Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

La fin du Google Bombing : explications

A part le PageRank, un des éléments les plus populaires de l’algorithme de Google était le Google Bombing. Etait, car depuis quelques jours les opérations de bombing ne marchent plus, les ingénieurs ayant développé un correctif algorithmique qui réussit à les désactiver. Comment ont-ils pu faire pour éviter une analyse manuelle ? Cela peut-il avoir un impact sur votre stratégie de netlinking ? Cet article tente de faire le point sur la question…

Définition du Google Bombing

Rappelons rapidement ce que l’on appelle un bombing, pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de ça. Une opération de Google Bombing est une action concertée d’un grand nombre de webmasters, ayant pour objectif de faire positionner dans Google (mais aussi les autres moteurs) une page cible (victime) pour une requête particulière (en général négative, sur un ton moqueur, dénonciateur voire diffamatoire).

Cette opération repose sur le fait que tous les moteurs de recherche actuels se basent en grande partie sur l’analyse des liens pointant vers une page pour déterminer si elle est pertinente pour une requête donnée. Pour qu’un bombing réussisse, il faut donc que les participants créent des liens pointant vers la page cible, en utilisant soigneusement comme texte de lien les fameux mots-clés pour lesquels la page cible sera positionnée en tête des résultats.

Les cas les plus connus sont par exemple miserable failure ou iznogoud. Les propriétaires des pages victimes se retrouvent en 1ère position pour des termes qu’ils n’ont pas souhaité, alors même qu’ils ne les utilisent pas une seule fois. Philipp Lensen a dressé une bonne liste récapitulative.

Google annonce la suppression des bombings

Matt Cutts a relayé sur son blog l’annonce de l’équipe de Google Webmaster Central qui explique qu’ils ont trouvé une façon d’empêcher les Google Bombings de façon automatique, sans avoir à recenser tous les cas connus, et ce dans toutes les langues.

Google reconnait que pendant longtemps ils n’ont pas fait attention à ça. On a vu qu’ensuite ils ont acheté un AdWords afin de donner des explications pour les cas les plus connus. Désormais ils ne veulent plus jouer, et un patch anti-bombing a donc été inclus dans l’algorithme de Google.

Pour l’instant les autres moteurs n’ont pas réagi, nous verrons s’ils suivent la piste de Google. En attendant, il va bien falloir arrêter d’appeler ça un Google Bombing, pourquoi pas un Link Bombing ?

Comment Google détecte les bombings ?

En voilà une bonne question ! Bien plus que les aspects humoristiques ou politiques de l’histoire, je trouve qu’il est intéressant de réfléchir aux critères qui ont été utilisés par Google pour contrer les bombings. En effet, un bombing positif n’est autre qu’une technique d’optimisation du référencement pour un mot-clé compétitif…

Voilà d’après moi les éléments caractéristiques des bombings, qui sont analysés par Google (je ne prétends pas avoir eu ces idées avant les autres) :

  • les textes de liens sont presque tous identiques (la répartition des textes de tous les backlinks n’est pas habituelle) ; je l’ai analysé sur des dizaines d’exemples grâce à mes outils et c’est assez frappant
  • les liens sont créés dans une période de temps relativement restreinte (ce qui n’est pas le cas par exemple pour Adobe Reader qui récolte très régulièrement des nouveaux backlinks ayant pour texte cliquez ici, ce qui lui assure depuis des lustres la 1ère position pour la requête cliquez ici et bien d’autres encore)
  • il y a une grande distance entre la thématique du texte de lien et celle de la page cible (Google ne se base pas uniquement sur les mots spécifiques mais fait une analyse sémantique plus poussée, que je ne saurais décrire ici). Par exemple Apple sort très bien pour la requête laptop (ordinateur portable) alors que ce mot n’est pas utilisé sur sa page mais ce n’est pas choquant puisqu’elle traite bien de ce thème précis.
  • il y a aussi une grande distance entre la thématique du texte de lien et celle de la page qui fait le lien

J’ai lu que certains pensent qu’un autre aspect caractéristique des bombings est que les sites participants ont de faibles PageRank. Pour ma part je ne pense pas que la répartition des PageRank des pages faisant les liens soit si différente que ça d’autres cas plus classiques. Dans le cas d’Iznogoud que je présente avec Ranking Metrics, on trouve de nombreux liens issus de pages à PageRank 6 et même 7. Ce n’est pas tout à fait ce que j’appelle des faibles PageRank ;-)

J’ai lu avec grand intérêt l’analyse de Palpitt qui semble être spécialiste de la question. Il précise que le patch de Google ne fonctionne pas dans tous les cas. En effet pour plusieurs bombings il n’est pas nécessaire d’avoir de nombreux backlinks, seuls quelques uns peuvent suffire (voire un seul), à condition que l’association des mots choisis pour le bombing soit inhabituelle. C’est seulement après une première phase que le bombing prend de l’ampleur et se traduit par de nombreux liens qui pourront être détectés par Google.

Quel est l’impact sur vos sites et votre référencement ?

De toute façon vous ne devriez pas être concerné par ces changements, car ils ne concernent qu’un nombre très limité de cas. Google a précisé que la portée de ces changements est minime car il y a moins d’une centaine de Googlebombs bien connues.

Tout d’abord je préfère rappeler qu’il est bien plus efficace de se concentrer à récupérer quelques liens de qualité plutôt qu’une grande quantité de liens artificiels. La notion de qualité n’est pas simple à expliquer (on en discute plusieurs heures pendant ma formation au netlinking)…

L’architecture de vos backlinks forme ce qu’on appelle une signature. Google sait extrêmement bien l’analyser, c’est même une des raisons pour lesquelles le référencement sur Google est plus difficile que sur les autres moteurs. Il est indispensable d’avoir une signature naturelle. Toute forme artificielle dans votre netlinking peut être pénalisante pour votre positionnement dans Google.

Je ne pense pas qu’il soit utile de détailler ici, mais vous comprenez bien qu’il faut bannir les inscriptions massives dans les annuaires, qui en quelques jours créent des centaines ou des milliers de liens identiques (même anchor text ou presque) pointant vers la même page (votre page d’accueil), issus de sites en général de faible qualité…

Vous avez sans doute d’autres explications, n’hésitez pas à les partager avec les autres lecteurs !

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 4.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

9 commentaires

Fardeen

Merci pour ces infos bien interessantes et pertinentes :)

Répondre
Laurent

Encore un outil de plus pour la pertinence de Google
Je ne connaissais pas cette façon de faire et je n’en comprend pas la raison, mais bon, l’essentiel est que Google arrive à contrer cette technique

Répondre
Création sites

Le google bombing aura connu des bons délire, car la requête iznogoud est vraiment simpa !

Répondre
ogunsplace

C’est bien bravo, je ne connaissait pas non plus cette technique et on voit qu’il y a toujours et de plus en plus de malice dans les méthodes malhonnêtes.

Répondre
chat gay

En esperant que cette nouveauté n’affecte pas trop nos petites positions de webmasters. Encore une innovation made in Google qui nous donne un élément en plus à prendre en compte dans l’élaboration d’une stratégie de net linking fiable.

Répondre
reduction

Merci pour ces informations très intéressantes mais je pense que cela peut apporter qu’une réduction des bombings et non une suppression totale.

Répondre
Qualité des liens

Je trouve la phrase "L’architecture de vos backlinks forme ce qu’on appelle une signature" excellente, elle résume très bien l’idée qu’il faut chercher un nombre limité de liens thématiques et de qualité, plutôt qu’une avalanche de liens provenant d’annuaires fourre-tout et autres. Et faire attention à ne pas trop déborder de la thématique une fois qu’on a réussi à la définir.

Répondre
ouranos

Je reste toujours interloqué par les dérives possibles de ce type de filtrage. Qu’est-ce qui empêche quelqu’un de mal intentionné de pratiquer un référencement sauvage sur l’url d’un concurrent (ou d’un ennemi … ;o) pour nuire à son positionnement ? En clair de pratiquer des inscriptions massives et simultanées de l’url du site concurrent sur des annuaires de faible notoriété ?

Répondre
Poivre de Kampot

Un référencement sauvage sur un ennemi, je ne crois pas car cela va le pénaliser au début mais risque de lui être favorable par la suite. De plus cela prend énormément de temps sans garantie du résultat escompté.

Ben de Kampot

Répondre