Quel statut pour la vente de services sur Internet

Discussion dans 'Droit du web (juridique, fiscalité...)' créé par Typlo, 22 Février 2012.

  1. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Avec un associé nous souhaitons lancer prochainement notre entreprise, exclusivement sur internet, pour la promotion de sites web avec la vente de visiteurs pour webmasters/professionnels/amateurs cherchant à accroitre la visibilité de leur site.
    C'est donc une vente de services exclusivement, avec tous les paiements transitant via Paypal. Et nous serons donc 2.
    Quelle alternative existe-t-il au statut d'auto-entrepreneur, parce qu'au vu de nos estimations, le seuil de 32000€ par an sera franchi.

    Merci de votre aide!
     
  2. franckM
    franckM WRInaute impliqué
    Inscrit:
    15 Novembre 2007
    Messages:
    808
    J'aime reçus:
    0
    Pourquoi pas simplement une société ? SARL avec 50-50 des parts.
     
  3. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Oui je suis ouvert à toute proposition, la meilleure étant celle la plus intéressante fiscalement. Est-ce le cas de la SARL?

    Merci en tout cas de m'aider :)
     
  4. lecouti
    lecouti WRInaute passionné
    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 356
    J'aime reçus:
    12
    Le fait d'avoir une activité tournée internet ne va pas influencer le choix de ton statut. C'est plutôt des critères comptables qui vont compter et pour l'essentiel savoir s'il faut opter chacun pour un statut d'auto-entrepreneur ou non (donc en fonction du CA attendu...qui pourra évoluer). Une SARL lorsqu'on a un associé c'est ce qu'il y a de plus simple mais seul un comptable sur la base d'un prévisionnel te donnera la bonne réponse. Attention en tout cas à l'association (gérance, etc..) en cas de conflit éventuel entre associés
     
  5. miss pronostic
    miss pronostic WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    Si vous êtes 2 associés dans le projet, alors le choix de la structure ne peut être aucune des formes de l'entreprise individuelle (autoentreprise, microentreprise, EIRL etc...).

    2 associés dit obligatoirement société. (société = réunion d'associés)

    Et entre les différentes formes de société, dans votre cas, il n'y a guère que le choix entre la SARL et la SAS qui semble envisageable.

    Dans une SARL, le gérant majoritaire (ou égalitaire dans le cas d'une co-gérance 50/50) a des cotisations sociales personnelles TNS.

    Dans une SAS, le président ou co-présidents sont assimilés salariés.

    Il y a aussi dans les 2 cas de figures la possibilité de se rémunérer en dividendes à la fin de l'exercice.
     
  6. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Merci encore pour votre aide, j'y vois déjà plus clair!

    Dans le cas d'une rémunération en dividendes, y a t-il un seuil de revenu pour lequel ça peut devenir plus intéressant au niveau des impôts?
     
  7. franckM
    franckM WRInaute impliqué
    Inscrit:
    15 Novembre 2007
    Messages:
    808
    J'aime reçus:
    0
    C'est un (bon) cabinet comptable qu'il faut aller voir, pas un forum, seul lui pourra vous guider le mieux dans votre choix.
     
  8. MikeR
    MikeR WRInaute passionné
    Inscrit:
    9 Janvier 2010
    Messages:
    1 416
    J'aime reçus:
    0
    Pas vraiement. Les dividendes beneficient d'abattements (1525 euros celibataire ou 3050 euros couple), mais au dessus ils s'integrent dans les revenus (apres abattement de 40%) pour le calcul de l'IR. Et avant de verser des dividendes, il faut payer l'IS (15% ou 33,33%).
     
  9. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    J'ai été un peu échaudé par un audit juridique que j'ai payé 450€ pour finalement pas grand chose, donc c'est pour ça que je voulais avoir une aide gratuite pour commencer, au final je vous avoue que les réponses que j'ai eu ici sont déjà de meilleure qualité pour 450€ moins cher! Mais effectivement dans l'absolu un expert de qualité me fera pas de mal.

    Merci pour ces précisions! Je viens de lire des informations sur l'IS réduit http://www.gfe06.com/index.php/fiscalite/26-questions--reponses/100-taux-reduit-dis-a-15---pouvez-vous-en-beneficier-

    Je devrais y avoir droit, c'est déjà ça!
     
  10. miss pronostic
    miss pronostic WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    L'imposition des dividendes est généralement plus faible que l'imposition d'une rémunération classique.

    imposition dividendes + IS taux réduit < cotisations TNS + IR rémunération < cotisations assimilés salariés + IR rémunération

    Après en TNS, on cotise pour sa protection sociale et la retraite (un peu). .
    En assimilé salarié, les cotisations retraite sont égales à un salarié classique (donc plus élevé qu'en TNS). Mais on touche plus en retraite quand viens l'heure...

    Généralement on optimise fiscalement en touchant un max de dividendes et en se rémunérant juste ce qu'il faut pour vivre à l'année.
    Après, si tu as besoin d'obtenir un crédit immobilier dans peu de temps, ton banquier préférera voir tomber sur ton compte 3 000 € chaque mois plutôt que 32 000 € tous les ans.

    Il y a donc plein de paramètres personnels qui entrent en ligne de compte.
     
  11. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Merci Miss Pronostic tu es vraiment de bon conseil :) L'optimisation fiscale oui c'est bien cela que je vise, donc je vais étudier les paramètres qui correspondent le mieux à mes besoins.


    Sinon de manière globale, est-ce que quelqu'un me recommanderait de lancer une entreprise offshore (aux Etats-Unis par exemple) mais tout en déclarant bien sûr mes revenus en France. En restant dans la légalité, existe-t-il une utilité à cela?
     
  12. MikeR
    MikeR WRInaute passionné
    Inscrit:
    9 Janvier 2010
    Messages:
    1 416
    J'aime reçus:
    0
    Strictement aucun interet dans l'immediat. Quand tu auras atteint la taille d'une multinationale, tu pourras revoir la question. :D
     
  13. Typlo
    Typlo Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    D'accord, j'avais cette idée en tête car j'avais idée aussi d'implanter mon service aux US, où le marché est beaucoup plus intéressant. Mais si ça n'a aucun intérêt d'accord :)
     
  14. tarduff
    tarduff Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Août 2007
    Messages:
    10
    J'aime reçus:
    0
    tu sais déjà que tu vas dépasser les 32 k€ de benef alors que tu n'as aucune connaissance en matière d'entreprise . beaucoup sur ce forum doivent t'envier :roll:
     
Chargement...
Similar Threads - statut vente services Forum Date
Quel statut pour de la vente avec commission Droit du web (juridique, fiscalité...) 22 Janvier 2019
Statut juridique pour une entreprise de vente en ligne Droit du web (juridique, fiscalité...) 27 Avril 2016
Création statut auto entrepreneur et site e-commerce Droit du web (juridique, fiscalité...) 30 Septembre 2019
Quel fiscalité et statut pour l'affiliation sur le net ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 25 Septembre 2019
Quel statut pour un jeu en ligne avec boutique ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 25 Février 2018
Crawl google reste en statut cours de traitement search console Crawl et indexation Google, sitemaps 22 Décembre 2016
Quel statut légal adopter pour persevoir des "dons" ? Droit du web (juridique, fiscalité...) 1 Mai 2015
Quel statut juridique et fiscal ? Amazon France mais résidence étrangère Droit du web (juridique, fiscalité...) 5 Décembre 2014
Prix TTC fixe quelque soit l’origine de l’acheteur (pays/statuts) e-commerce 14 Octobre 2014
gestion boutique ecommerce et statut e-commerce 4 Octobre 2014
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice