Distribution des pages par profondeur

Discussion dans 'Netlinking, backlinks, liens et redirections' créé par duplex13, 4 Novembre 2014.

  1. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Ayant des problèmes de référencement sur mon site, je suis en train de travailler sur la structure du site en terme de distribution des pages par profondeur.

    Mon site est un site de présentation de résultats et de statistiques sportives et je voudrais revoir le structure de mon site tant en terme de navigation que de SEO.

    Tout d'abord je voudrais savoir si de votre point de vue, il existe un nombre maximum de lien par page. En effet on me conseille d'avoir au moins 200 pages niveau 1, et je ne vois pas d'autre moyen que d'avoir 200 liens internes depuis la home : est-ce trop selon vous ? De même on me conseille d'avoir au moins 50 000 pages de niveau 2. Il faut dire que mon site compte 800 000 pages indexées par GG.

    Sinon j'ai les 10 derniers résultats depuis la home qui changent très souvent (plusieurs fois par jour), ce qui fait que j'ai 10 pages qui sont vu de niveau 1 et qui changent plusieurs fois par jour : est-ce un problème selon vous et si oui serait-il judicieux de mettre ces liens en no-follow ?

    Merci d'avance

    Vincent
     
  2. HawkEye
    HawkEye WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Février 2004
    Messages:
    13 933
    J'aime reçus:
    4
    Le nombre de liens par page n'est plus "aussi" important qu'il y a quelques années, mais il faut rester raisonnable ;)

    200 pages de niveau 1, cela signifie "200 catégorisations majeures de ton information". Est-ce légitime ? Est-ce que ça correspond à "200 sports" par exemple ?

    Si tu peux déjà répondre à ça, vient une autre question: faut-il véritablement considérer que "200 niveaux 1" sont synonymes de "200 liens en homepage" ? N'y a-t-il pas possibilité de découper autrement, par exemple:

    - univers 1 (20 groupes)
    - univers 2 (30 groupes)
    - univers 3 (30 groupes)
    - univers 4 (20 groupes)
    etc...

    Chaque "univers" est une page "portail" relative aux groupes enfants, et la homepage se focalise sur les 20 plus importants groupes (tous univers confondus).

    NB: dans cette logique, je reste sur l'idée que les 200 premiers niveaux sont des sports, si ce n'est pas le cas, ma logique n'est peut-être pas valide.
     
  3. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    pour gérer un site qui comprend forcement une centaine de page niveau 1 (même volume que le tien au total) je sais que c'est une galère sans nom. Bref je rejoins HawkEye pour dire qu'il est important de structurer, si possible, de façon plus light. N'oublie pas que ces pages niveau un seront tes support de ciblage pour un premier linking profond il conviens donc de bien penser a cette structure (histoire ne ne pas juste envoyer du jus a la home comme beaucoup font)
     
  4. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Je vous remercie pour vos messages.

    En fait j'ai une centaine de sport et une certain nombre de pages qui ne rentrent pas dans cette catégorisation liée à la home aussi (calendriers hebdomadaire, annuel, liste des résultats et un certain nombre d'autres pages), soit pour le moment un peu plus d'une centaine de pages de niveau 1.

    Pour le moment j'ai 130 liens internes depuis la home dont une quinzaines qui changent très souvent : est-ce que ça peut être pénalisant d'avoir ces liens qui changent plusieurs fois par jour ? On retrouve ces liens sur tous les sites d'actualité (Le Monde, l'Équipe).

    Je ne suis pas certain de comprendre cette partie : est-ce que ça veut dire que seul 20 sports sont liés à la home et les autres dans des pages de niveau 1 pour ne parler que de profondeur de lien ?

    Merci pour vos avis.

    Vincent
     
  5. HawkEye
    HawkEye WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Février 2004
    Messages:
    13 933
    J'aime reçus:
    4
    En fait, la "profondeur" est souvent mal perçue, car interprétée au premier degré.
    Ce n'est pas parce qu'une page est structurellement au niveau example.com/main/sub1/sub2/sub3/sub4/end.html qu'elle est "profonde" d'un point de vue SEO. Elle peut très bien être beaucoup plus "haute" qu'une page située à example.com/main/sub1/end.html, si elle est mieux liée.

    Le tout est donc de déterminer un niveau d'importance, qui - SEO oblige - sera caractérisé par le potentiel de trafic, et la difficulté de positionnement (la concurrence).

    Il faut pouvoir différencier les deux considérations:

    1. la notion architecturale (comment je découpe mon site)
    2. la notion d'intérêt (comment je mets en évidence mes contenus)

    Je reviens sur la logique exprimée précédemment, qui me semble être cohérente avec ton projet (je prends des valeurs et données à la louche):

    - 100 sports, qui sont considérés comme éléments majeurs de ta structure
    - de multiples sous-segmentations pour chaque sport (ie, rien que pour le Foot, D1, Europa League, etc...)
    - des outils et fonctionnalités complémentaires

    Dans un premier temps, je découperais les 100 sports en un certain nombre d'univers, dont toi seul a la connaissance et la maîtrise. J'attribuerais une qualité de "segment" à certains sports "majeurs" (Foot, Tennis, Hockey...), et de "sous-segment" à d'autres sports moins "concurrentiels" (SEO-speaking), genre "escrime", "curling", etc... (sans jugement aucun :mrgreen:).

    Ca me permettrait de définir différents univers:

    - Football (majeur)
    - Tennis (majeur)
    - Hockey (majeur)

    - Sports de glisse (medium)
    - Sports aquatiques (medium)
    ...etc.

    Partant de cette base, je permettrais une architecture de ce type:

    example.com/foot/france/d1/
    example.com/foot/france/d2/
    example.com/foot/europa-league/
    example.com/foot/worldcup/
    ...
    example.com/tennis/atp/
    example.com/tennis/(ligue nationale FR ?)/
    example.com/tennis/(ligue nationale BE ?)/
    example.com/tennis/(ligue nationale CH ?)/
    ...
    example.com/hockey/ffh/
    example.com/hockey/arbh/
    ...
    example.com/glisse/ski/
    -> example.com/glisse/ski/downhill/
    -> example.com/glisse/ski/slalom/
    example.com/glisse/snowboard/
    example.com/glisse/patinage/
    example.com/glisse/luge/

    etc... aussi précisément que le requiert ton contenu, et aussi pertinemment que tu as la capacité d'offrir, pour chaque page, un contenu intéressant.

    Ensuite, je remonterais niveau par niveau, à savoir que:

    - pour un niveau final, j'afficherais les informations strictement limitées à ce niveau "ultra-précis"
    - pour un niveau intermédiaire qui ait relativement peu de sous-niveaux, j'afficherais différents blocs d'info relatifs à chacun des sous-niveaux (liens vers sous-niveaux)
    - pour un niveau intermédiaire plus important (ayant beaucoup de sous-niveaux), je proposerais une page qui ne se limite pas à une série de liens, mais ajoute une dimension informative (rédactionnel spécifique)
    - pour un niveau supérieur (ie "Europa League"), je travaillerais plus encore le contenu, pour offrir une véritable page d'informations sur le déroulement de l'événement (le championnat,...), en plus de liens vers les sous-éléments (pas vers des résultats ou des matches, mais vers les "sous-pages")
    - pour un niveau "majeur" (ie "Foot"), je travaillerais l'aspect "fresh content", avec du lien vers les derniers résultats de chaque sous-élément, accompagné d'information pour chaque groupe (ie, si tu peux automatiser un max, pour un bloc "Résultats Europa League", un texte d'intro du genre "Après la xième journée de championnat, XYZ est en tête avec XX points, suivi par ABC avec AA points..."), le tout précédé d'un texte optimisé sur ta requête "résultats foot" par exemple.


    Pour finir, la homepage:

    - j'afficherais des blocs d'information regroupés par "niveaux majeurs", dynamiquement en fonction de ce qui se passe en profondeur.
    On sait que tu auras du foot et de la F1 tout le temps ou presque, mais disons que tant qu'il n'y a pas de résultats de Ski de Fond, tu n'auras pas de bloc "Sports de glisse" sur ta home, alors que pendant que la F1 est au garage, et que les footeux sont dans les îles, ta homepage sera riche d'infos sur le curling, le patinage artistique et le biathlon...

    On peut aller plus loin, mais ça sort du cadre du "coup de pouce" ;)

    ++
     
  6. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Merci beaucoup pour cette réponse très détaillée qui me donne matière à réflexion.

    Concernant la profondeur, pour ma part, je la définie comme étant le nombre de clic depuis la home pour atteindre la page dont je veux calculer la profondeur.

    Pour ma part, je n'ai pas de lien de type "example.com/foot/france/d1/" mais "example.com/football-championnat-france-d1.html", ce qui fait que tous mes pages semblent être à la même profondeur.

    J'ai de nombreuses heures de plaisir devant moi :)

    Vincent
     
  7. HawkEye
    HawkEye WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Février 2004
    Messages:
    13 933
    J'aime reçus:
    4
    C'est exactement ça. La "profondeur" (distance homepage) doit être liée à l'importance (trafic potentiel).

    Ce n'est pas "grave", mais que ça ne t'empèche pas d'envisager une architecture plus "évidente", plus logique.

    Je compterais ça en semaines si j'étais toi... et comme zeb, je sais de quoi il ressort ;)

    Pour info, je planche pour l'instant sur une architecture à 48.000 catégories, ça te donne une idée:

    - de mon temps de sommeil :roll:
    - de ma consommation de whiskey et de clopes :mrgreen:
     
  8. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Je voyais également ça en mois de travail (les heures se multipliant en faisant des jours, puis des semaines etc ...), vu que je ne fais pas que ça et que je ne suis pas expert en la matière.

    Mon défi numéro 1 sera de déterminer cette structure basée sur le trafic potentiel. Pour le reste (codage) je me sens plus à l'aise. Je vais en profiter pour passer en responsive en utilisant un thème HTML ou en passant à Wordpress.

    Pour ma part, je ne fume pas, mais ce sera vin rouge et cognac et ce dès ce soir :)

    Vincent
     
  9. HawkEye
    HawkEye WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Février 2004
    Messages:
    13 933
    J'aime reçus:
    4
    Alors bonne réflexion, et bon développement.

    Pour ma part, s'il s'agit de développer "intégré", je préfère Joomla!, mais chacun son trip ;)

    Je n'ai plus de Cognac, et ma femme a bu tout le vin. Reste de la Vieille Prune (Cuvée du Centenaire)... on fera avec ;)

    Good Luck

    Denis
     
  10. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    J'avoue qu'entre Joomla! et Wordpress mon coeur balance. Je cherche avant tout à mettre en place des modules (de présentation de résultats et statistiques sportives) qui puissent être réutilisé pour plusieurs sites et n'ayant pas de compétence en graphisme je me tourne vers un CMS pour habiller mes sites.

    Bonne chance à toi aussi dans tes projets.

    Vincent
     
  11. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Si tu dois partir de rien donc prendre en main l'un ou l'autre, WP sans hésiter, C'est plus net niveau code.

    Edit > le fait de faire coller ta profondeur de page a une structure hiérarchique en dossier au niveau des urls c'est pas mal pour l'utilisateur qui a un point de repère visuel (enfin pour ceux qui regardent ça et ça existe) si de plus tu utilise des mots uniques avec un NDD court ça permet de composer des urls propres et pertinentes assez facilement (structure en arbre)
     
  12. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour ces conseils.

    Pour Joomal et WP, j'ai déjà utilisé le 1er et j'avais trouvé ça assez contraignant et WP me paraît plus riche en terme de thèmes.

    Pour les liens, je trouve effectivement qu'une réécriture en dossier est bien en particulier pour l'utilisateur, mais c'est à voir, car j'ai déjà fait pas mal de simplification d'URL ces derniers mois et j'ai peur que ça me pénalise auprès de GG si je recommence à faire de la redirection 301 en masse.
     
  13. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Oui fait attention la 301 c'est bien mais faut pas abuser c'est comme en escalade, la chute est permise de nos jours mais c'est pas un moyen normal de progression :D
    Les htaccess ont aussi un fort impact sur le serveur aussi c'est moins souvent souligné donc de nombreuses règles de réécriture font vite ramer un site.
     
  14. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour ces infos. Je fais aussi de la redirection 301 directement dans le php en faisant un
    Code:
    header("Status: 301 Moved Permanently", false, 301);
    header("Location: $nouveau_lien");
    Mais bizarrement j'ai l'impression que ça m'a fait perdre le PR des pages sur lesquelles je l'ai fait. Peut-être que je ne le fais pas correctement. Le PR, je m'en fou un peu, mais pas le positionnement. La redirection se fait bien pourtant.
     
  15. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    19 137
    J'aime reçus:
    350
    Cette question de la distribution des pages par profondeur est loin d'être simple (et je n'ai pas encore de réponse satisfaisante pour tous les cas de figure).

    Notamment car ça dépend bcp du nb total d'URL du site ! Il est clair que quelle que soit la taille du site, les pages les plus stratégiques doivent être peu profondes. Merci au passage à Denis d'avoir rappelé que la profondeur se mesure en nb de clics sur des liens et non pas en fonction de l'URL (et notamment du nombre de soit-disant répertoires).

    Longtemps, Google a suggéré de se limiter à environ 100 liens (sortants) par page. Ca reste un ordre de grandeur intéressant, mais ça peut tout à fait s'adapter selon les cas de figure.

    Mais ce qui est complexe, c'est d'arriver à évaluer combien parmi les liens présents sur une page pointent vers des URL nouvelles, et combien pointent vers des URL qui reçoivent des liens déjà trouvés sur d'autres pages, notamment des pages de plus haut niveau.

    Je vais prendre l'exemple d'un site de taille moyenne (plusieurs milliers d'URL tout de même, mais pas 800.000 comme toi). Par exemple, la page d'accueil fait 100 liens. Il y a donc 100 URL de niveau 1.
    Ensuite, sur une de ces 100 pages, admettons qu'elle fasse également 100 liens. Mais parmi ces 100 liens, peut-être que la plupart sont dans le menu général, celui déjà présent sur la page d'accueil. S'il n'y a que 10 liens inédits et 90 liens pointant vers des pages déjà liées par la page d'accueil, alors ça n'est pas très efficace en termes d'optimisation de la profondeur sur l'ensemble du site (si jamais il est gros).

    Pour simplifier, on pourrait imaginer que si chaque page du site fait en moyenne 100 liens, en moyenne seulement 20 parmi ces 100 sont nouveaux (càd pas trouvés dans les niveaux supérieurs). Ca semble peu, mais en fait si vraiment on arrive à faire ça sur chaque niveau, ça va très vite :
    Code:
    niveau / nb d'URL / nb de liens vers des pages communes / nb de liens vers des nouvelles URL :
    0   1         80     20   
    1   100       80     2.000   
    2   2.080     80     41.600   
    3   41.680    80     833.600   
    4   833.680   80     16.673.600
    Il s'agit ici d'un exemple fictif, pour aider au débat.

    Qu'en pensez-vous ?
     
  16. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Que c'est pas simple :D

    Prenons un cas concret qui met un peu a mal ce calcul proposé mais qui colle au postula de base :
    France > département (95 pour faire simple) > villes (env. 40 000 en tout donc 400 par Dpt en moyenne) ... on à la un structure humainement cohérente qui conduit à un site qui est dans ta fourchette en nombre de pages mais qui coince au niveau du taux d'apparition des liens.

    Je ne cache pas que je n'ai pas cherché loin cet exemple :) Pour le résoudre j'ai du littéralement exploser le nombre de liens par page car il me faut proposer une navigation facile sur les pages niveau 1 (95 Dpt) et aussi lier les villes qui elles se trouvent a deux clics de l'accueil ... le sujet traité dans chaque ville est alors au niveau 3
     
  17. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    19 137
    J'aime reçus:
    350
    Je sais bien que ce n'est pas simple ;-) et mon exemple n'était là que pour aider à la réflexion.
    En fait, c'est rare que d'un niveau au suivant il y ait toujours la même proportion de nouvelles pages à découvrir.
    Tu as donné l'exemple de Pays > Régions > Départements > Villes
    Mais sur un site ecommerce, on a aussi ce genre de progression non uniforme avec Accueil > Catégorie > Sous-catégorie > Produits. Je veux dire, l'accueil fait des liens vers quelques catégories, une catégorie fait des liens vers quelques sous-catégories, mais ensuite pour les niveaux qui suivent, il y a beaucoup de liens à faire car il y a peu de sous-catégories mais beaucoup de produits.

    Si quelqu'un a une idée pour modéliser ce genre de calculs, ça m'intéresse ;-)
     
  18. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    A noter dans cette réflexion lié a la conception des sites et le linking interne qu'il y a deux / trois points a prendre en compte :
    * la répartition physique du jus dans le site et sa structure
    * la facilité de navigation pour l'internaute
    * l'isolement sémantique des catégories (ou rubriques, dossiers, ...)

    Juste pour donner des idées, j'ai parfois recours a une astuce javascript pour permettre via un select de voyager transversalement ou plus rapidement sur le site ... la profondeur peut donc être réduite sans pour autant affecter une répartition de jus ou un cocon sémantique (onclick(), plus urls non visibles directemetn) ...
     
  19. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    C'est certain qu'il ne faut pas gaspiller le "jus de lien" (comme je le fais actuellement d'ailleurs) en proposant un menu déroulant qui se retrouve sur toutes les pages et qui contient trop de liens (pour ma part une centaine). Dans mon cas, je me rends compte maintenant que mettre tous les sports, même les plus anecdotiques, dans le menu qui va se retrouver sur toutes les pages est une erreur monumentale.

    Il faut vraiment donner un poids à chaque rubrique, sous-rubrique et même page en fonction du nombre de visiteur potentiel de ces rubriques/sous rubriques et pages. On retrouve là les univers que HawkEye proposait.

    C'est une réflexion que je compte faire sur plusieurs semaines en laissant décanter de temps en temps. Dans mon cas j'ai une difficulté supplémentaire du fait d'un site multilingue (d'où la notion de poids que j'aime bien et que je peux différencier selon la langue).

    Merci de participer à cette intéressante discussion !

    Vincent
     
  20. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    C'est en ce sens que je parlais de javascript, cliquer sur un truc pour aller ailleurs sur le site ne signifie pas forcement que ce soit un lien ;-) "navigabilité/répartition du jus/structuration sémantique"
     
  21. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Est-ce que ce ne serait pas plus simple dans ce cas de mettre du no-follow pour un lien (qui le serait ailleurs) ? Ça permettrait au visiteur de naviguer vers cette page sans pour autant distribuer du jus de lien vers cette page depuis toutes les pages.

    Sinon un
    Code:
    onchange="window.location.href=this.options[this.selectedIndex].value"
    est-il suivit par GG ? Reçoit-il du jus de lien ?
     
  22. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Surtout pas en interne, ce genre de signal, outre le fait qu'il ne préserve pas le jus (au contraire il se volatilise), est aussi un signal négatif "ne pas suivre ce lien", bref perso j'évite totalement ... à la limite si tu pense nofollow il faut t’interroger sur la légitimité du lien auquel cas si la situation l'exige le javascript peut être une solution.

    Javascript ne transmet pas le jus a ma connaissance quoi qu'il en soit.

    Ensuite oui le "window.location.href=" ou (de mémoire) "document.location.replace()", s'impose a ceci prêt qu'il me semble pas inutile d'encoder l'url pour éviter toute interprétation éventuelle. Auquel cas si la parano te prend de ne pas mettre les urls en clair afin de couper court a toute supposition ou supputation, tu peux faire une fonction JS qui elle sera appelée avec ton url encodé et qui se chargera du changement de page (si GG décode ça moi je suis évêque).
     
  23. Jeanne5
    Jeanne5 WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    4 Juillet 2013
    Messages:
    448
    J'aime reçus:
    29
    Débat très intéressant, merci à tous ! Du grand WRi !

    Zeb, GG m'a l'air de plus en plus capable d'interpréter le JS (voir les dernières annonces).

    Qu'entends-tu exactement par :

    Merci.
     
  24. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Simplement de ne pas faire figurer en clair une url, justement pour couper cour a ce que tu souligne sur l'interprétation du JS par google.
    Techniquement tu appel une fonction "f" avec un paramètre X sur un onclick quelconque > onclick="f(X);" où X est une forme encodé de l'url, f se chargeant de décoder X afin d'en déduire l'url de la page cible et de t'y conduire.

    edit NB > le javascript a un autre avantage en tant "qu'isolant" outre le jus (ranking) qu'il permet de gérer, il permet l'isolement sémantique tout en donnant une facilité de navigation (exp utilisateur)
     
  25. Jeanne5
    Jeanne5 WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    4 Juillet 2013
    Messages:
    448
    J'aime reçus:
    29
    Merci Zeb,

    Je croyais la technique plus complexe, car là si GG ne comprend pas encore ce genre de JS (en bref c'est un simple redirect paramétré), il me semble que ce n''est qu'une question de mois avant que ce ne soit le cas. Peut-être certain ont déjà testé l'indexation ou non de page masqué par JS...

    Comme je l'avais indiqué dans ce post : https://www.webrankinfo.com/forum/indexation-massive-par-google-textes-fixe ... 75557.html et les dernières annonces de GG montrent qu'il monte en puissance dans l'interprétation du JS.
     
  26. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 371
    J'aime reçus:
    2
    @Jeanne5 je suis assez d'accord avec toi. Reste la possibilité d'interdire le crawl du js... mais tout ça rappelle fortement d'autres techniques qui ont en leur temps été sanctionnées par Google
     
  27. longo600
    longo600 WRInaute passionné
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 208
    J'aime reçus:
    5
    Bonjour @duplex13,

    je suis confronté au même problème, avec 1000 urls de 1er niveau … (tant qu'a faire …).
    Auparavant, j'étais a 100 (une url 1er miv. par département ). Puis deux épisodes noir avec Google, le premier avec une baisse très importante de trafic sur l'anciène architecture (eg -www.annuairefrancais.fr/75/A/avocats.html ).

    Je suis donc passé aux sous domaines en deux temps, par département au début (eg 13-bouches-du-rhone.annuairefrancais.fr/avocat/marseille.html). C'était déjà plus simple, et le trafic a largement remonté, il y avait beaucoup moins de profondeurs.

    Puis Google a commencer a se mélanger les pinceaux, malgré des analyses très poussées sur mon serveur, des interventions interminables sur le forum Google, que mon serveur n'avait pas été modifié depuis des années, que tous les tests par navigateurs chez moi ou chez des tiers fonctionnais parfaitement, tous les liens dans Google étaient mélangé :
    13-bouches-du-rhone.annuairefrancais.fr/avocat/toulouse.html par exemple, Toulouse qui n'est pas dans le 13 évidement …

    Les millions d'erreurs 404 on fait énormément baisser le trafic. Sans aucune solution, j'ai décidé de tout restructurer, en de passer en sous domaine par rubrique, soit 1000 sous domaines. Gros boulot, mais ca a immédiatement fonctionné après avoir géré les bonne redirections (pas totalement bien fait mais bon, suffisamment .

    Aujourd'hui, tout marche très bien, aucun soucis, le trafic est dans ses meilleurs chiffres, malgré des filtres un peu sévères de temps en temps, j'arrive a stabiliser.

    Donc, les sous domaines sont (pour le moment), une option possible de structuration pour des sites avec de très nombreuses catégories (plusieurs centaines).

    Je pense que l'utilisation du site par le visiteur est un point clé de sa structuration, et différent en fonction du sujet. Il faut réserver une zone plus ou moins visible d'aide à la navigation en fonction des usages, et pas forcément des catégories ou sous catégories, bien qu'il faille quand même cette option, les deux, en choisissant leur visibilité en fonction de l'importance qu'elle a pour ses visiteurs.

    Cette zone de liens est d'autant plus importante, à mon avis, qu'en moyenne, les visiteurs visitent beaucoups de pages, et différentes. Il n'y a pas de recette unique, c'est vraiment propre à chaque site.

    Sur ma page d'acceuil, j'ai TOUTES les catégories, soit 1000 liens. Ca ne semble pas poser de problème a Google, comment faire autrement?

    L'inconvenient des sous domaines est que le poids de chacun est faible, mais malgré tout a peut près identique que les sous-dossiers, que le référencement individuel est plus compliqué et lourd, mais par contre bien plus "puissant".

    Bon finalement, j'ai pas la solution idéale … lol … qui l'a? Si Olivier n'en a pas d'idéale, c'est qu'elle n'existe pas … Surout que Google peut changer du jour au lendemain, rétrograder les sous domaines etc … MC a d'ailleurs fait des déclarations contradictoire a une époque sur le sujet ...
     
  28. longo600
    longo600 WRInaute passionné
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 208
    J'aime reçus:
    5
    Le sujet m'intéresse car le prochain site marchand associé a l'annuaire possède 10 000 catégories (10 867) … je sais, je suis pas net, mais bon, je changerais plus … :lol:
     
  29. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour cette réponse détaillée et pleine d'idées. En fait je n'avais jamais pensé aux sous-domaines. Peut-être que justement le fait de passer sur 1000 sous domaines ne pénalise pas autant que si c'était 1000 pages et que le jus de lien est transféré différemment.

    Qu'appelles-tu de l'aide à la navigation ? À part les menus primaires et secondaires, le fil d'ariane, y-a-t-il d'autres types d'aide pour l'internaute ?

    Merci d'avance

    Vincent
     
  30. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Je me réponds un peu à moi même concernant l'aide à la navigation. Je m'informe sur les méga-menu qui permettent à la fois d'offrir une aide à la navigation et aussi de placer dès le menu de la page d'accueil des liens vers des pages importantes qui se situeraient en niveau 2 dans une conception rigide du site. Exemple dans le domaine qui m'intéressent : sports.fr

    Pensez-vous de ces menus permettent de mettre en dessous un bandeau GG sans contrevenir à leur règle (ce bandeau est caché complètement lors de l'apparition du méga menu et il ne peut plus y avoir de clic accidentel comme lors d'un menu déroulant) ?

    Pensez-vous qu'il est préférable d'installer ce type de menu sur survol du lien ou sur son clic ?

    D'autres remarques ?

    Vincent
     
  31. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    j'ai des cas similaires, je n'ai jamais été inquiété, c'est contraire au règlement ... :? :?:
     
  32. duplex13
    duplex13 WRInaute discret
    Inscrit:
    30 Juin 2005
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Tu parles là de méga menu ou de menu déroulant ?

    Pour les menus déroulant, j'ai reçu un mail personnalisé de GG me demandant de changer ma publicité ou mon menu de place : le titre du mail était
    et le contenu :
    Disons que je n'ai pas traîné pour faire les modifications.

    Vincent
     
  33. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    12 196
    J'aime reçus:
    1
    Menu déroulant simple donc pouvant induire un dérapage de clic sur une annonce ...
     
Chargement...
Similar Threads - Distribution profondeur Forum Date
Distribution dans un array Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 21 Mars 2019
Distribution du jus Débuter en référencement 14 Avril 2016
Achats et re-distributions des gains. e-commerce 13 Décembre 2011
2 liens externes avec la même ancre : distribution égale ? Débuter en référencement 7 Février 2011
Quelle distribution pour un kimsuffi Administration d'un site Web 23 Décembre 2010
echecs de distribution mails Administration d'un site Web 30 Juin 2009
Mauvaise distribution du PR Netlinking, backlinks, liens et redirections 3 Avril 2009
Profondeur de site Débuter en référencement 4 Août 2019
Question de Profondeur de page Débuter en référencement 1 Janvier 2019
Profondeur plate, votre avis ? Référencement Google 14 Octobre 2018
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice