Vous êtes ici : Dossiers référencement > Techniques de référencement

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Comment gérer le nouvel algo MayDay Google

Par , Vendredi 29 octobre 2010

Début mai, Google a mis en ligne une modification de son algorithme de référencement naturel, comme plusieurs centaines de fois par an. Mais cette fois-ci le changement a été fortement ressenti par de nombreux webmasters et emarketers. Certains ont connu une baisse soudaine de près de 20% et bien entendu d'autres ont au contraire bénéficié de fortes augmentation de trafic. Vous trouverez dans cet article des explications sur ces changements d'algo de Google, qui devraient avoir un impact assez fort dans les mois et années à venir, notamment sur l'optimisation de la longue traîne (Long Tail).

Article mis à jour le 29/10/2010 (voir les nouveautés ici)

Sommaire :

  1. Caractéristiques de May Day
  2. Mesurer le trafic Longue Traîne
  3. Explications sur May Day
  4. Conseils spécifiques à May Day
  5. Aide au référencement

Caractéristiques de la mise à jour MayDay

Description de MayDay

Comme son nom l'indique, cette mise à jour date de début Mai 2010. Vous l'aurez également sans doute compris, son nom a été choisi en guise de cri d'appel au secours des SEO... Si la chute de trafic a en général été observée début mai (autour de 28 avril - 3 mai), certains semblent avoir détecté des prémices plus tôt en avril. D'ailleurs, en remontant encore en arrière, nous avons également noté une forte chute début mars 2010 mais qui semble avoir touché moins de sites.

La plupart des témoignages fait état d'une baisse d'environ 10% à 15% sur la longue traîne. Pour ceux qui ne voient pas bien ce que signifie la Longue Traine, retenez simplement qu'il s'agit des requêtes très précises, constituées de nombreux mots, faites individuellement peu de fois mais qui, une fois cumulées, représentent la majeure partie du trafic. Etant donné qu'il n'existe pas de définition scientifique du trafic longue traine, ces pourcentages sont forcément très approximatifs. Ce qu'il faut retenir c'est que de nombreux sites sont concernés et que la modification fut brutale.

Toujours d'après les témoignages qui circulent sur les forums et les blogs, les sites de e-commerce seraient les plus touchés. Est-ce dû au fait qu'ils sont proportionnellement plus optimisés que la moyenne ? Egalement, les sites de grosse taille semblent plus touchés (plusieurs milliers de pages).

Certains pensent que MayDay n'est que la conséquence d'une réduction du nombre de pages indexées. Cela me semble difficile à analyser en raison de la piètre fiabilité de la commande site: pour les gros sites. L'architecture Caffeine aurait-elle été mise en service ? On n'a plus vraiment d'informations là-dessus...

Mise à jour du 9 Juin 2010 : Caffeine est officiellement enfin totalement opérationnelle.

Vidéo de Matt Cutts : confirmation officielle de MayDay

Suite à sa visite en Europe et notamment à Paris, Matt Cutts a confirmé qu'il y avait bien eu une mise à jour. Elaborée par l'équipe qualité (dont l'équipe de lutte anti-spam de Matt Cutts fait partie), MayDay vise officiellement à améliorer la pertinence des résultats pour les requêtes de type Longue Traîne. Google ayant effectué de nombreux tests avant la mise en ligne, aucun retour en arrière n'est prévu : attendez-vous à ce que ces changements soient durables...

Comment mesurer son trafic longue traîne ?

Nombre de requêtes distinctes générant du trafic SEO

Une manière très simple de mesurer son trafic vis-à-vis de la longue traîne est de regarder le nombre de requêtes distinctes ayant généré des visites via le référencement naturel ("organique").

Dans Google Analytics il vous suffit d'aller dans Sources de trafic > Mots-clés > Avec les résultats naturels. Une phrase vous donnera l'information, dans le style "Avec les résultats naturels, la recherche a généré 3 016 visites via 1 816 mots clés.". Ce que Google Analytics appelle ici des mots-clés est en réalité des requêtes (on dit parfois des "expressions-clés").

Nombre de pages distinctes obtenant du trafic SEO

Dans le même ordre d'idées, vous pouvez mesurer votre trafic longue traine en relevant le nombre de pages de votre site qui ont attiré des visites en provenance du référencement naturel. D'ailleurs, c'est un KPI (indicateur-clé de performance) que vous devriez suivre dans vos tableaux de bord de web analytics, c'est plus concret que le nombre de résultats d'une commande site: (nombre de pages indexées).

Dans Google Analytics il vous suffit d'aller à nouveau dans Sources de trafic > Mots-clés > Avec les résultats naturels puis de cliquer en haut de la 1ère colonne du tableau sur le menu déroulant "Mot clé" pour sélectionner à la place "Page de destination". Une phrase vous donnera l'information, dans le style "Avec les résultats naturels, la recherche a généré 1 598 visites via 106 pages de destination.".

Nombre de visites issues de requêtes SEO Longue Traîne

Une manière plus précise de mesurer le nombre de visites que vous obtenez "dans la longue traine" est de se baser sur le nombre de mots par requête. Les requêtes du début de la Long Tail sont constituées de 1 ou 2 mots : il s'agit de requêtes très concurrentielles mais générant un fort trafic. Les requêtes de milieu de longue traîne sont constituées de ~3 à ~4 mots et celles du fond de la longue traine de 5 mots et plus. (vous pourriez très bien utiliser d'autres chiffres, à vous de définir ce que vous appelez la longue traine...).

Dans Google Analytics, une manière de faire est d'utiliser les segments avancés. Vous pourriez créer un segment pour chaque longueur de requête, afin d'identifier les requêtes de 1 mot, 2 mots, 3 mots, etc. Chacun de ces segments doit être défini de la façon suivante :

  • Dimension : Sources de trafic > Mot-clé
  • Condition : Correspond à l'expression rationnelle
  • Valeur :
    • Requêtes de 1 mot : ^\b\w+\b$
    • Requêtes de 2 mots : ^\b\w+\b \b\w+\b$
    • Requêtes de 3 mots : ^\b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b$
    • Requêtes de 4 mots : ^\b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b$
    • Requêtes de 5 mots : ^\b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b \b\w+\b$
    • etc.

Pour être plus fiable, il faudrait préciser que la source doit être le référencement naturel (pour cela : ajoutez une condition ET et allez dans Dimension Sources de trafic > Support ; correspond exactement à "organic"). Pour étudier uniquement Google, ajoutez une condition ET et allez dans Dimension Sources de trafic > Source ; contient "google").

Une fois ces segments ajoutés à votre compte (n'oubliez pas que vous pouvez les rendre disponibles dans plusieurs profils), vous pouvez les appliquer sur à peu près n'importe quelle analyse. Néanmoins si vous comparez 2 périodes vous ne pourrez appliquer qu'un seul segment. Sachez aussi que ces expressions régulières ne fonctionnent pas pour les lettres accentuées. Si vous avez la solution, donnez-la en commentaires, merci !

Mise à jour de l'article : grâce à vos commentaires (voir ci-dessous), j'ai pu utiliser des meilleures expressions régulières. Vous les trouverez dans mon article entièrement dédié aux filtres Google Analytics Longue Traine.

Si vous avez besoin d'une aide plus approfondie dans l'utilisation de Google Analytics, venez en formation ! Vous saurez tout sur les filtres, les segments et autres expressions régulières :-)

Comment expliquer l'update MayDay ?

Impact de la notoriété et du maillage interne

Jusqu'à présent, les sites qui avaient réussi à se forger une très bonne notoriété web (aux yeux de Google) pouvaient en profiter pour gagner une forte visibilité sur un grand nombre de pages profondes sans nécessiter de gros efforts de contenu. Il leur "suffisait" de mettre en place un maillage interne intelligent. Vous l'avez compris, les choses se sont compliquées depuis !

Comme l'a très bien résumé un membre de WebRankInfo, dans la plupart des cas les gagnants sont "les petits sites spécialisés pour qui ces mots-clés très ciblés représentent non pas la long tail, mais la thématique principale".

J'ai néanmoins relevé que certains "gros sites" pouvaient échapper aux nouvelles règles de Google, voire en profiter. Mais il s'agit de sites à fort contenu éditorial (en tout cas pour les premiers cas que j'ai pu étudier).

MayDay : un tournant pour le référencement Google ?

J'ai bien l'impression que MayDay marque un tournant dans les stratégiques de référencement naturel sur Google. En résumé, je dirais que chaque page doit se battre de façon individuelle. Chaque page doit faire ses preuves avec un contenu à forte valeur ajoutée et avec une reconnaissance externe (des liens depuis l'extérieur, avec une forte diversité "naturelle").

Attention il ne faut pas conclure que la notoriété comptera beaucoup moins ou que les liens internes sont à réduire... Le travail est plus dur qu'avant, c'est tout !

De la même manière, je ne suis pas d'accord avec ceux qui estiment que MayDay signe la fin de la Longue Traine. D'ailleurs d'autres sont de mon avis puisque le trafic de leur site a augmenté depuis. Je pense qu'il sera désormais plus difficile d'exploiter le concept de la longue traîne qu'avant.

Comment réussir son référencement avec May Day ?

Vous trouverez ci-dessous mes premiers conseils dédiés à l'optimisation du référencement d'un site incluant la mise à jour May Day de Google. Je vous les fournis d'après les analyses que j'ai effectuées sur WebRankInfo, sur d'autres sites dont j'ai la charge ou auxquels j'ai eu accès, ainsi que par les premiers tests réalisés dans mon laboratoire de référencement.

Publiez exclusivement des contenus inédits

Pour éviter tout problème de contenus dupliqués, vous savez certainement qu'il faut publier des textes qui n'existent pas ailleurs sur le web. Dans le cas contraire, au mieux se sera contre-productif pour votre visibilité, au pire vous subirez les désastres du filtre anti-duplicate de Google.

J'ai bien l'impression qu'avec MayDay il est encore plus important qu'avant de publier des textes inédits.

Publiez des textes bien rédigés

Avec cette mise à jour, il semblerait que l'analyse des textes de Google soit un peu plus poussée, afin de détecter ceux qui sont écrits vraiment de manière naturelle. Est-ce à rapprocher du brevet de Google sur l'indexation basée sur les phrases ? Peut-être, mais il est trop tôt pour le dire. L'idée serait que Google arrive bien mieux qu'avant à associer des bouts de phrase aux documents indexés, afin de répondre précisément à des requêtes longue traine, là où jusqu'à présent les résultats étaient trop approximatifs.

Inscrivez-vous en formation Ranking Metrics si vous voulez apprendre à rédiger correctement à la fois pour Google et pour vos visiteurs !

Obtenez des liens externes vers vos pages profondes

Mes premiers tests semblent indiquer que globalement les sites arrivant à obtenir des backlinks externes sur leurs pages profondes s'en sortent très bien. Inversement, les sites avec des grosses quantités de pages sans aucun lien en provenance de l'extérieur ont davantage chuté.

Evidemment il est très difficile d'obtenir des backlinks vers des fiches produits ou d'autres types de pages profondes. A vous de publier un contenu de qualité pour en obtenir malgré tout, même un peu... C'est peut-être aussi le moment d'essayer d'exploiter les réseaux sociaux pour attirer l'attention des internautes sur vos pages profondes. De manière indirecte vous améliorerez la popularité de ces pages. Profitez aussi des annuaires qui acceptent de référencer des pages profondes ou mieux : qui incluent des liens à l'intérieur du contenu (l'annuaire WRI le fait depuis 2010).

Mettez à jour vos contenus le plus souvent possible

Cette partie de l'article a été rajoutée le 29/10/2010 suite à la lecture de ce post.

MOGmartin a effectué un certain nombre de tests et analyses pour tenter de comprendre comment sortir des effets négatifs de MayDay. Voici sa présentation :

Crédits : MOGmartin's SEO Forum

En résumé, voici son point de vue :

  • MayDay a touché surtout les sites ecommerce, ceux créés via des API ou des bases de données avec peu de contenu original ainsi que ceux créés avec trop de données tabulées (et pas assez de texte). Il cite les comparateurs de prix comme ayant particulièrement souffert.
  • Il a effectué plusieurs types de tests :
    • ajout de contenu unique (au moins 300 mots par page)
    • amélioration des liens internes
    • obtention de backlinks d'autres sites
    • création de nouvelles pages (à de nouvelles URL)
  • Ses conclusions :
    • l'ajout de contenu fonctionne, mais n'est pas suffisant
    • les liens profonds ont pris moins de valeur
    • la création de nouvelles URL fait profiter d'un bonus (attention, il peut être lié au critère QDF, Query Deserves Freshness, qui favorise temporairement les pages traitant d'un sujet chaud d'actualité)
    • l'architecture d'un site est devenue plus importante (il faut réduire le nb de clics nécessaires pour atteindre une page)
    • ce qui semble mieux marcher, c'est de constamment mettre à jour son contenu

Que pensez-vous de ses idées ? On discute de MayDay dans le forum.

Besoin d'aide pour référencer un site post-MayDay ?

En premier lieu, lisez la discussion sur MayDay dans le forum WebRankInfo et posez vos questions : vous obtiendrez certainement de l'aide et des informations précieuses pour vous. Si cela ne suffit pas, sachez que nous aborderons ce sujet pendant la formation Ranking Metrics début juillet à Paris. Avec Fabien Facériès, je répondrai avec plaisir à toutes vos questions.

Autres ressources : parmi les très nombreux sites qui en parlent, je ne citerai que les tout premiers :

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

40 commentaires

  1. Nic’O a dit le

    Pour ma part, j'utilise une autre regex plus compacte qui me permet de ne pas dupliquer x fois mon bout de code.

    1 mot : ^(\W*\w+\b\W*){1}$
    2 mots : ^(\W*\w+\b\W*){2}$
    entre 2 et 5 : ^(\W*\w+\b\W*){2,5}$
    Plus de 7 : ^(\W*\w+\b\W*){7,}$

  2. Olivier Duffez a dit le

    Merci Nic'O, je savais bien qu'un spécialiste des expressions régulières me viendrait en aide ! Je vais aller tester ça.

  3. sam a dit le

    Merci pour cet article.
    OK, j'ai identifié qu'effectivement j'ai une baisse de consultation pour 4 et 5 mots clés. Le reste, en proportion, est identique.

    Maintenant, dans "Sources de trafic" / "Mots clés" comment puis-je n'afficher que les mots clés composés de 4 mots par exemple ? Est-ce possible ? Cela éviterait de parcourir toute la liste manuellement à la recherche concrète des mots clés incriminés.

  4. Olivier Duffez a dit le

    Bien sûr que c'est possible ! C'est à ça que servent les segments avancés.
    Une fois que tu as créé le segment avancé "Requêtes de 4 mots", tu peux aller dans « Sources de trafic » / « Mots clés » et en haut à droite tu sélectionnes uniquement le segment en question.

  5. Android a dit le

    J'ai testé Nic'O : la formule marche bien : mais pour les accents, comment tu fais ?

  6. sam a dit le

    Non justement, et c'est bien dommage. ça te liste tous tes mots clefs comme d'habitude mais en rajoutant dessous ton segment et le nombre de visites. Exemple :

    Mots clés : "bla blo bli blou blam", 4000 visites
    Segment 4 mots clés : 0 visites (0%)

    Mots clés : "bla bla bla bla", 2000 visites
    Segment 4 mots clés : 2000 visites (100%)

    alors que je souhaiterai réellement filtrer et n'avoir à l'écran que les requêtes constituées de 4 mots clés.

  7. Nic’O a dit le

    @Olivier : Elle ne vient pas de moi, tous les honneurs viennent à son auteur.

    @Android : Je ne sais pas, je n'avais tout simplement pas remarqué (aie ! pas tapé), vais essayé quelques tests.

  8. Nic’O a dit le

    @Olivier : Me semble ici : http://www.blog-ecommerce.com/longtail ou là : http://blog.ramenos.net/referencement/mesurer-les-performances-seo-dune-ou-plusieurs-pages-web/
    je ne me rappelle plus lequel j'ai vu en premier ( ce qui ne signifie pas que ça soit l'auteur pour autant)

  9. David Cohen a dit le

    Hello Olivier

    Comme toi, je me suis précipité sur mon GA pour annalyser 100 requêtes championnes de la Longue Traine. Je n'ai pas trouvé de correlation selon la longueur des requêtes (analyse la semaine dernière de janvier à mai sur X00 000 visites).

    Je n'exclu pas un autre angle d'analyse et vos regex précises sont déja en action.

    Je cherche plutôt maintenant du coté de la cohérence syntaxique des phrases. Les longues requêtes sont souvent des associations de mots, les requêtes d'interrogation en langage naturel sont peut-etre favorisées

    David C

  10. David Cohen a dit le

    OK je confirme les + 4 mots sont impactés.
    Merci pour les regex précises

  11. Domi G a dit le

    Très très intéressant cet article. Mon site est concerné en tous points. Depuis février la baisse se fait sentir. J'ai une longue traine impressionnante.
    Je ne vois pas le rapport entre la baisse de la longue traine d'un côté et les raisons de Duplicate Content et de manque de backlinks vers les pages profondes de l'autre.
    Sauf à faire un rapport entre longue traine et page profonde. Est-ce que cela voudrait dire que Google pénalise les pages profondes sans backlinks sur les pages intermédiaires ?

    Je me pose aussi des questions sur le traitement des pages suivantes (quand on a 4 pages de produits dans une même catégorie par exemple), qui peuvent avoir du contenu "presque" dupliqué.

  12. Olivier Duffez a dit le

    Merci pour les compliments !

    Je pense que pour réussir à bien "exploiter" la longue traine, il faut davantage de contenu (unique) qu'avant ET davantage de reconnaissance externe de l'intérêt de ce contenu (via les backlinks).

    Concernant les pages 2 et suivantes, ça fait des années que j'explique sur WRI, en formation et à mes clients que c'est très mauvais en termes de référencement.

  13. Nic’O a dit le

    @Olivier Et justement concernant les paages de pagination, techniquement tu fais quoi pour tes clients ?

  14. Olivier Duffez a dit le

    J'évite d'en utiliser !!!

  15. David Cohen a dit le

    Olivier

    Qu'est ce que tu entends par "pages 2 et suivantes" ??

    Concernant les backlinks :
    couvrir la Longue Traine suppose des milliers de pages (et je suis modeste) alors des backlinks externes (non automatiques et non achetés bien sur) vers des milliers de pages .... GG sait bien que on ne va pas y passer la vie.

  16. David Cohen a dit le

    Vus les commentaires avant ma question.

    Euh j'ai un peu de trafic sur des pages 2 (pas duplicate) donc je garde,
    mais j'avoue que si j'avais pu me passer de liens aussi sommaires que 2, 3, 4...

  17. Android a dit le

    @Nic'O : voici un article intéressant sur la pagination : http://www.seomoz.org/blog/pagination-best-practices-for-seo-user-experience
    PS : j'ai du mal à trouver la bonne formule pour les accents, je sèche un peu !

  18. Daddyref a dit le

    Très bonne article sur Mayday.
    Il va falloir re bosser le contenu et la distribution des liens :-)

  19. Mélanie a dit le

    Alors le problème pour moi, c'est que selon l'expression rationnelle utilisée, (celles de olivier ou celle de Nic'O), ben je n'ai pas du tout les mêmes chiffres ! Sur un segment avancé, avec l'expression de Olivier j'ai environ 40 000 visites, avec l'expression de Nic'O je passe a 75 000....

  20. Olivier Duffez a dit le

    Je vais mettre à jour mon article car les expressions régulières proposées par Nic’O sont meilleures que les miennes car les miennes n'incluent pas les lettres accentuées

  21. Eric a dit le

    Pour le contenu inédit, il y a quand même des secteurs qui échappent à cette problématique. Par exemple, le cinéma : le même synopsis de film se retrouve sur des dizaines de sites sans que ceux-ci subissent le filtre anti-duplicate.

  22. Olivier Duffez a dit le

    Oui c'est ce qui semble se produire en effet. D'ailleurs on en a parlé précisément dans le forum.

  23. Julie a dit le

    Mayday semble intraitable sur la longue traine et veut apparemment privilégier les requêtes longues traines ayant l'air le plus naturel. Nous n'avons pas détecté de problème sur la longue traine, si ça arrive on essaiera de communiquer.

  24. Nicol a dit le

    Ce serait sympa de donner quelques exemples de (gros) sites pour elsquels les modifications ont eu le plus d'impact en terme de référencement/trafic.

  25. audi a dit le

    est ce encore un coup contre le PR sculpting? C'est vraiment fini ou toujours en pratique?

    ça change du coup même non seulement le maillage interne et externe avec des liens qui pointe vers des pages plus pertinentes (pas la home en somme)
    la mort des liens en java et no follow pour page profonde de fait?
    Quelle sera l'impacte sur le crawlage du site(profondeur de site)si tout est crawlé avec PR?

  26. Olivier Duffez a dit le

    Je n'ai pas bien compris ces interrogations (inquiétudes ?) vis-à-vis du PR sculpting. De toutes façon ça fait longtemps que cette "technique" me semble inefficace.

  27. nza2k a dit le

    Merci pour ce dossier Olivier.

    Mon dieu, j'ai été cité :)

    A ma connaissance, les liens depuis les réseaux sociaux type Twitter ou Facebook sont en nofollow. Qu'est-ce que tu entends par "De manière indirecte vous améliorerez la popularité de ces pages" ?

  28. Olivier Duffez a dit le

    Si tu te fais connaitre via les réseaux sociaux, certains de leurs utilisateurs reparleront de ton site sous forme de lien

  29. jaybee a dit le

    Merci pour cet article.

    Je pense que tout ça va surtout nous faire passer plus de temps pour un même résultat, mais bon de toute façon pour moi ça change rien c'est le client qui va payer... Merci Google !!!

  30. Benur a dit le

    Très bon article,

    Suggestion de regex qui fonctionne également avec les accents, résultats aussi cohérents:

    Pour les recherches entre 1 et 3 mots : ^(?:[^\s,]+\s?){1,3}$

    Pour les recherches de 4 mots et plus : ^(?:[^\s,]+\s){3,}(?:[^\s,]+\s?)$

    Notez que je considère uniquement les espaces et les virgules comme étant des séparateurs de mots, si vous désirez ajouter des séparateurs il suffit de les insérer entre les [] des regex présentés.

    @+

  31. Olivier Duffez a dit le

    Merci pour cette amélioration des regex.
    Quelle serait l'expression régulière pour cibler les requêtes de 3 mots uniquement ?

  32. Benur a dit le

    Pour 1 mot : ^(?:[^\s,]+){1}$
    Pour 2 mot : ^(?:[^\s,]+\s){1}(?:[^\s,]+\s?)$
    Pour 3 mot : ^(?:[^\s,]+\s){2}(?:[^\s,]+\s?)$
    Pour 4 mot : ^(?:[^\s,]+\s){3}(?:[^\s,]+\s?)$
    Pour 5 mot : ^(?:[^\s,]+\s){4}(?:[^\s,]+\s?)$

    etc.

    :)

  33. Brandon a dit le

    I agree with the last formula shown as the one willing to show the best results for this.

  34. bbkdsport a dit le

    merci pour ses explications je comprends la perte brutale de mes liens sur google

  35. offerte ADSL a dit le

    Bien sûr que c'est possible ! C'est à ça que servent les segments avancés.
    Une fois que tu as créé le segment avancé "Requêtes de 4 mots", tu peux aller dans « Sources de trafic » / « Mots clés » et en haut à droite tu sélectionnes uniquement le segment en question.

  36. Jeu a dit le

    Le mise en place de deux changements majeurs (Mayday et Panda) en moins d'un an a pour but de faire du nettoyage dans les SERPs.

    Mayday pour la longue traine, Panda pour le spam/les agrégateurs.

    Il y a néanmoins un changement majeur de politique que l'on peut observer sur ces deux changements: Google communique dessus. Ils veulent faire savoir qu'ils prennent ces problèmes au sérieux.

    Il faut néanmoins attendre la mise en Place de Panda cet été ici pour voir ce qu'il en est concrètement.

    Les SERPs, seront-elles de meilleurs qualités qu'il y a un an?

    J'ai par contre une question à laquelle je n'ai pas de réponse actuellement: pourquoi Google ne met pas en place ces filtres/changements d'algo en même temps dans les pays?
    Pourquoi a-t-on différentes version de Google (avec Panda au UK, sans en France)? Est-ce trop compliqué techniquement?
    Le problème étant que cela laisse du temps aux spammers et autres black hat de s'adapter à ces changements ...

    Tom

  37. Olivier Duffez a dit le

    @Tom : ce n'est pas une histoire de pays mais de langues. Apparemment, et ça peut se comprendre pour un algo qui analyse la qualité des contenus, Panda doit s'adapter aux spécificités de chaque langue.

  38. Jeu a dit le

    Merci pour cette réponse Olivier.

    Ton explication est effectivement logique, les critères de qualités devant être appropriés pour les spécificités de chaque langue.

    Tom

  39. CTSweb Moulins a dit le

    Bonjour,
    J'ai fais des tests en mettant en place la longue traîne avec des mots clés se retrouvant dans le texte de la page travaillée.

    En terme de création de contenu unique, savez-vous si le fait de répéter les mots de la longue traine est pénalisant ou pas ?

    Merci de votre retour :-)

  40. Olivier Duffez a dit le

    Désolé, je ne vois pas ce que tu appelles "répéter les mots de la longue traine". De toutes façons, si tu écris en te demandant si tu as trop ou pas assez répété des mots dans ta page, c'est que tu ne dois pas avoir la bonne méthode de rédaction web SEO...

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.