[Guide] Comment reconnaître un SEO ?

rand0m

WRInaute discret
Salut. Histoire de se détendre entre 2 pénalités Google, je vous propose un petit guide pour reconnaître différents types de SEO. Allez, c'est parti. :)

I. Le black hat
1450953361.jpg


Le Hacker/black hat SEO pur
« Il est venu, il a spammé, il est parti. »

Partisan du fric sale vite fait mal fait, il blaste nuit et jour les forums, les blogs et les wikis à coups de textes indélicatement spinnés. Son catalogue de "marchandises" est plutôt limité : du cheap viagra, des crédits bancaires, de la contrefaçon D&G et des recettes miracles pour mincir (qui n'ont jamais marché, mais il s'en fout).

Injustement sous-noté par son professeur d'informatique au lycée alors que Vanessa, 17 ans, adepte de Facebook, obtenait toujours 19/20, il a su acquérir au fil des années certaines compétences en hacking. Devenu expert en Backtrack, sqlmap et autres joyeusetés, il développe en Python des pentesters automatiques, soigneusement hébergés sur des VPS pakistanais.

Ses victimes : de pauvres sites contraints de vendre malgré eux des pilules de viagra aux yeux de Google. Remote file injection, shell C99, cloaking, voilà les mots les plus doux qu'il puisse entendre. Véritablement intoxiqué aux classements, il serait prêt à vendre ses parents pour grappiller quelques places dans le Top 5.

Le cracker/filou
« Vous voulez le fichier ? Il faudra juste répondre à un sondage (payant) avant. »

Admin des sites PPD (Pay Per Download), il se fait passer pour un mec cool qui veut aider les autres. Mais la vigilance est de mise. Son passe-temps : cracker les scripts et les thèmes payants Wordpress, en prenant soin d'y inclure un backdoor quadruple-encodé en base64. Bien entendu, il glisse sans prévenir un petit backlink sympa dans le footer.php de chacun des thèmes nulled.

Sa fourberie va encore plus loin. Crackant et mettant en téléchargement les vieilles versions de SEnuke XCR, il en profite pour transformer le PC de la victime (vous) en zombie, histoire d'agrandir son réseau de botnets qu'il revendra à ses confrères. Enfin ça, c'est quand vous avez de la chance. Bien souvent, vous téléchargerez un fake après vu sa vidéo "Logiciel pour contourner Allopass fonctionne 100% 12/10/2013" sur YouTube (il aura pris soin de désactiver les commentaires et les pouces rouges avant).

Le developer/marchand/gars sympa
« 30% DISCOUNT FOR BHW MEMBERS, USE THIS COUPON : bhw30lifetime »

Comme ses congénères cités plus haut, il a toujours une longueur d'avance par rapport à Google. Alors oui, il participe activement à la communauté, mais plus par intérêt que par philanthropie. En effet, membre habitué de BHW, il a toujours un thread BST pour vendre ses "packagings" et ses scripts à la communauté (GSA, NHseo, Scrapebox, Licorne AIO et cie).

Assez reconnus dans le milieu, ils arrivent parfois à intégrer des réseaux russes prestigieux comme SAPE pour booster les rankings de leurs clients.

Le black hat de base
« Un peu de blast et de negative SEO chaque jour, c'est bon pour la croissance. »

Une clope, un petit café, un blast matinal pas trop méchant, voilà quelques automatismes du BH de base. Contrairement au puriste, il ne cherche pas à balancer des pilules de viagra dans le tas, à empocher le fric et à se barrer en courant.

Non, lui, il chouchoutera son MS (money site), il accordera une attention toute particulière à ses landing pages outsourcées sur BHW. Sa stratégie préférée : le tiered linkbuilding. Des contenus originaux en Tier 1, du spin ou translate Bing en Tier 2, du bon vieux Xrummer en Tier 3. Malgré ces maigres précautions, il se fera valser des classements à chaque mise à jour de Penguin.

Qu'à cela ne tienne, il part immédiatement racheter un EMD www.acheterhotdogsenligne.com sur GoDaddy et se remet au travail.

II. Le grey hat
1013849978.jpg


Le grey hat classique
« Penguin 2.1 ? Encore un complot entre Big G et les grosses boîtes pour nous forcer à utiliser AdWords. »

Black hat, mais pas trop. White hat, mais pas trop. Un beau jour, en sortant son chapeau noir de sa machine à laver Electrolux™, il se rend compte que celui-ci perd de sa couleur.

Prudent (mais pas trop), il mélange les techniques BH avec du contenu WH de bonne qualité (mais pas trop). Cette activité chronophage (mais pas trop) demande une quantité de travail qui peut lasser, mais qui porte ses fruits. Il a beau prendre des précautions (mais pas trop), il ne sait jamais s'il subira le courroux du prochain animal de Cutts. Vous vous souvenez des XBOX360 qui tombaient en panne au hasard ? Eh bien là, c'est pareil. La crainte est toujours présente (mais pas trop).

III. Le white hat
1978253316.jpg


Le "Thanks for your awesome article" guy
« Les black hat sont trop méchants, ils nous spamment et se font de l'argent facile sans travailler ! »

Véritables partisans de SeoMoz, il souscrivent chaque mois à l'offre de $99. Bon, d'accord, le backlinks checker est nul, le scraper est lent. Mais whatever, Rand Fishkin on l'adore !

Habitués à lire "write awesome content and people will link to you" sur les blogs de Cutts, SEOroundtable, et SearchEngineWatch, ils consacrent le plus clair de leur temps à rédiger des guides/dossiers/articles de haute qualité - et avec des images svp. Ils sont également amateurs de guest blogging, des communiqués de presse, des annuaires et des blog comments (tant qu'ils sont en dofollow). Du linkbuilding propre en somme.
 

WebRankInfo

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel
au moins on a compris où tu ne te situes pas (là ou la caricature est la plus extrême) ;-)
 

touftouf

WRInaute occasionnel
Très bon article, on se croirait dans un film de polard avec les méchants de côtés et les gentils de l'autre.
 

Discussions similaires

Haut