Nouvelles SERP de Google suite à l’accord avec Bruxelles

gripsous

WRInaute passionné
Google dévoile la nouvelle présentation des résultats de recherche suite à l’accord avec Bruxelles

google-search-result-21.png1.png


google-search-result-31.png1.png


Source : http://frenchweb.fr/google-devoile-...cherche-suite-a-laccord-avec-bruxelles/141974
 

Bigb06

WRInaute impliqué
J'attends de voir ce que ca donne, car il y a pas mal d'exemples mais un seul pour chaque cas au final. Pour la partie Google+ Local ca semble être en faveur des éditeurs tiers à première vue mais Google a du tester des millions de combinaisons et choisir la moins pénalisante :)
 

kristel

WRInaute impliqué
Un argument majeur avancé par le commissaire européen en faveur d'un accord avec Google est que cela résout le problème plus rapidement qu'une procédure judiciaire

("Using this possibility may be particularly useful to swiftly restore competitive conditions on a market, for example in fast-moving markets in the IT sector". )

C'est évidemment vrai. Mais si la rapidité était le but, alors pourquoi avoir traîné 4 ans pour un résultat aussi faible ?

Pour rappel: dossier ouvert ouvert en novembre 2010; doléances notifiées à Google en février 2012. Et puis pendant deux ans, la Commission s'est laissée traînée en longueur par Google ?

Rien dans l'accord n'empêche Google de maintenir en première place de résultats "naturels" (ou plutôt supposés tels) ses propres services et ceux où il est actionnaire principal.
 

nza2k

WRInaute impliqué
Visiblement, d'après le lien fourni par Olivier (pointant vers une déclaration officielle de Google, donc crédible), il y a eu 3 tours de négociations, et différents tests menés permettant aux différents acteurs (concurrents, parties tiers) d'analyser et de communiquer sur l'impact de ces tests.

4 ans ne me paraît pas déconnant vu la taille des structures concernées. J'imagine bien chaque ligne de chaque rapport passant entre les mains d'une multitude de services, avec des aller retour incessants...
 

kristel

WRInaute impliqué
Si tu es content de l'accord, tant mieux pour toi.

Mais, l'accord n'empêche en rien Google de placer ses propres services (flights, etc... ,voire ceux des entreprises où il est actionnaire majoritaire) en première place des résultats naturels et de rétrograder ses concurrents, voire le cas échéant de modifier son algorithme pour qu'il en soit ainsi.

Puisqu'il faut rappeler que par ex son service flights est passé en première place dès le jour (ou plus exactement dans les deux jours) de sa création alors même que le site était tout à fait embryonnaire.

Tant mieux pour toi si tu considères que les abus de position dominante de Google sont réglés en ajoutant par ex à son service Google local des alternatives des liens (commerciaux) vers les pages jaunes ou viamichelin, le tout reléguant les premiers résultats naturels tout en bas de page.

Tant mieux pour toi aussi si tu es heureux que tu vas pouvoir mettre des liens adsense avec ceux de plateformes concurrentes. Moi, cela me fait ni chaud ni froid. En matière de publicité, Google est le meilleur (d'ailleurs bien plus qu'en matière de recherches) et je ne vois pas bien ce que d'autres plateformes pourraient me rapporter.

Et tu te fais des illusions si tu imagines que la Commission a associé les plaignants à chaque round de discussions et d'ailleurs, sur 3 points des 4 traités, il n'y a même pas un iota qui a changé depuis deux ans.

Et combien de doléances à l'encontre de Google ont été mises de côté par La Commission ?
 

nza2k

WRInaute impliqué
Je ne dis pas que je suis heureux de l'accord. Je dis juste que 4 ans de discussions pour en arriver là n'a rien de surprenant.
 

WebRankInfo

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel
ça n'a aucun rapport avec le sujet de cette discussion ;-)
tu as dû voir un test des SERP Google avec les titres plus gros en effet
 

kristel

WRInaute impliqué
Au sujet de l'accord en vue entre Google et la Commission, le Commissaire Almunia en charge du dossier s'est exprimé ce 18 mars devant un comité du Parlement européen:

- Il nie l'argument de Fairsearch (= essentiellement Bing, Expedia et les tour opérateurs) selon lequel l'accord permettrait à Google d'augmenter ses recettes de $330 million par an rien que dans le secteur des billets d'avion et des hôtels et jusqu'à $1 mi lliard/an s''y on y ajoute l'assurance auto, l'assurance voyage et les prêts hypothécaires.

NDRL
Que Fairsearch ou Almunia ait raison ou pas, le fait que les premiers résultats "naturels" se trouveront relégués encore un peu plus bas après l'accumulation de liens commerciaux, n'est visiblement pas une préoccupation d'Almunia.

- Il évoque une mise en place d'un arbitrage mixte(CE/Google) qui contrôlerait l'application de l'accord.

- Il confirme qu'il n'a pas l'intention de changer d'avis sur cet accord

http://www.euractiv.com/infosociety/google-benefit-eu-antitrust-case-news-534238
 

kristel

WRInaute impliqué
Il y a du nouveau dans ce dossier:

L'association européenne de défense des consommateurs européens (laquelle regroupe les associations nationales), le BEUC, vient à son tour de déposer plainte à la Commission Européenne contre Google, plus exactement contre l'accord envisagé avec Google.

Le BEUC juge cet accord comme n'étant pas la solution adéquate au problème et nécessitant un réexamen approfondi dans un meilleur respect de non-discrimination.

Le BEUC estime notamment que "on donne l'impression aux utilisateurs que les résultats de leurs recherches sont neutres et c'est encore plus flagrant lorsqu'ils cherchent à compare les prix" alors qu'ils ne le sont/seraient pas.

On notera que les doléances se concentrent à nouveau principalement sur les résultats commerciaux (shopping) cad un des 4 griefs étudiés par la Commission, ce qui me semble un peu court.

La plainte me paraît aussi assez tardive. Mais elle est intéressante parce que c'est la première fois qu'un point de vue des consommateurs s'exprime. Les plaintes venaient jusque là plutôt des concurrents (Bing) ou des sites pénalisés/lésés par Google.

L'histoire nous dira si cela change quelque chose dans la position d'Almunia en charge du dossier.

A ce moment, le site du BEUC n'en parlant pas encore (sic), je ne peux citer que les communiqués de presse:
http://news.google.com/news?sourceid=navclient&ie=UTF-8&hl=fr&rlz=1T4G ... 1396345696

(NDRL Ce n'est pas un poisson d'avril).
 

Discussions similaires

Haut