🧟‍♂️️ Vérifiez vos pages zombies SEO sur votre site !!! 🧟‍♀️️

Elles plombent votre référencement et ne vous rapportent rien...

Je le détaille dans mon tuto Pages Zombies

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Référencement : TrustRank et sites dignes de confiance

Google utilise de plus en plus dans son algorithme des facteurs liés à des indices de confiance (d’un site ou d’une page), comme par exemple le TrustRank. Mais qu’est-ce qui caractérise ces fameux sites ? Eléments de réponse…

Sans faire partie de Google, difficile de dire sur quoi Google se base pour juger si un site est digne de confiance ou pas, et à quel niveau (y a-t-il plusieurs critères ? sont-ils notés ou bien leur valeur est-elle simplement oui/non ?).

D’après l’article d’origine sur le TrustRank, les auteurs ont commencé par sélectionner des sites à qui on peut certainement faire confiance. Ensuite les sites qui reçoivent des liens depuis ces sites de référence se voient attribuer eux aussi des notes de TrustRank supérieures à la moyenne (pour être plus précis, le TrustRank est calculé pour chaque page, comme le PageRank). Peut-être que des évaluateurs chez Google ont fait ce travail, et le refont régulièrement…

Attention, l’article du TrustRank n’est pas de Google mais de chercheurs chez Yahoo !

Nombreux sont ceux qui acceptent volontiers de penser que Google se base sur des critères de ce type, mais presque tout le monde se demande comment savoir quels sont ces fameux sites de référence. Voici quelques une de mes idées, j’espère que vous en apporterez d’autres !

Critères pris en compte pour juger si un site est digne de confiance :

  • âge : le site est connu depuis longtemps sur le web
  • mentions légales : l’éditeur du site est clairement indiqué :
    • nom, prénom, adresse pour une personne physique
    • ou nom, adresse et identifiant pour une personne morale
  • nombre de sites différents parlant du site (sous forme de liens)
  • le pourcentage de liens vers ou en provenance de sites de mauvaise réputation (spamdexing) : il est très faible chez les sites de confiance
  • sur une page : le ratio entre le nombre de liens et le nombre de mots
  • stratégie de netlinking : nombre et caractéristiques des liens entrants, nombre et caractéristiques des liens sortants
  • liens entrants issus d’annuaires comme DMOZ ou Yahoo, ou d’encyclopédies comme Wikipedia (ce critère est sans doute le moins fiable)

Sites sans doute jugés dignes de confiance :

  • les sites ayant un nom de domaine en .edu ou .gov (ou .gouv.fr etc.)
  • les sites institutionnels
  • les associations, fédérations internationales (UNESCO, Nations Unies, Croix Rouge, etc.)
  • les leaders des médias (presse, télévision, radio, Internet)
  • les sites très populaires dans leur secteur (notion subjective et non figée…)
  • les sites bénéficiant de liens supplémentaires dans les résultats de Google

Ceux qui sont venus à la formation au référencement Ranking Metrics ont pu découvrir les résultats de notre étude portant sur l’estimation du TrustRank de plus de 10.000 sites, basée sur certains des critères mentionnés ici ainsi que sur d’autres critères.

Et vous, quelles sont vos idées et suggestions ?

Vous pouvez les donner ici dans les commentaires ou bien dans la discussion sur ces critères du TrustRank dans le forum.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 3.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

8 commentaires

JP

quand tu dis "le pourcentage de liens vers ou en provenance de sites de mauvaise réputation (spamdexing)" je suis d’accord pour "vers" mais pas "provenance" puisque rien n’empêche un site de "mauvaise réputation" de faire des liens vers un trusted site comme par exmple yahoo.com ou autre. Ce n’est pas un critère valable qui vaille la peine de faire un effort de développement.
De manière générale, je ne pense pas qu’il y est besoin d’autant de critères que tu cites pour affirmer qu’un site peut être pris au sérieux. L’affectation du coefficient de confiance d’un page doit se baser sur la pondération du coefficient de confiance de toutes les pages faisant des liens vers la page concernée. Il suffit à mon avis de trés peu de sites de confiance (quelques milliers?) pour engendrer un algorythme valable. Je pense que cette liste est faite manuellement par google. Il suffit toujours à mon avis d’une toute petit équipe qui navigue sur le web tous les jours pour maintenir cette liste de sites de confiance.

Pour revenir sur les critères, par exmple l’âge que tu cites et qui effectivement a l’air d’influencer les résultats de google, pourrait n’être en fait qu’une conséquence de l’algorithme générique du trustrank. En effet avec l’âge le site de vient plus connu et récupère donc plus de liens de sites de confiance et son coefficient de confiance remonte donc. Bref je ne vois pas l’intérêt pour google de compliquer un algorithme trés simple avec des paramètres qui n’apporte pas grand chose en termes de justesse.

Répondre
Jean-Marie Le Ray

Bonjour,

Après le PageRank et le Trustrank, il se pourrait bien que la prochaine étape soit un SafeRank adscriptum.blogspot.com/2…
Websense utilise déjà Google pour scanner le Web à la recherche d’exécutables malicieux ( http://www.informationweek.com/s... ) et le besoin de écuriser la navigation se fera sûrement de plus en plus sentir au fur et à mesure que les dangers augmenteront sur Internet, et AMHA, on en est au tout début !
Jean-Marie

Répondre
aurelien

[rien n’empêche un site de "mauvaise réputation" de faire des liens vers un trusted site .]

Sur cette remarque: je suis d’accord que rien ne l’empêche mais dans les faits les sites de spam n’envoient par leurs internautes vers des sites de confiance: les liens présents sont des liens promotionnels… souvent les sites de spams pillent du contenu sans citer la source.

Qui ferait un lien vers un contenu de qualité ou une source si il n’est pas certain d’avoir apporté une valeur ajoutée dans l’utilisation de cette source? (et espérer revoir l’internaute ).

Qui enverrai ses internautes sur un site de meilleur qualité que le sien et traitant du même sujet ?

Pour moi la précense de liens "vers" des sites de confiance est un indicateur de qualité plus important qu’il n’y paraît à première vue… même si il est très facile de le mettre en oeuvre: Seul des sites de qualité font de nombreux liens vers d’autres sites de qualité.

Répondre
free

hum, mais je suppose que ces indices, contrairement au PR, seront tenus secrets ?
aucun intéret pour eux de les divulguer ? ca serait une faute…

Répondre
lassimo

Je voudrais juste savoir « comment faire » ou bien à qui m’adresser pour être sûr que tel ou tel site
e-commerce est digne de confiance….

merci de votre réponse

Bien cordialement Lassimo

Répondre
Olivier Duffez

Il faut se renseigner sur Internet en faisant des recherches sur son nom.
Il faut vérifier que le site fournit ses mentions légales de façon très complète. Idem pour les conditions générales de vente.
Le site doit proposer des moyens simples de contacter les différents services.

Répondre
nesk

Peut-être que certains sites à thématiques douteuses sont à éviter (sites adultes, argent facile etc).
Que penser des noms de domaine en .org ?

Répondre
Olivier Duffez

Les noms de domaine en .org sont accessibles à la vente à tout le monde, donc ils n’ont aucun avantage particulier dans le référencement.

Répondre