Reprendre des articles, reformuler et publier ?

thierry8

WRInaute accro
Bonsoir,

est-il possible de reprendre des articles (en tant que lecteur standard) puis de proposer ces même articles reformulés et sous ma vue ?

cela pose t-il des problèmes sans devoir citer la source à chaque fois étant donné que ce serait un mixe comprennant majoritairement mon avis personnel.
 

TOMHTML

WRInaute accro
je te conseille de TOUJOURS citer ta/tes source(s)
et ce pour des dizaines et des dizaines de raisons (trop HS pour faire la liste, désolé, je repasserai)
 

Szarah

WRInaute accro
+1 TOMHTML

> Zim'ounet
Un pigiste c'est un rédacteur qui travaille à la pige, c'est-à-dire sans contrat, en freelance sur des articles de commande.
Le tarif-papier courant du pigiste est actuellement de 250 Euros par page-magazine de 4500 caractères.
Je donne ce chiffre pour éveiller un peu les gens à la valeur réelle du rédactionnel et pour faire comprendre pourquoi les auteurs sont tellement chiens quand on leur fauche du texte.

Un article de 2000 caractères peut valoir 100 Euros par MOIS en reproduction (ça dépend de la signature de l'auteur) - consultez les tarifs des sociétés d'auteurs pour me croire.

Voilà : tarifs de la SABAM (c'est du belge mais c'est pareil que pour la SACEM et en Euros) :
http://www.sabam.be/website/data/litterature2006fr.pdf

172 Euros/an pour 2000 caractères. On ne facture ni au mois ni à la journée ni à l'heure :)
 

Zim'

WRInaute impliqué
"bouillon de culture" vous a été présenté par szarah!

merci, je pensais qu'un pigiste c'était quelqu'un qui refaisait un article a partir d'un article... bref qui pompe l'info a droite a gauche pour en faire un bon article :)

donc je pensai mal!

mais ça reste dans l'esprit de "blogguer" ce dont il parle...
 

OTP

WRInaute accro
Je dirais aussi que j'accorde plus de crédit à un article qui cite des sources plutôt qu'à un article qui donne l'impression d'affirmer sans justifier.
De plus les sources permettent d'approfondir.
Je ne vois pas le problème à citer ses sources, sauf si on n'a pas la conscience tranquille.
 

biddybulle

WRInaute passionné
reprendre un article pour le reformuler d'une facon totalement différente du moins dans la composition des mots et la structure des phrases revient à faire un nouveau article dont tu seras au sens du texte uniquement le seul auteur, mais dans le fond, profondément inspirer par l'article utilisé pour rédiger le tien. La déontologie impose tout de même de citer ses sources.

Le résumé de texte fait la même chose mais en condensant les articles au strict minimum.
 

serval2a

WRInaute accro
Re: Reprendre des articles, reformulé et publier ?

thierry8 a dit:
est-il possible de reprendre des articles (en tant que lecteur standard) puis de proposer ces même articles reformulés et sous ma vue ?

Dans ce cas, ça s'appelle tout simplement "pomper" ou encore "plagier" et certainement pas bloguer.
Un article c'est un article, celui qui l'écrit c'est déjà assez casser le cul pour pas qu'en plus on vienne lui pomper son travail.

Le seul truc que tu peux faire légalement, c'est une citation et donc pas redire la même chose en remplaçant les mots ou en le résumant. Et dans ce cas "ta vue" doit représenter la majorité du texte.

@+
 

biddybulle

WRInaute passionné
"Le seul truc que tu peux faire légalement, c'est une citation et donc pas redire la même chose en remplaçant les mots ou en le résumant"

la seule chose réalisable de facon à respecter la loi correspond uniquement au droit de citation. Ainsi, il est impossible de ré-écrire un texte en changeant les mots par d'autres ou en le condensant.

Y a t'il eu plagiat dans ce que j'ai écris ?
 

thierry8

WRInaute accro
Merci, vous m'avez convaincu ! ;)

notamment sur ces points:

Onthisplanet a dit:
Je dirais aussi que j'accorde plus de crédit à un article qui cite des sources plutôt qu'à un article qui donne l'impression d'affirmer sans justifier.
De plus les sources permettent d'approfondir.
Je ne vois pas le problème à citer ses sources, sauf si on n'a pas la conscience tranquille.
 

serval2a

WRInaute accro
C'était une démonstration par l'absurde, non ?
Reformuler une phrase ou un article est évidemment la même chose.

Aléa jacta est.

Si on le dit cela doit-être vrai le droit d'auteur qui, il est vrai est surtout contesté sur internet au nom du dieu adsense, ne doit pas s'appliquer dans ce cas.

Copions tous allègremment les dépêches AFP, les compilations faites dans le but de partage par des historiens ou des passionnés, les sites personnels décrivant telle ou telle partie de notre territoire ou d'un autre...

Tant que l'on peut amasser quelques et que l'on peut oublier de les déclarer en plus, où est le problème.

@+
 

Szarah

WRInaute accro
Serval2a a dit:
Tant que l'on peut amasser quelques et que l'on peut oublier de les déclarer en plus, où est le problème.
Je te sens un peu désabusé, Serval2a :)
Il ne faut pas : la plupart des abus viennent de la méconnaissance des règles, il y a finalement peu de vols délibérés.
Donc il faut continuer à informer, sans relâche.
 

ecocentric

WRInaute accro
Personnellement, j'essaie de raisonner en terme de valeur ajoutée pour le lecteur.

Il y a deux cas :

- soit les sources sont multiples et je fais une synthèse de ce qui a été dit dans les différents articles, ce qui est intéressant pour le lecteur. Si je reprends une phrase (ça m'arrive), soit je paraphrase (sans en abuser), soit phrase en italique entre guillemets (si tel quel).
- soit ma news est totalement originale et donc pas de problème.

La seul cas où je copie colle plus largement, ce sont les communiqués de presse, pour lesquels je reprends parfois un paragraphe complet ou une citation personnelle (entre guillemets, italique), si elles sont intéressantes et bien écrites (sachant que c'est un peu le but des communiqués de presse).

Et j'ai aussi un accord avec un blogueur pour lui reprendre max deux articles par semaine (copier - coller pur et simple dans ce cas), avec la citation qui lui convient => donc, pas de problème, il y a un accord.

Les sources sont bien sûr toujours citées (l'inverse serait malhonnête et les connaître présente un intérêt pour ton lecteur car possibilité d'approndir). J'ai d'ailleurs développé mon système de publication de billets de manière à pouvoir mentionner très facilement les sources, dans le corps de l'article ou sous la forme de liens attachés (c'était un critère de base).

Ce qui m'énerve vraiment, ce sont les copier-coller massifs d'articles originaux (ça m'est arrivé une fois sur un site connu) ou les copier-coller de chapeaux pour faire une brève (où est l'intérêt pour le lecteur ?).

Je pense qu'en raisonnant comme ça (qu'est-ce que j'apporte à mon lecteur ? / est-ce que je ne nuis pas au site de départ ?), il n'y a pas trop de soucis à se faire.
 

Szarah

WRInaute accro
Ecocentric a dit:
Personnellement, j'essaie de raisonner en terme de valeur ajoutée pour le lecteur.
C'est une démarche de professionnel, Ecocentric.
Tout ce que tu décris, c'est du travail.
Le problème vient des gens qui ne veulent pas travailler mais seulement encaisser.
 

thierry8

WRInaute accro
Ce qui n'est pas mon cas hein ;)

En fait je voulais surtout savoir si lorsque l'on reprend un multitude d'article il est nécessaire de devoir citer toutes ces sources...

Mais bon, je me rend compte que oui, pour éviter tout mal entendu.
 

ecocentric

WRInaute accro
Ajout à mon commentaire plus haut :

Un conseil, si tu te bases sur un article existant (ça m'arrive parfois de commenter un article que j'ai lu et qui m'a plus ou déplu) :

- tout ce qui est repris à l'identique doit être mis comme citation
- ne pas abuser du paraphrasage (ça énerve)
- ne pas trop diluer ton apport personnel (sinon, ça fait vraiment trop cc => où est l'apport ?)
- citer tes sources

Pour info (et pour te montrer que les journalistes sont vraiment chatouilleux parfois), malgré ces précautions, je me suis une fois accroché avec une journaliste de ZDNet, dont j'avais commenté (résumé + reformulation + citations + commentaires personnels) l'article parce que j'avais fait un lien vers son article avec le titre en ancre mais sans mentionner son nom dans l'ancre...

EDIT - côté valeur ajoutée pour le lecteur, j'ai aussi développé deux ou trois outils de veille qui me permettent de suivre assez finement certaines thématiques (c'est plus le temps pour traiter l'information, même filtrée, qui me bloque).
 

Discussions similaires

Haut