Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Panda 3.6 : Google brouille les pistes en cumulant 3 updates en 8 jours

Google vient d’annoncer qu’une mise à jour de Panda avait été mise en ligne le 27 avril, 8 jours seulement après la version précédente. Et 3 jours après Google Penguin, un changement important de l’algorithme de Google. De quoi perturber les analyses des webmasters et référenceurs…

Le filtre Panda de Google

Apprenez à être plus fort que le filtre Panda !

Comme pour toutes les mises à jour de Panda désormais, il s’agit ici seulement d’une mise à jour des données utilisées par Panda. Aucun nouveau critère n’a donc été rajouté à l’algorithme Panda.

Par contre, au lieu d’attendre environ 6 semaines comme c’était le cas depuis fin 2011, Google a mis en place une nouvelle version (3.6) seulement 8 jours après la précédente (3.5) qui avait eu lieu le 19 avril. Il s’agit peut-être d’une exception car Google avait précisé qu’il faut s’attendre à une mise à jour par mois pour Panda.

Le problème c’est qu’entre les 2, un autre changement a été appliqué également à l’algorithme, intitulé Penguin (littéralement, manchot…).

Alors, pourquoi Google a-t-il jugé nécessaire de faire une version supplémentaire dans la précipitation ? Est-ce pour corriger un problème de la v3.5 de Panda ? (Par exemple un effet de bord imprévu de Penguin) Ou bien pour brouiller totalement les pistes de ceux qui essaient de comprendre sur quoi se base Google Penguin ?

Qu’en pensez-vous ?

Au sujet de Panda,si vous n’avez pas encore vu ces infographies, c’est l’occasion :

Si vous pensez que votre site a été pénalisé par Panda, ou si vous craignez pour votre site :

Source : SearchEngineLand

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

5 commentaires

Yoann

Ca devient vraiment compliqué pour analyser les perturbations de trafic avec toutes ces mises à jour !

Répondre
Strategio

Je prend toujours les évolutions de l’algorithme de Google par le coté positif car je pense qu’il y a encore beaucoup de spam et de « sites poubelles » dans les résultats. Mais là, depuis 2 semaines que les SERPs sont secouées dans tous les sens, je n’ai pas l’impression que les choses vont dans le bon sens.

Notamment, j’ai 2 sites qui ont été déclassés (à différents degrés) alors qu’ils étaient parfaitement ciblés en terme de thématique avec un taux de rebond très faible et un nombre de pages vues important. Donc à priori, des sites qui répondaient aux attentes de leurs visiteurs respectifs. J’ajoute que si ces sites ont été travaillés en SEO, cela s’est fait sans utilisation de techniques BH.

A l’inverse, j’ai un site « laboratoire » sur lequel je fais des choses pas très catholiques qui continue son bonhomme de chemin en haut des SERPs alors que je n’aurait pas été étonné qu’il soit déclassé…

En fait, je pense que Google a fait des manipulations qui ont totalement déstabilisé son algorithme et qu’il essaie en douceur de lui redonner de la pertinence. C’est bien beau les filtres, mais quand on joue avec des milliards de données, j’imagine que l’on peut vite faire face à des choses inattendues.

Répondre
Média Camp

Je pense effectivement que Google essaie de brouiller les pistes, car les SEO comprennent de plus en plus vite (avec les tests notamment) quelles sont les modifications de l’algo et comment les contourner.

Et ça gêne Google, qui fait tout pour améliorer ses résultats malgré le SPAM.

Sauf que Google fait tout aussi pour favoriser ses produits et se sert du prétexte de la qualité des SERP pour dégager concurrents et sites d’intermédiation pour vendre plus d’Adwords et placer ces services à la place (Maps, shopping…).

Répondre
Olivier Duffez

OK Média Camp, mais cet argument c’est surtout pour Panda je trouve, et encore pour certains types de sites.

Répondre
NicolasP

Je pense qu’il y aura autant de mise à jour pour le nouveau bébé de Google : le manchot (ou penguin) !

Répondre