Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google Trusted Stores : la certification Google pour les sites ecommerce

Google vient de lancer un programme de certification pour les sites marchands intitulé Google Trusted Stores. Il a pour objectif principal de renforcer la confiance des internautes pour qu’ils dépensent davantage en ligne…

Présentation rapide du programme de certification Trusted Stores

Logo Google Trusted Stores

Le logo officiel de la certification Trusted Stores (Google)

Pour être certifié par Google, nul besoin de faire des études et des sondages parmi les clients : chez Google n’oubliez pas que c’est la culture des chiffres (ou des données). En effet, le ecommerçant doit fournir directement à Google un certain nombre de données récoltées par son backoffice ! Ces informations indiquent si les commandes ont été livrées à temps ou si les problèmes auxquels les clients sont confrontés sont résolus rapidement. Les sites marchands certifiés pourront afficher un badge sur leur site.

En plus de ça, Google propose un service ressemblant à une extension de garantie, destinée à régler un certain nombre de problèmes que les clients peuvent rencontrer.

Tout ceci n’est pas encore assez clair, et ce n’est que le tout début… Qui nous dit que plus tard ce programme ne sera pas relié à Google AdWords, Google Checkout ou même Google Wallet ?

Trusted Stores en images et vidéos

La vidéo officielle d’explications :

Voilà à quoi ressemblent les détails accessibles en cliquant sur un badge :

Programme de certification Google Trusted Store

La certification Google Trusted Stores (image : SearchEngineLand.com)

 

 

 

Google compte aider les internautes insatisfaits :

L'aide de Google aux consommateurs des sites Trusted Stores

Google souhaite aider les consommateurs des sites Trusted Stores qui auraient rencontré des problèmes

Source et site officiel : www.google.com/trustedstores + aide en ligne

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

16 commentaires

jerome

le concept est pas mal…si cela peut rassurer les internautes…Par contre je ne comprends pas comment le système fonctionne avec le Back Office ?

Répondre
Création de site internet à Maubeuge

Bonjour,

Est ce vraiment rassurant de donné accés a google aux données de notre BO ?

Répondre
France Trampoline

C’est une bonne initiative de Google !

Mais pour ce qui est des données récoltées par Google, Google les récupère automatiquement sur le back office ? ( extraction de données ?)

Merci par avance !

Répondre
Olivier Duffez

C’est moi qui ait appelé ça « le back office », d’après ce que j’ai compris en lisant le peu de doc fournie par Google. Mais dans l’esprit ça a l’air d’être ça.

Répondre
laura

Excellent concept. Par contre je me demande comment ils vont pouvoir vérifier la fiabilité des infos fournies par les sites e commerçants.

Répondre
Yoann

Dans quelques mois Google nous demandera les codes des boutiques et gérera tout lui même.

Ou en est l’enquête de l’UE ?

Répondre
jeanmarc21

Moi non plus j’ai pas tout compris.

En tout cas, le principe est Génial : finis les sites de pilules bleues, de faux médicaments, de produits défectueux ou autres. Ca renforcera la confiance de l’acheteur et ça peut augmenter les ventes des bons produits. Google défendrait-il nos intérêts ? Au fait… c’est Gratuit ou c’est Google ?

Répondre
silvia

Google créé, Google promeut, Google mesure, Google certifie… Je me demande si le budget Adwords entrera dans les critères de certification… Je suis mauvaise langue, je sais.

Répondre
Bali

Il faut qu’il fasse une grosse com (à la google Chrome) auprès des internautes pour que cela fonctionne car les ecommerçants ne vont pas être du genre à donner leurs datas à Google si il n’y a pas un intérêt pour eux.
Beaucoup d’entre eux ne veulent pas utiliser les services de Google (analytics, Google shopping,…) de peur de partager leurs infos de e-commerçant. Par contre, je pense aussi que c’est une réaction franco-française et je suis certain que le succès pourra être au rendez-vous aux Etats-Unis.

Répondre
Nicolas Chevallier

Google est vraiment fort pour proposer des services utiles et devenir indispensable… Je ne doute pas que ce service va cartonner auprès des internautes tant la notoriété et l’image de marque de Google est au plus haut auprès de ceux-ci.

Répondre
CoolDrive

A votre avis est ce que cette certification Google va devenir un critère de plus analysé (et bénéfique ?) pour le SEO ..?

Répondre
paiement internet

Alors l’idée est très très bonne mais j’ai bien peur que comme pour Google shopping on ne retrouve finalement que les très très grosse structure, alors que beaucoup de petit E-commerçant sont plus sérieux et ont de meilleurs avis clients que le grosse cylindrée.

Répondre
AlexB

La meme initiative de « certification » et de « protection des consommateurs » a également été prise par Trusted Shops depuis plusieurs années (sur l’Europe). Google n a rien inventé…

Répondre
Olivier Duffez

Il n’est pas écrit que Google a inventé le concept ! Je remarque simplement que Google est décidément sur tous les fronts.

Répondre
ElVisiteur

Il existe déjà des solutions identiques en France comme clicprotect.com ou ekomi.fr

Répondre
Boudzan

Encore un système inventé par Google pour récupérer des infos sur votre business tout en se rendant encore un peu plus indispensable sous couvert de déontologie, après Analytics et G. shopping…
Un de ces 4 matins tout cela sera peut-être payant, quoi qu’il en soit celui qui ne « jouera » pas dans les règles de Google ne vendra plus grand chose sans ces gadgets, du coup seul recours : AdWords : fric cqfd

Répondre