L'algo de Google dévoilé: 300 critères détaillés

Discussion dans 'Crawl et indexation Google, sitemaps' créé par JanoLapin, 20 Juin 2011.

  1. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    Un référenceur français vient de sortir une étude qui prétend dévoiler les arcanes de l'algorithme de Google: il liste ainsi 300 critères et propose une pondération pour chacun d'eux, en fonction notamment de la façon de les combiner ensemble.

    Le but avoué est d'obtenir un récapitulatif qui se veut exhaustif, et de pouvoir répondre à des questions souvent évoquées sur le forum, et pas toujours tranchées. On citera par exemple l'impact de multiples balises H1 au sein d'une même page (non html5, oeuf corse..).

    Pour ceux qui veulent aller au-delà du simple article du JdN linké ci-dessus, l'auteur propose son oeuvre en deux volumes:
    * le premier se veut un guide descriptif du référencement, téléchargeable sur le site de l'auteur. En 80pages, on y décrit le fonctionnement de Google, les critères pris en compte, les spécifictés propre à chaque type de recherches, les dernières tendances dans les serps, etc..
    * le deuxième volume se veut lui une tome du référencement, et détaillerait (je ne l'ai pas lu: à vot' bon coeur M'ssiers ' Dames) les 300 critères de l'algo identifiés par l'auteur. Evidemment, là où est la vraie valeur... vous l'aurez compris... il faut payer

    Qu'en pensez-vous? (le fond, la démarche de l'auteur, le prix, etc..)
     
  2. OTP
    OTP Modérateur
    Inscrit:
    16 Décembre 2005
    Messages:
    20 161
    J'aime reçus:
    0
    de 144282 L'algo de Google dévoilé: 300 critères détaillés

    :mrgreen:
     
  3. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Ca en fait plus que 140 déjà (les 300 c'est autre chose)

    +

    Carrément :roll:

    +

    Carrément :roll: (bis)

    +
    +

    La page bon de commande est mal foutue

    +

    Le fond d'écran matrix

    =

    Euuuuuuh non c'est bon merci je vivrai sans
     
  4. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Sur la démarche de l'auteur, autant je comprends qu'on puisse demander un mail quand on diffuse gratuitement un truc, autant qu'on me demande une adresse et un numéro de téléphone me fait fuir. J'ai tendance à considérer que la démarche marketing "avouée" (montrer la qualité du produit) est en réalité une pure démarche d'acquisition d'adresses, et j'ai alors des gros doutes.

    Après quand je lis sur la page 27 que Google prend en compte la balise meta keywords, je commence à avoir des doutes encore plus sérieux :D

    Je vois aussi des trucs qui me semblent un peu à contre sens comme raisonnement... sur le mot clé "lafarge"
    "Le bloc bourse apparaît directe car l'essentiel des recherches sont effectuées par des professionnels."
    Euh... ?

    Enfin bref... je suis impressionnée par une chose : la capacité à pondre 80 pages de blabla que je trouve sans intérêt. Ce que j'ai lu m'a convaincue de ne pas acheter la partie payante, parce que je n'ai rien trouvé de vraiment intéressant dans les 80 pages données en exemple
     
  5. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    et le dossier "bonnes feuilles" publié par le JDN. Qu'en pensez-vous ? Bidon ou pas ?
     
  6. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Ben...

    J'avais pas besoin d'eux

    Ca je savais pas (et j'avoue que je doute un peu)
    D'ailleurs je me demande si il ne vaudrait pas mieux écrire "Cette annonce de Matt Cutts a été confirmée par l'auteur" :mrgreen:

    la notion de rarement et de plus en plus souvent est vague, comme toutes les infos de cette page. Et de toute façon on est amené à le faire quand on veut mettre un contenu de qualité. On ne les a pas attendu pour utiliser des synonymes.

    Bref ce qu'ils ont publié ne me donne pas envie d'acheter le bouquin non plus.
     
  7. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Je pense qu'il a de bons copains...
    Le problème de ce mec, amha, c'est que quand on fait une recherche Google, on tombe sur ses nombreux sites. Pas sur les sites où on parle de lui (tu vois la différence ?)

    Si je compare avec Laurent Bourrelly par exemple, j'ai quand même l'impression que le second est nettement plus écouté dans la "profession" que le premier.

    Ensuite, dans "ses" nombreux sites, je tombe sur
    "J'ai rencontré de nombreuses personnes qui m'ont fait comprendre que tout était facile pour moi parce que j'avais hérité d'un caractère qui me permettait naturellement de faire face à tout et de me réjouir de tout. Au contraire, ces personnes avaient du mal à faire face, parce que tout était difficile pour elles."

    Après je vois un truc qui bugge complètement.

    Je vois un truc bizarre avec des pages vides

    Je vois un ancien site d'agence dont le code source me fait doucement rigoler (alors qu'il est toujours en lien footer de la nouvelle agence) et dont la version internationale n'est pas beaucoup mieux.

    Et surtout je vois un truc qui fera sourire le germanophone que tu es et dont la logique en termes de liens m'échappe un peu.

    Je vois un twitter à l'abandon

    Bref, j'ai l'impression d'un mec qui n'existerait pas si il ne faisait pas quarante sites à son nom
     
  8. OTP
    OTP Modérateur
    Inscrit:
    16 Décembre 2005
    Messages:
    20 161
    J'aime reçus:
    0
    Comment peut-on se glorifier d'avoir écrit 80 pages ???
    Il prend les gens pour des neuneus ou est convaincu que c'est l'exploit du millénaire ?
     
  9. e-kiwi
    e-kiwi WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Décembre 2003
    Messages:
    15 681
    J'aime reçus:
    0
    merci pour cette tranche de rire de bon matin. j'vais aller compter si j'ai mis mon mot clés 30 fois ou 31, pour pas risquer la pénalité lololol
     
  10. saypee
    saypee WRInaute accro
    Inscrit:
    7 Mai 2005
    Messages:
    2 861
    J'aime reçus:
    0
    Oui, fais attention parce qu'il peut reconnaitre les synonymes aussi :mrgreen:
     
  11. loran750
    loran750 WRInaute passionné
    Inscrit:
    15 Mars 2005
    Messages:
    2 350
    J'aime reçus:
    0
    Ah la la !
    En fait c'est juste une erreur de mise en page du JournalDuNet : ils ont oublié d'apposer la mention
    soit une belle publicité au format pseudo "informatif".
    Comme les pubs pour les lessives avec un bogoss mannequin en blouse blanche. Ou un vieux gros en blouse blanche quand il faut accentuer l'aspect sérieux : "Nous, on sait de quoi on parle, on a pas besoin de mettre des bogoss aux dents blanches pour rabacher notre message publicitaire".
     
  12. Benoit1
    Benoit1 WRInaute passionné
    Inscrit:
    6 Août 2004
    Messages:
    1 713
    J'aime reçus:
    0
    Hi hi hi !!! Aplause !!! Bien les petits panneaux (au cas où on comprendrait pas bien ...)
    -http://gdecode.com/videos/introduction-complete-a-google

    :mrgreen: :arrow:

    L'ordinateur de GG photocopie les sites ... ! Du grand art ! :lol:
     
  13. jcldb
    jcldb Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    11 Juin 2007
    Messages:
    32
    J'aime reçus:
    0
    Ceci dit, on peut penser que la cible de l'étude ce n'est pas les passionnés/curieux avancés/référenceurs que vous êtes mais l'internaute lambda qui s'intéresse un peu au web et au référencement à ses moments perdus (comme les gens de marketing de grandes boites) en lisant leur Journal du Net quotidien pour se tenir au courant.

    Du coup...
    - il n'est pas vraiment nécessaire d'apporter des éléments d'infos révolutionnaires (et dans cette optique, cette synthèse est une synthèse parmi d'autre et son approche de classification pas inintéressante),
    - et comme il est en concurrence avec d'autres synthèses de ce type, il part sur un positionnement com un peu décalé.

    Après on aime ou on n'aime pas le ton. Moi, ça me fait penser aux bouquins et vidéos américaines à la Donald Trump où on vous apprends les secrets de la réussite ou comment faire fortune sur un ton très enthousiaste voire emphatique. Ca doit bien marcher sinon ça n'existerait pas.
     
  14. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    3 617
    J'aime reçus:
    0
    J'en avais déjà vu des vertes et des pas mures, mais là c'est le pompom :)

    Sous Chrome les sites passent... très mal :mrgreen: (et sont accessoirement codés avec les pieds)
     
  15. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Là tu parles de du JDN, globalement nous on parle du bouquin et des personnes à qui il s'adresse, c'est à dire à nous (et pour un peu plus de 1000€)
     
  16. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    3 617
    J'aime reçus:
    0
    Ai pas pu m'empêcher de commenter sur JDN :mrgreen:
     
  17. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    mais il répond lui aussi, le bougre :D .. et en ajoutant une signtaure académique "vu à la télé". Ce qui ne fait que masquer son manque d'assurance et accessoirement nuit à la "TV" en question.

    Etonnant, vous ne trouvez pas ?
     
  18. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    3 617
    J'aime reçus:
    0
    Il veut devenir mon ami :) (sur FB)
     
  19. nickargall
    nickargall WRInaute accro
    Inscrit:
    13 Juin 2005
    Messages:
    7 239
    J'aime reçus:
    0
    Ah toi aussi ? :)
     
  20. jcldb
    jcldb Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    11 Juin 2007
    Messages:
    32
    J'aime reçus:
    0
    En fait, je ne suis pas sûr que l'étude s'adresse à nous même si sur le site il y a bien une segmentation Débutant/Amateur/Pro du Web/Pro du Référencement qui in fine renvoie sur le même contenu (l'étude). Or on ne parle pas à un pro comme on parle à un débutant (en revanche pour valoriser le débutant, on lui dit que le pro pourrait également être intéressé par le contenu). Pour un débutant on simplifie le discours (parfois jusqu'à la caricature), pour un pro, on peut travailler dans la nuance.
     
  21. raphaelric
    raphaelric Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    12 Juin 2007
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour a tous,

    Je viens de lire avec interet vos discussions et je reponds car je m'attendais evidement a des reactions vives de type "forum".

    Mais si on ne fait plus rien par crainte des critiques de personnes qui ne vous connaissent pas et que vous ne croiserez jamais....

    Je note qu'aucun d'entre vous n'a mis le doigt sur les points les plus interessants de l'etude et que vous vous parlez de probleme de codage de mes sites, de mon site sur le bonheur, de mon site en Allemand...

    Telephonez moi, ce sera le meilleur moyen de savoir si je suis serieux ou pas. Allez jusqu'au bout du travail de qualification de la source.

    Comme cela, nous parlerons du fond: la validité des theses que je defends.

    A vous de savoir si vous preferez confronter vos theses aux miennes pour essayer de progresser ensemble ou bien vous "payer une bonne tranche de rire" pour reprendre l'expression d'un des participants de ce matin. J'ai un principe en R&D: surveiller les innovations qu'elles viennent d'un membre du serail ou d'un exterieur car ce sont souvent les gens qui ne sont pas mainstream qui lance les veritables innovations.

    Est-ce que mon etude va revolutionner la facon de voir le fonctionnement de Google ? L'avenir nous le dira. Rien de moins sur.

    En tout cas, de mon cote, je teste, je prends des risques et je me mouille.

    De votre cote, si vous ne publiez pas d'etude pour ne pas vous exposer a la critique, au moins, critiquez l'etude, mais les problemes la qualité a cause de problemes de codage de site ou d'image de l'auteur qui n'est pas conforme aux certaines normes. Je ne suis pas webmaster, je suis webmarketer !

    Pour clarifier ce qui a ete publie dans le JDN.

    La liste des 300 critères n'est pas une liste 100% fiable mais trois choses sont certaines
    - elle est plus complete que tout ce qui a ete publie y compris aux US
    - elle a ete realisee de facon plus rigoureuse que la plupart des tests
    - elle a un grand merite: c'est d'exister

    Question subsidiaire:
    Un type qui a pris le temps de lister 300 criteres de classement (fais juste l'exercice d'en lister 50 et de leur attribuer un poids, tu verras le boulot que cela peut representer), qui a créé 300 sites, qui anime des formations depuis 10 ans et qui décroche un article dans le JDN et qui gagne sa vie avec le SEO depuis 15 ans, peut il etre completement nul en referencement ?

    En outre, a travers les commentaires de ce fil, je sens trois choses:
    - beaucoup d'affect "qu'est-ce que c'est que ce type que JE ne connais pas et qui passe sur le JDN en annoncant un truc hallucinant"
    - vous avez renonce a ce qu'un francais puisse etablir la liste des criteres de classement. Il faudra bien qu'il vienne d'un pays ou d'un autre, non ? Et pourquoi pas de France ou le SEO a commence a bien se developper a partir de 1998 ?
    - le fait de savoir si vous allez apprendre quelquechose grace a cette etude. Si vous ne pretez pas attention a la these sur le calcul du score de pertinence (accessible gratuitement sur le site), vous passez a cote d'une occasion de progresser. Vous pouvez adherer ou pas, mais l'ignorer, c'est curieux car c'est un des points les plus importants de l'etude.

    On ne se connait pas car nous n'appartenons pas a la meme generation de referenceur: si vous voulez vous rassurer, poser des questions sur moi au JDN, a Olivier Duffez, Olivier Andrieu ou David Degrelle qui me connaissent tous depuis une dizaine d'années.

    Concernant les problemes que vous avez souleve.

    Mes site perso "Raphael Richard" qui envahissent la premiere page de Google.
    Tout d'abord, merci, je suis enchante d'avoir fait connaissance avec vous, fusse virtuellement :)
    Je le dis sans ironie aucune.

    J'ai créé mon reseau de site perso pour deux raisons: ereputation et referencement.
    Les techniques d'ereputation classiques (telles qu'elles circulent dans les blogs specialisees) sont quasiment toutes inefficaces si un grand site ou si un grand mechant vous attaque. Cela a ete mon cas debut 2010, lorsque j'ai une grosse arnaque sur mon site enligne.fr, comme je le fais regulierement. Mon article s'est positionne en 5eme position degommant les faux sites qu'ils avaient cree pour etouffer les mauvais avis. Ils m'ont menace par telephone, puis ont decide de creer un faux profil facebook, de m'abonner de force a SFR (ce qui a coupé mon accès a Free), de diffuser des annonces sur des sites Gays, et evidement de déposer des noms de domaines en raphaelrichard point quelquechose pour y diffuser des infos denigrantes, en usurpant mon identité. Les techniques classiques d'ereputation en fonctionnent pas du tout dans ces cas. Il faut sortir l'artillerie lourde et parler, parler, parler. J'ai donc decider de parler de choses qui m'interessait plutot que de parler de moi.
    L'histoire est resume sur http://www.raphaelrichard.fr
    Vous avez l'explication.

    Keywords
    J'ai ete l'un des premiers a decouvrir la balise keywords en 1996, à les utiliser. A l'epoque, ils représentaient 25%-30% du poids de tous les critères de classement. Avec les années, ce poids est devenu marginal, mais existe toujours. S'il s'exprimait en pourcentage dans l'etude, ce serait peut etre 0,25%. Même si Matt Cutts a bien reussi a convaincre tout le monde du contraire. De nombreuses experiences ont demontre qu'ils n'avaient plus de poids... en se fondant sur des hypotheses de travailles arbitraires. Je suis septique par nature et je fais toujours trop de verifications, desolé.

    En meme temps, je passais pour un clown lorsque je disais que les liens en no follow etaient tres utile. A l'epoque, je passais pour un clown. Maintenant, les pro reconnaissent tous qu'il y a un truc avec les liens no follow. En trois ans, j'ai bien avance et l'etude dit exactement ce qu'ils permettent de faire passer et ce qu'ils ne permettent pas.

    Faites attention, parce qu'en ignorant les discussions actuelles autour des keywords qui viennent des US, vous prenez le risque de louper un truc ou deux.

    Look Matrix du site
    Oui, j'avoue, je me suis laché un week end ou j'en avoir marre de l'etude.
    Au moins, vous vous souviendrez du site.

    L'etude permet de 4 à 5 ans d'avance sur les forums de discussions
    L'un des sujets les moins traités dans les forums de discussions est le probleme de la confiance et de l'autorité qui est devenu dominant dans l'algorithme de Google vers 2007. Donc, je maintiens que l'etude qui defend cette these permettra de faire prendre 4 années d'avance sur le niveau moyens des forums.

    CVFM et autre sites
    Je n'utilise jamais de techniques de referencement de pointe sur les sites qui seront visites en priorite par mes concurrents referenceurs afin d'eviter de savoir dans quel sens je reflechis.

    Et surtout, cela fait bien longtemps que les requetes qui arrivent pas le site CVFM ne concernent que des PME qui ne constituent pas la cible de mon agence.

    Si l'on revient a l'interet de l'etude

    J'ai realise cette etude car j'avais besoin d'avoir un outil precis pour mes seminaires de formation mais aussi pour integrer plus rapidement les chefs de projet SEO de mon agence.

    On peut critiquer sa fiabilite, mais deux choses sont certaines:
    - il a le merite d'exister
    - c'est un super outil pedagogique.

    En commencant l'etude, je n'etais pas certain de parvenir à un modele coherent. Cela donnait un peu le vertige.

    Mais le boulot realise a defaut d'etre parfait, est abouti.

    Essayez de vous interesser a la these que je defends sur le calcul du score de pertinence qui est une representation de la facon dont Google fonctionne, qui est censee etre utilisable par n'importe quel webmaster avec un niveau moyen en maths (contrairement à la formule du page rank, qui est trop complexe pour qu'un webmaster normal puisse en deduire des strategies

    En theorie, Google est trop complexe pour etre apprehender par des webmasters comme vous et moi.

    Mais dans la pratique, je me suis apercu qu'entre le flou artistique dans lequel vivent la plupart des referenceurs et l'extreme sophistication de Google, on pouvait trouver un entre deux tres satisfaisant pour affiner ses analyses et ses strategies de referencement.

    Par exemple, en 2007, j'ai mis au point un modele utilisable par n'importe qui, qui permet de savoir combien il fallait de liens pour atteindre un PR de 5, un PR de 6.... La formule dit qu'il faut X liens "moyens' pour atteindre tel ou tel niveau de PR.
    Quand je parle de PR, il s'agit du PR reel (dont le mozrank est une bonne approximation) et non du PR apparent.

    En theorie, la formule est trop simple pour fonctionner. En theorie, elle est super eloignee des veritables calcul effectués par Google. Dans la pratique, elle donnait des resultats previsibles dans 95% des cas.

    En 2008, j'ai mis au point une formule qui permettait de savoir de combien de liens un site avait besoin pour se hisser dans le top 3 de Google sur un mot cle tres concurrences de type 'mutuelle'.

    La encore, en theorie, la formule ne peut pas fonctionner car elle est trop simple par rapport au fonctionnement reel de Google, mais dans la pratique, elle fonctionne dans 90% des cas et rend previsible les resultats d'une campagne de netlinking a 2 mois près.

    La formule marche avec autant de fiabilité sur les US.

    Et nous savons tous qu'il est tres dur de s'engager sur des resultats lorsque l'on travaille sur les US.

    Bref, en avancant, petit a petit, en confrontant les resultats de mes tests avec ceux des killers US en SEO, j'ai commence a faire le tour de l'algo de Google.

    Au final, non seulement le modele est coherent (a defaut d'etre totalement exact), mais surtout, il m'a permis de consider autrement les resultats d'une premiere page de resultat:
    - la plupart du temps, si vous etes honnete, vous attribuez les bons resultats des sites du top 3 à deux ou trois explications.
    (je sais, c'est ce que je faisais avant l'etude)
    - maintenant, grace a la calcul du score de pertinence, je sais presque precisement pourquoi les sites du top 3 sont dans le top 3. Et surprise, au sein d'un top 3, j'ai observe que les 3 sites y etaient rarement pour les memes raisons.

    Et c'est la que l'etude prend tout son interet: elle remet en cause des manieres de travailler et de penser, qui nous stabilisent et nous rassurent mais nous empechent de faire des sauts quantitatifs.

    Remettre en cause, c'est se heurter a des resistances, à des critiques, mais c'est se donner une chance de depasser les limites des methodes traditionnelles.

    Durant deux ans, j'ai indique a mes clients qu'il etait impossible d'aller chercher certains mots cles, qu'il etait impossible de prevoir les resultats.

    Maintenant, je ne dis plus la meme chose.

    En analysant de facon plus precise le referencement d'un site et de ses concurrents, je sais dire les ressources qu'il faut mobiliser pour aller chercher tel ou tel mot clé quelque soit sa difficulté.

    La méthode marche tres bien en France car les scores des sites tres bien references peuvent etre depasses avec des moyens normaux (quelques dizaines de miliers d'euros). Elle est plus couteuse sur les US car les scores marques par les sites les mieux references sont beaucoup plus eleves. Les marges de progressions sont des lors reduites.

    Le calcul du score de pertinence, m'a permis de decouvrir qu'en dehors de quelques tueurs comme pixmania, amazon, rueducommerce, quasiment tous les sites peuvent etre deloger en 12 à 24 mois, avec des moyens precis.

    Alors, oui, vous avez toutes les raisons de vous mefier d'un type que vous ne connaissez pas et qui ne prends pas le temps de frequenter WRI ou SeoCamp et qui ne se paye pas d'intervention dans les salons parce qu'il n'a pas besoin d'aller chercher des clients en dehors de son cercle de relation.

    Mais: s'il y a une chance que 10% de chance, qu'il ne s'agisse pas d'un bluff ?

    S'il y a effectivement des centaines d'heures de boulot derriere ?

    D'autant que je le repete, je ne pretends que mon etude soit fiable a 100%. Il aurait fallu que je realise 5000 à 10000 fois plus de tests pour y parvenir.

    Je pretends simplement qu'elle est la plus complete qui ait ete realisee en France.

    J'ai enormement de doutes sur l'etude, mais la bonne nouvelle est tout de meme, que tout son contenu 100% compatible avec les interventions de haut niveau qui ont eu lieu durant le SMX qui s'est tenu a Paris il y a deux semaines.
     
  22. nickargall
    nickargall WRInaute accro
    Inscrit:
    13 Juin 2005
    Messages:
    7 239
    J'aime reçus:
    0
    Bonne réponse.
    Je pense en fait que , hormis le billet sur le JDN, la communication faite autour de cette étude ressemble tellement aux Ebooks magiques des secrets du référencement dévoilés pour pas cher qu'elle perd directement beaucoup de crédibilité avant même d'avoir été lue.

    Annonces quelque peu "tapageuses" (Google décodé, tous les critères de Google, l'ensemble des critères de classement utilisés par Google.. ) le tout présenté sur un site qui n'applique pas les bases de l'accessibilité et qui affiche en bas de home des liens cachés vers ses autres sites... Bref le produit est peut être beau et de bonne qualité , avec sans doute beaucoup de travail derrière, mais le prospectus ne plaide pas en votre faveur, et rebutera beaucoup à vous donner nom, adresse, n° de téléphone pour en télécharger la version de base.
     
  23. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour cette très très longue intervention.

    Je vais essayer de résumer mon point de vue.

    1. Il est exact que je ne vous connais pas.
    2. Comme je ne suis pas idiote et que cela m'arrive de ne pas connaître des "ténors", que certains d'entre eux vivent heureux et cachés, j'ai essayé d'en savoir plus sur vous. Rien de ce que j'ai vu ne m'a convaincue.

    3. Je trouve inadmissible d'exiger un numéro de téléphone et une adresse postale. D'autant plus inadmissible que cela ne sert à rien, il suffit d'en donner une fausse, ce que j'ai fait. Ce genre de pratiques m'exaspèrent, qu'elles viennent d'un professionnel ou d'un amateur. D'autant plus que, dans ce cas précis, rien ne les justifie, que vous ne donnez pas d'explications sur l'utilisation ou pas des données, et que dans le mail que vous envoyez ensuite il n'y a aucune des mentions nécessaires sur la protection de la vie privée, l'accès aux données, etc. Chacun ses dadas, la vie privée sur internet est un des miens, et ce genre de pratiques plombe mon capital confiance.

    4. J'ai essayé de lire avec attention vos 80 pages. J'y retrouve exactement les mêmes défauts que dans votre post, c'est à dire qu'on est perdu, c'est long, très long, et il y a (très peu) de choses concrètes. [le descriptif de l'agencement des résultats de recherche pour moi ce n'est pas "quelque chose de concret", en ce sens qu'il y a juste une longue description, pas une synthèse opérationnelle] J'y trouve des choses dites à la va vite, comme cette histoire de balise keywords (oui dans certains cas, elle peut avoir un impact, mais ce n'est pas ce qui est écrit). Et derrière cela, on me suggère que payer 1290 euros. J'ai peut être totalement tort, je loupe sans doute l'occasion de ma vie, mais rien ne me convainc.

    Vous êtes peut être un très bon référenceur. Je n'en sais en fait rien du tout. Mais en revanche, côté marketing, ce n'est pas ça.
    Si vous êtes un excellent référenceur, votre livre se vendra facilement auprès des agences et des grands comptes qui vous connaissent, et vous n'avez pas besoin d'en faire la promotion de cette façon.

    Mais dites moi, qu'est ce qui vous empêchait, au lieu de 80 pages, de donner un extrait de 5 pages ? De donner allez... dix critères sur 300, pour permettre aux gens de réellement se faire une idée de votre produit ? La remarque de jcldb est très juste. Votre discours est en total décalage avec votre cible réelle (celle qui peut faire un chèque de plus de 1.000 euros de confiance)

    Dites vous simplement une chose : si vous souhaitez réellement toucher une cible large, celle pour qui le prix de votre livre sera un gros investissement, nos réactions sont à prendre en compte, non pas pour nous expliquer que nous avons tort, mais pour faire évoluer votre communication.

    En tout cas c'est mon avis personnel que je partage, selon la formule consacrée
     
  24. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    3 617
    J'aime reçus:
    0
    Bonne réponse de Nickargall.

    Suite à votre intervention je comprends "mieux" comment il faut interpréter/comprendre les chiffres donnés sur JDN, mais alors pourquoi ce n'est pas mieux expliqué/précisé en amont ?

    Là on a simplement l'impression que ce sont des recettes, des affirmations (qui sorties du contexte global de l'étude, sont... parfois fausses ou en tout cas pas toujours vraies !)


    L'étude est peut-être bonne, voire excellente, mais la présentation qui en a été faite est quelque peu catastrophique (AMHA) ce que Marie-Aude vient d'expliquer en des termes plus complets.
     
  25. Zecat
    Zecat WRInaute accro
    Inscrit:
    1 Mars 2005
    Messages:
    12 434
    J'aime reçus:
    0
    :mrgreen:
    Et inversement et reciproquement :mrgreen:

    J'adore le "en tout cas" :wink: même si je perçoit mal la nuance entre :

    "parfois fausse"
    et
    "pas toujours vraies"

    :mrgreen:
     
  26. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Oui là c'est du grand grand n'importe quoi. Les professionnels (les traders) n'utilisent pas GG pour savoir le cours de bourse. Vivendi est largement + recherché par les professionnels et pourtant pas de bloc bourse, tout simplement parce que c'est aussi recherché pour plein d'autres trucs... et pas de Google en bloc bourse aussi... ca doit pas être coté, c'est pour ça :)

    Une PME qui veut se lancer sur le Net avec un million d'euros de CA investira sans pb 1.000 euros si on lui dit qu'elle va rattraper son retard. Y'en a des tas des PME qui font des chèques à des sociétés sans que leur investissement ne leur rapporte un kopeck
     
  27. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    3 617
    J'aime reçus:
    0

    Moqueur : m'apprendra à retoucher mes posts sans me relire :lol: (j'étais persuadé d'avoir écrit "fausses" et non "parfois fausses" !)
     
  28. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Je +1 totalement
    Et vous cité le mozrank, eux ont une stratégie marketing très développée par contre.

    J'accepte mais ça n'empêche pas que ça ne me donne absolument pas confiance pour acheter un bouquin à plus de 1000€ (cf point 1)

    Vous avez certainement lu https://www.webrankinfo.com/forum/t/tutoyer-ou-vouvoyer.144277/ et comme nous n'avons pas d'avis tranché vous avez décidé d'utiliser les deux ? :D (je suis taquin)
     
  29. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Ce qui serait intéressant, en fait, c'est de savoir pourquoi lafarge ressort avec son cours de bourse, et pas Vivendi ou Google, ou même safran (mot clé cher à mon coeur et à mon palais)
     
  30. Archaos-JdR
    Archaos-JdR WRInaute discret
    Inscrit:
    20 Septembre 2006
    Messages:
    140
    J'aime reçus:
    0
    Vous devriez demander au JDN de rectifier leur article mensonger. Quand j'ai lu cette phrase du JDN ça ne m'a pas inspiré confiance.
     
  31. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    parce que justement le grand public ne tape JAMAIS Lafarge :) et donc les seuls personnes qui tapent lafarge sont des personnes intéressées par la bourse (pas des pros, juste des personnes intéressées). Les gens peuvent taper Vivendi pour plein de raisons, notamment dans le domaine numérique. Idem pour Google.

    En gros, on peut dire que Lafarge n'est pas tapé en dehors des boursicoteurs :) de là à dire qu'il s'agit de professionnels, il y a un pas.
     
  32. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Mouais.... on pourrait dire ça de Holcim aussi ^^ et pourtant sa côte n'apparait pas.
    Et puis on peut faire des recherches sur Lafarge quand on cherche un boulot aussi... non cha tient pas

    On va poser la question autrement "pourquoi la recherche Google Finance" apparait en haut de page pour Lafarge et pas pour d'autres valeurs ésotériques (tient au fait, à propos de "pros" va voir quand meme google finance)

    http://googlesmb.blogspot.com/2010/11/now-available-with-google-apps-g ... le_24.html
     
  33. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Holcim ? T'as pas plus pourri non plus ? :) C'est quand même réservé aux grosses boites, et là à mon avis, la capitalisation boursière joue. Sinon on verrait aussi des JAJ Distribution. Donc je dirais mélange de "grosses boites" + boites peu connues

    "tient au fait, à propos de "pros" va voir quand meme google finance"

    Je parle pas suffisamment bien anglais pour comprendre ce que tu veux dire

    ps : holcim c'est à Zurich... Nestlé non plus n'a pas de cotation
     
  34. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Je te demandais si tu connaissais le service google finance ^^

    Bon je t'ai pris comme exemples, tous NYSE Euronext
    lesnxconstructeurs
    legrand
    lectra
    plus six ou sept autres... et je n'ai toujours rien trouvé

    Alors prise d'une inspiration subite, si si je suis géniale :D
    je suis allée sur le site de Lafarge.fr et j'ai vu quoi ?? Des données de bourse en page d'accueil, avec un lien sur la page de suivi de leur action boursière

    Je refais ma dizaine de sites "contre exemples" et sur aucun d'entre eux je ne vois cela.

    Donc mon interprétation, c'est que Google présente en tête de page les informations Google Finance pour Lafarge parce que la structure du site de Lafarge au choix
    - lui passe l'indication que c'est l'information la plus importante à propose du groupe, et dans ce cas, Google trouve que son résumé de cotation est plus pertinent que le site de lafarge
    - lui fait penser à un site de comparatifs de cours et qu'il a mieux :D

    En tout cas, je pense qu'on est dans une meilleure direction pour expliquer cet affichage Google que "Lafarge n'est cherché que par des professionnels / boursicoteurs"

    Mais je peux me tromper
     
  35. UsagiYojimbo
    UsagiYojimbo WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Novembre 2005
    Messages:
    12 466
    J'aime reçus:
    12
    Moi il y a aussi quand je lis ça :

    que j'ai du mal à prendre au sérieux la suite.
     
  36. loran750
    loran750 WRInaute passionné
    Inscrit:
    15 Mars 2005
    Messages:
    2 350
    J'aime reçus:
    0
    UsagiYojimbo, quoi ? T'as jamais fait avant l'an 2000 du texte blanc sur fond blanc ? Ou truffer les pages de mots répétés X fois ?

    Ceci dit, dire qu'on est spécialiste du référencement depuis 1996, c'est prendre les gens pour des imbéciles. Déjà dire qu'on était un spécialiste en -dison- 2008, cela ne peut pas laisser supposer qu'on l'est en 2011 sans avoir remis ses compétences au gout du jour.
     
  37. Bigb06
    Bigb06 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    21 Mars 2007
    Messages:
    920
    J'aime reçus:
    1
    Bonjour,

    Deux exemples de choses qui m'ont bloquer pour l'achat de l'ebook:

    - Plutot que de détailler les noms des clients, pourquoi ne pas détailler les actions et résultats obtenus?
    Par exemple, consultant pendant 6 mois, résultat + x% en terme de visites SEO, premier sur tel ou tel mot clé en telle année (car le référencement il y a 10 ans n'est plus le même qu'aujourd'hui).

    - Votre formation initiale, une école de commerce, ne rassure pas quant aux bases scientifiques de l'étude. J'attendrais un profil type ingénieur/docteur en informatique.
     
  38. UsagiYojimbo
    UsagiYojimbo WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Novembre 2005
    Messages:
    12 466
    J'aime reçus:
    12
    @loran750 : si, bien sûr, mais de là à dire en 1996..
     
  39. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Bah tu sais j'ai fait Sciences Po... ça m'a pas empêché non plus de bosser sur des très gros projets de datamining à l'époque où d'autres commençaient le référencement ^^

    Il ne faut pas croire que les tests de corrélation nécessitent de sortir de Princeton non plus :mrgreen:
     
  40. Bigb06
    Bigb06 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    21 Mars 2007
    Messages:
    920
    J'aime reçus:
    1
    Euh quand on voit les pointures qui développent les algos google, si en face on a pas le même niveau, j'ai du mal à faire confiance. En tout cas pour expliquer en détail les algos, les rouages de façon sure. Non?
    Quand on voit par exemple les analyses faites par l'auteur du blog seobythesea, la c'est des suppositions basées sur des brevets déposés par Google, on est plus dans proche de la réalité à mon avis.
     
  41. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Tu mélanges trois choses différentes :D
    - les algos
    - la constructions des algos de détection de variables corrélées
    - la détection de ces variables corrélées

    la première ces sont des très grosses têtes
    la deuxième ce sont des moyennes à grosses têtes
    la troisième ce sont des moyennes têtes à normales

    En fait, Google est un système fini, et nettement plus simple que "la vie quotidienne". Qu'il y ait 200 ou 400 paramètres est une chose, mais le fait est là, il y a un nombre fini de paramètres.
    Alors pour détecter les corrélations, c'est quasiment de la force brute de calcul, tu prends un volume significatif de données en entrées, qualifiées par rapport à ce que tu as cru reconnaître comme paramètres, et tu fais tourner tes tests, tes échantillons, et tu analyses tes écarts.

    C'est plus compliqué que 2 et 2 font 4 ou que la roue de la fortune, mais il n'y a pas besoin d'être sorti de Princeton pour le faire, des tas de chefs de service chez Procter et Gamble le font très régulièrement :D

    Parce que là, dans le cas dont on parle, l'auteur n'a pas déconstruit l'algo, en disant "la formule c'est ça et ça". Il a dit "voilà x paramètres dont mes tests ont prouvé selon ma méthode qu'ils avaient un impact, et voilà grosso modo les variances".

    Le savoir faire est
    - dans la détection des paramètres (faut il tester la couleur de la page de fonds, ou le type de police utilisée, ou est ce totalement inutile ?)
    - dans la sélection et la qualification des sites qui servent à faire les calculs
    - dans les programmes de scraps qui permettent d'automatiser un peu les choses.

    Là où ça devient très marrant, c'est que cette méthode ne permet absolument pas d'avoir une certitude.
    Par exemple, A est corrélé à B. OK, on en conclut que A génère B. Mais en fait, A génère D, qu'on n'a absolument pas vu, et D génère B.

    Toute la question est de savoir si c'est "la réalité" ou "le résultat" qui compte. Faut il trancher le noeud gordien ou pas ? Et si on le tranche, ça va marcher combien de temps ?

    Bref, la seule chose que je voulais dire, c'est qu'on pouvait quand même faire des analyses de corrélations et avoir du bon sens sur les facteurs qui concernent son métier sans sortir de Polytechnique.
     
  42. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Oui mais c'est pas à destination des pro, et c'est pas super utilisé par les internautes je crois

    Sinon pour ta démonstration, l'idée était pas bête mais ca ne marche pas avec veolia environnement. J'ai regardé avec les suggestions, mais c'est pas mieux
     
  43. Bigb06
    Bigb06 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    21 Mars 2007
    Messages:
    920
    J'aime reçus:
    1
    Nos avis divergent donc :)
     
  44. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Damned.
    On ne va quand même pas dire que c'est le marquage html avec le css "stockprice" qui fait la différence ? (L'idée m'a effleurée, mais ça ne correspond à aucun microformat / richformat / schema / truc / connu...)

    Cela dit, "pardon chef" mais ça marche aussi pour Véolia, tu as sur le lien de Veolia.com qui arrive en deuxième un petit bouton pour afficher le cours des actions VIE.
    http://www.google.fr/search?q=veolia+environnement&ie=utf-8&oe=utf-8&qscrl=1

    Or il n'y a pas de cours de l'action sur Veolia.fr, qui arrive premier, il y a un cours de l'action sur Lafarge.fr qui arrive en premier site.

    On serait en face d'un comportement assez classique à la Google, qui affiche plus d'informations pour le site arrivé en premier, une sorte de "site link des marchés financiers" ??
     
  45. kmenslow
    kmenslow WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Août 2006
    Messages:
    2 256
    J'aime reçus:
    0
    :mrgreen: Le débat est vraiment sympa à lire. Alors voici ma petite contribution.

    Je me dis que l'auteur a peut-être trouvé 300 critères de ou des algos de Google. Mais je ne comprends pas pourquoi il n'utilise pas cette connaissance pour truster les résultats de GG et gagner des sommes énormes .... à moins que ces 300 critères ne soient, en fait, inutilisables en l'état ou il n'a pas été capable de les utiliser.

    Alors pour rentabiliser ses heures de recherches et de tests, il tente de vendre l'information. Cela ressemble un peu au vendeur de pelles et pioches d'une ruée vers l'or. Je vous vends les outils et après à vous de bosser.

    Personnellement, je serais près à acheter le livre si l'auteur me mettait ma curiosité en éveil en divulguant quelques critères très intéressants. Mais que ce soit le tome 1 ou son intervention sur le forum, ma curiosité est toujours dans un sommeil profond.
     
  46. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    pour revenir à l'explication / démo technique de Marie-Aude: il y aurait un truc assez intéressant à explorer, issu des stats descriptives: le PATATOÏDE.
    Le principe c'est de coller le maximum de données dans la bestiole, puis à l'aide de formules très compliquées dans la théorie (mais que dans la pratique on actionne très simplement à l'aide d'un simple bouton sur un soft ;-) ), on arrive à obtenir une figure formée de tous les axes de données issues de l'échantillonage. D'où le nom de la bestiole amorphe.

    Des formules supplémentaires permettent ensuite d'identifer dans le lot les axes les plus longs (les plus étirés) qui sont considérés comme les plus explicatifs.
    ==> La causalité nest évidemment pas au programme (elle reste ensuite à déterminer par la sagacité supposée des analystes), masi le phénomène de descriptions staitistique est très au point.

    J'ai pas fait cela depuis longtemps (ça date d'un vieux troisième cycle de stats au CNAM), mais je me souviens bien du principe et parfaitement de la puissance prédictrice de l'outil.

    Le principe d'étude des critères du moteur, simple en théorie de descriptif , serait d'engouffrer suffisamment de données possibles de très nombreux relatives à un grand échantillon de sites web, comprenannt des critères on et off pages (tels que connus actuellement), des BL et des ancres, et de leur indexation dans Google par rapport à différents mots clés, puis à l'aide de cet attirail statistique d'en ressortir facilement les critères identifiés comme les plus explicatifs.

    C'est le genre de méthode utilisée par exemple par les actuaires (assurances), ou dans les études de grande conso.

    Sur le fond, la méthode serait très intéressante pour identifier les critères les plus important à analyser (les plus explicatifs). D'un point de vue pratique, il faudrait pouvoir disposer d'une base de données suffisamment importantes constituées de tout un tas de sites décortiqués sous tous les angles. Je ne sais pasquel webmaster seul aurait assez de données...

    Si on arrivait à réunir une telle base de données, ce serait assez facile de ressortir les critères prédominants. Quitte à troçonner en différentes catégories, selon les positions (comme Google doit probablement le faire)
     
  47. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Veolia Environnement :) C'est pas la même société :) Ceci dit, même en Veolia tout court, j'ai pas de cotation non plus

    Ou alors on se trompe totalement et ca n'est pas lié au moteur mais à Google Finance. Je veux attirer du monde sur Google Finance donc je balance pour certaines cotations, mes propres résultats. Mais c'est vrai que pour l'instant je ne vois pas de logique très très claire
     
  48. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    En fait la requête Véolia fait passer Véolia environnement en premier...
    Faudrait se faire un patatoïde avec les sociétés cotées.

    Et voir dans quel cas on a le petit signe pour afficher les cours.

    L'autre option, c'est que cela s'affiche en fonction d'événements récents ?
     
  49. XoSt
    XoSt WRInaute accro
    Inscrit:
    6 Octobre 2003
    Messages:
    2 718
    J'aime reçus:
    0
    C'est un ouvrage destiné à des débutants, des PDG de grosses sociétés, etc. Il est clair que c'est du pipo pour la plupart des vrais référenceurs. La seule façon de décoder Google c'est d'analyser tous les classements existants et de faire une correlation entre chaque résultat, en gros il faudrait un ordinateur sur-puissant et un programme pouvant tout analyser, en temps réel évidemment.

    En gros, personne ne pourra jamais décoder Google.
     
  50. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    :D


    Je sors d'école de commerce et je peux t'assurer que selon ta formation avant école ou selon ta spécialisation tu peux apprendre à faire des tests avec une rigueur toute scientifique :wink:
     
  51. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    @raphaeleric: merçi d'abord de cette longue et détaillée réponse (même si on se doute bien qu'elle était incontournable).

    Avec un peu de recul et de réflexion, je voulais faire part de mon propre avis: il est très (très) mitigé. On passe sans arrêt de points a priori positifs à une sensation désagréable de truc loupé, voire inadatpté... dans l'article du JdN, sur ton (tes) site de promo, comme dans ta réponse.

    Les points positifs à mes yeux:

    [*] la tentative d'instaurer une liste (plus ou moins) exhaustive et exacte des critères de Google. Avec tous les défauts potentiels ou déjà relevés, par principe la chose a du mérite

    [*] l'idée de substituer une démarche systématique de description des serps pour comprendre les lois de l'indexation, plutôt que de procéder (tant bien que mal) à du reverse engineering d'un lago non publié et non disponible. C'est ahma une vraie idée intéressante... mais pas si novatrice. Si ?

    [*] le culot, parce que c'était clair qu'avec une telle démarche, cela allait fuser. Fallait quand même oser, et faire un premier pas.. (sans se prononcer sur le bien-fondé ou non)

    [*] des idées novatrices, ou à tout le moins originales: le fait que les premières positions résultent de l'amplification d'un seul signal (même si c'ets en contradiction avec les 300 critères "podérés"), et son corrolaire: selon les positions dans les serps, les critères de jugement ne sont pas les mêmes. Je ne permet pas de me prononcer sur le fond (très polémique) mais je relève une tentative d'explication globale...


    Les points génants: qui bloqquent, qui déçoivent, qui rendent inssuportable, etc..

    [*] la façon totalement anti-professionelle, voire suicidaire, de se vendre, soi et son oeuvre. Le tout doublé par un réseau de site qui décrédibilisent totalement à mes yeux le message du professionnalisme.
    Je ne rentre là non plus pas dans les détails, le but de mon post n'est pas la curée..

    [*] un discours émaillé de contradictions, répétitives, et portant sur plusieurs dimensions: sur la logique explicative elle-même (je ne fais pas plus de précisions, il y en a assez dans vos propos..), sur la façon de justifier ses affirmations, (ex.: dire que les KW sont prises en comptes, puis préciser ... à 0,25%...), sur le discours commercial: vendre un tome 2 valeur ajoutée prétendue très haute, et fournir un tome 1(de démo) lui très pauvre en haute VA, sur la cible visée: à qui est VERITABLEMENT destiné ce tome 2 (sà celui qui veut bien payer, ou bien il y a-t-il une vraie stratégie derrière): référenceurs, experts, ou aux contraire des non-initiés qu'ils faudrait "évangéliser" et former, etc..

    [*] la démarche elle-même de "dévoiler" les secrets de l'indexation (l'établir, c'était bien, la dévoiler ça l'est moins :mrgreen: . A part briller sur un marché du référencement (qui allait fatalement se mettre en boule), quel est l'intérêt durable... si ce n'est pousser Google à entreprendre des modifications en conséquence. Je me trompe ?

    En bref, et pour me résumér: ce qui est donné à voir est très troublant. C'est un mlélange de points positifs et d'idées intéressantes avec de très, trop, nombreuses contradictions et inexactitudes. Et la façon de le vendre / défendre inspire peu la confiance.

    Cela donne un sentiment d'inachevé, et de non-léché. C'est dommage, et ça dessert le résultat, à tout le moins...
     
  52. raphaelric
    raphaelric Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    12 Juin 2007
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Reponse de l'auteur de l'etude

    Comme je suis un adepte du dialogue (et c'est peut etre pour cela que j'ai des amis => clin d'oeil a Marie Aude et son premier), je reponds une nouvelle fois, bien que je sois pris par mon vrai métier (webmarketer) !

    Jano Lapin
    Je synthetise ce que tu dis a mon sujet:
    1°) Tu t'es lancé, c'est bien car c'est courageux, mais c'est mal au final.
    2°) Tu discutes, c'est bien, mais tu te justifies trop.
    3°) Ton discours est structuré mais ne colle pas a ma logique
    4°) Tu n'aurais pas du cherché a vendre cela sous forme d'étude.

    Marie Aude
    De ton cote, on pourrait résumer ce que tu me reproches sur WRI et sur Abondance (j'attends le prochain forum ou tu vas me descendre) a ceci:
    1°) Tu as fait un super communiqué de presse, mais tu es un mauvais communicant.
    2°) Tu arrives a des resultats avec lesquels je ne suis pas d'accord, donc tu as tort car WRI a raison
    3°) Je n'aime pas tes sites,
    4°) Ton compte Twitter est inactif
    5°) Tu n'es personne car personne ne parle de toi.
    6°) Je ne peux pas le dire franchement, mais c'est un gros arnaqueur.

    Il n'y a effectivement pas grand chose a repondre a cela puisque le sujet n'est a l'evidence pas le fond des theses que je defends, mais l'impression que vous vous etes fait sur ma personne sans me rencontrer, ni jamais avoir cherche a discuter en direct avec moi (style à l'ancienne au telephone ou de visu) et evidement avoir lu l'étude.

    Et, la situation devient particulièrement savoureuse, puisque c'est speficiquement c'est le manque de rigueur de l'approche et de l'etude que vous me reprochez en apparence.

    Je vous lance trois defis:
    - contactez moi afin que nous ayons un echange de vive voix
    - faites mieux que moi
    - me demander les performances du site de l'etude que vous trouvez moche, mal codé, mal optimisé...

    "Au pire" (locution que Marie Aude insere souvent en commentant mon etude), vous serez agreable surpris.
    Au mieux, vous aurez la confirmation de vos intuitions.

    Cap ou pas cap ?

    :)
     
  53. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    C'est bien de ne s'attarder que sur 2 personnes et ignorer le reste... enfin beaucoup font ça ; d'ailleurs il s'agit surtout de ceux qui ont un égo du style "allez je vous fais une fleur et je vous réponds bien que j'ai vraiment autre chose à faire". (PS dans ce cas là soit on répond pas, soit on le fait sans se la ramener)

    Tu peux nous donner les performances du site sus-cité ?

    Ah ah ah
    D'ailleurs dans un post qui a été ignoré quelqu'un avait dit qu'il faudrait juger tes résultats, mais que l'on ne sait pas ce que tu as fait... donc bon. Il a aussi été dit que tu es peut être un bon référenceur mais mauvais en marketing ? (d'ailleurs si tu es si occupé que ça dans ton métier c'est bien que tu trouves le temps de coder toi même ton site alors qu'il te serait peut être plus rentable de confier cette tâche à quelqu'un (un ami par exemple)).
    Donc ça dépend du domaine mais on peut certainement faire mieux que toi dans certains.

    Bref tu es peut être bon (je te "caresse" dans le sens du poil) mais ton type de personnalité m'énerve je te lance un défi :
    - fais un sondage sur le forum pour demander qui a envie d'acheter ton livre.

    Bonne soirée
     
  54. Acerouk
    Acerouk WRInaute impliqué
    Inscrit:
    16 Février 2008
    Messages:
    521
    J'aime reçus:
    0
    Dans le domaine de l'édition traditionnelle, des exemplaires gratuits sont envoyés à différents journaux, magazines et critiques pour qu'ils en parlent après l'avoir lu.
    Je n'y connais rien dans ce domaine mais ce ne serait pas un principe de base du marketing ?
    Pourquoi ne pas faire pareil plutot que de rentrer dans une justification point à point des critiques qui n'apporte rien quant au contenu du livre ?
     
  55. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    J'avoue que je suis très embêtée pour te répondre... alors pour faire (presque) court
    - non je ne t'ai pas descendu,
    - je regrette que ton "vrai" métier de webmarketer n'inclue manifestement pas la discussion sur les forums (puisque on a discuté d'un point précis de tes 80 pages et que ça aurait été intéressant d'avoir ton retour, ce n'est pas "WRI qui a raison", mais des gens qui ont analysé des détails et qui ont exposé ce qu'ils ont trouvé),
    - ni la réponse aux questions assez simples que j'ai posées sur la collecte de données et le respect de la vie privée (alors que c'est au coeur du webmarketing).

    Pour les autres points, ta façon de résumer et de reformuler ce que j'ai pris le soin d'écrire de façon totalement différemment est caricaturale. Pour y répondre de façon précise, il faudrait entrer dans de longues considérations, et surtout dans une logique qui s'apparenterait effectivement à de la "descente", qui n'est pas l'objet de cette discussion.

    Mais je te confirme que tu n'es pas un excellent communiquant en ce qui te concerne, et que la "confusion des cibles" que tu sembles faire entre débutant, expert, agence, etc. porte préjudice à la commercialisation de ton étude, qui représente un budget non négligeable pour beaucoup de PME.
    Et surtout que tu fais une énorme erreur : je n'ai aucun avis sur ta personne et en fait, je m'en fous royalement. Ce qui m'intéresse c'est simplement ceci : est ce que ça vaut le coup que j'investisse cet argent dans cette étude ?
    Quelles sont tes "thèses" ? Une accumulation de facteurs à scorer pour expliquer un positionnement sur Google, il y en a beaucoup, et personne n'est parfait dans tout. Ça va te surprendre, mais j'ai exactement la même, je l'exprime simplement autrement. Et j'ai même défendu plus haut que quelqu'un qui ne sortait pas de Polytechnique ou de Princeton pouvait effectuer de façon totalement valable ce genre de scoring.

    Quelle est la substance de l'étude ? ... on en repart sur ce que j'ai déjà dit et que je ne reprendrai pas. Voilà, c'est tout.
     
  56. YoyoS
    YoyoS WRInaute accro
    Inscrit:
    14 Septembre 2006
    Messages:
    4 026
    J'aime reçus:
    0
    Gros manque de professionnalisme, est un certain recul aurait été le bienvenu.

    Dire être sur à 100% d'avoir découvert tous les secrets de l'algorithme c'est comme avoir trouvé tous les nombres de PI après la virgules.

    => Et oui mesdames et messieurs, en 300pages, je vous offre tous les nombres de PI après la virgule, sisi ! Venez acheter car j'en suis certain à 100% y en a plus après !
     
  57. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    ça pour être honnête, c'est la formulation du JDN. En réalité, Rapahel Richard est très clair dans ses vidéos et ses 80 pages, il n'a pas de certitudes à 100%
     
  58. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    @raphaelrichard: déformer systématiquement les avis des autres sur internet ne penche pas vraiment en faveur du professionalisme de webmarketer, dont tu te réclames.

    Je ne penses pas que cela rende non plus vraiment service à ceux qui, déjà fort embêtés par ton action, t'ont fait un peu de promo, ont essuyé une vague de critiques généralisées, et essaient maintenant d'en sortir en ménageant la chèvre et le chou.


    Les choses qui valent la peine d'être faites, valent aussi la peine d'être bien faites
    N. Poussin
     
  59. milkiway
    milkiway WRInaute accro
    Inscrit:
    3 Février 2004
    Messages:
    4 968
    J'aime reçus:
    0
    Avant toute chose je tiens à préciser que le message est volontairement "épicé" et qu'il n'y a rien de personnel (on ne se connait pas et ça me va très bien). C'est donc juste pour être un peu taquin mais le message n'est pas à prendre au pied de la lettre. Juste à méditer.

    A l'auteur de l'étude et son génie inné illimité : vous semblez annoncer en fausse et maladroite modestie être incroyablement doué, clairvoyant et performant. Dès lors, pourquoi aller vendre un e-book hors de prix qui permettrait à n'importe qui de pouvoir acquérir vos pouvoirs surnaturels ? Pourquoi venir vous défendre auprès d'illustres inconnus sur un forum qui a visiblement 4 à 5 ans de retard ?
    Pourquoi vos sites ne sont ils pas PR10 et positionnés sur l'intégralité des requêtes ultra concurrentielles (non trustées par Pixmania, Amazon ni RDC) qui pourraient vous amener des clients et ou une visibilité mondiale ?

    J'ai comme l'impression que le Michael Vandettisme fait des émules dans tous les corps de métiers, et qu'on en est au tour du métier de référenceur.

    A moins que je ne me trompe. Dans ce cas, êtes vous capable de me proposer un contrat SEO 100% à la perf ? En effet, j'ai un site dans un domaine très concurrentiel à positionner. Mes connaissances me permettent de grimper et obtenir des places intéressantes, mais je gagnerais bien plus à être premier sur l'intégralité des requêtes génériques et longue traine relatives à mon domaine d'activité. Est-ce donc possible ?

    Bon remarquez, je vois mal comment vous pourriez réaliser cet exploit alors que je ne trouve aucun de vos microsites dans les SERP sur les requêtes que vous semblez viser, comme "guide jap*n", "guide voyage jap*n", "voyage jap*n", "voyage au mar*c"... à mais au fait, vous n'êtes pas non plus sur "referencement naturel", "webmarketeur", "marabout google" ?

    Peut être qu'il faudrait optimiser vos balises keyword ?
    PS : je n'ai pas d'avis sur la méthode ni les analyses car je ne l'ai pas lu. J'ai un avis sur le post que vous avez posté sur WRI quelques pages plus haut sur ce fil, sur l'annonce "j'ai décodé Google" et sur la partie visible de vos talents (vos sites).
     
  60. HawkEye
    HawkEye WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Février 2004
    Messages:
    18 166
    J'aime reçus:
    0
    Désolé d'intervenir de manière si peu constructive, mais là j'ai franchement l'impression d'être en face du nouveau Mickael Vendetta du SEO.

    Franchement...

    Ce que tu largues sur papier ne vaut pas le quart du tiers de la moitié de ce que les professionnels du secteur peuvent fournir à leurs clients (ne fût-ce que sur un post-it, ou lors d'une discussion à côté de la machine à café).

    Le seul mérite qu'on peut accorder à ta démarche, c'est d'avoir eu les balls de vendre n'importe quoi à n'importe qui (rectification: c'est pas le Mickael Vendetta du SEO, c'est le Rémi Gaillard du SEO...).

    Alternative: pro ou opportuniste ?
    Ce qu'il y a dans ton bouquin, je le vends 10x le prix à mes clients, et ils en tirent 10x plus de return ! Les professionnels du SEO que tu peux trouver sur ce forum (et d'autres...) te répondront pareil.
    La seule différence, c'est que ce qui se retrouve dans une reco chez moi (eux) est vrai, fondé, étayé et documenté, tout en étant adapté à leur problématique, et basé sur une étude sérieuse et complète.

    Ta publication est un affront à la profession... rien d'autre.

    Précision utile s'il en est: je ne prétend pas avoir décodé l'algo: j'affirme l'étudier.
     
  61. XoSt
    XoSt WRInaute accro
    Inscrit:
    6 Octobre 2003
    Messages:
    2 718
    J'aime reçus:
    0
    Il a du s'abonner à une formation pour savoir comment obtenir qu'on parle de lui sur un si gros site. L'effet matrix sur le background du site et l'orthographe spectaculaire avec laquelle il a écrit Tour Eiffel dans sa vidéo de présentation est tout simplement magnifique.

    Tu voulais discuter sur skype, allons-y sur skype, mon id : johan.tavard
     
  62. XoSt
    XoSt WRInaute accro
    Inscrit:
    6 Octobre 2003
    Messages:
    2 718
    J'aime reçus:
    0
    Son ouvrage bien que racoleur doit s'adresser à des néophytes, des débutants. Si un ouvrage du genre sortait chez seomoz je serais prêt à payer 10 000 euros pour l'acheter, si toi tu en sortais un, connaissant ce que tu fais je serais certainement prêt à y mettre 3000 euros. Mais effectivement, celui de Raphael... disons que 29 euros c'est déjà cher payé je pense. Derrière cette belle page de vente matrix et la présentation magnifique avec pages A4 pour souligner les mots importants de son discours dont la Tour Eiffel qui s'est dotée d'une nouvelle orthographe se cache en fait un résumé plus ou moins approximatif du référencement.

    C'est cher payé pour ce que c'est, la présentation est nulle et à vrai dire personne n'en aurait parlé si un gros site n'avait pas repris l'information.
     
  63. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    C'est une blague au fait ?
     
  64. e-kiwi
    e-kiwi WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Décembre 2003
    Messages:
    15 681
    J'aime reçus:
    0
    pourtant, quand je lis la présentation, cela parle des conséquences d'un mot clé répété dans plusieurs balises h1, etc ... ce n'est pas pour débutant ça
     
  65. XoSt
    XoSt WRInaute accro
    Inscrit:
    6 Octobre 2003
    Messages:
    2 718
    J'aime reçus:
    0
    L'optimisation "in-site" a été vue et revue des centaines de fois sur tous les sites de référencement, personne ne met plusieurs balises h1 sur ses pages... en faire un paragraphe entier ne sert donc à rien. Il suffit de dire, faites un seul h1 par page et mettez-y le mot clé voulu avec une phrase accrocheuse et hop.
     
  66. Acerouk
    Acerouk WRInaute impliqué
    Inscrit:
    16 Février 2008
    Messages:
    521
    J'aime reçus:
    0
    La citation de cette phrase ne veut rien dire sortie de son contexte.
    Je lui propose plutot que de rentrer dans des argumentaires à la Mickael Vendetta d'envoyer comme dans l'édition papier des exemplaires gratuits à différents prescripteurs (journaux, spécialistes seo, etc...) qui se feront un plaisir de le lire puis de faire un article argumenté.

    Sans cette étape, cet ouvrage et son prix n'ont aucune crédibilité à mes yeux.
     
  67. milkiway
    milkiway WRInaute accro
    Inscrit:
    3 Février 2004
    Messages:
    4 968
    J'aime reçus:
    0
    Moi je lui propose de placer son site sur une requête un peu concurrentielle, disons en page 4 pour commencer...
     
  68. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    22 962
    J'aime reçus:
    45
    Après une analyse du sujet dans le forum modos, je remets cette discussion en ligne. Je compte sur vous pour discuter de façon professionnelle, sans propos diffamatoires. Concentrez-vous plutôt à discuter des critères proposés par l'auteur...
     
  69. elembius
    elembius WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    432
    J'aime reçus:
    0
    bon après un longue absence de WRI (bcp trop de travail et une réorganisation s'impose)

    juste une petite question tu cites qu'Olivier Duffez, Olivier Andrieu ou David Degrelle te connaissent mais est ce qu'ils ont acheté ton livre? eu c'est sur ont les moyens de claquer 1200 euro.

    perso même si je voulais acheter ton livre j'en aurais pas les moyens
    moi le référencement c'est comme une partie d'échec mais en plus grand avec plus de pièces.
    je m'amuse terriblement, dommage que mes journées ne font pas 48h.

    je ne peux critiquer ton livre (je ne l'ai pas lu) mais en tout cas dans ce que tu écris, il y plein de fautes d'orthographes, j'espères que ton livre est mieux écrit.
    Tu te dit webmarketeur, effectivement dans se domaine tu as l'air pas mal. tu as trouvé le moyen ultime de faire parler de toi.

    j'ai juste une petite question toute simple:
    pk un tel prix? Quand je vois le livre (d'olivier andrieu, réussir son référencement) je l'ai acheté sans prob et le 2011 aussi, même si le deuxième est une mise a jour.

    ++elembius
     
  70. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Je n'avais pas du tout compris ça comme ça, je pensais que la phrase s'adressait aux lecteurs du forum :)
    Au temps pour moi Acerouk !
     
  71. raphaelric
    raphaelric Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    12 Juin 2007
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Message de l'auteur

    Je reviens pour repondre aux interrogations concernant les interrogations legitimes. Je suis pret a echanger dans la mesure ou les attaques perso sont exclus des discussions.

    1ere question: la raison de l'article dans le JDN et d'Abondance

    J'ai rencontre certains des dirigeants du JDN en 1998, en tant que cofondateur de Cybion, 1ere societe specialisee dans la veille sur internet. Ils m'ont sollicite pour intervenir dans des conferences sur le webmarketing, le SEO puis m'ont demande d'animer un seminaire de formation sur le webmarketing en 2002 car ils ne trouvaient personne qui avaient de l'experience sur l'ensemble des leviers du webmarketing. Le seminaire ayant toujours ete rempli et les evaluations etant correctes sans etre parfaites, j'en anime environ un par mois depuis 10 ans.

    Mais je n'ai jamais profite de ces relations pour demander a passer quelques informations que ce soit dans le JDN.

    Si j'ai ete interviewe par le JDN sur l'etude, c'est parce que j'ai trouve l'email du jeune journaliste qui avait realise le compte rendu du SMX Paris et que mon etude contenaient des reponses. Ce journaliste n'avait jamais entendu parle de moi avant, mais le fait que je le contacte de facon contextuelle et que je sois intervenu une centaine de fois en tant que conferencier et en tant que formateur a vraissemblablement joue en faveur de la credibilite qu'il a accorde a l'etude.

    Je repete d'ailleurs que je lui ai dit pas que j'etais certain a 100% des criteres.

    Si Olivier Andrieu a parle de l'etude, c'est aussi parce que je le connais depuis tres longtemps (sans etre un de ses proches).
    Il se souvient donc que la liste de discussions sur le referencement que j'ai cree en 1998 avec Carlo Revelli et qui a regroupe jusqu'a 1300 abonnes (un bon chiffre pour l'epoque) est un des outils qui lui a permis de faire connaitre son site Abondance.com dont j'ai assiste a la naissance. Il se souvient aussi qu'en 1999, il existait 10 societes de SEO qui comptaient et ma societe en faisait partie. Il se souvient aussi peut etre que j'ai redige la premiere charte de deontologie du referencement (mars 1999) et que je faisais parties des cofondateurs de la premiere association de referenceur (IPEA) et de la seconde (SEMA7), qui, pour etre tres honnete n'ont pas ete de franc succes, pour des raisons politiques. Il se souvient que mon agence a ete a l'origine des premiers apero referencement.

    Le fait que j'ai ete le 1er a lancer tout a un tas de trucs dans un passe lointain ne garantit absolument pas ma competence actuelle (je n'embaucherai pas un pro du minitel dans mon agence), mais simplement que j'ai realise un certain nombre de choses interessantes.

    Olivier Andrieu ne m'a pas confiance a l'aveuglette et n'est pas victime d'Alzheimer (je suis dit cela car sa credibilite a ete remise en cause). J'avais contacte Olivier en fevrier pour lui indiquer que je travaillais sur cette etude et je pensais lui reserver l'exclus de l'annonce de l'etude pour la France. Comme le JDN devait publier un article rapidement, je l'ai averti, par correction.

    Si Olivier Andrieu ne me considere pas comme un genie, mais qu'il a de la memoire, je crois qu'il a estime que si je lancais un etude, il etait probable qu'il y aurait des choses interessantes dedans.
     
  72. milkiway
    milkiway WRInaute accro
    Inscrit:
    3 Février 2004
    Messages:
    4 968
    J'aime reçus:
    0
    Peux tu placer une page de ton site sur "rachat de credit" d'ici la semaine prochaine s'il te plait ? En touchant à 275 critères sur 300 pour en avoir encore sous le pied (du genre passe de position 1 à 0 ou -1, au dessus du champ de recherche) ?
     
  73. raphaelric
    raphaelric Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    12 Juin 2007
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Avoir le mot cle "rachat de credit" en une semaine ?

    Je ne sais pas faire.

    Mon agence au eu le mot cle "credit" dans le top 10 de 2002 à 2004 pour deux de ses clients (dont 123credit) en 1ere page de Google, Yahoo et Altavista simultanement .

    Nous travaillons actuellement sur le mot "credit" pour l'un de nos clients qui est actuellement en deuxieme page et nous visons le top 5 d'ici 6 à 12 mois.

    Il n'y a pas de magie. Il faut de la methode et un peu de chance.

    En 2011, positionner la home page d'un vrai site, avec au moins 3 années d'ancienneté, avec un veritable contenu et une veritable offre, dans le top 5 de google.fr sur "rachat de credit" nous prend, si l'on recourt a des methodes de referencement qui resistent a des mises a jour de type Panda, entre 6 et 18 mois suivant l'autorite d'un site et son positonnement de depart sur ce mot-cle. Cela suppose que des moyens importants soient deployes et une forte mobilisation du proprietaire du site.
    Notre methode repose sur la creation de liens transmettant:
    - PR
    - pertinence semantique
    - equivalent du trust rank (marque deposee par Yahoo) chez Google
    - autres criteres d'autorite/confiance
    tout en ne sortant pas des ecart types sur la distribution des liens, leur ancre, etc...

    Nous ne sommes pas les seuls et je suis certain qu'en France, que plusieurs personnes peuvent faire mieux (plus rapide tout en utilisant des methodes a faible risque).

    Ce n'est pas magique, mais c'est beaucoup moins mysterieux qu'on ne peut le penser. Des individus dans leur garage y parviennent: tous les participants de ce forum peuvent y parvenir s'ils prennent le temps d'observer ce que font les sites des killers SEO sur de longues periodes.

    Pour info, un positionnement equivalent sur le mot cle US nécessite au minimum 18 à 36 mois et 10 a 15 fois plus de temps homme.

    Note: a titre perso, je pense que "rachat de credit" n'est pas le mot le plus noble a aller chercher car le rachat de credit est plus une fuite en avant pour les gens qui y ont recourt. "Credit immobilier" est aussi interessant et plus "utile" (cf message precedent).faire
     
  74. mweiss
    mweiss WRInaute discret
    Inscrit:
    17 Juillet 2009
    Messages:
    108
    J'aime reçus:
    0
    les chiffres...les listes,...
    ça fait toujours du bruit
     
  75. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour

    est ce que ma demande sur la nécessité et les conditions de collectes des données personnelles tombe dans la partie "interrogation illégitime" ou "attaque personnelle" ?

    Par ailleurs, même si ce n'est pas une demande à proprement parler, ne jugez vous pas intéressant d'échanger avec les référenceurs de ce site sur la prise en compte des cotations boursières par Google ?
     
  76. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    @Raphael Eric: Personnellement, ce qui m'intéresserait, c'est un approfondissement (un détail) de ta théorie sur le calcul de pertinence, et des explications (fondées :mrgreen: ) sur le pourquoi les sites des 3 premières places n'y sont pas pour les mêmes raisons... je ne pige pas vraiment ta façon de voir les serps
     
  77. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Quelle méconnaissance du rachat de crédit.... qu'il y ait des escrocs dans le domaine, et surtout sur Internet, c'est évident, mais le rachat de crédit est une pratique qui a sauvé plus d'un couple de la faillite, et la Banque de France le favorise tous les jours
     
  78. lecouti
    lecouti WRInaute passionné
    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 564
    J'aime reçus:
    1
    Je crois qu'il évoquait plus les difficultés provoquées par les (très) nombreux mauvais conseils donnés par les "professionnels" du rachat de crédit que de l'acte de restructuration lui-même.
     
  79. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    rôôôôôô... parlerait-on sur ce fil de charlatanisme ? :mrgreen:
     
  80. lecouti
    lecouti WRInaute passionné
    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 564
    J'aime reçus:
    1
    Tu parles du rachat de crédit ? Écoutes pour être du métier puisque je suis courtier en crédit, je peux te dire que je ne suis pas loin de te rejoindre. Mais simplement parce que le métier est tenu par des types qui sont attirés par les commissions (très généreuses) et prêt à faire n'importe quoi.
    Restructurer une dette pour éviter qu'une famille plonge peut pourtant être très utile mais çà devrait être traitée par des associations et les banques devraient s'interdire de traiter avec les courtiers. (profession quasi non réglementée)
    pour ma part, je ne traite pas ces demandes. Mais bon on s'éloigne du sujet
     
  81. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Effectivement ... revenons y
     
  82. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    Le style forum et cassant se retrouve bien sur l'ensemble des réponses que j'ai toutes lu (avec "es" ou pas?).
    Je suis aussi très mauvais en orthographe, je n'y prête pas d'attention sur des fils de discussions mais sur un ouvrage, ca fait désordre.

    Pleins de choses me dérangent dans la présentation de cet ouvrage, notamment son prix, mais je me sentirais obligé de l'acheter quand même, par soucis de professionnalisme et un peu par curiosité, mais avec une sacrée grimace. Car demain, l'algo de Google peu changer et j'aurais mis 1200 euros à la poubelle, car il n'y a pas de service de suivi derrière.

    Google annonce 200 critères, ce qui fait 40 000 combinaisons, en considérant que l'on croise un maximum de 2 critères par test.
    Si l'on en croise 3 on multiplies par encore 200 etc . Ce total est encore a multiplier si l'on ajoute des répétitions aux tests.

    J'ai fait mon "petit" site perso de test. Depuis 1998 , je fais du référencement, jusque là au "pifomètre". Il me suffisait de passer deux ou trois jours a simplement visualiser les sites en premières places et analyser leur code et leur structure pour comprendre le pourquoi du comment et être très bien placé, voire en tête a appliquer mes théories et analyses. C'était presque enfantin dans les années 2000 jusqu'a 2002 et même 2004. Vu que dans les années 2001, avec mes 25 serveurs et les 850 000 sous domaines, je faisait des pointes a 8000 euros/jours de reversements pub, je n'étais pas si mauvais ... Mais en 2003, google m'a blacklisté 849 999 sous domaines .. donc, l'affaire a été vite close ...

    L'auteur ne dis effectivement rien ou pas grand chose sur la manière dont il a réalisé ces tests. Et c'est ce qui fait le plus défaut.

    Il faut voir 2 choses :
    Les critères "in-site" , sont déjà à mes yeux les éléments les plus importants. Trouver les éléments qui permettent à un site d'être le mieux noté sur son architecture interne, son contenu, sa présentation (dans le désordre).
    C'est déjà un énorme travail.

    Il y a ensuite la stratégie concernant les liens externes qui vous apporte du bonus et toute la stratégie qui va autour.

    Pour réaliser un site de test, il faut comparer ce qui est comparable. Pour ma part, j'ai fait 150 pages de test mais que sur un seul mot clé. J'y suis allé progressivement. En ne testant qu'une méthode a chaque fois, sur une base de contenu du même poids et volume sur chaque page, précisément 65 mots sur 2 paragraphes et 450 caractères, le mot clé en place au 12eme mot.

    J'ai donc testé les balise d'entête une par une (H1,H2,H3,H4,H5), les images (ALT) en 5 tailles différentes, des style intégré ou non (soit le FONT , FONT STYLE= , LE STYLE dans le HEAD, le style dans un CSS, et enfin un style class qui n'existe pas dans le CSS ( :mrgreen: ) ), bref, toutes les balises, ou les changement de taille. AU bout de 2 semaines, apparait les premiers mouvement de classement dans les résultats.

    Je continues avec les liens, gras, couleur, attributs divers, liens dans des entêtes H1 etc, en début de page, noyé dans le texte, avec chemin relatif ou pas (genre la diff entre href="mondossier/page.html" et href="http://www.site.truc/mondossier/page.html" ) ...

    J'arrêtes là, car ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas allé plus loin. Je dois tout refaire, même si en grande partie, mes résultats son juste. Car je n'ai utilisé qu'un mot clé, et je ne vois pas plus loin que les 20 premiers résultats dans Google.
    Et la commande LEMOTCLE SITE:LESITE.COM n'affiche pas les mêmes résultats que juste LEMOTCLE.

    Donc, pour aller plus loin, je dois faire des GROUPES. Bref, en résumé une méthode plus complexe qu'il n'y parait pour que les tests soient efficaces. il faut une base de données pour faire cela, des dizaines de milliers de pages avec du texte différent sur toutes, et des mois de travail. Un fois qu'on a testé des groupes, on effectue d'autres croisements de groupe en utilisant a chaque groupe un mot clé et en "affrontant" le meilleur de chaque groupe avec un groupe voisin etc ...

    On peu ainsi approcher les limites acceptées par google, voir les seuils ou la sanction tombe.
    il faut ensuite faire des nouveaux tests avec les notions de synonymes que l'on ne peut voir au début avec des mots clés comme ADKSCGLOU8COI par exemple ( va cherche le synonyme Albert ..)

    DONC , voilà Richard ce que tout le monde attend un peu, c'est de connaitre la méthodologie employée, et ce qui peut traduire ou transcrire un travail sérieux.
    J'ai un doute là dessus, et il me semble que tu as pondu ce bouquin sur la base d'une connaissance certes longue et pointue, sur certaines analyses et tests ci et là, mais pas sur une vrai architecture unique dédiée pour réaliser cet ouvrage.

    Cela ressemble a un regroupage des connaissances et des diverses expérience, pas a un ou plusieurs sites volumineux de tests réalisés uniquement pour faire cet ouvrage.

    Au regard de ce qui a été dis, de l'experience, et d'un minimum de crédit de personnes te connaissant, j'en ferais quand même l'acquisition quand mon projet débutera et que mes moyens me le permettrons, simplement pour conforter mon point de vue et être en présence d'une autre façon d'analyser que la mienne ainsi que ne pas louper quelques chose. Mais ce sera a contre coeur, et sans grande conviction.

    Je t'invite quand même a communiquer le tome2 aux 2 Oliviers, qui pourront, sous le couvert de la discrétion d'usage, nous donner leur point de vue sur la qualité de la méthode d'analyse, chose qui nous importe le plus.

    Vu l'heure, je ne corriges pas ni me relis, vous m'en excuserez.
     
  83. WebRankInfo
    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel
    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    22 962
    J'aime reçus:
    45
    Raphael, peux-tu par exemple nous expliquer ta méthode pour faire un test sur 1 des 300 critères, méthode qui parviendrait à isoler les 299 autres critères ? Je veux dire, éviter d'être pollué par les 299 autres critères quand on étudie un critère en particulier. Pour ma part ça me semble extrêmement difficile mais tu y es sans doute arrivé, vu ton rapport et sa présentation.
     
  84. milkiway
    milkiway WRInaute accro
    Inscrit:
    3 Février 2004
    Messages:
    4 968
    J'aime reçus:
    0
    J'ai également une autre question : vu le temps qu'il a fallu pour percer les mystères de Google, comment as tu su que le critère analysé isolément 2 mois plus tôt n'a pas changé et ne provoque pas de nouveaux effets de bord ?
    As tu prévu une actualisation de ton analyse après Panda ?
    As tu analysé Panda aux US ?
     
  85. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    Je voulais dire Raphaël , c'est la fatigue ...

    C'est toi qui vends, c'est toi qui prétend, c'est toi qui dit avoir réalisé le meilleur travail , plus que les américains ou les chinois, c'est toi qui a contacté Olivier Andrieux pour l'exclue que tu donne finalement au JDN en balançant des éléments techniques qui ne le sont qu'a moitié, car on ne sait toujours pas dans quelles conditions tu as fait ces test et avec quelle rigueur.
    Et même si le JDN est un site sympa, j'ai plus confiance techniquement pour donner un avis à nos 2 Olivier qu'au JDN.

    Donc, ce n'est pas a nous de te contacter. Cela dit, c'est la deuxième fois que je remplis ton formulaire et que j'attends toujours le lien pour télécharger le tome 1, il semble qu'en plus , tu filtre les e-mail et que hotmail est refoulé, ou qq choses du genre.
    Met le tome 1 en téléchargement direct une fois le formulaire remplis, c'est un minimum, ou envois le lien sans filtrer, enfin, ca m'use... Car mon identité et tous les champs sont remplis avec de vraies coordonnées. Et que mon tel ne te sert pas a grand chose, je n'ai pas reçu d'appel de ta part et je doute que tu appelles tout le monde. Donc a quoi bon ne pas mettre le lien ou l'envoyer direct sans filtrage?

    Je viens ici pour me rassurer dans mon nouveau projet, papoter pour conforter mes points de vues, déterminer mon niveau de connaissance, m'informer des nouveautés, et de ce qui m'est apporté, en retour, je "donnes" ce que je peux comme avis ou conseil quand je pense être dans le juste (ce qui sera presque toujours une interrogation), gratuitement, et avec très peu de secret conservé. Je ne vend rien, aucune prestation de référencement, je suis référenceur de mes sites exclusivement a part un ami ou deux d'enfance.

    Rien que pour avoir le tome 1 gratuit chez toi, c'est le parcours du combattant ...

    Tu cumule les choses pas cool Raphaël. En résumé, d'une manière ou d'une autre, on attend tes preuves d'une méthodologie sérieuse, mais de ta bouche, en l'état des choses se sera plus suspicieux désormais que de celles des experts cités plus haut dont on a un peu plus confiance. Tu as les cartes en main.
    Marc
     
  86. lababouk
    lababouk Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    19 Décembre 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Sans parler du fond car je suis un débutant :mrgreen:

    Je donne deux conseils à l'auteur de l'e-book :

    1- J'imagine que cela dépend des générations mais les fautes d'orthographe en nombre cela affecte largement la crédibilité d'un écrit pour ma génération... et je ne suis pas si vieux... bon, j'imagine que pour les jeunes générations nourries aux SMS cela peut passer... Or la page de présentation du bouquin en est truffée :?

    2- Le marketing-model de l'e-book payant que l'on met en avant en "refilant" un gros e-book gratuit plein de pas grand chose... c'est le marketing-model de toutes les arnaques du net... on trouve ça pour tous les sujets attrape-gogo : je gagne plein de sous en travaillant à domicile, je deviens the king of the forex en 3 leçons, etc. :lol:

    Donc, si le contenu en vaut la peine, un petit effort sur l'orthographe et une mise en vente plus orthodoxe (et quand même un peu moins chère parce que plus de 1000 € pour un guide SEO ça me semble quand même un peu cher... mais bon c'est une question de point de vue) et ça devrait le faire. :wink:
     
  87. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Euh... non non :roll:
     
  88. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    Pas de réponse de Raphael, souhaitons qu'il travaille a nous rédiger un résumé convainquant !
     
  89. Hervé552
    Hervé552 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    30 Juin 2011
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,
    J’interviens dans votre fil de discussion avec un nom « anonyme »
    Je suis un fan du forum. J’y consacre près de 10% de mon temps passé sur internet.
    Et pourtant je n’ai fait que quelques posts (moins de 10)
    Pourquoi ?
    Parce que mes « contributions » ont entrainé de la part des habitués du forum soit de l’ironie (que vient donc faire cet intrus dans ce forum qui nous est réservé à nous les « sachant », soit de l’indifférence (sans doute méritée) soit de l’irritation (si vous voulez des conseils : payez !).
    Je trouve que l’accueil réservé à Raphaël est véritablement agressif !
    Je ne suis pas son défenseur.
    J’ai assez aimé l’article du JDN, même si l’accroche était discutable !
    J’ai trouvé le tome 1 un peu vide effectivement.
    Je n’achèterai pas le tome 2 à cause du prix.
    Pour moi vos contributions m’ont vraiment fait penser à la chanson de Renaud !
    « Et j'ui ai dit, Toi tu m' fous les glandes, Pis t'as rien à foutre dans mon monde, Arrache toi d' là t'es pas d' ma bande, Casse toi tu pues, Et marche à l'ombre "
    Dans le tome 1 je n’ai rien trouvé d’intéressant mais dans les 6 pages du sujet sur le forum je n’ai trouvé aucune valeur ajoutée.
    Je félicite l’administrateur qui a voulu à 2 reprises vous orienter sur le fonds et non uniquement sur la forme.
    Je sais bien que les spécialistes ne veulent pas dévoiler leurs secrets, c’est normal.
    Mais si le forum n’apporte aucune valeur ajoutée il va y perdre de l’intérêt.
    Je me mets à rêver :
    Et si Raphaël nous apportait un truc inédit, une info vraiment utile voire même géniale.
    Et si les contributeurs actifs de ce forum se cotisaient pour acheter une version du book (ou trouvaient un client qui l’aurait acheté) pour pouvoir ensuite nous faire une critique sur le fond.
    J’ose espérer que le bouquin pourrait faire réfléchir et réagir même des pros.
    Et là, votre valeur ajoutée serait effective.
    Je sens encore que je vais avoir des réponses du genre, ce néophyte veut vraiment des infos sans payer ! Et oui c’est vrai ! D’ailleurs j’en profite pour passer un message à Raphaël : Je suis à peu près le seul défenseur du book sur ce forum. Est-ce que cela ne mériterait pas un petit cadeau ? Le tome 2 gratos par exemple ! Je sais j’exagère, mais imagines après je pourrais le défendre sur ce forum (et je suis persuadé que tout le monde croira à mon impartialité !)
    Merci de m’avoir lu.
    Je vais prendre quelques cachetons pour me préparer soit à votre indifférence soit à vos flèches empoisonnées !
    Hervé (nom d’emprunt)
     
  90. JanoLapin
    JanoLapin WRInaute accro
    Inscrit:
    21 Septembre 2008
    Messages:
    4 810
    J'aime reçus:
    0
    Raphael sors de ce corps !

    Un nom d'emprunt pour une telle intervention, c'est bidon, et ça décrédibilise totalement ce que tu dis...

    Je remarque par ailleurs que tu reprends exactement les mêmes arguments que RR, avec la même façon de les défendre, et une façon de s'exprimmer très ressemblante avec l'original (dans tous les sens du terme ^^):
    1- pouvez-vous vous permettre de passer à côté d'un truc génial?
    2 -achetez et vous verrez !

    Plus ça va, plus je trouve toute que toute cette histoire sent très mauvais....
     
  91. patapon87
    patapon87 WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Janvier 2010
    Messages:
    1 395
    J'aime reçus:
    0
    Je ne vois pas pourquoi tu interviens en anonyme alors.

    Tout dépend ce que tu as demandé (et qand on poste en anonyme c'est pas facile de vérifier).
    Je ne sais pas ce que tu as écrit mais effectivement il peut y avoir de l'ironie certaines fois mais je ne crois pas que ce soit dans le sens où tu le présentes.
    Indifférence encore une fois tout dépend ce que tu appelles comme ça, certains de mes posts n'ont toujours pas de réponses moi non plus.
    Quand à la question pour payer, troisième fois, ça dépend ce que tu as demandé.
    Enfin si tu lis beaucoup le forum et que tu as moins de 10 messages au compteur c'est également que tu ne sembles pas être disposé à aider les autres.

    On pourra facilement dire qu'on ne vend pas l'accès au forum 1000€. Je pourrais aussi dire qu'il y a des remarques sur la méthode scientifique du test, sur le côté marketing, sur le fond, sur la forme, bien que ce soit effectivement entouré d'une certaine agressivité.

    Son bouquin n'est pas le forum, et n'a pas le même prix. Et si tu y passes 10% de ton temps c'est qu'il doit avoir un minimum d’intérêt.

    Ca tombe bien c'est ce que l'on demande.

    Pour info je suis contributeur "régulier sur le forum depuis un mois environ.

    Le ton de victimisation, et encore plus en anonyme) m'a toujours gonflé.
     
  92. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    @Hervé n'a pas tord, j'ai aussi été surpris un peu par une certaine moquerie ou agressivité, mais c'est propre a tous les forums.
    Moi je m'y suis fais, et il faut donner aussi la preuve, avec le temps, que l'on est déjà sincère et un minimum humble.

    Je n'ai pas cassé raphael, mais on a jamais vu un ebook a un tel prix. Alors, on demande en échange des preuves plus tangibles sur la méthode qu'il a employé, un schéma organique ou une partie du schéma avec lequel il a construit ses tests.

    il n'y a pas beaucoup de spécialistes Français connus et médiatiques dans le référencement, je crois que c'est a Raphael de les convaincre et de leur offrir le tome2 ou de les convoquer et leur montrer pour avoir l'opinion de ces spécialistes.

    Hors, que je sache, Olivier Andrieu a déclaré ne pas avoir lu le tome 2 , Ni Olivier Duffez. Je pense qu'a travers ces 2 personnes digne de confiance pour moi, si eux même ne l'on pas acheté, c'est qu'ils ne sont pas très convaincu. Sinon, on aurait eut quelques lignes de commentaire.

    Donc on ne va pas faire la morale aux wrinaute, même si dans le jeu il faut parfois intervenir pour rappeler les règles.

    Maintenant, peut être que Raphael a 100% raison, et que ceux qui ont acheté son livre se taisent en espérant garder une longueur d'avance ... et pourquoi pas même nos Olivier en question .. ce qui pourrait créer de la suspicion mal placée.
    Mais vu l'intervention des ces deniers, ici et sur abondance, ce n'est pas le cas.

    Donc, on ne va répéter indéfiniment les mêmes choses.

    Soit Raphaël nous donnes des éléments pour prouver que sa méthodologie est sérieuse , soit il communique l'ouvrage ou invite des experts a une analyse qu'il nous communiquerons ensuite. Sinon, ca restera dans l'état, et les critiques seront le résultat de ces démarches pour le moins curieuse de l'auteur (prix, marketing, flou, communication).
    Pour ma part, j'abandonne, car après 2 tentatives, je n'ai toujours pas reçu le tome 1.

    Je me sent tout a fait capable de faire un ouvrage équivalent comme je l'ai cité, avec l'aide de quelques amis professeur d'université et de mathématicien pointu d'élaborer un plan de construction d'une série de sites pour décortiquer l'algo de Google déjà "in-site" et arriver très proche de certitudes, en quelques semaines de travail. Si je m'y mettais sérieusement, je me sentirais dans l'obligation de démontrer le côté structuré et scientifique d'une méthode pour convaincre, car j'aurais trop peur déjà d'être pris pour un "amateur" ou un "rigolo". Si mon projet actuel ne marche pas, ce serait un nouveau projet intéressant, mais je ne peux pas tout faire à la fois.

    On attend donc la suite de la part de l'intéressé.
     
  93. zeb
    zeb WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Décembre 2004
    Messages:
    13 577
    J'aime reçus:
    0
    C'est pas faut c'est peut être aussi une marque de fabrique (difficile a vivre certes).

    Mon avis sur ce sujet (pas spécialement le livre) c'est que c'est simplement une perte de temps. Imaginer faire du reverse sur un truc aussi monstrueux que l'algo de trie de google relève pour moi du fantasme. Prendre des notes ici, en les corrigeant au fil du temps (normal les concepts google changent tous le temps) est tout aussi efficace. Dans tous les cas, après avoir essuyé des coups de feu de tous styles avec google cette dernière décennie, je ne me reposerai jamais sur un ouvrage fini pour construire une stratégie universelle.

    Pour ce qui est de l'intervention de l'auteur (il était tard) j'ai eu beaucoup de mal a finir la lecture. Trop de blabla pas assez de concret à mon goût. Je me souviens tout de même m'être dit que si le livre était a l'identique, il était préférable que je garde le millier d'euro pour des lectures plus divertissantes. Cela ne préjuge pas de sa qualité mais quand j'ai du mal dès les premières lignes je vais rarement plus loin (conseil d'un ancien prof de littérature).

    Pour l'article en ligne ... gros coup de pub sur un secteur sensible ?
     
  94. Hervé552
    Hervé552 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    30 Juin 2011
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,
    Merci pour ces réactions que j’attendais.
    @janotlapin : Je suis plutôt flatté d’être pris pour Raphaël.
    Pour savoir qui il est (je n’avais pas encore regardé) j’ai parcouru son site. A priori nous sommes très différents.
    Il est parisien, je suis provincial.
    Il est jeune, moi beaucoup moins.
    Il est svelte (d'après sa photo), je pèse plus de 110 kgs
    Il a une formation commerciale, moi je suis agronome.
    Je voudrais vous poser une question. Pourquoi avoir initié ce sujet, être d’apparence neutre au début pour devenir par la suite si virulent ? Uniquement pour la comm ? Uniquement pour être définitivement intronisé par l’élite ? Mince le forum est contagieux, me voila en 2 heures devenu, moi aussi, agressif (un peu)!
    Pour info, je n’ai pas acheté, je cherchai justement une solution détournée pour avoir connaissance du fonds du bouquin (et oui je suis radin).
    @patapon87 : J’interviens en anonyme justement pour éviter ces agressivités sans construction. Mes précédents posts étaient signés. Je souhaitais intervenir et apporter ma modeste contribution, mais décidément je préfère des discussions plus conviviales. Je ne suis pas adepte de la victimisation, cela se voulait à la fois humoristique et déclencheur de posts non-agressifs (loupé)
    @longo600 : Tout à fait d’accord. Je souhaiterai en effet que « soit Raphaël nous donne des éléments pour prouver que sa méthodologie est sérieuse, soit il communique l'ouvrage ou invite des experts a une analyse qu'il nous communiquerons ensuite »
    @zeb : C’est vrai que l’agressivité est un peu une marque de fabrique des forums (et souvent des contributeurs prolixes). Pour ma part (c’est sans doute lié à mon âge) je le regrette.
    Hervé
     
  95. finstreet
    finstreet WRInaute accro
    Inscrit:
    10 Juillet 2005
    Messages:
    18 102
    J'aime reçus:
    0
    Tu te plains qu'on te dise de payer, mais tu refuses de payer un book merveilleux. Donc tu veux TOUT gratuit c'est ça ?

    Si je te dis que la terre est plate. Est-ce à moi de prouver qu'elle est plate ou aux autres de prouver qu'elle est ronde ?

    Sinon, je peux t'en trouver des ebooks du style "gagner 5000 euros en 20 minutes par jour" à plusieurs centaines d'euros. Tu veux qu'on les achète tous pour te prouver que c'est du flan ou tu as un certain sens... critique ? Le sieur Raphael donne une liste, des pondérations... ok... on lui demande comment il a calculé les pondérations, le fond justement, et aucune réponse. Un peu comme si on te sortait un sondage en t'expliquant que 99% des français ont déjà trompé leur femme en short devant un chien.

    C'est pas à nous de convaincre des pondérations, c'est à lui. Ou alors t'as quelques lacunes en démonstration :)
     
  96. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    18 362
    J'aime reçus:
    0
    Et pour répondre sur " l'aggressivité " sur le forum... ça se voit que vous n'avez jamais trainé sur des listes techniques sur usenet :mrgreen:
     
  97. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    Ici c'est déjà 2800 visites sur ce fil, et sur abondance, surement autant, sans compter les 50 000 abonnés de la profession ou très intéressé.

    (50 000 + 2800 ) x 1290€ = beaucoup ... d'argent a gagner ... et ca mérité quelques éclaircissements non?
    (je sais , j'insiste et deviens un peu taquin) ... Perso, j'en dormirais pas et j'aurais bossé toute la nuit pour pondre un truc !
     
  98. longo600
    longo600 WRInaute accro
    Inscrit:
    24 Février 2005
    Messages:
    2 543
    J'aime reçus:
    0
    Après deux commandes du tome 1 par le formulaire resté sans réponse, et me sentant gêné d'interpréter un peu dans le vide ce fil de discussion, j'ai fini par obtenir le tome 1 par ... google, directement au format pdf.

    Je l'ai donc lu, avec intérêt. On décèle effectivement une bonne expérience de l'internet et des moteurs de recherche, notamment de Google. Sur le fonctionnement de Google, c'est assez complet, la concentration a le mérite de bien avoir une vision d'ensemble. Ca donne envies de lire la suite, et probablement on peu apprendre des détails. Mais tout dépend du niveau.

    J'en arrives donc a la méthodologie employée. Je retiens l'élément le plus important pour l'évaluer, 5000 tests, 250 critères de classement, 50 variations par critère. déjà, le doute s'installe:
    chez moi, 250 X 50 = 12 500 possibilités - 5000 test = reste 7500 test manquants.
    Toutefois, la répétition du mot clé dans le titre 50 fois n'a pas d'utilité dans la mesure ou l'on constate qu'au delà de la 3eme répétition, elle n'est plus prise en compte, donc on peu supprimer 45 tests (on teste quand même jusqu'à 5 pour être sûr).

    Sur un certains nombre de critères, comme le H1 ou dans des liens, c'est idem, on ne va pas répéter 50 fois le même mot clé.
    Donc, 5 000 tests c'est jouable ... un peu juste a mon gout, mais cela permet de tracer quelques grandes lignes.
    Pour l'expert du plus haut niveau, cela me semble un peu juste. Car si l'on tiens compte de tous les éléments possibles constituant un site, si l'on veut tous les tester, je ne suis pas certain mais a vue de nez, on est bien au delà des 5 000 test rien que pour élaborer une formule mathématique fiable in-site , c'est a dire sans calculer les liens extérieurs sortant ou entrant.

    il est tard et je ne vais pas calculer maintenant mais dans les éléments d'un site on trouve :
    - nom de page
    - meta données (titre, meta description, meta key ...)
    - balises html ou microdata (entetes H1 H2, strong, em, alt, table, div, class, style ...)
    - medias (images, flash, videos, pdf, txt ...)
    - élements textuel (paragraphe, texte ..)

    deja, quand on fait la somme et la multiplication, le chiffre est conséquent dès ors que l'on fait des croisements.

    Pour les images, on doit tester des tailles différentes, des répétitions différentes, des alt différentes, des nom de fichier différents. Si l'on veux tester sur 50 variations ... ca se complique très vite :
    - 1 à 50 tailles d'images
    pour chacune faire 1 a 50 test pour connaitre l'incidence du mot clé répété dans le nom de l'image.
    ex, si le mot clé est LEMOCLE , on doit tester ainsi :
    taille 1 = 50 tests avec de 1 a 50 images par page portant le nom LEMOTCLE_0001.jpg ... avec ou sans le tiret? donc X2 pur être sûr. Bon j'exagère, suffit de faire quelques test sur la diff entre l'underscore et le tiret sur le nom des images pour savoir quel est le meilleur et ne pas démultiplier le nombre de test inutilement. Mais au moins, ces 50 tests sont incontournables.
    Taille 2 , je me sent obligé de refaire les mêmes tests, jsuq'a la taille 50.

    Mais je dois refaire les test car j'ai la balise ALT aussi et je vais voir la répétion jusqu'a 50 fois ...
    donc Taille 1 X 50 images (maxi) X 50 LEMOTCLE dans le alt = 2500 test (pages différentes)
    mais j'ai 50 tailles a tester, donc je fais 50X2500 = 125 000 pages de test différentes ...

    Mais comme je suis un vrai scientifique et matheux jusqu'au bout des ongles et très curieux, je vais chercher les limtes acceptable par google, c'est surtout ce qui m'intéresse.
    Donc je vais refaire chacun des 125 000 test en examinant si une balise H1 ne va pas "déclencher l'alarme" chez google.
    Non, tout semble aller pour le mieux, donc je vais faire un petit texte en plus, et je vais tester si je met une fois le mot clé sur cette page de 50 image (enfin les 125 000 pages), avec la balise H1 (ou non, j'hésite ... :mrgreen: ). Au début ou a la fin du texte, faudra que je fasse le test...

    Ensuite on va faire pour chacun de tous ces test, les mêmes (pfiouuu ca commence a faire tout ca ...), mais avec un peu de flash, puis une petite vidéo, et puis on va recommencer avec quelques styles. Puis, là, le gros morceau; les liens ...
    re les mêmes pages, avec toutes sortes de liens interne, en strong, ou le motcle dans l'ancre au milieu du bout de texte au dessus des images, ou dans le H1, sans oublier de refaire tous les test avec une petite augmentation de la taille du mot clé dans le texte, et encore d'autres tests avec une couleur ou pas ... pertinent ou pas, de 1 a 50 liens par page ... je sais plus a combien de combinaisons on en est, j'ai envies de sauter dans mon lit et dormir ... En pratique, on devrais croiser chaque critère entres eux, soit la formule :
    250X250 X 50 variations, soit 3 millions 125 000 combinaisons, si je ne me trompe pas.

    Je taquine, et l'on vois vite que si l'on veux approcher les certitudes, on arrives a des combinaisons d'une somme astronomique.

    Un jour, peut-etre, pour m'amuser, je ferais tous les test, en construisant un programme, ca commence a me passionner cette histoire ... :mrgreen:

    Si le prix n'était pas aussi élevé, il n'y aurait pas toutes ces discussions. c'est là que e bas blesse, et le tome 1, pour des spécialistes, n'est pas convainquant. Le tome 2 renferme probablement des choses très intéressantes, et malgré que je casse un peu l'auteur, je conseille de l'acquérir pour les novices qui ont les moyens pour une simple base de formation, et pour les experts, a eux de juger si probablement un mini détail ne leur auraient pas échappé et ne vaut pas le prix (mystère).
    Toutefois, pour le prix, je conclu que c'est un peu beaucoup abuser de la profession, présenté de manière "manipulatoire" ou "criarde" commercialement, par les termes employé sur le site et dans le Tome 1.

    Avec 150 pages de test sur mon 1er petit site exéprimental, j'ai pu entrevoir quelques éléments très intéressant. Donc avec 5000 tests, ce doit être pas mal non plus et nettement plus complet. A la différence qu'avec mon site, je vois dessuite sur google les changements dalgo sur mes critères. dailleur aujourd'hui, le H1 viens de remonter. Sans incidence certes, mais si un critère bouge sur une limite qui est descendue (si demain google limite a 17 variations un critère quelconque au lieu de 30 précédemment,) la page est sanctionnée sans que l'on sache pourquoi !
    Et celui qui aura acheté le bouquin et appliqué les limites n'aura plus que ses yeux pour pleurer ... Perdu à la fois 1290€ et son bon classement, et qui sais, peut-etre même son entreprise.

    Ce n'est pas propre au livre, tout ceux qui approchent la limite prennent des risque, que ce soit avec le bouquin d'Olivier Andrieu ou de raphael richard ou d'autres auteur, mais le ton du tome 1 donne le sentiment de recette miracle !

    Voilà, gros bouleau mal présenté et pas fini de mon point de vue ( je suis simple amateur du référencement) personne n'est parfait et chacun a le droit a l'erreur du moment qu'il met de la bonne volonté a la rattraper.
    Sujet clos pour moi, le jour se lève, je fonce dormir.
     
  99. YoyoS
    YoyoS WRInaute accro
    Inscrit:
    14 Septembre 2006
    Messages:
    4 026
    J'aime reçus:
    0
    Il est un peu longo ton post 0_o
     
  100. kmenslow
    kmenslow WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Août 2006
    Messages:
    2 256
    J'aime reçus:
    0
    :roll: Tester 50 tailles d'images pour voir l'incidence dans Google, tiens plus de l'absurdité et de la perte de temps que de l'étude sérieuse.

    Concernant les 5000 tests de l'auteur : J'imagine que cela doit prendre du temps pour les réaliser, du temps pour que Google prennent en compte les modifications, du temps pour qu'il y ait un impact dans les serps ... et pendant tout ce temps, les ingénieurs de Google modifient continuellement les paramètres des multicouches de l'algo et rajoutent de temps en temps de nouvelles couches.
    Résultat : Les résultats des premiers tests ont de fortes chances d'être périmés à la fin de l'étude.