Google condamné en Australie pour publicité fausse et trompeuse

salva

WRInaute accro
La Cour fédérale du pays a en effet confirmé en appel un jugement reconnaissant le géant d'internet coupable de publicité "fausse et trompeuse". Pourtant, la firme de Cuppertino avait gagné en septembre un premier procès intenté par la Commission australienne pour la concurrence et la consommation (ACCC). L'organisme lui reprochait d'avoir induit l'utilisateur en erreur avec des liens sponsorisés affichés en haut de liste sur les pages de requête.
Via
 

zeb

WRInaute accro
Le groupe américain, qui devra se mettre en conformité, s'est dit "déçu" de cette décision de justice et estime toujours que les annonceurs devraient être rendus responsables de ce qu'ils publient sur sa plateforme "AdWords".
ça reviens a dire qu'il ne modèrent pas leur service, est ce crédible vue la société ?
 

ybet

WRInaute accro
Finalement, ca semble logique. Si la législation française, belge, ... et européenne condamne un webmaster qui gère un site de petites annonces avec une annonce sur le tabac, je vois pas pourquoi gg ne serait pas logé à la même enseigne. Pourtant, tous les webmasters qui proposent des annonces ont inclus dans leur développement des "protections": des mots interdits, des plages d'adresses IP interdites (lisez côte Ivoir, Benin, .... qui sont des spécialistes des fausses annonces). Tiens un petit posts gentil mais rien que cette dernière phrase est déjà condamnable. Controler tout en automatique est impossible: Prenez tous les mots interdits et ajoutez au milieur un caractère spécial.
> ZEB Maintenant modérer des services, ce n'est pas si simple. Une marque déclarée, ne dois pas trop poser de problèmes et pourtant: je suis revendeur officiel d'une marque (un exemple) et j'utilise le nom de la firme sans que ce soit pénalisable. Comment GG (ou un autre) peut savoir que je suis effectivement "officiel", c'est quasiment la même chose pour des publicités imprimées. Des noms de marque ... (en plus), sans déposer un nom, l'ancienneté (même similaire) compte devant les tribunaux, c'est valable pour les noms d'entreprises et produits. Sinon, ca serait la porte ouverte à un paquet de problèmes.

Même pour GG il n'y a pas de solutions ... tape ybet sur GG et la pub au dessus est ebay (des petits malins qui jouent sur les mots un peu tapés) et aucune correspondance mais finalement ils achètent le mot clé protégé. En prenant des synonymes, des configurations singulier - pluriel, ...
Google a l'habitude de jouer (très) serré avec la législation mais ont-il la solution pour "jouer" autrement à chaque fois, j'en doute
 

zeb

WRInaute accro
ybet a dit:
Maintenant modérer des services, ce n'est pas si simple. Une marque déclarée, ne dois pas trop poser de problèmes et pourtant: je suis revendeur officiel d'une marque (un exemple) et j'utilise le nom de la firme sans que ce soit pénalisable. Comment GG (ou un autre) peut savoir que je suis effectivement "officiel", ...
Je suis bien d’accord avec toi sur la difficulté que représente ce travail seulement quand on est pas plombier on propose pas ses services de plombier.
Je partage ton avis dans la forme mais il faut bien se dire que tu ne fait pas tout et n'importe quoi sous le nom d'Ybet car tu est une personne responsable qui assume.

Et puis il ne faut pas se moquer du monde ... donner un coup de fil, vérifier si une boite peut oui on nom utiliser un nom de marque demande du travail mais n'est pas impossible (il le font bien pour les adresses).
Les société qui font face a de très gros problèmes techniques de ce genre doivent elle être dispensé de le faire sous prétexte qu'assumer reviendrai à diviser le nombre de chômeur par 3 ou 4 vue la quantité de travail que cela représente ? Et bien personnellement je pense que non.

A mes prospects ou client quand je ne sais pas faire, je le dis et je ne fais pas.

Extrapolons 5 mn et pensons que la sécurité d'une centrale nucléaire coutant tellement cher, on va l'oublier en ces temps de crise car c'est impensable de dépenser autant d'argent ...
 

Willgoto

WRInaute passionné
+1

Tout est aussi question des faits précis du litige. Selon l'article, Google a été condamné dans quatre cas sur les onze traités dans ce dossier.
 

ybet

WRInaute accro
Willgoto a dit:
+1

Tout est aussi question des faits précis du litige. Selon l'article, Google a été condamné dans quatre cas sur les onze traités dans ce dossier.

4 sur 11, dommage. Je pense qu'on est d'accord sur le fond et la forme. GG joue de plus en plus serré avec la législation, se disant qu'il a de bons avocats et des ressources financières. Controler tout est impossible (et je vois mal GG téléphoner chez moi pour demander dans quelles firmes je suis officiel et quelles firmes acceptent que je vende leur produit: je vend des produits HP et Canon sans être revendeur reconnu).
Finalement, GG doit insérer ces "risques de tribunaux" dans ses % de bénéfices à la vente de pub je pense :roll: Impossible à tout controler (même leurs dirigeants aimeraient bien) et impossible de tout bloquer au cas où. Techniquement typiquement américaine :mrgreen: En Europe (hors Angleterre), la législation est de type code Napoléonien (tout ce qui n'est pas autorisé est interdit). Dans les pays anglo-saxons (y compris US), c'est Wellington (tout ce qui n'est pas interdit est autorisé). Ca explique que les modes d'emplois des four à Micro-onde US affichent "Sécher le chat dans ce type d'appareil est interdit" :roll: et la floppée de jugements qu'on juge annecdotique aux US mais qui rapportent (ou coûtent) un paquet.
Dans beaucoup de places, GG joue avec çà: c'est pas encore interdit, on teste (et ca lui retombe sur la tronche après un jugement).
Je reste quand même persuadé que vérifier tout en automatique est "presque impossible", même pour GG (y compris avec de la mauvaise volonté, disons essais juridiques) ... aucune confiance dans les multi-nationales.
 

Raulent

WRInaute discret
Google joue avec son image auprès du grand public. Cette image est son seul véritable capital. Si elle se déprécie, les internautes iront ailleurs. Dans ces conditions, satisfaire l'actionnaire à court terme peut s'avérer très dommageable sur le long terme.
 

Discussions similaires

Haut