Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google officialise la version 3.9 de son filtre Panda

Google vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle version de Panda, son algorithme visant à pénaliser les sites de mauvaise qualité.

Le filtre Panda de Google

Apprenez à être plus fort que le filtre Panda !

Le tweet officiel de Google précise que cette mise à jour est sortie dans la nuit du 24 au 25 juillet 2012. D’après les informations fournies par Google, environ 1% des requêtes sont concernées dans le monde.

Comme pour toutes les mises à jour de Panda désormais, il s’agit ici officiellement seulement d’une mise à jour des données utilisées par Panda. Aucun nouveau critère n’aurait donc été rajouté à l’algorithme Panda.

On discute de Google Panda 3.9 dans le forum.

Si vous pensez que votre site a été pénalisé par Panda, ou si vous craignez pour votre site :

Avez-vous remarqué quelque chose sur votre site ?

Au sujet de Panda,si vous n’avez pas encore vu ces infographies, c’est l’occasion :

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

16 commentaires

Annaïs

J’ai rien vu passer ! La dernière fois non plus nous n’avions pas été affecté donc ça devrait le faire…

Répondre
Fred

En tout cas ce matin, les comparateurs de prix qui ont démultiplié leurs pages à outrances (et aux contenu quasi vide et quasi-dupliqué) via une navigation à facettes sont toujours représentés de manière éhontée sur les requêtes relatives aux facettes en question (en ce qui me concerne, dans le domaine des séjours). Du progrès à faire sur la longue traîne (voire même les requêtes plus générales)… A suivre quand même.

Répondre
AD Lyon

Bonjour,

Pour ma part cela bouge en positif à ce jour. Mais faut être prudent avec ce virus de Panda…
Non sérieusement depuis notre entrevu heu formation :) Du tri du tri du réf et la méthode !

Répondre
seb

Moi non plus pas de changement. Mais vous savez ces update servent surtout à faire bosser la masse salariale de Google qui ne sait plus quoi faire des milliard qu’ils gagnent ! Pour moi Panda c’est du vent.

Répondre
Je te troll

Mon site de troll est un site d’image jeune ayant très peu de contenu. La majeure partie des articles sont des images. Je n’ai vu aucune pénalisation. Peut-être que Google est plus conciliant avec les sites à thématique image ? Par contre, le gros avantage s’est qu’il est tous les jours mis à jour. Peut-être que c’est un peu qu’il faudra prendre en compte pour les sites de mauvaise qualité et plus particulièrement la fraîcheur du contenu ?

Répondre
Tony

@seb : maintenant que l’algorithme est en place, il n’y a pas beaucoup de travail à faire pour Google. Il s’agit juste de recalibrer les données déjà existantes. Au contraire, grâce à cet algorithme il y a moins de travail humain à faire.

En tout cas maintenant que la grande vague est passée, j’ai l’impression que les petites mises à jours successives ne sont que des petites vagues mais que peu de monde les remarque vraiment dans l’analyse d’audience.

Répondre
Julien D.

Je confirme avoir subit la vague de cette mise à jour ! raison toute simple, je n’aurai jamais dû suivre les consignes de Google, à savoir : informer des mises à jour par l’ajout de liens dans Google Bot, créer un sitemap complet, … bref pour tout ce qui donne rapidement une cartographie du site internet à Google, sans qu’il soit nécessaire de fouiller. Alors bien sûr quand la proportion de rédactionnel est inférieure aux fiches produits proposées, la sanction est immédiate : j’ai moi-même donné à Google le bâton pour me faire battre ! Je note que tous les sites équivalents au mien ne sont pas pénalisés, bizarre quand on voit que eux ne proposent pas de rédactionnel du tout. Par contre, leurs fonctionnalités de compte utilisateur fournissent à mon avis assez de matière à renvoyer des statistiques de présence de l’internaute plus que favorables pour maintenir le site en bonne position. Les sites de pub et illégitimes sont toujours là… bref, encore une fois Google a droit de vie ou de mort sur des critères plus que subjectifs. NON, un algorithme seul ne peut pas décider seul de la pertinence du web, un monde parfait n’existe pas. Belle fumisterie.

Répondre
AD Lyon

Bonjour Julien,
je peux comprendre ton coup de « Gle »,je suis passé aussi par la tornade.Faute de ma suroptimisation !
J’ai lu sur le forum qu’il faut un certain temps pour récupérer tout cela. :)

Répondre
totoro

@Julien
Ne t’inquiète google n’a pas besoin de sitemap (quasiment jamais) ou autres renseignements pour explorer la totalité de ton site, même les pages en disallow!
Google va là où il veut et fait ce qu’il veut. Tu es pénalisé, pas les autres? Peut être que tout simplement, ils ne sont pas encore passés à la moulinette. Il y a fort à parier qu’afin de ne pas comprendre le fonctionnement de leur algorithme et différents filtres, google ne se comporte pas de la même manière avec tout le monde. Le mystère reste entier.

Répondre
visaboy

Le jour ou Google aura un concurrent, ca va les calmer… et dans la vie la roue tourne toujours, tôt ou tard, mais ca tourne :-) et leur pouvoir de faire la pluie et le beau temps cessera ;-) au plaisir et bon courage à tous…

Répondre
Fantomas

Bonsoir,

Personnellement, depuis le passage à panda, mon site, qui commençait à gravir pas-à-pas les marches vers les premières pages (j’étais en page 5 pour un mot-clé donné) a été descendu en flèche à cause de ce fichu algo, du coup, je suis descendu en page 27 pour le même mot-clé, autant dire que mon CA=0 en ce moment.
Je fais tout ce je peux pour ne pas sous ni sur-optmiser mon référencement, mais ce qui m’énerve vraiment c’est de voir un concurrent à la suroptimisation flagrante se placer en 1ere place de la page 1 de Google, idem pour une bonne cinquantaine d’autres de ses pages qui remplissent quasiment les 6 premières pages, poussant les autres concurrents vers la sortie. Je reste persuadé qu’il y a des arrangements pour certains gros sites, sans quoi ils seraient invisibles voir blacklistés tellement la tricherie est flagrante…
Je sens que je vais finir par prendre un stage dès que Mr Duffez passera sur Lille.
Cordialement.

Répondre
AD Lyon

@Fantomas
« Je sens que je vais finir par prendre un stage dès que Mr Duffez passera sur Lille. »

Bonjour Julien, j’ai fait le stage dernièrement, je ne suis pas déçu et cela nous permet de se repositionner sur le référencement naturel.
Je ne fais pas la promo loin de la. Leurs conseils et l’expérience sont pro en tout point de vue !

Répondre
inox

Positionnement stable pour ma part. Je n’ai pas vraiment vu de différences flagrantes ni chez moi, ni chez les concurrents. Attention également à ne pas confondre le passage de Panda avec un simple rafraîchissement des résultats de Google ! On peut parfois chuter vertigineusement pendant une journée ou plus, pour remonter aussi sec.

Répondre
Julien D.

Je reviens pour donner mon feedback (en fait c’est pareil pour mes concurrents sur le même secteur), une semaine après le grand ménage.
– la mise à jour a vidé les index de nos sites dans le moteur : nous sommes revenus à des index vieux de 4 à 6 mois (des pages qui n’existent plus sont reparues). Les liens consultés s’arrêtent le 25 juillet.
Nous étions pour la plupart parvenus à rester en page 1 de Google sur nos mots clés. Nous avions tous privilégié le référencement naturel, il va de soi que tout ce travail est à l’eau. Inutile de dire que nos référenceurs que nous avions payé cher pour être les bons élèves du classement, ne remboursent pas et n’offrirons pas de nouvelle campagne pour faire remonter tout ça. Enfin ça fait réfléchir sur ce type de dépense. Concernant mon site je suis loin d’avoir fait dans la sur-optimisation ! mes backlinks sont peux nombreux mais avec des partenaires de qualité (liens rédactionnels, et pages de partenariat exclusivement). On est en HTML sémantique (etc, etc), bref, on a tout bien fait, donc pas de raison d’être à ce point dans les choux.
– J’ai obtenu la réponse de Google après avoir demandé un réexamen de mon site dans le WMT. Je vous la fait courte : « pas de raison de réexaminer votre site… tout va bien… peut-être avez-vous changé les liens.. faites ceci, faites cela.. blabla….et non il n’y a pas eu d’intervention manuelle pour supprimer le site pour cause de SPAM…. il nous arrive de changer nos algorithmes …. etc » bref rien compris à ma question , réponse formatée + le chat se mord la queue.
– conséquence inattendue et désastreuse : les sites n’ayant pas légitimité pour proposer le contenu original pour lequel nous faisons une sélection, et pour lequel nous éditorialisons, sont remontés en première page au détriment de nous, qui sommes tenus de ne pas publier ledit contenu avant une certaine date. Le principe de fraîcheur se retourne contre-nous et comme les contre-facteurs sont populaires, mais hors de portée du législateur, autant vous dire que le cercle vicieux sera dur à contrer.
– la disparition des liens a touché jusqu’à nos liens dans l’actualité : articles sur nos sites, citations, il y avait peu de communiqués de presses, mais quelques uns … tout a disparu. Et je précise pour couronner le tout, que ces liens avaient moins de deux mois.
– enfin, hasard du calendrier ou refonte des sites de supports google, nous avons constaté que certaines pages de promotions des ad-words, outils pour créer sa campagne ont été mise à jour le 25 juillet ! étonnant , ou pas
– Aujourd’hui nous sommes relégués au fin fond du moteur avec des liens qui datent. On continue à entrer les liens dans le GoogleBot et à un fournir un sitemap conforme comme nous l’avons toujours fait en espérant qu’une mise à jour vienne rétablir tout ça…. ce n’est donc pas gagné, il est probable que nous disparaissions… on ne va pas pouvoir se permettre une autre campagne de référencement dans ces conditions.
Bref, le meilleur des mondes selon Google, la morale de sa morale c’est qu’il va falloir payer encore et encore, ou apprendre à truander.

Répondre
joey

P.S. @Julien D « mes backlinks sont peux nombreux mais avec des partenaires de qualité (liens rédactionnels, et pages de partenariat exclusivement) »

donc tu as payé pour des liens qui n’auraient jamais été créés sans qu’il soit question d’argent (si tu as payé pour ces liens) ou d’optimisation, n’est-ce pas ?
à quoi/qui servent les pages « partenaires » ? aux utilisateurs ou aux moteurs ?

CF les consignes de Google:
« Vous pouvez également vous poser les questions suivantes : « Ces solutions sont-elles d’une aide quelconque pour les internautes ? » « Aurions-nous fait appel à ces techniques si les moteurs de recherche n’existaient pas ? » »

Répondre
Julien D.

@joey : En fait j’appelle cela des backlink, mais je n’ai rien mis en place dans le sens où j’ai pensé que cela pouvait aider au référencement : les partenariats et interventions des sites « amis » font partie de mon coeur de rédactionnel. Ce sont les « sites » spécialistes qui rédigent une chronique dont le contenu est exclusivement sur mon site. Le lien vers ces chroniques est annoncé chez eux. Il n’y a aucune pratique « calculée », sinon que c’est un des services au coeur de la raison d’être de mon site.

Ce que je veux dire c’est que les règles de Google sont maladroites et provoquent les effets contraires, que le moteur croit endiguer par d’autres règles. Les nouveaux algo qui sont sortis en catastrophe il y a quelques jours (après mon dernier post) sont là pour le prouver. Par ailleurs je ne l’ai pas précisé, mais je reste extrêmement bien placé sur tous les autres moteurs, de même que mes concurrents.

Répondre