Microsoft Don't Get Scroogled, l'attaque de Bing contre Google Shopping

Discussion dans 'Le café de WebRankInfo' créé par WebRankInfo, 28 Novembre 2012.

  1. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    19 248
    J'aime reçus:
    374
    Don’t Get Scroogled : Bing attaque Google Shopping dans une nouvelle campagne marketing
    Après le « jeu » Bing It On, Microsoft attaque à nouveau Google cette fois-ci au sujet de son comparateur de prix Google Shopping, qui bascule au payant (pour les marchands). Google ne l’aurait-il pas mérité ? Mais lisez bien l’article, vous verrez que Bing fait presque la même chose !

    [​IMG]
    Page d’accueil du site scroogled.com mis en ligne par Bing pour dénoncer le fait que les résultats de Google Shopping soient désormais assimilables à des publicités

    La nouvelle attaque de Bing
    Dans ce nouveau spot vidéo accompagné d’un site web (scroogled.com, redirigé plusieurs années plus tard vers un site promotionnel des services de Microsoft…), Bing prévient les internautes que les résultats sur Google Shopping ne sont que des publicités et qu’ils sont donc « trompés ».

    Bing prévient « ils disent que c’est trié par pertinence, mais la vérité est que Google vend les résultats de recherche de produits ». « Ils vous trompent en définissant la pertinence par le montant qu’ils touchent en publicité. Don’t get scroogled, vous pourriez rater les meilleurs prix et les produits de la plus grande qualité ».

    Bing termine en recommandant à l’internaute de tester son propre moteur de recherche de produits à la place.

    [​IMG]
    Scroogled : définition par Bing

    Les méthodes contestables de Google Shopping
    Il est vrai que la méthode de Google est contestable : passer ainsi du gratuit au payant n’a pas vraiment plu aux marchands, mais surtout comment les internautes peuvent-ils apprécier la pertinence des résultats si la somme payée est prise en compte parmi les critères ? A moins que les consommateurs comprennent tous qu’il ne s’agit que de publicités (ce dont on peut douter, étant donné le nombre d’internautes qui ne savent pas qu’AdWords est de la publicitéé).

    Autre remarque : quand des résultats Google Shopping sont intégrés au sein même des résultats d’une recherche classique (principe de la recherche universelle), on se retrouve comme à l’époque du Paid Inclusion et autres Trusted Feed de Yahoo : des liens publicitaires au milieu des résultats naturels… Voilà un abus qu’il faudra que j’ajoute à mon dossier « Google dépasse-t-il les bornes ? ».

    Pourtant, Bing fait presque la même chose !
    Comme le démontre une fois de plus avec brio Danny Sullivan, Bing pratique quasiment la même chose que ce qu’il reproche à son concurrent, tout en se targuant d’être exemplaire. En effet, il n’y a plus aujourd’hui de moyen d’apparaitre gratuitement dans Bing Shopping ! Les marchands qui veulent être présents doivent passer par shopping.com, le partenaire de Bing, et donc payer. D’ailleurs, voici les instructions officielles de Bing Shopping adressées aux sites marchands :

    [​IMG]
    Consignes d’inclusion dans Bing Shopping (janvier 2012)

    Bing écrit donc clairement que ceux qui paient auront une meilleure visibilité dans Bing Shopping, y compris dans les résultats intégrés dans la recherche classique. Pourtant, à cet endroit des SERP, Bing ne mentionne absolument pas qu’il s’agit de résultats sponsorisés, contrairement à Google qui marque « Sponsored ».

    Cette page de résultats Bing (en-US) affiche des résultats Shopping (juste sous les annonces et avant les résultats naturels) sans mentionner qu’il s’agit de résultats payants :

    [​IMG]
    Bing Shopping : intégration d’un bloc dans les SERP classiques



    Etes-vous convaincu par la méthode de Bing ? Les internautes vont-ils effectivement abandonner Google pour Bing ?

    EDIT 21/11/2013 : Microsoft continue :

    Microsoft vend des mugs pour dénoncer les pratiques de Google sur les données personnelles
    Pour dénoncer le fait que Google s’enrichit avec la publicité basée sur nos données personnelles, Microsoft relance sa campagne Scroogled, cette fois-ci en vendant des produits via une boutique en ligne.

    Allez-vous par exemple craquer pour ce mug anti-Google ? Il fait partie de la collection « Keep Calm » de la campagne Scroogled (que j’ai trouvée via marketingland.com). A-t-il trop de succès ? En tout cas il n’y a plus de stock disponible…

    [​IMG]
    « Restez calme pendant que nous volons vos données »

    Je trouve ça « limite » de gagner de l’argent en cherchant à dénoncer les pratiques de son concurrent. Et trouvez-vous ça normal d’exploiter le logo de Google Chrome sur ce mug ? Je me demande même si c’est légal.

    Edit : après avoir supprimé ces produits de son site de vente en ligne, Microsoft a précisé que toutes les ventes avaient été reversées à une oeuvre de charité…

    A part le mug, vous trouverez des tshirts et une casquette, un peu planqués dans une catégorie difficile à trouver depuis le reste de la boutique.

    Je remarque au passage que Microsoft a choisi de ne pas faire indexer les pages concernées de sa boutique en ligne (j’ai vu une balise meta robots noindex mais la page est pourtant indexée… est-ce récent ?)…

    Malgré l’absence de bouton +1 (il y a bien Facebook, Twitter et Pinterest), la fiche produit du mug a été partagée + de 400 fois sur Google+ (à voir sur mon outil d’analyse des partages sociaux)…

    Est-ce l’hôpital qui se fout de la charité ? ou bien faut-il encourager Microsoft dans cette voie-là ? Depuis le temps que Microsoft dépense de l’énergie avec cette campagne Scroogled, quelles ont été les avancées de Bing ? Je n’en vois pas beaucoup…

    Qu’en pensez-vous ?
     
  2. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 117
    J'aime reçus:
    275
    C'était prévisible, qu'une entreprise le signale. :)
     
  3. Rogers
    Rogers WRInaute impliqué
    Inscrit:
    24 Janvier 2003
    Messages:
    708
    J'aime reçus:
    0
    Pour Microsoft ce n'est pas ça qui fera que les visiteurs iront plus sur Bing, mais si ça pouvait faire prendre conscience aux pouvoirs publics qu'il y a un véritable problème ce serait déjà un grand pas.
     
  4. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    19 248
    J'aime reçus:
    374
    je viens de mettre à jour suite à la lecture de l'excellent article de Danny Sullivan (il est vraiment très bon celui-là). Il dénonce le fait que Bing dit être clean et l'écrit partout, alors qu'il pratique presque la même chose que Google ! Par exemple, pour figurer dans Bing Shopping, actuellement il est obligatoire de payer.
     
  5. lambi521
    lambi521 WRInaute passionné
    Inscrit:
    15 Juin 2010
    Messages:
    1 476
    J'aime reçus:
    0
    Et ça devient payant quand ? Parce que pour l'instant j'y suis, et c'est toujours gratuit.

    Et perso j'ai horreur des gens qui taclent, dénoncent, balancent, c'est un peu comme les pubs Super U "on est moins cher que Leclerc" ouais super content pour vous.

    Quand on veut dépasser un concurrent, on fait mieux que lui. On essaie pas de gratter la peinture à la recherche du moindre truc à critiquer, surtout quand on fait pire soi-même (cf Bing Shopping)

    Sortir des sites comme ça, ça me fait juste pitié pour Bing. Ils ont pas d'autres projets à bosser plutôt que de faire mumuse ?
     
  6. Rogers
    Rogers WRInaute impliqué
    Inscrit:
    24 Janvier 2003
    Messages:
    708
    J'aime reçus:
    0
    Effectivement c'est risible. Je n'avais jamais fait gaffe à leur moteur shopping :D. Effectivement, ils ne sont pas les mieux placer pour critiquer et je doute de la pertinence de cette stratégie marketing. Cela sera limité quasiment qu'aux webmasters. L'internaute lambda, il s'en fout de ce que fait GG.

    Et bon, je me demande combien coûte ce genre d'opération, combien de personnes sont monopolisées pour ce genre de projets et je me demande si cette "productivité détournée" n'aurait pas été mieux employée dans l'innovation sur Bing même. Bref, c'est là où l'on se dit que GG a de beaux jours devant lui. Cela montre aussi un réel problème du côté de Bing : ils n'ont aucune stratégie.
     
  7. Willgoto
    Willgoto WRInaute impliqué
    Inscrit:
    19 Octobre 2004
    Messages:
    934
    J'aime reçus:
    18
    C'est vrai que l'on retient plus de l'article de Sullivan le fait que Bing n'est pas vierge. Mais en définitive, sa conclusion essentielle est que, que ce soit chez google ou chez Bing, c'est le consommateur qui est mal informé, voire induit en erreur.

    Il commence son article par:
    Et il le termine longuement sur les thèmes:

    J'y lis d'ailleurs qu'il avait écrit lui-même pour interpeller le FTC sur la question de "how search engines should disclose paid placement and paid inclusion listings"..

    C'est quand même là le grand problème des moteurs de recherche , et pas seulemenrt dans le shopping
    .
     
Chargement...
Similar Threads - Don Scroogled attaque Forum Date
Quel coût pour le contenu d'un site abandonné ? Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 22 Janvier 2020
Problème avec les données démographiques dans Google Analytics Google Analytics 11 Janvier 2020
Astuce pour continuer l'affichage des étoiles dans les SERP de GOOGLE: balises de données structurée Référencement Google 6 Janvier 2020
Site Base de données Consommation automobile Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 5 Janvier 2020
donnée moi votre avis Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 17 Décembre 2019
Quelle démarche pour la collecte de données personnelles ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 25 Novembre 2019
Chrome va identifier les sites dont le chargement est lent Référencement Google 13 Novembre 2019
Est-ce des données sensibles ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 28 Octobre 2019
Données structurées Page Catégorie e-commerce 10 Octobre 2019
Supprimer les données Google image de son rapport Search Console Référencement Google 3 Octobre 2019
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice