Vous êtes ici : Dossiers référencement > Google Search

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

SERP Google : + de 2 résultats par site pour les requêtes navigationnelles

Par , Lundi 23 août 2010

En général, Google limite à 2 résultats maximum par sous-domaine dans une même page de résultats (SERP), technique appelée clustering. On avait vu depuis plusieurs mois que parfois un 3ème résultat pouvait s'afficher. Désormais pour certaines requêtes très proches du nom du site ou de son nom de domaine, Google affiche bien plus de résultats.

La fin du clustering pour ce type de requêtes

Pour les requêtes de type navigation, Google affiche désormais de nombreux résultats issus du même sous-domaine, sur la même page de SERP.

Voici un exemple pour la requête webrankinfo.com :

Exemple de page de SERPs Google avec plusieurs résultats issus des mêmes sous-domaines

Exemple de requête navigationnelle où Google affiche dans ses résultats un grand nombre de pages issues du même site (et du même sous-domaine)

On constate sur cette capture d'écran que le domaine webrankinfo.com occupe 8 résultats sur 10 (dont 5 rien que pour le sous-domaine www). C'est bien, au moins pour ma marque on peut dire que j'occupe le terrain.

Pour les internautes également, on peut imaginer que c'est intéressant, ça permet de trouver rapidement la bonne page du site cherché, sans avoir à faire une autre requête (ni à faire une requête précise). Je me dis que si Google le met en place, c'est qu'ils ont déjà fait suffisamment de tests sur un échantillon d'utilisateurs ?

Google fait diversion ?

Et si la vraie raison était de faire diversion ? Après l'annonce de la généralisation de la libéralisation des marques dans AdWords, Google lâche un peu de lest pour contenter les possesseurs de marques ? En effet à partir du 14 septembre en France comme dans de très nombreux autres pays, tout annonceur pourra choisir parmi les mots-clés de recherche achetés des noms de marque, n'en déplaise au propriétaire de la marque.

Votre avis est attendu dans le forum WebRankInfo !

Note : pour ceux qui ne se rappellent plus bien ce qu'est un sous-domaine, ou la différence avec un nom de domaine, je vous conseille de consulter mon dossier sur le lexique des URL.

Source : les explications de Samarth Keshava (ingénieur Google)

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (250.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

8 commentaires

  1. Ya-graphic a dit le

    L'observation aurait été plus intéressante si les anciens résultats, pour une même requête, étaient présents.

    Plutôt que "webrankinfo.com" j'aurais tapé "forum webrankinfo" ou "webrankinfo" ou une autre requête fréquemment tapée. Comme l'exemple que nous donne Google :

  2. raljx a dit le

    en effet, de plus chez moi, il m'affiche les 4 pages dans l'ordre de mes 4 premiers liens du sitelink (ca n'a pas l'air d'être le cas pour la requête de wri

  3. CompareMandataire a dit le

    C'est une bonne nouvelle concernant la fin du clustering, beaucoup moins réjouissante concernant l'annonce des marques. Je croyais d'ailleurs qu'il y avait une réglementation à ce niveau, non ?

  4. Olivier Duffez a dit le

    Ya-graphic : comme indiqué au tout début de l'article, jusqu'à présent Google limitait à 2 résultats par sous-domaine.

  5. TotoCutugno a dit le

    "En effet à partir du 14 septembre en France comme dans de très nombreux autres pays, tout annonceur pourra choisir parmi les mots-clés de recherche achetés des noms de marque, n'en déplaise au propriétaire de la marque."

    Quid du parasitisme dont la définition légale est précisément de profiter de la notoriété d'une marque pour faire prospérer la sienne ?

  6. Ya-graphic a dit le

    Vous avez raison.

  7. ludow a dit le

    Et quid des requêtes comportants un autre mot clé plus la marque, Pensez-vous que ce sera le même traitement ?

  8. Olivier Duffez a dit le

    Ca semble être identique, voir par exemple http://www.google.fr/#hl=fr&q=annuaire+webrankinfo.com

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.