Facturation développement logiciel web

Anne Honym

Nouveau WRInaute
Salut à tous,

Dans le cadre d'un "possible futur" projet, je vais devoir développer un logiciel web associé à un site pour un "possible futur" client.
Cette application lui permettra de fournir à ses clients un service contre un abonnement ou un paiement à l'acte.

Bref, je vais développer un outil pour qu'un type face du cash.

- Le cout de développement sera de plusieurs milliers d'euros.
- L'outil permettra de gagner plusieurs centaines de milliers d'euro.
- Le client n'a pas forcément le cash pour l'instant pour payer l'intégralité de la prestation.

Aussi, plusieurs modes de facturation m'ont traversés l'esprit.

Comment procéder ?
- Un paiement du développement est on en parle plus.
- Un paiement du développement + un paiement sur le droit d'utilisation exclusive.
- Un paiement d'une partie du cout de développement + un % sur les abonnements futur.
- ...

Merci pour vos avis et conseils éclairés. ;-)
 

Axiso

WRInaute passionné
... L'accès à des parts sociales de la société du client ?

Tu fais comme tu veux.
Dans le cas de la rémunération par commissions, il faut que ce soit inscrit dans un contrat et que tu sois certain que le projet du client est viable. Beaucoup te garantissent qu'ils tiennent une idée formidable alors qu'ils ne seront jamais rentables.
 

Leonick

WRInaute accro
Anne Honym a dit:
- Le cout de développement sera de plusieurs milliers d'euros.
- L'outil permettra de gagner plusieurs centaines de milliers d'euro.
- Le client n'a pas forcément le cash pour l'instant pour payer l'intégralité de la prestation.
eh ben il l'emprunte.
S'il n'est pas capable d'investir quelques milliers d'euros pour un projet débouchant sur des centaines de K€, c'est qu'il ne croit pas suffisamment dans son projet
 

zeb

WRInaute accro
Anne Honym a dit:
Le client n'a pas forcément le cash pour l'instant...
Il y a aussi pas mal de chose pour lesquelles j'ai pas le cash pour l'instant ... perso je fais ceinture dans ce genre de cas.
Beaucoup te garantissent qu'ils tiennent une idée formidable alors qu'ils ne seront jamais rentables.
+1 les rêves ça fait pas bouillir la marmite.

perso je prendrait pas le risque sur une utopie, je lui accorderait genre un paiement en 3 fois (1/3 commande dans tous les cas et 1/3 livraison / mise a disposition) mais tant que j'aurais pas le dernier 1/3 le code (même si actif et fonctionnel) resterai chez moi sous contrôle ... Le client n'en deviendrait propriétaire qu'au paiement total et là seulement il entrerait en jouissance intégrale du code et des sources lui appartenant. Les sommes versées étant bien sur acquises définitivement.

A toi ensuite de rendre le code indépendant de son serveur ... quitte a déployer chez lui au paiement intégral
 

Anne Honym

Nouveau WRInaute
Merci pour ces réponses.

Le client n'a pas une société, c'est un indépendant... Part impossible. ;-)
Il est par contre évidement que tout sera contractualisé.

Leonick, je pense que tu n'es pas au fait que les banque ne prêtent plus. En tout cas aux petits même avec un bon projet.
Quelques milliers d'euro d’investissement ? Il faut encore les avoir. On ne parle pas ici de 2000€ pour monter un site "vitrine"...

zeb, oui, on peut faire ceinture, dans certains cas. Là, il se trouve qu'il est sur un secteur qui ne propose pas se service et que attendre, c'est voir le risque de se faire "voler" la possible poule aux oeufs d'or.
Quand au rêve, je pense avoir correctement étudier son projet et le bonhomme pour savoir qu'on est bien plus proche d'un acte réaliste que d'une utopie.

Bien évidement, tout restera ma propriété tant que toute les sommes convenue ne seront pas versées.
 

Discussions similaires

Haut