInaute
Ca sent le spam referral à plein nez.

De mon côté, j'ai mis en place un système de segments :
"exclure" - "source/support" - "domaine du spammer (genre free-share-buttons...etc.)" avec "ou" et rebelotte avec tous les domaines de referral (ça demande un peu de courage)

ensuite il faut éliminer les spam recherche :
"exclure" - "mot clé" - "ilovevitaly et autres merdes dans le genre", et rebelotte avec "ou" et tous les mots clés

Il y a aussi du spam direct, à savoir des visiteurs directs qui sont tous nouveaux avec un taux de rebond de 100% et qui restent 00:00 minutes sur ton site (que du bon pour les stats) :
"exclure" - "source = (direct)" ET "durée des visites = "0""
"exclure" - "domaine du réseau" contient "1e100.net"

et enfin, vu que 70% du spam provient de UN SEUL GARS PUTAIN basé à Samara, Russia, tu peux aussi exclure toutes les visites provenant de ce coin là (à moins que tu aies vraiment des visiteurs russes provenant de ce coin là, mais bon)
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
coda11 a dit:
Ca sent le spam referral à plein nez.

C'est une piste à suivre, bien que mon trafic provienne à 86 % de recherches organiques. Cela dit sur les quelques 150 site référents que j'ai depuis février, on voit pas mal de trucs bizarres. Faut que je nettoie tout ça. D’ailleurs , effectivement j'ai du trafic en provenance des "free share buton".
 

zeb

WRInaute accro
Mais pourquoi ai-je un tel taux de rebond, bon sang de bonsoir ! ? > c'est quoi un taux de rebond ?
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
zeb a dit:
Sérieusement ... ça correspond a quoi en terme de visiteur ?

Bien réglé ça devrait correspondre aux visiteurs entrés sur le site via une recherche correspondant au contenu, mais n'ayant finalement pas visité. Ça permet d'analyser plus précisément les articles et pages les plus monétisantes, et de tirer un bilan sur le taux de transformation globale du site.
 

zeb

WRInaute accro
Icipierrot a dit:
ça devrait correspondre aux visiteurs entrés sur le site via une recherche correspondant au contenu, mais n'ayant finalement pas visité.
pas visité ... une autre page (je complète).
Bien.

Question 2 alors :

comment fait tu la différence entre un utilisateur comblé et un autre dépité par ta page ?
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
zeb a dit:
pas visité ... une autre page (je complète)

Ou n'ayant pas effectué une action monétisante sur cette page de destination.


zeb a dit:
comment fait tu la différence entre un utilisateur comblé et un autre dépité par ta page ?

On va dire que le visiteur comblé a, soit effectué une action monétisante, soit visité une autre page, soit partagé le contenu sur un réseau social. On peut ainsi définir plusieurs degrés de satisfaction…
 

zeb

WRInaute accro
Icipierrot a dit:
On va dire que le visiteur comblé a, soit effectué une action monétisante, soit visité une autre page, soit partagé le contenu sur un réseau social. On peut ainsi définir plusieurs degrés de satisfaction…
Soit trouvé sa réponse et basta il se casse.
Et le visiteur dépité peut aussi n'avoir pas aimé pour X raison ou pas trouvé sa réponse et basta il se casse aussi.

Peut on faire la différence entre les deux ?
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
zeb a dit:
Peut on faire la différence entre les deux ?

Excellente réflexion, c'est effectivement très difficile. Mais à défaut on peut toujours mesurer l'attractivité du contenu du site pour les visiteurs. Cela donne une image générale, qui permet de mesurer la progression des contenus sur une longue durée. Après, il y a effectivement un travail de fourmi à effectuer sur chaque page. L'examen du taux de rebond n'est pas l'Outil, il est un outil utile comme tous les autres.
 

zeb

WRInaute accro
Je suis plus nuancé que toi sur la valeur de l'utilité mais oui le souci est là, ce métrique est pas top en général car il ne veux pas dire grand chose dissocié d'autres facteur comme le temps passé sur la page "unique visité" par exemple ou la requête initiale qui a conduit sur cette page. En effet associé a ces deux information tu peux savoir si le site a répondu positivement à l'internaute ou pas ...

Ce qu'il faut aussi en conclure c'est que si tu n'as pas trop de certitudes sur ce métrique au final il faut susurrement en conclure que Google en a encore moins et que du coup étant propre a chaque site et pas forcement mesurable par lui pour tous les sites, il présente aucun intérêt SEO. :wink:
 

ybet

WRInaute accro
zeb a dit:
Ce qu'il faut aussi en conclure c'est que si tu n'as pas trop de certitudes sur ce métrique au final il faut susurrement en conclure que Google en a encore moins et que du coup étant propre a chaque site et pas forcement mesurable par lui pour tous les sites, il présente aucun intérêt SEO. :wink:
sauf que Google récupère les infos sur les visiteurs qui reviennent sur Google. :roll:
Un autre paramètre doit aussi être impliqué (pas dans le sens Google). Il m'arrive de tomber sur une page et de la laisser ouverte parfois des jours pour finalement la reprendre et ... clicker sur un lien de la page.

Google a d'autres moyens que nous (quoique: il n'analyse pas de la même manière) et doit analyser le "taux de rebond" différemment. Quand j'ai parlé de taux de 80% plus haut, j'ai ce pourcentage sur tous les sites (mon graphisme n'est jamais génial) sauf sur 1 (même graphisme désastreux .... je pèse mes mots) qui lui est à 70 % (encore moins génial: spartiate de chez spartiate). uniquement la méthode de liens en bas de contenu et de type de page. J'ai aussi des disparités sur un même site dans des chapitres différents et ... les chapitres les mieux référencés me semblent ceux avec un taux de rebond les plus faibles ... mais c'est une impression, pas une certitude).
Les outils de Google doivent probablement lui permettre d'utiliser certains critères du taux de rebond (en plus si Google analytic est installé), reste à savoir les quels?
 

zeb

WRInaute accro
ybet a dit:
sauf que Google récupère les infos sur les visiteurs qui reviennent sur Google
et qui embrayent sur un autre résultat, oui ça en revanche c'est sûrement pris en compte.
 

FortTrafic

WRInaute passionné
Moi aussi j'ai mis sur un de mes sites un script qui appelle un event dans analytics au bout de 20 secondes comme ca il s'est passé quelque chose et le visiteur n'est plus compté en rebond, quoi qu'il fasse ensuite.
Mais en fait même au moment de faire ça j'avais bien conscience que c'était très con, mais je l'ai fais en tant qu'entraînement vu que je n'avais jamais appelé un event analytics.
C'est très con parce que qu'est-ce qu'on s'en fout du taux de rebond?
Un rebond c'est quand un utilisateur arrive sur la page et puis plus rien.
Et alors?
En quoi ça devrait nous inquiéter si ce n'est après avoir lu des articles ou messages de forum SEO qui te disent que c'est grave et qu'il faut tout faire pour réduire ce taux de rebond?
Si tu réfléchis un peu par toi même, en fait il n'y a rien de grave. :)
 

Marie-Aude

WRInaute accro
Voilà :)

d'ailleurs il y a plein d'articles SEO qui le disent.
Déjà, il faut analyser le taux de rebond ET la durée moyenne sur une page
 

Olargues

WRInaute passionné
La durée moyenne d'une page est difficile à calculer à fortiori si le visiteur visite une seule page.
Si le visiteur ferme son navigateur, la fenêtre ou un onglet, Analytics ne peut pas le savoir et donc le temps passé sur la page est de zéro seconde si le visiteur n'a pas fait d'action sur la page en question comme cliquer sur un lien externe, une publicité, appuyer sur le bouton retour du navigateur ou lire une vidéo dans certains cas par exemple et ça fausse pas mal de choses donc l'évalutation qualitative du taux de rebond via le temps passé ne donne pas de certitude.
 

ybet

WRInaute accro
Marie-Aude a dit:
Voilà :)

d'ailleurs il y a plein d'articles SEO qui le disent.
Déjà, il faut analyser le taux de rebond ET la durée moyenne sur une page

Peut-être mais me méfie d'une grosse partie des articles SEO (pas forcément fait par des professionnels et les VRAIS professionnels essayent de garder leurs trucs pour eux).

Descendre le taux de rebond, c'est repartir dans début 2010 avec des articles qui tiennent en quelques pages de traitement de texte découpés en dizaines de pages. Le site du zero travaille souvent comme cela MAIS avec des gros (et excellents) articles: c'est je dirais un découpage intelligent. Comment ca marche a (il me semble) rassembler plus ses articles sur une même page (déjà qu'avec les pavés de pubs en sur-impression sur chaque page, les visiteurs ont tendance à partir :mrgreen: , il lui fallait quand même du contenu). Wiki travaille lui avec de grosses pages (généralement): son taux de rebon est probablement élevé.

Les 2 solutions sont possibles (pour des sites donnant des articles informatifs). Taux de rebond et / ou référencement. A chacun son choix.
 

FortTrafic

WRInaute passionné
Sinon une solution toute simple c'est de rafraichir la page au bout de 10 secondes...
<meta http-equiv="refresh" content="10">

Oui je connais la sortie :)
 

marjev

Nouveau WRInaute
En regardant très rapidement ton site, je vois que les articles répondent à des questions précises : en tant qu'internaute "lambda", je pourrais être intéressée par un article en particulier, mais je n'aurais pas forcément d'intérêt (pour l'instant) à parcourir d'autres articles.

Sur les sites de type blog / magazine, c'est fréquent que le taux de rebond soit plus élevé que la moyenne.
 

Icipierrot

WRInaute occasionnel
marjev a dit:
En regardant très rapidement ton site, je vois que les articles répondent à des questions précises...

Sur les sites de type blog / magazine, c'est fréquent que le taux de rebond soit plus élevé que la moyenne.

Et effectivement, traiter des sujets répondant à des questions pratiques permet d'attirer les internautes. Et effectivement c'est pas la première fois que j'entends parler de taux de rebond élevé sur les blogs. Et encore plus effectivement, en jetant un coup d'œil du côté de mes sites référents, je vois qu'ils ne représentent que 6 % du trafic vers mon site. Conclusion : je vais arrêter de regarder mon taux de rebond...

Pour info, je viens de mettre en place une pop-up d'inscription à la newsletter, qui se déclenche justement lors de la sortie du site. On va voir si ça me permettra de récupérer ces visiteurs qui s'en vont. :roll:
 

vandeputte

Nouveau WRInaute
Regarder le taux de rebond comme un indicateur essentiel... bof !

Un taux de rebond élevé peut s'obtenir de 2 façons :

- l'internaute voit la page et le site qui ne répond pas du tout à sa requête et s'en va tout de suite => très mal
- l'internaute trouve l'information dès le chargement de la page et s'en va immédiatement => très bien

Je pense qu'il faut plutôt s'attarder sur les requêtes tapées par l'internaute et se poser la question de savoir si la page visitée répond à la question.
 

ybet

WRInaute accro
vandeputte a dit:
Un taux de rebond élevé peut s'obtenir de 2 façons :
tu oublie la troisième méthode .... des robots qui se font passer pour des visiteurs (Ukraine, russe), y compris acceptent le javascript.
:mrgreen: Semalt ... lui je m'amuse un peu sur WRI: reprendre le mot sur du contenu
 

Bigb06

WRInaute impliqué
C'est pas pour dire mais certains ne lisent pas toutes les réponses et réinventent la roue.

Le "taux de rebond ajusté" permet de réintégrer les visiteurs qui passent plus de x secondes en comptabilisant le temps passé et en les écartant du calcul du taux de rebond. C'est simple à mettre en place (de mémoire une ligne JS à rajouter) et très utile car sans cet ajustement le taux de rebond et même le temps moyen ne sont pas exploitables.
 

Discussions similaires

Haut