Reprendre le contrôle de ses contenus : faire une zone privée

Discussion dans 'Débuter en référencement' créé par Patrick Huet, 12 Avril 2020.

  1. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    264
    J'aime reçus:
    32
    Ma réflexion est fondée sur l'article d'Olivier "ici" notamment le passage sur Google qui à court terme sera notre plus gros concurrent.

    En bref, ses algos "piocheront" les diverses informations dans les sites qu'il a référencés et fourniront à l'internaute un article "unique" mais élaboré à partir de toutes ces informations glanées ici et là. Et donc, plus besoin pour l'internaute d'aller visiter les sites, puisque l'information complète lui sera fournie.
    Et par conséquent, à court terme, une perte considérable de trafic.

    Alors, comment peut-on s'en sortir ?

    A mon avis, une piste serait de reprendre le contrôle de ses contenus (et non de laisser un concurrent s'en servir librement).
    Comment ? En constituant une zone privée sur son site.
    Le contenu serait de grande qualité, ou de nature unique et originale.
    N'y accèderaient que les personnes qui s'y inscriraient, mais gratuitement.
    (L'accès serait interdit aux moteurs - et mention d'interdiction de reprise de ce contenu par les moteurs pour que les choses soient claires.)

    Vous allez me dire, mais "nous on veut que nos pages soient référencées".
    Dans ce cas, n'oubliez pas que d'ici trois ans, peu importe que votre article soit référencé ou pas, son contenu sera utilisé par votre moteur de réponses préféré et les visites anecdotiques.

    Alors, pourquoi ne pas commencer à élaborer dès maintenant une "zone privée" en parallèle à la partie publique ?
    Ce serait une façon de préparer l'internaute à ce nouveau concept.
    "Vous voulez venir chez moi ? D'accord. Nous avons le grand hall et la grande bibliothèque qui sont libres d'accès. Mais nous avons aussi la partie privée, aux informations plus confidentielles, qui n'est réservée qu'à nos membres... et dont l'inscription est totalement gratuite."

    C'est une façon de reprendre le contrôle de son contenu, puisque notre ami s'apprête à revêtir les habits d'un concurrent direct. Qu'en pensez-vous ?
    Avez-vous, de votre côté, réfléchi à d'autres pistes ?

    Pour moi, il est urgent de ne pas attendre d'être mis devant le fait accompli, mais de reprendre dès maintenant le contrôle de ses contenus, comme d'ailleurs le contrôle de ses affaires, le contrôle de son marketing, le contrôle de ses revenus, bref le contrôle de sa vie en général.
     
  2. theunholy
    theunholy WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    6 Août 2013
    Messages:
    283
    J'aime reçus:
    40
    Un site n'est pas forcément limité à son contenu, il peut aussi disposer d'un ensemble de fonctionnalités en rapport avec celui-ci, auquel cas cette concurrence de Google n'est pas à craindre à mon avis, au contraire. En revanche, les sites qui ne sont que des catalogues d'articles ont intérêt à se mettre au travail...

    La toile se professionnalise par vagues successives depuis une quinzaine d'années. L'arrivée des graphistes avec des sites chiadés a annihilé les sites "frontpage", les SGC ont tué les sites statiques, l'émergence du mobile est en train de faire crever tout ce qui est lent et/ou qui n'est pas adaptatif etc.

    La prochaine vague: un site ne pourra pas être qu'une vitrine inerte, il devra être interactif, vraiment adapté à son public, sinon il mourra. Si t'as juste une information à offrir, Google n'a pas besoin de toi pour l'afficher.

    Je trouve ça plutôt bien personnellement, parce que franchement, si les systèmes de type Wordpress ont rendu possibles de beaux projets, ils ont quand même surtout permis à toute une génération de neuneus d'embouteiller la toile avec des merdes infâmes (alors qu'on sortait à peine et enfin de la grande époque des sites amateurs sur chez.com...). Un peu de darwinisme nous fera le plus grand bien.
     
  3. Doubrovski
    Doubrovski WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    9 Avril 2011
    Messages:
    443
    J'aime reçus:
    0
    Tu veux parler d'un réseau inaccessible pour Google. Ces réseaux existent, des protocoles qui permettent notamment dans certains pays de protéger son anonymat ou autre (^^). La contrepartie est qu'ils sont difficiles d'accès, peu visités, pas adaptés au business légal du moins.

    Facebook pour moi est un territoire inaccessible à Google et pourtant rentable, qui est devenu indépendant, et qui utilise notre capacité à offrir des data comme business modèle. Disons que Google est monté parce qu'il s'est emparé des datas publiques, et FB des datas soit-disant privées. Aujourd'hui toutes les ressources sont donc sous contrôle de grands prédateurs.

    Pour obtenir du trafic, tu es contraint de louer une petite parcelle de territoire, que tu vas mendier, en suppliant les grands prédateurs de ne pas te manger. Si tes ressources sont cachées, le prédateur préférera te bouffer que t'autoriser à agir librement sur son territoire. Si par contre le prédateur sent que tu vas apporter bénéfice en agissant sur son territoire, il t'accordera des privilèges.

    Que pouvons nous faire ?
    - Se servir de la parcelle que nous avons mendié comme appât, il faut qu'elle est assez de valeur, mais pas trop. C'est une porte vers un autre territoire : et au fond c'est ton idée bien que j'insiste sur la valeur nécessaire de l'appât. Par ailleurs, c'est une stratégie à court terme. Car elle repose sur un équilibre entre l'appât et le trésor caché. Au bout d'un moment on a plus rien à donner comme appât au risque de compromettre le trésor. Cette idée ne me semble valable qu'associée à d'autres stratégies et par ailleurs donner 50% de ressources c'est obtenir 50% de privilèges donc des concurrents se sacrifieront.
    - Ne s'intéresser qu'aux ressources que le prédateur pense pouvoir manger dans 10/20 ans. Les sciences "non exactes" ou trop complexes. Celles qui nécessitent une quantité d'informations élevée pour obtenir satisfaction, et donc beaucoup trop élevée ou complexe pour un mangeur de données. Celles qui demandent donc des connaissances et du travail...
    - Transformer les ressources : les structurer d'une manière partiellement digeste pour le prédateur (quantité de calories par repas, peut-être qu'il ne pourra manger que l'entrée mais n'arrivera pas à enlever la peau des fruits etc). Reste à savoir si il va nous arracher la tête pour cela et la stratégie semble invalidée à court terme, car il apprendra à enlever la peau des bananes.
    - Réfléchir à des nouvelles formes d'alliances entre territoires, dans l'optique de devenir propriétaire (un prédateur invisible car démembré). La complémentarité peut-être. De sorte à ce que chacun soit peu utile pour le prédateur, mais que l'alliance à la confrérie soit indispensable. Il faut que le prédateur ne puisse en bouffer un sans mettre en péril l'organisation entière, qui elle est bénéfique pour lui. En gros protéger un territoire à plusieurs qui à long terme peut s'agrandir.
    :p
     
    #3 Doubrovski, 15 Avril 2020
    Dernière édition: 15 Avril 2020
  4. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    264
    J'aime reçus:
    32
    @Doubrovski
    Ton post me permet de mieux cerner mes propres idées.
    En effet, c'est un écosystème complet qui devra être redéfini.

    Au départ, pour les contenus, j'avais pensé à une zone privé (ou carré privé ou carré VIP) que les websmasters volontaires mettraient en place.

    - Puis ( ou en aval finalement) la création d'une sorte "d'annuaire" auprès duquel chacun pourrait s'inscrire et obtiendrait ainsi un code unique qui leur permettant de se connecter à n'importe quel "carré privé".

    Finalement, cela rejoint une fonctionnalité de Facebook (ou de Google) : beaucoup de Webmasters présentant un widget "connectez-vous avec Facebook" ( ou Google).

    Au début, je ne voyais cela que comme un "annuaire" (car je n'avais pas d'autres termes), mais effectivement, ta remarque est excellente, il s'agit en fait de la création d'un nouvel univers, dont les fonctionnalités s'enrichiraient au fur et à mesure de l'imagination de chacun. En évitant tous les travers de l'univers Facebook. Et en profitant de l'expérience acquise par son existence pour un quelque chose qui appartiennent vraiment à tous.
     
Chargement...
Similar Threads - Reprendre contrôle contenus Forum Date
Reprendre l'administration d'un gros forum Le café de WebRankInfo 23 Avril 2018
L'esprit d'entreprendre en France Le café de WebRankInfo 30 Mai 2013
Je vais reprendre l'entreprise de mon père, vos avis sur le site prototype Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 6 Avril 2013
Reprendre design site actuel pour faire un nouveau Droit du web (juridique, fiscalité...) 21 Janvier 2013
Reprendre ancien concept d'un site + son nom de domaine expiré? Droit du web (juridique, fiscalité...) 9 Octobre 2012
reprendre du contenu d'un site ancien Rédaction web et référencement 12 Août 2012
Balise <meta name="title">, doit reprendre H1 ou balise Title ? Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 6 Septembre 2011
Reprendre en-têtes d'articles via flux rss - légal ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 14 Juin 2011
Reprendre un nom de domaine sur son hébergement Débuter en référencement 27 Octobre 2010
Comment s'appelle le fait de reprendre ses articles sur la page d'accueil Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 29 Septembre 2010
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice