3 conseils pour ne pas rater un passage TV pour votre site

Les passages télé sont idéalisés par de nombreux webmasters comme le nec plus ultra en matière d’acquisition de trafic. Mais si l’évènement est mal anticipé, les visiteurs garderont une mauvaise impression de votre site : lenteurs, inaccessibilité, plantages… D’autant plus que les journalistes sont les premiers à piocher leurs idées de prochains reportages chez les concurrents !

Voici 3 conseils pour bien réussir le passage TV de votre site…

1. Demander systématiquement aux journalistes la date de diffusion

Audience web via TVPour ce reportage, la première prise de contact s’est faite début novembre 2013 pour un tournage sur Paris fin novembre 2013.

Viennent ensuite les interviews des autres intervenants, le montage, et la planification.

Pour une émission hebdomadaire avec plusieurs rediffusions pendant les fêtes, il s’est donc écoulé presque 6 mois. J’ai relancé chaque 2 mois le journaliste pour connaître la date de diffusion, anticiper le trafic et communiquer auprès des partenaires.

2. Prévoir la montée en charge du serveur

Le mieux est d’héberger son site sur un serveur dédié pour pouvoir gérer plus facilement la montée en charge. Pour les VPS, prévoir des ressources supplémentaires peut aussi être utile, voir même déplacer une partie du site sur un deuxième serveur temporaire. Tout dépend de l’émission et du trafic estimé (1000, 10000, 100000 visiteurs?).

J’ai voulu partager mon expérience avec un exemple concret d’un passage dans l’émission Turbo sur M6 le 25 Mai 2014 (fête des mères) d’un des sites que j’édite, Allogarage.fr. Le dimanche est normalement une période calme pour le site et l’on voit très nettement le pic de trafic lors de la diffusion du reportage : 2500 visiteurs supplémentaires apportés par la diffusion du reportage sur une période très courte. Ci dessous une vidéo montrant le reportage et en parallèle le trafic en temps réel sur le site ainsi que le trafic horaire (merci Google Analytics !).

Voir le reportage avec le trafic temps réel (sources M6 et Google Analytics)

Vidéo du reportage avec le trafic temps réel (sources M6 Turbo et Google Analytics)

Trafic horaire le 25 Mai 2014 (source Google Analytics)

Trafic horaire le 25 Mai 2014 (source Google Analytics)

Vous pouvez voir la vidéo avec les stats ici.

Ce qui a été fait pour ce reportage :

  • Désactiver les crons susceptibles de se déclencher pendant ou après le reportage. Des crons permettant de rafraichir les pages importantes en cache ont été désactivés. Le serveur hébergeant d’autres sites, d’autres crons ont été désactivés.
  • Les images de la page d’accueil ainsi que les images principales ont été de nouveau traitées avec les dernières versions des différents outils de compression (JPEGMini et ImageOptim) pour gagner le moindre Ko.
  • Les logs ont été configurés pour ne stocker que le strict nécessaire durant la période de diffusion.
  • Certains outils de statistiques ont été désactivés, seul Google Analytics est resté actif pour éviter le chargement de plusieurs compteurs et les problèmes de lenteur qui auraient pu toucher les fournisseurs de ces outils de stats.
  • Le cache global a été nettoyé le matin même pour prendre en compte ces changements.
  • L’infogérant a été averti et a supervisé le serveur durant le passage TV.

3. Remercier les journalistes après la diffusion

Les journalistes ont très peu de retours sur leurs reportages, et sont curieux de connaître l’influence de leur travail sur les téléspectateurs. Ils peuvent aussi avoir besoin d’une autre intervention pour un de leur prochain reportage ou celui d’un confrère, mieux vaut laisser une bonne impression !

Avez vous d’autres suggestions ? Des retours d’expérience ?

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

8 commentaires

boboash

Bonjour, sympa l’article. C’est original, ça change. En effet la TV est un très bon moyen d’avoir des pics de visites :)

Répondre
David

Etonnant le pic de visites, du à un passage TV ! Incroyable !

Répondre
jmreymond

M’occupant d’une site sur les séismes en côte d’Azur, j’ai vu arriver 15000 visiteurs en 1h30 (et 200 commentaires) et mon serveur dédié a saturé. Seul inconvénient d’un tremblement de terre: il ne prévient pas à l’avance contrairement à un passage TV et bien heureusement, il est survenu à 21h30 ce qui a permis de s’occuper du serveur à temps plein, toute la nuit.

Répondre
scandel

Bonjour,

merci pour les conseils. Un de mes clients, qui avait oublié de m’avertir, a vu son serveur dédié tomber en une minute suite à un Télématin… Du coup nous passons sur Cloudflare, avec mise en cache totale des pages statiques, dès qu’un passage télé s’annonce. Ca marche bien, au pire les pages connectées sont inaccessibles, mais pour 95% des visiteurs ça passe inaperçu.

Répondre
Karim BAHAJI

Très bon article.

J’ajouterai une idée pour générer de une base de données prospects suite au passage TV : mettre une page d’accueil informant que les serveurs sont surchargés suite au passage TV et mettre un formulaire de contact pour être averti de la mise en ligen du site, avec une incentive client (promo ou rabais commercial) histoire de les motiver.

Répondre
Nicolas Chevallier

@scandel:
En effet un passage à TéléMatin est très impactant : pour Allogarage en 2009 cela a représenté 25 000 connexions (et un serveur surchargé).

Répondre
David

Autre accessoire indispensable pour éviter les désagréments lors de fortes montées en charge – comme dans le cas présent d’une diffusion TV – c’est l’utilisation d’un CDN (Content Delivery Network) permettant absorber la charge de diffusion des éléments statiques qui représentent 80% du volume (images, javascripts, css, vidéos, etc.)

Répondre
Nicolas Chevallier

@David:
En effet un CDN peut même être indispensable dans certains cas. Une première vérification des ressources vraiment nécessaires et une optimisation des images permet des économies sur les coûts par rapport à la quantité de données transférée via CDN.

Répondre