Choisir un référenceur différent du webmaster ?

xtoff

Nouveau WRInaute
Bonjour,
Voici une question très générale. Pensez-vous qu'il vaut mieux choisir une société de référencement différente de la société qui va créer le site web ?
L'avantage que je verrais à ce choix, ce serait d'avoir un autre point de vue (celui du référenceur) sur l'optimisation du site créé par le webmaster.
L'inconvénient est qu'il serais sans doute plus difficile de faire bosser 2 sociétés différentes dans une communion parfaite et dans un bon état d'esprit.
Merci à vous de me donner votre sentiment et le fruit de vos expériences.
 

1eB

WRInaute discret
Bonjour,

Non, il n'y a pas de problème à avoir un webmaster différent du référenceur sachant qu'il s'agit de deux métiers différents.

Ceci ne veut pas dire que la société qui s’occupe du Webmastering n'a pas des spécialistes du référencement dans ses équipes.

Dans mon parcours j'ai toujours vu les 2 sociétés (celle qui s'occupe du référencement et celle qui s'occupe de la gestion du site) bien s'entendre pour mettre en place une bonne stratégie de référencement.
Le seul inconvénient à mon sens c'est que les modifications données à votre webmaster engendreront forcement un surcout.
 

vincentdezone

WRInaute impliqué
Il faut voir le webmaster comme un maçon et le référenceur comme un architecte. Tu ne ferais pas monter tes murs par un architecte et tu ne ferais pas faire tes plans à un maçon. C'est donc une bonne stratégie. Et si en plus tu peux ajouter un décorateur d'intérieur (un graphiste) tu as le trio gagnant pour avoir un bon site.
 

JanoLapin

WRInaute accro
le plus important, comme le soulignevincentdezone: c'est de bien coordonner les trois: définition des rôles, et priorisation.
--> cahier des charges clair + acceptation explicite par les prestataires... sinon tu va droit au carton !
 

1eB

WRInaute discret
Bien-sur la société responsable de la gestion du site peut très bien employer les trois profils.
 

xtoff

Nouveau WRInaute
1eB a dit:
Bien-sur la société responsable de la gestion du site peut très bien employer les trois profils.
Tout d'abord, merci à tous de vos contributions.
Sur cette dernière remarque de 1eB, même si la société emploie les 3 profils, ce qui m'embêterait de n'avoir qu'un seul interlocuteur (une seule société), c'est qu'il pourrait commettre des erreurs stratégiques sur la construction du site sans avis extérieur (si ce n'est d'une autre personne, mais de la même société); et avoir un regard extérieur (via le référenceur) me rassurerait.
 

sypsyp

WRInaute occasionnel
Je pense que le coordinateur de la stratégie web (visuel+dev+reférencement) doit être in-house, sinon c'est prendre un risque. Sinon, prendre un chef de projet extérieur aux prestataires opérationnels, pour éviter les problèmes de dialogue, et l'enfumage en cas de soucis (qu'il y ait un souci parfois , c'est normal, mais le découvrir trop tard car les prestas ne veulent pas trop le dire et se renvoient la balle, c'est grave).
 

xtoff

Nouveau WRInaute
Et c'est justement là le sens de la question : en gros, quel est le plus gros risque :

- travailler avec une seule société qui maîtrise tout, sans contrôle, et qui peux faire un boulot de sagouin en me baratinant tout ce qu'ils veulent (malheureusement, il y a de tout dans ce domaine (du reste comme ailleurs): des sociétés sérieuses et des rigolos)

- travailler avec plusieurs sociétés, et dans ce cas prendre le risque d'une mésentente, accompagnée de la mauvaise fois de chacun, aboutissant à l'enlisement du projet. N'ayant pas suffisamment la compétence pour départager les points de vue, et prendre un chef de projet extérieur en plus risquant de rendre ce projet trop onéreux, cette solution me paraît également risquée.

Bref, aucune des 2 solutions n'est parfaite, mais d'après vos expériences en tant qu'utilisateurs, auriez-vous une préférence ?
 

vincentdezone

WRInaute impliqué
Pour moi il vaut mieux dissocier les tâches et prendre plusieurs fournisseurs... Je n'ai jamais connu de très bon référenceur en web agnecy... Ce sont deux métiers différents. C'est comme quand tu prends le graphiste d'une imprimerie pour faire ta com... le résultat est souvent pourrave. Simplement il ne faut pas choisir une web agency qui propose du ref ni un référenceur qui fait du dev sinon chacun va essayer de faire virer l'autre. De mon côté j'ai rarement eu de pb à travailler sur des sites que je ne développais pas. C'est pas toujours facile dans la relation mais le client est gagnant au bout du compte car il a une double expertise.
 

sypsyp

WRInaute occasionnel
Je suis d'accord avec vincentdezone, et il est indispensable que tu montes en compétence sur la gestion de projet si tu ne peux pas contracter avec un consultant extérieur (enfin, si le dimensionnement de ton projet le permet bien sur).
 

YoyoS

WRInaute accro
Ce qui est sur c'est que le webmaster qui va confectionner le site doit s'y connaitre un minimum en accessibilité, optimisation en vue d'un référencement et d'une visibilité par les moteurs de recherche. Hors certains n'en ont jamais entendu parler :p
 

lecouti

WRInaute passionné
Comme d'autres, je pense qu'avoir un seul interlocuteur peut revenir à donner un chèque en blanc. Donc je partage ton inquiétude dans l'éventualité où çà ne se passerait pas bien. Toutefois, avoir plusieurs intervenants pour ton projet nécessitera de prendre certaines précautions. Par exemple, ne pas fabriquer le site avec une agence et discuter le référencement ensuite avec une autre. Les décisions création du site et contrat de référencement devront être menés de front. Tu devras en outre faire discuter les uns et les autres AVANT que tout soit en chantier et avoir un cahier des charges très détaillé. Enfin, pour garder le "thème" de Vincendezone, tu devra assurer la maîtrise d’œuvre et veiller à la bonne entente.
 

jcp06

WRInaute discret
Ne surtout pas confier les 2 missions à un seul opérateur.
Souvent le concepteur du site charche lui même du ref pour son portail.
Son intérêt est donc de vous fournir une prestation moyenne pour garder
les bonnes solutions pour lui.
C'est particuliérement vrai pour les sites en immobilier.
 

KOogar

WRInaute accro
vaut mieux aller directement chez un référenceur qui est le sommet de la pyramide pour lui demander avec quelle agence de webmastering il travaille pour être certain d'avoir un site productif en sortie.
 

zeb

WRInaute accro
jcp06 a dit:
Son intérêt est donc de vous fournir une prestation moyenne pour garder
les bonnes solutions pour lui.
Bonjour le professionnalisme ...

Perso je propose le pack complet pour des raisons financières et stratégiques. La communication est plus facile et cela enlève autant de frais "fixes" que tu va multiplier par le nombre d'intervenants. Ensuite le sujet étant tellement sensible que ce n'est pas une relation client / fournisseur classique que je tente de mettre en place mais plus une forme de partenariat pour le long terme où la complicité doit s’installer.

Il faut bien se dire que si on est obligé de "diviser pour mieux régner" dans le domaine de l'info c'est perdu d'avance (ou malsain). Un informaticien, de par ce qu'il manipule et les zones de l'entreprise où il a accès se trouve très souvent dans la position de tout voir, tout savoir (même si c'est moins flag pour le web que pour un DBa). Bref si le "client" est incapable de faire confiance et de s'impliquer a fond (valable aussi pour le prestataire), c'est même pas la peine de commencer.

Après bien sur le poids est sur les épaules d'un intervenant mais un décideur intelligent en portera une partie aussi et l’échec toujours possible est celui d'un tandem mais pas d'une personne. Sachant que l’échec dans une relation a 3 est aussi possible et plus facile vue la communication plus compliquée.
 

BattleArea

WRInaute discret
Ce qu'il ne faut pas entendre ...

Je comprends que vous prêchiez pour votre paroisse de référenceur en rabattant le client, mais ne mettez pas toutes les webagency dans le même panier ...

Ne confondez pas webagency faites par un jeune autodidacte dans son garage qui se dit développeur, référenceur, webmarketeur, infographiste, intégrateur, community manager (le superman du web) ... Et une réelle agence qui EMBAUCHE différents corps de métiers en son sein.

Si aujourd'hui je suis directeur marketing online d'un grand groupe, j'ai commencé en ayant ma propre agence et en me plaçant comme chef de projet je savais où aller quand il le fallait. Petit à petit j'ai pu recruter différents missionaires et conseiller au mieux mes clients en fonction de leurs besoins.

Le dialogue est primordial, et si vous n'avez pas le sentiment d'être écouté, ou de ne pas avoir en main l'ensemble des éléments vous permettant de comprendre au mieux les différentes phases d'élaboration, faites appel à un architecte.
Et là je vais contredire vincentdezone, qui se trompe largement, l'architecte d'un projet web (je parle bien de projet et non de site), c'est bel et bien le chef de projet et non pas le référenceur (ici il se placerait plutôt comme l'électricien ou le plombier). A aucun moment le référenceur ne sera à même de coordonner les différents corps de métier (maçon, électricien, promotteur...), et encore moins de gérer un budget.

De la même manière, bien que zeb le pense, un informaticien (qui n'a rien à voir avec les métiers de l'internet d'ailleurs, mais bon ...) ne peut pas tout savoir ni tout connaître. Je vais faire une chose que je n'aime pas, mais en généralisant, je dirais même que l'informaticien à la facheuse tendance à croire tout savoir, et croire tout connaître.

Donc oui il faut multiplier les intervenants, mais non il n'est pas obligatoire de faire intervenir plusieurs agences. En général on se renseigne avant sur la composition de l'équipe en charge de son projet.

Au final n'oubliez pas que la conception de votre site internet ne doit représenter que 20 à 30% de votre budget final, et que le référencement se pense en amont, pas en aval.
 

xtoff

Nouveau WRInaute
Bonjour,
@KOogar : je retiens l'idée, celle-ci est intéressante.
@ Zeb :
- pour le 1er paragraphe, entièrement d'accord avec toi : tisser un partenariat sur le long terme. Le problème est que tu n'as pas vraiment de période d'essai dans ce genre de domaine, et a priori, tu n'es jamais sûr d'avoir choisi la bonne société malgré les précautions que tu as pu prendre. Résultat : les relations se construisent à 2, oui, mais tu sais bien que certaines sociétés sont indélicates : incompétence mêlée de mauvaise fois, qui conduisent à une rupture de la relation souvent côté prestataire.
- 2è paragraphe : il ne s'agit pas de diviser pour mieux régner, mais de répartir les tâches par spécialisation pour plus d'efficacité et pour mieux contrôler. De plus, pas d'accord avec ton argument : faire confiance aveuglément à une société avec qui on commence à travailler est à mon avis inconscient; il faut en effet rester sur ses gardes, puis la relation de confiance se tisse au fur et à mesure. J'ai toujours travaillé comme cela, et cela m'a plutôt bien réussi.
- une relation à 3 (ou 4 d'ailleurs) est plus difficile qu'à 2, c'est sûr. En revanche, dans le cas où le fournisseur (Webmaster ou référenceur) est vraiment incompétent, au point de ne pas en avoir conscience, et rompt toute relation unilatéralement (le l'ai vécu dans un autre domaine), la seule faute du dirigeant est souvent celle de l'avoir choisi.
C'est pourquoi je fais mon boulot en amont : essayer de trouver la meilleure architecture pour mon projet, puis les bons interlocuteurs.

Merci à tous de vos réponses; même s'il n'est pas possible de trancher de manière définitive cette question, cela permet de l'envisager sous des angles différents. Il ne reste plus qu'à prendre une décision à partir de tout cela.
Merci encore.
 

xtoff

Nouveau WRInaute
BattleArea a dit:
Donc oui il faut multiplier les intervenants, mais non il n'est pas obligatoire de faire intervenir plusieurs agences. En général on se renseigne avant sur la composition de l'équipe en charge de son projet.
Bonjour BattleArea,
Merci également de ta contribution. En fait, il est difficile de se renseigner sur les membres de l'équipe qui sera en charge de son projet. En effet, chacun peut avoir de réelles compétences, de bonnes références (ceci dit, on obtient ces infos de la part du dirigeant de l'entreprise ou du commercial :wink: ), mais si on arrive à une période où ces personnels se voient affecter de nombreuses priorités autres que votre projet, cela ne sert pas à grand chose. Ce n'est qu'un exemple pour dire que l'on ne pourra juger de manière objective une équipe et une société qu'à la fin de la réalisation du projet.
BattleArea a dit:
Au final n'oubliez pas que la conception de votre site internet ne doit représenter que 20 à 30% de votre budget final, et que le référencement se pense en amont, pas en aval.
Pour le référencement, j'ai effectivement bien intégré cela depuis quelques temps. Concernant le budget, et pour être plus précis, pourrais-tu me dire ce que tu comprends dans les 70 à 80% restants ?
Merci d'avance.
 

zeb

WRInaute accro
BattleArea a dit:
De la même manière, bien que zeb le pense, un informaticien (qui n'a rien à voir avec les métiers de l'internet d'ailleurs, mais bon ...) ne peut pas tout savoir ni tout connaître.
Je pense que j'ai mal exprimé le fond de ma pensée. Il faut entendre ma remarque vis a vis des possibilités d'accès qu'a l'informaticien et donc sa possible connaissance des données de la société (c'est pour cela que je citais le DBa en exemple). Ensuite beaucoup de petites société gèrent l'informatique dans un sac commun car il n'en ont pas le choix a cause des moyens.

Après si l'informaticien n'a rien a voir avec l'internet je me demande qui fait tourner la grosse machine web de la planète. Certes l'info pure et dure au travers du code n'est pas LE projet web mais c'est un acteur comme les autres.
Maintenant si on prend le modèle économique classique qui consiste a réutiliser du code open source et laisser un webmaster ou un pseudo codeur le bidouiller il ne faut pas non plus s'étonner des tares qu'on constate aujourd'hui (difficulté a se démarquer, standard pénalisants, moteurs tout puissants etc ...). Bref pas un acteur majeur surement mais un acteur tout de même ou alors c'est résumer une maison a 4 murs et un toit et faire fi des fondations.
 

BattleArea

WRInaute discret
xtoff a dit:
Merci également de ta contribution. En fait, il est difficile de se renseigner sur les membres de l'équipe qui sera en charge de son projet. En effet, chacun peut avoir de réelles compétences, de bonnes références (ceci dit, on obtient ces infos de la part du dirigeant de l'entreprise ou du commercial :wink: )
J'entendais par là qu'il fallait se renseigner sur l'effectif de la société, le personnel la constituant, ou les prestataires entourant la société. Après libre à vous de relancer la société suite à un manquement. Pour ma part, je fais appel à un intervenant externe, toujours spécialisé dans un domaine, et qui se place comme conseiller des différents prestataires que nous avons. Je concède volontiers que les budgets sont conséquents.
En tout cas n'hésitez pas à faire appel à un chef de projet qui connaît (sans forcement maitriser) l'ensemble des opérateurs et opérations à effectuer. Il sera à même d'agir et réagir avec vous en collaborant directement avec les prestataires.
xtoff a dit:
Concernant le budget, et pour être plus précis, pourrais-tu me dire ce que tu comprends dans les 70 à 80% restants ?
Si on part pour 30% du budget dédié à la conception, vous pouvez administrer 20% à l'hébergement et la maintenance (trop souvent oubliés) et surtout 50% au webmarketing. Un chiffre a tendance à revenir, 90% des webentrepreneurs échouent à cause d'une mauvaise gestion du budget.
xtoff a dit:
Merci d'avance.
De rien.

zeb a dit:
Après si l'informaticien n'a rien a voir avec l'internet je me demande qui fait tourner la grosse machine web de la planète. Certes l'info pure et dure au travers du code n'est pas LE projet web mais c'est un acteur comme les autres.
Maintenant si on prend le modèle économique classique qui consiste a réutiliser du code open source et laisser un webmaster ou un pseudo codeur le bidouiller il ne faut pas non plus s'étonner des tares qu'on constate aujourd'hui (difficulté a se démarquer, standard pénalisants, moteurs tout puissants etc ...).
Ce n'est certainement pas les informaticiens qui font aujourd'hui tourner le web (ou alors vous parlez uniquement d'un point de vue technique sur l'hébergement).
De la même manière que l'on confond trop souvent référencement et positionnement, il ne faut pas confondre informaticien et développeur ou ingénieur réseau par exemple. Cela dit, je n'ai rien contre les informaticiens, mais ce mot est à mon sens bien trop large, alors qu'ici, xtoff, tente de s'y retrouver parmi les différents acteurs d'un projet web.
 

Discussions similaires

Haut