Vous êtes ici : Dossiers référencement > WebRankInfo

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Panda sur WebRankInfo : l'éditorial gagnant, l'annuaire perdant

Par , Mercredi 17 août 2011

Depuis l'arrivée de Panda, rumeurs et raccourcis courent à propos de WebRankInfo. La réalité de l'impact de Panda est double : les rubriques historiques du site ont progressé tandis qu'un des principaux services aux membres de WRI (l'annuaire) a chuté. Voici les explications...

Dossiers et forum enregistrent une hausse

Historiquement, WebRankInfo c'est un portail communautaire d'informations et de conseils sur le référencement, constitué d'une rubrique éditoriale (les dossiers) et d'un forum. Contrairement aux rumeurs, le coeur de WebRankInfo a bénéficié de Panda, progressant de +26%.

En fait c'est la tendance générale que l'on observe : l'édito original de qualité plait à Google Panda. On voit ce phénomène sur de nombreux sites de presse ou de contenus.

Si le forum WebRankInfo progresse avec Panda, c'est parce que Google apprécie également les contenus participatifs. D'après mes estimations, le site CommentCaMarche (CCM) semble en avoir également bénéficié. Toutes proportions gardées, c'est bien sûr le cas avec Wikipédia mais aussi avec les sites de partages de vidéos (Youtube, Dailymotion).

Mais si la partie historique de WebRankInfo a profité de Panda, pourquoi y-a-t-il des rumeurs de baisse ?

L'annuaire : un test grandeur nature sur Panda

En réalité, ce qui a baissé c'est l'annuaire (-42%). Pourquoi ?

Les annuaires semblent mal aimés par Google depuis plusieurs mises à jour. Beaucoup d'annuairistes ont en effet connu des problèmes (il n'y a qu'à voir le nombre de discussions à ce sujet dans le forum). De son côté, l'annuaire WRI les avait évités grâce à de multiples améliorations :

  • passage à du texte unique (avant MayDay) pour éviter les contenus dupliqués
  • nouvelles fonctionnalités et informations à l'usage de l'internaute
  • intégration au web social (pas seulement des boutons de partage...)
  • géolocalisation
  • etc.

En 2011, en attendant que Panda soit étendu au français, j'aurais pu choisir de supprimer l'annuaire, car il représentait un risque. J'ai choisi de le conserver pour 2 raisons :

  • continuer de fournir ce service aux membres de WRI (+ de 41.000 webmasters ont inscrit un site dans l'annuaire)
  • faire un test SEO grandeur nature consistant à voir s'il est possible de maintenir un annuaire dans Google avec Panda

C'est encore trop tôt pour une analyse complète mais certains points se dégagent.

Premières analyses sur l'impact de Panda sur les annuaires

En plus des fermes de contenus, des comparateurs et autres agrégateurs, Panda pénalise les annuaires. Pourquoi ?

Voici mes premières hypothèses :

  • trop de contenu dupliqué : mais sur WebRankInfo il n'y en avait quasiment plus depuis la mise à jour d'avril 2010
  • un moyen trop facile d'obtenir des liens : Google les considère comme "non-naturels"
  • une concurrence à Google sur le local : sur WebRankInfo une grosse proportion de sites inscrits a indiqué également une adresse postale. Je connais 2 gros partenaires français de Google Maps qui se mordent les doigts d'avoir apporté leur annuaire à Google...
  • de simples intermédiaires : Google nie qu'une classification manuelle et une fiche descriptive unique (avec des informations introuvables sur son moteur) puissent intéresser les internautes...

Finalement, existe-t-il encore un modèle d'annuaire compatible Panda ?

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

59 commentaires

  1. PME IT a dit le

    Bonjour,

    Tout d'abord permettez moi de vous féliciter pour votre excellent travail avec WRI.

    Je me permets de poster ce commentaire pour vous apporter une simple constatation sur un article que j'ai rédigé et pour lequel j'ai tenté d'optimiser un maximum le référencement.

    La requête GOOGLE: inviter tous ses amis Facebook

    Avant PANDA: Cet article arrivé en 3eme position derrière commentcamarche et Facebook Fan page

    Aprés PANDA: 1ere position devant commentcamarche et Facebook Fan Page

    Conclusion: Pour en revenir a votre article il semblerait qu'entre l'éditorial et le forum PANDA est donc une légère préférence pour l'éditorial.

    Ca ne reste que mon humble avis sur une toute petite expérience.
    Bon boulot, continuez.

  2. Valentin a dit le

    Cette analyse bien qu'intéressante est incomplète il me semble.

    Il a été clairement évoqué à plusieurs reprises que si le domaine du site était touché l'ensemble des pages qu'il contient pourrait en être impacté...

    Pourquoi l'annuaire et pas le reste ???
    Les rumeurs disaient :
    Une ou quelques pages malaimé du moteur et c'est le site entier qui est pénalisé !
    Des sites important on du coup décidé de découper leur site en sous-domaines... Web Rank Info dans la White liste ??? Je ne pense pas.

    L'abondance de publicités sur les différentes pages me laissent imaginer que le site entier est touché.

    Selon l'étude de 1ère Position / Searchmetrics, le site serait plus dûrement touché que ce qui est évoqué au dessus...

    Ma question :
    1ère Position / Searchmetrics et Ranking Metrics utilisent-ils une méthode similaire pour générer leurs informations ?

    Peut-on se fier aux résultats ?

    Pourquoi Ranking Metrics ne fourni pas l'évolution du positionnement sur le thème du référencement ?

    Merci Mr DUFFEZ si vous pouviez éclairer mes lanternes.

  3. Marie a dit le

    Merci WRI pour ces chiffres, conseils et avis. On va surveiller nos membres de + près désormais.

    ahhh il est bien loin le temps où le référencement c'était 100 inscriptions mensuelles en duplicate dans les annuaires mylinea...

    WRI a choisi d'ajouter la géolocalisation sur son annuaire. Pourquoi ? n'est-ce pas prendre un risque de + face à Google Adresses ?

  4. Googlouton a dit le

    Ce qui me sidère, c'est que personne ne semble se rendre compte que retranché derrière des prétextes de qualité de contenu (subjectives et invérifiables actuellement car personne ne connait l'algo), Google profite de sa position dominante pour imposer et favoriser ses services.

    Il prétend lutter contre l'agrégation de contenu, mais que fait il avec Google Adresses (avis) ?

    Il pénalise les comparateurs et installe le sien à la place...

    Il veut du contenu unique de qualité mais ne veut pas trop de pub sur ton site... Par contre, lui pas de problème, il l'agrege ton contenu dans son moteur et place ses liens commerciaux !

    Bref, il est en train de baiser tout le monde. Il repère de part sa position tous les secteurs rentables du web et les investi.

    Au départ il te propose un partenariat, tu lui fournis tes contenus qu'il intègre à ses sevices, et le moment venu, lorsque sa base est suffisante, il prend ta place sauvagement.

    Son projet Google pour les hôtels utilise le contenu des autres et renvoi actuellement sur les sites des voyagistes en ligne pour la réservation. Jusqu'au moment ou il va pouvoir le gérer seul et toute l'industrie en ligne du tourisme va pleurer !!!

    Et le pire avec tout ça, c'est qu'on trouve quantité de blaireaux qui sont tout contents de louer le Dieu Google au motif qu'ils n'ont pas (encore) été impactés, voir ils ont grapillé quelques miettes.

    Jusqu'au jour ou leur tour viendra...

    Immobilier, tourisme au sens large, crédit, presse, musique, TV, voitures, téléphonie mobile........................ Et la liste est sans fin !

    Allez y, réjouissez vous et profitez des miettes tant qu'il en reste.

    A bon entendeur.

  5. Petitebete a dit le

    Finalement, existe-t-il encore un modèle d'annuaire compatible Panda ?
    Oui, un annuaire avec de gros morceaux d'éditorial dedans.

  6. VeeTouine a dit le

    Panda n'était pas sensé affecté un domaine complet? L'annuaire n'étant pas en sous domaine, j'aurais pensé qu'une pénalité panda aurait également affecté le reste du site, à moins que la donne n'est changé.

    Concernant les annuaires, les retours sont plutôt positifs pour net-addict, et je crois que des confrères sont dans la même cas. A prendre avec des pincettes cependant. On est pas dans le même ordre de grandeur niveau trafic, et par conséquent les variations peuvent se sentir simplement parce qu'on arrive à la fin des vacances. Quoiqu'il en soit, aucune perte de trafic depuis le 12/08, mais un gain.

    Que quelques grands annuaires se soient fait pénaliser, n'implique à mon sens pas la fin de ce type de service. Celui de WRI est très complet, voire trop peut être, ce qui rend à mon gout les fiches compliquées à lire (trop de bloc, de pubs, de scrolling).
    Peut etre que c'est plutot ça que pénalise Google non, et pas juste le fait qu'il soit fasse à un annuaire?
    J'ai dans l'idée qu'à défaut d'innover en terme de fonctionnalités, rendant le contenu trop chargé, la méthode la plus efficace pour les visiteurs - et donc pour les moteurs - reste encore de faire quelque chose de simple et de lisible, avec l'essentiel.

    Bref, construire un site en priorité pour le visiteur (même si l'objectif principal est de servir les webmasters), c'est ça la clé, et ça l'a toujours été d'ailleurs.

  7. Olivier Duffez a dit le

    @Valentin : moi aussi j'avais lu que si une partie du site était jugée de mauvaise qualité par Panda, l'ensemble du site pouvait être pénalisé. Mais ce n'est pas ce que je constate et aujourd'hui je parle de réel et pas de phrases de Matt Cutts...

    Je ne sais pas sur quel périmètre de mots-clés et dans quelles conditions SearchMetrics a fait ses analyses, mais comme toute analyse externe c'est une estimation. Ranking Metrics a choisi d'effectuer des analyses sectorielles, car ça n'a pas beaucoup de sens de comparer des choses qui n'ont rien à voir. Nous nous sommes concentrés sur les univers commerciaux et effectivement le référencement n'en fait pas partie, tout comme d'autres thèmes (nous ne pouvons pas tout couvrir).

  8. Olivier Duffez a dit le

    @Marie : j'ai ajouté la géolocalisation car c'est un service utile offert aux internautes (et donc aux propriétaires des sites concernés), de la même façon que je trouve utile d'indiquer sur une fiche comment on peut retrouver le site sur les réseaux sociaux. Je n'imaginais pas que Google y trouverait quelque chose à redire (si c'est bien le cas).

  9. Olivier Duffez a dit le

    @Petitebete : as-tu des exemples ou des explications plus détaillées de ton point de vue ? Car j'ai des dizaines de milliers de fiches descriptives avec "de gros morceaux d'éditorial dedans"

  10. loran a dit le

    Bonjour Olivier,

    Ce que je ne comprend toujours pas c'est que Google pénalise l'annuaire quand on connait la qualité des fiches (pour les webmasteurs qui jouent le jeu avec une bonne qualité des textes et des descriptions et dans une moindre mesure, contenu unique).

    Pour moi, ça aurait dû être valorisé par le passage à Panda.

    D'après test hypothèses, ce que tu sous-entends (corrige moi si je me trompe) c'est que Panda est destiné à supprimer la concurrence vis à vis de ses services (google place, google shopping) plutôt que sur la qualité.

    Exemple d'aujourd'hui : je cherche à acheter un ordinateur portable, et mince, j'ai du mal à dénicher une bonne variété de comparateurs de prix. Ils ont été déclassés.

  11. Annuaire maison a dit le

    Je m'interroge aussi.
    Une perte 46% sur l'annuaire me parait énorme à coté de l’augmentation des autres services...

    Sur quelle période basez-vous l'analyse?
    L'annuaire avait-il un suivi régulier (liens morts, DC, etc.)?

  12. Olivier Duffez a dit le

    @VeeTouine : pour moi, construire un annuaire pour les visiteurs passe justement par leur apporter + d'infos sur les sites sélectionnés (âge du site, pro ou perso, forme juridique, vente en ligne ou pas, modes de paiement acceptés, les atouts du site, comment le retrouver dans la rue ou sur les réseaux sociaux)

  13. Olivier Duffez a dit le

    @loran : pour l'instant je vous ai fourni les quelques hypothèses que j'ai pour expliquer la chute de l'annuaire. Je ne prétends pas pouvoir tout expliquer, d'ailleurs c'est comme toujours sans doute la combinaison de plusieurs facteurs.

  14. Olivier Duffez a dit le

    Bien entendu la maintenance de l'annuaire est continue et assez poussée. Sur Twitter vous pouvez voir toutes les modifications de fiches en temps réel. Nous vérifions les liens morts et le DC 24/24, plusieurs centaines de sites sont supprimés tous les mois. Mais le travail sur un annuaire de 7 ans et 65.000 sites est énorme, c'est une autre dimension que les annuaires plus petits.

  15. Annuaire Francais a dit le

    J'ai pour ma part une hypothèse sur Panda, qui pourrait être un filtre "photographique" tout bêtement, afin d'éliminer ou rétrograder tous les sites plaçant des pubs dans la zone principale de lecture. Comme l'annuaire wri avec des pubs au dessus et au dessous.

    J'ai analysé pour le moment "à la va vite" les sites francais les plus déclassés avec ceux les mieux noté, cela me parait être la seule logique de mon point de vue, a confirmer toutefois.

    WRI => un moyen trop facile d'obtenir des liens : Google les considère comme "non-naturels"
    ... le robots est bien sûr plus naturel qu'une inscription et validation manuelle?

    WRI=>une concurrence à Google sur le local :
    N'est-ce pas de l'abus de position dominante ...?

    WRI=>de simples intermédiaires : Google nie qu'une classification manuelle et une fiche descriptive unique (avec des informations introuvables sur son moteur) puissent intéresser les internautes..
    ... Google est bien un intermédiaire ... qui a réussi. Les annuaires ont perdus, pour le moment ...

    WRI=>Finalement, existe-t-il encore un modèle d'annuaire compatible Panda ?
    Je ne prêche que dans ma paroisse, mais les annuaires bien entretenus seront toujours plus pertinent qu'un moteur ... Mais ils n'ont pas su innover.

    C'est ce qui motive le retour de l'Annuaire Français dans une prochaine version pour Septembre baptisée "DAUPHIN". Tous les modules ne seront pas en place, mais les principaux qui seront mis en place donnent un aspect vraiment attractif. Ce sera, je l'espère, une "révolution" dans le milieu des annuaires professionnels.

    Libre a Google et Panda de juger bon ou pas de bien le positionner. Ce ne sera pas Google mais les internautes qui feront le succès ou le flop, car il est fait pour eux. Toutefois, il ne faut pas être stupide, il va aussi dans le meilleur compromis possible avec les orientations de Google...

  16. Valentin a dit le

    @Olivier DUFFEZ :

    Je pense qu'un état des lieux sur le terme du référencement serait bénéfique.
    Il permettrait de guider les internautes vers les agences qui sont réellement compétentes dans le domaine par leur aptitude a éviter les humeurs de Google...

  17. Olivier Duffez a dit le

    @Valentin : j'espère que pour choisir un prestataire, les gens ne font pas uniquement des requêtes sur le mot référencement ! Il vaut mieux se renseigner sur la notoriété du prestataire et sur les succès qu'il a réussi à obtenir avec ses clients.

  18. Marie-Aude a dit le

    Il y a une question que je me pose. Le référencement de beaucoup de mes sites est basé à 90% sur des annuaires. Annuaires dont un certain nombre sont très fortement impactés par Panda. (Le tien, indexweb, et sans doute d'autres qui ne sont pas assez gros pour apparaître dans les analyses).

    Or depuis Panda, mes sites restent stables en positionnement et progressent en visiteurs.

    Ce qui tendrait à dire que Panda pénalise des sites, mais pas le jus qu'ils envoient ?

  19. Mik’O a dit le

    Sans crier à la théorie du complot, je rejoins quand même le côté stratégie à long terme pour Google. Les comparateur de prix se taillent la part du Lyon et Shopping reste quand même sur le banc de touche en France. Et je ne préfère pas parler des affiliés et d'Adwords. Difficile de justifier un lien de cause à effet, mais la coïncidence reste troublante.

    Côté qualité de contenu, j'ai un peu de mal à comprendre ce que Panda apporte à l'utilisateur, mais après tout, est-ce que l'utilisateur sait vraiment ce qu'est censé apporter Panda ? A part quelques articles généralistes assez vague, Panda promet un "nettoyage de ses résultats de recherche". Pour l'internaute moyen, qui correspond à 90% de la cible de GG, c'est un bon coup de comm. dont le résultat sera invérifiable pour eux.

    Côté annuaire et annonces Matt Cutts, il faut quand même rester prudent. Si on prenait toutes ses annonces au pied de la lettre, ce sont plus de 90% des sites indexées qui prendraient la porte ;)

  20. zephyr a dit le

    tous les annuaires notamment dans l' immobilier bourrés de DC, mots clés et au contenu pauvre sont encore bien placé sur des requêtes générique. il serait temps que google applique son filtre sur les bons sites...

  21. Olivier Duffez a dit le

    @Marie-Aude : soit Panda n'a aucun rapport avec le netlinking (ça me semblerait être le cas mais je n'en suis pas encore sûr), soit il y a un temps de latence, le temps que ce soit traité...

  22. Olivier Duffez a dit le

    Est-ce que Panda ne ciblerait pas surtout les gros sites et laisserait tranquille les petits ?

  23. crisey a dit le

    Tout à fait d'accord avec l'analyse de Googlouton.
    Il est clair que le maître du web (grâce à nous) entend maintenant dicter sa loi sur le net.
    Il favorise donc ses propres services en éliminant la concurrence sous des prétextes fallacieux mais que tout le monde se plait à croire.
    Résultat des courses, sur toutes les requêtes pouvant donner lieu à une possibilité d'achat, notre dieu vire les comparateurs et met à leur place les gros sites e-commerce, ceux qui par ailleurs sont également présent sur les premières pages en adwords (ça c'est plutôt bien trouvé).
    La suite... elle est simple ! C'est comme dans la "vraie vie", la mort du petit commerce sur le web car jusqu'à présent, ils pouvaient obtenir de la visibilité sur des sites comparateurs ou autres répertoires pour des prix abordables, alors que désormais, ils devront payer très cher pour que dieu Google leur apporte une petite visibilité publicitaire.
    A en croire la majorité des avis, tout va bien, alors pas de problème... Mais beaucoup vont déchanter !

  24. Yassine a dit le

    Bonjour, je me permet d'ajouter une hypothèse, il semblerait que Google a amélioré Panda (depuis son lancement), et donc je peux imaginer que parmi les "patch" ajoutés à Panda, la pénalisation uniquement des contenus (pages ou dossiers) concernés par le filtre.

  25. BeeHuman a dit le

    Je me pose la même question qu'annuaire français. Olivier a effectivement fait beaucoup de boulot pour "vacciner" son annuaire de différentes pénalités potentielles. Mais comme l'a fait remarqué quelqu'un dans le forum, récemment, WRI est peut-être maintenant dans le trop plein de pubs. C'est le cas sur les fiches individuelles de l'annuaire où le texte intéressant créé par le webmaster est remisé après un bloc 336 qui doit en faire fuir plus d'un. L'intégration des pubs donnent également une impression de fouillis entre le contenu informatif et les liens publicitaire. Une analyse détaillée du taux de rebond est sans doute à faire.
    C'est toute l'alchimie à effectuer pour garder du rendement pub sans perdre l'internaute et passer les différentes étapes de l'algo google qui permet un trafic conséquent.

  26. Denis a dit le

    Affiliation, agrégateurs, annuaires... quand allons-nous comprendre que Google est en train tout simplement de cannibaliser le Web ?

    Il existe aujourd'hui d'autres moteurs alternatifs. Alors, utilisons-les avant qu'ils ne disparaissent faute de désaffection.

    -> http://news.exia.cesi.fr/zoom-technique/moteurs-de-recherche-universelle-solutions-alternatives-a-google/

  27. Vincent a dit le

    Dans l'histoire j'ai l'impression que la pénalité ne se nomme pas Panda mais que c'est plutôt l'algorithme de Google qui s'est musclé...
    Bien sur il y a eu un tas de changement mais mes compteurs m'indiquent que les changements continuent à J+5...
    Soit le Panda aime vraiment pas les annuaires, soit l'algorithme complet a diminuer le bonus des sites qui avaient beaucoup de pages...
    Bon courage en tous cas. Et si vous avez un mot sur Dicodunet ce serait aussi intéressant :p

  28. Olivier (un autre) a dit le

    Juste un petit mot à ceux qui hurlent que Google va tuer le petit e-commerce.
    Sur notre e-commerce GG représente 12% du trafic et on ne fait pas d'adwords. Le trafic vient des accès directs (pub IRL, sponsoring ... etc), des annonces FB (gros ROI) et d'activité de participation sur le web.
    Donc, le petit e-commerce peut déjà très bien vivre sans GG ! Si panda nous faisait perdre 30% de trafic organique, ça se traduirait en 4% de nos visites totales.
    Le truc, c'est que tous ceux qui ont basé 100% de leur stratégie sur GG se rendent compte aujourd'hui que ça s'avère risqué. Comme toute stratégie de dépendance d'une entreprise (à de gros clients ou de gros fournisseurs).
    Un petit e-commerce doit mettre en oeuvre une stratégie très large d'acquisition de trafic, et considérer GG comme une cerise sur le gâteau si le positionnement arrive. Il faut qu'il soit capable de survivre sans GG.

  29. Veilleur a dit le

    Un article intéressant avec une transparence que certains habitués du site et forum vont apprécier. On remarque donc encore une fois que c'est bien le contenu qui est mis en avant, principalement les dossiers avec les articles. Pour ce qui est de l'annuaire, le moteur de recherche semble laisser de côté encore une fois ceux-ci. Même s'il y a encore beaucoup de discussions avec les commentaires et topics du forum, il faudra du temps pour pouvoir connaître le changement final des sites Internet.

  30. Hamoudi a dit le

    Moi je crois surtout que personne a vraiment compris le fonctionnement de Panda...
    C'est déboussolant...

    Pour ma part ce que je ne comprends toujours pas:
    J'ai perdu 30% de trafic et 60% de revenus Adsense...

    Merci Olivier pour la qualité de ton travail...

  31. Shorty a dit le

    Je ne pense pas que les pubs soient source de pénalisation pour les annuaires car de nombreux blogs sont sur le même modèle. C'est peut-être du duplicate non détecte ou des descriptions de site trop courtes par rapport au reste de la page.

  32. seofever a dit le

    Quand je regarde les stats de mes différents sites, Panda m'apporte beaucoup plus de visites sur la longue traîne qu'avant (près de 50% en plus).

  33. Olivier Duffez a dit le

    Tu crois vraiment, Denis, que les internautes vont utiliser ces autres moteurs de recherche ?

  34. Serrurier a dit le

    Pour apporter mon petit grain dans ce débat : à partir du moment où panda est arrivé, j'ai subi une forte chute et en essayant de trouver la raison, j'ai regardé sur mon compte google webmaster et la j'ai vu qu'au lieu de 4500 liens que j'avais il me restait 1550 liens. Les liens qui me manquent sont pour la plupart des liens d'annuaires (enfin je pense) et pour finir mon site a chuté de 30 pages malgré qu'il ne contient que de l'éditorial.
    En attendant peut-être une solution.

  35. nooi a dit le

    n'y à t-il pas un amalgame de fait avec le 15 aout qui entraîne bien souvent des grosses baisse de trafic ?

  36. logicieldereferencement a dit le

    Inclure un annuaire dans un site professionnel est à double tranchant.

    * les sites acceptés sont de bonnes qualités = ok
    * les sites acceptés ne sont plus à jour = mauvais pour le référencement.

    Aussi si les sites présentés ont des thèmes sans aucun rapport avec le site en question je pense que c'est néfaste pour le référencement.

  37. Olivier Duffez a dit le

    @Serrurier : j'ai corrigé pas moins de 7 fautes d'orthographe dans ton commentaire. J'espère qu'il n'y en a pas sur ton site !

  38. SebH a dit le

    @Olivier : Play again, il en reste :p

  39. j-mi a dit le

    Un annuaire compatible panda ...

    Bon ça !

  40. websilor a dit le

    Merci pour les articles sur Panda.

    J'ajouterai simplement que nous sommes dans la semaine du 15août et que la comparaison du trafic doit être faite de manière intelligente (par rapport à l'année précédente). Pas la peine de s'alarmer. Une baisse en cette période, c'est tout ce qu'il y a de plus normal. Pas la peine de s'exciter ;)

    +1 pour "Olivier (un autre)", il est dorénavant nécessaire d'axer sa stratégie de visibilité sur des axes de communications divers et variés.

  41. joey a dit le

    Que les annuaires soient déclassés massivement, c'est bien normal. Réveillez-vous : tout le monde se fout royalement des annuaires (à part ceux qui en tiennent).
    Un annuaire, ça ne sert à rien. Et inutile de protester : quand vous cherchez une info, vous allez dans un annuaire ou sur Google ? Honnêtement ?
    Les seuls annuaires qui peuvent être valables sont ceux de spécialistes qui apportent une vraie info, un vrai savoir. Par exemple, un annuaire des centres médicaux traitant d'une maladie rare, tenu par une fondation qui connait ce sujet. Mais comment le trouverez-vous ? Grâce à Google.

    Quand je vois certains (tous les ?) annuaires ça me fait doucement rigoler. Moches, bourrés de pubs, qui demandent 5 clics pour arriver à une catégorie qui peut nous intéresser et propose... quoi ? 10 sites ? 100 pour les gros ? Et pas forcément à jour, avec une seule description générale alors que le site contient des dizaines, centaines, milliers (ou plus) de pages. Si on a une idée précise en tête, à quoi bon feuilleter 10 pages (annuaire + site) pour trouver ce qu'on cherche alors que google propose une énorme liste de liens vers les pages qui nous intéressent, directement ?

    Les annuaires sont complètement, complètement dépassés depuis des années. Yahoo a fermé sa partie annuaire il y a bien longtemps alors que c'était le plus important, géré par des équipes qui travaillaient sérieusement à plein temps.
    Malgré tout certains se lancent dans la création d'annuaires, le plus souvent généralistes, et comptent sur le référencement Google pour attirer des visiteurs, et sur la promesse d'un backlink pour attirer les webmasters.

    Ca n'a aucun sens.

  42. Annuaire Internet a dit le

    Bonjour

    Je suis d'accord avec cet article

    Je possède un annuaire et il a été fortement pénalisé cet semaine j'ai perdu bien 50 ou 60 % de mes visites et mots clés !!

    Pour moi google = BIG Brother !!

    Au départ j'etais assez pour panda car il est vraie que certains sites comme les compatareurs
    usaient des techniques SEO pour faire du traffic forcé sans contenu intéréssant et donc du fric ....

    mais la quand je vois le resultat je trouve que c'est vraiment de la merde cet mise à jour de google !!!

    Car certains sites totalement pourris et même délincant du net je dirais ont gagné encore des positions et des petits sites comme le mien se font plomber !!! pfffff

    Et je suis certain de pas être le seul dans ce cas !!!

    Moi je dis Google serait rien sans nous et les internautes, on devrait faire une pétition ou le blacklister sur le web français pour leur donner une bonne leçon car y en a marre de faire le mouton et d'être plus que tondu à chaque fois !

    PK ne pas créer un moteur de recherche exclusivement français et en faire tous la pub sur nos sites ?

    Déloger le grand google de la france, seul on est rien mais tous ensemble on peut faire quelquechose....

    vive l'open source et google crève !

  43. Arkanys a dit le

    Je pensais être pénalisé par Panda car j'ai une baisse de trafic d'environ de 30% du jour au lendemain. Maintenant et avec un peu de recul, je pense que mes sites n'ont pas été pénalisés mais ils n'ont pas reçu de "bonus". Ce sont les sites ayant reçu ce bonus Panda qui me sont passés devant.

    J'ai franchement l'impression que Panda a privilégié une liste de gros sites, a pénalisé une autre liste de gros sites et que pour les petits et moyens sites, il n' y a pas eu de changements.

    Sinon, je trouve quand même difficile d'analyser les données avec un lancement de Panda juste avant le 15 août et une météo très sympa actuellement, comparée à Juillet. Il va falloir attendre la première quinzaine de Septembre pour me voir l'impact de Panda, à mon avis.

  44. Audoin.L a dit le

    Bonjour,

    Pour ma part, je considère qu'une action en justice devrait être mené contre Google et les pénalités injustifiés et très préjudiciables qu'il applique à ce type d'activité.

    Il est certain qu'il y a eu une invasion d'annuaires inutiles - à qui la faute - à Google lui-même qui via sa régie professionnelle Adsense à permis à certains de faire pleins d'annuaires pour gagner de l'argent vite fait. Webmasters qui n'ont aucuns statut professionnels en rapport. Je dis tant mieux pour ceux qui en ont profité.

    Seulement voila, cette prolifération est de la seule responsablité de Google et sa marche arriere, on pénalise à tout va, c'est très limite. Et puis, vous voulez vous faire connaitre et bien utilisez maintenant Adword, plutot que des sites de niche.

    Pour ma part, j'avais un annuaire avant l'arrivée d'adsense, un annuaire spécialisé et relativement utile de par sa structuration, pas un annuaire généraliste du genre WRI, d'une utilité très très relative du fait de son absence de spécialité.

    Depuis déjà quelques temps, c'est mort, j'ai bien tenté de mettre les liens en no follow en javascript, bref, un annuaire pas une ferme de liens. Nada. Et j'ai aussi constaté que les pages qui attiraient le plus de visiteurs étaient des pages annexes.

    Et quand a la prédominance de wikipedia, de CCM, bonjour pour la voie officielle du savoir et la médiocrité des infos que l'on trouve pour le second.

  45. valentin a dit le

    @Olivier DUFFEZ
    "@Valentin : j'espère que pour choisir un prestataire, les gens ne font pas uniquement des requêtes sur le mot référencement ! Il vaut mieux se renseigner sur la notoriété du prestataire et sur les succès qu'il a réussi à obtenir avec ses clients."

    Pourtant voilà ton conseil sur Ranking Metrics :
    "Si Google vous suggère la formation Ranking Metrics, c'est sans doute que nous sommes bons en référencement ;-)"

  46. Olivier Duffez a dit le

    @Valentin : l'argument que tu cites n'est pas le même, il s'agit de Google Suggest... Il démontre que notre marque Ranking Metrics est populaire. Par ailleurs j'ai écrit "pas uniquement des requêtes sur LE mot"

  47. Olivier Perrot a dit le

    Au final, il y a de la logique dans le déclassement des annuaires car autant un annuaire peut être pertinent quand on cherche un annuaire, autant il ne l'est que rarement quand on cherche son contenu.
    Si je cherche l'adresse d'un particulier ou d'une entreprise, je ne vais pas taper son nom dans Google mais taper "annuaire" ou aller directement sur pagejaunes.fr.
    Si je cherche un site web dont je connais le nom, je vais aller directement à son url ou taper son nom dans Google. Les résultats "annuaire" sont la plupart du temps parasites d'autant plus qu'ils n'ont souvent pas de lien sortant.
    Exemple de parasite avec une de nos marques : http://www.sitedesmarques.com/magasins-agences-points-de-vente/marque-oogolo-56885.htm
    Le principe est juste de se positionner dans les moteurs sur notre marque et d'en parasiter le trafic. Les liens tournent en rond en interne pour faire de la page vue.

    Par contre si je cherche par exemple "annuaire de webmasters dans la thématique unetelle", là il est logique que Google me renvoie sur un annuaire.

  48. Olivier Duffez a dit le

    Dans ton exemple, la page qui décrit ta marque n'apporte que très peu d'informations que l'internaute n'aurait pas pu trouver sur Google. En plus, il ne semble même pas y avoir de lien vers ton site.

    Par contre d'autres annuaires (comme le mien) proposent un grand nombre d'informations complémentaires sur chaque site, qui aident l'internaute à savoir où il va ou à choisir un site (ou un produit ou un service).

  49. Olivier Perrot a dit le

    Oui, je suis bien d'accord. Ce que je veux dire c'est qu'un annuaire est bien quand on cherche un annuaire ou bien par exemple des infos sur un site ("infos sur untel", "à qui appartient tel site", "avez-vous confiance en untel", etc.). Par exemple, si je souhaite trouver un annuaire de webmasters ou un guide des ostéopathes.
    Dans le cas d'une recherche sur une marque ça n'a guère de pertinence, ça ne fait qu'ajouter un ou plusieur clics pour arriver au but (voire impossibilité d'arriver au but dans mon exemple).
    En même temps que la mise à jour Panda, il y a eu également une grosse modification de la mise en page des résultats qui met très en valeur les marques (sur la requête "webrankinfo" par exemple). Il me semble que Google veut avant tout privilégier les marques et éliminer les parasites.
    Maintenant, quand on fait une requête sur une marque, on a généralement un gros pavé avec 12 liens vers le site la marque, suivi souvent d'1 ou 2 résultats internes puis de la page FB et Twitter de la marque s'il en existe. Bref, la 1ere page de résultats est quasi à 100 % des résultats directs de la marque.
    Pour ma part, je trouve ça très bien et pratique... pour WRI, j'accède directement au forum par exemple (sorry, pas dans mes favoris, je ne passe que rarement), ou aux pages qui m'intéressent sans avoir à naviguer sur 2 ou 3 pages comme avant. Certes c'est ch... pour le nombre de pages vues (et ça augmente le taux de rebond), mais pour l'utilisateur, c'est top.

  50. Olivier Duffez a dit le

    OK Olivier mais un annuaire ne se positionne pas que sur des noms de marque ! C'est une extrême minorité des cas de figure...

  51. HawkEye a dit le

    @Olivier & @Marie-Aude

    (rapidement, et sans avoir tout lu si ce n'est ce qui me concerne vis-à-vis d'indeXweb)

    Oui, indeXweb comme pas mal d'autre "gros sites" sans réel effort éditorial sont impactés pour ce qui est de leur trafic organique.

    En effet, je constate après quelques tests que le potentiel des liens conférés par ces sites reste exploitable (j'ai référencé 5 sites ces derniers jours sur 5 annuaires, sans leur fournir d'autre lien), et ces sites rankent déjà relativement bien sur la requête que je leur ai fait cibler.

    Le modèle "annuaire" en prend un coup. Je trouve assez dommage que les "bons" en pâtissent, car sans me lancer des fleurs, je pense raisonnable de dire que je travaille proprement et que je ne suis pas "another raw script". Mais soit... passons... les voies de Google sont impénétrables.

    En ce qui concerne idX, nous prenons un bon coup de bambou (haha... c'est drôle, mais ça ne me fait plus rire...), mais on s'y attendait. J'oserais presque dire que ce n'est pas trop tôt.

    Ca ne signifie pas que le site, ni même le concept, soit bon pour le cercueil. Que du contraire.
    J'élabore depuis début juillet des stratégies visant à proposer une nouvelle vision de ce type de site, probablement moins "brute" (après tout, ce n'est qu'une link farm white hat, soyons honnêtes...). De nombreuses pistes sont déjà sur la table, et j'aurai d'ici peu un nouveau produit à proposer, parce que comme me le disait dernièrement un ami concerné par Panda (pourtant éditeur d'un contenu de très grande valeur), "on va pas se laisser emm*rder par ce p*** de Google, quand même ?".

    Laissez moi quelques semaines, peut-être quelques mois :)

    ++

    Denis

  52. Olivier Duffez a dit le

    Bonne chance Denis ! Tiens-nous au courant

  53. Annuaire Français a dit le

    Il est vrai que peu a peu, Google décide comme il veut de faire la pluie et le beau temps. Panda devait être une réponse a limiter des abus, et il sanctionne du travail qualitatif pour certains.

    Pour les annuaires qui sont touchés, et qui sont pourtant qualitatifs, c'est un coup dur mais aussi l'occasion d'une reflexion. J'ai travaillé depuis longtemps sur le sujet d'un annuaire, parfois avec la pensée que je ne pourrais pas faire mieux que ce qui existe. Mais depuis quelques années, je constates un certain immobilisme .

    J'ai donc travaillé autant que possible sur une nouvelle approche, celle de satisfaire l'internaute, encore plus, encore mieux. Depuis 3 ans que je fais ce travail et le refait X fois par l'arrivée de tel ou tel service concurrent, et notamment les Google adresses, je pense avoir pris suffisamment d'avance et pouvoir proposer une qualité de service très riche pour me jeter à l'eau.

    Début Septembre, le bébé verra le jour, et on verra bien si Google est sincère ou non sur son effet Panda, et son algo en général. La première version de mon annuaire a vue le jour fin 1995, juste après que France télécom me présenta son minitel photo, ce qui me fit sourire car je venais de découvrir internet. Dès le début, il y a eut la compétition entre les annuaires et les moteurs de recherche.

    Cela fait presque 17 ans que je suis dans le domaine, j'ai surement une petite expérience ... Mais dans l'internet, elle ne sert a rien! Tout est mouvement perpétuel, c'est la seule leçon. Et pour les annuaires et les moteurs de recherche, toujours la même course. Ma conclusion, ils sont inséparables, ils ont besoin l'un de l'autre, et ce sera toujours ainsi.

    Google se trompe. il lui est vital de s'appuyer sur de bons annuaires, sérieux, qui filtrent, qui sanctionnent manuellement, pour enrichir son index.

    Effectivement, a force de tordre le coup a n'importe qui a tord et a travers, Google pourrait bien se prendre un retour de main assez vif. Avec les pagesjaunes désormais américaine et Google, on ne vient pas non plus jouer les cowboys sans être un minimum courtois avec ceux qui sont respectable ...

    Un groupement d'annuaires nationaux sérieux et un projet de moteur associés pourrait voir le jour en un claquement de doigt si le mécontentement justifié ne trouve pas d'autres solution. ...

  54. Annuaire Français a dit le

    J'aimerais rajouter 2 choses :

    1 - j'encourage les annuaires a innover encore, tout repenser, pour que l'internaute qui arrive trouves vraiment des choses sympa chez vous (je conseille de déplacer en sous domaine des contenus touchées par Panda...).
    2- Je rappelles que Google, contrairement a un annuaire qui peux avoir des fiches très complète sur une association ou une entreprise qui n'a pas de site, Google est un simple agrégateur de données. Il n'invente rien, n'apporte rien, comme tout les robots, il ne créée rien.

  55. Olivier Duffez a dit le

    Pourquoi déplacer en sous-domaine forcément ? C'est pour tester si les rumeurs sont exactes ? Je ne dis pas que c'est une mauvaise idée mais tu sembles très sûr de toi.

  56. Annuaire Français a dit le

    pendant mon développement, j'ai fait un test structurel, avec l'ancienne interface et les vieilles données. J'ai fait un test sur un département, en sous domaine :
    01-ain . annuairefrancais .fr . Je ne sais pas comment Google a trouvé ce lien qui n'existe pas, toujours est-il qu'en tapant une requête sur Google, je tombe direct en première place sur mon sous domaine ...

    J'ai contrôlé sur plusieurs requêtes localisées, et je tombais toujours sur mon sous domaine, toujours dans les premiers résultats, surement la prime de fraicheur. Heureusement, je n'avais fait qu'un seul sous domaine sur le dept 01. J'ai tout dessuite mis un fichier robots.txt pour arrêter le désastre ...

    Vu que mon NDD principal souffre d'une sanction dont je n'arrives pas à me défaire, je pense repartir sur un nouveau NDD, avec des sous-domaines, et une fois que Google aura indexé toutes les pages, je re-basculerais le total avec des redirections respectivement sur chaque sous-domaine.

    Donc voilà le pourquoi de passer en sous domaine quand on effectue de gros changements et que l'on veut échapper a une sanction, qui semble très difficile a rectifier une fois appliquée par Google.

  57. Jeux de fille a dit le

    @Annuaire Français :

    Il semblerait a priori que si le domaine est modifié mais que les pages de l'ancien domaine sont toujours indexés l'on se retrouve dans une situation de duplicate content...
    Et si l'on applique une redirection 301 ont redirige peut-être la pénalité de Google sur le nouveau domaine

    Bon courage !

  58. Nico a dit le

    juste pour info Oliver,

    quelle est l'url de ton ecommerce ?

    je ne savais pas que tu avais un ecommerce ...

  59. Olivier Duffez a dit le

    Tu confonds sans doute avec un "autre Olivier" : http://www.webrankinfo.com/dossiers/webrankinfo/panda-wri#comment-133345

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.