Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Partage des revenus : 68% pour les éditeurs AdSense

Comme prévu, Google a annoncé quelques chiffres concernant sa politique de partage des revenus avec ses éditeurs affiliés AdSense. Vous trouverez dans cet article le détail avec la différenciation AdSense pour les pages de contenu / AdSense pour les recherches.

Pour le produit le plus populaire d’AdSense (AdSense for Content), qui affiche des annonces contextuelles ciblées par rapport au contenu de la page, Google annonce reverser 68% des revenus qu’il collecte auprès des annonceurs AdWords. D’après Neal Mohan ce chiffre est inchangé depuis le lancement du programme d’affiliation AdSense en 2003.

Le deuxième produit le plus populaire est AdSense pour les recherches. Il affiche des publicités ciblées par rapport aux termes de la recherche effectuée directement sur le site, par le visiteur du site. Le pourcentage reversé tombe dans ce cas à 51%.

Pour les autres produits (publicité dans les flux RSS, dans les jeux ou AdSense pour les mobiles), Google ne souhaite pas encore divulguer ce type d’informations.

A mon avis ces chiffres concernent les affiliés du programme standard mais certains partenaires spécifiques de Google peuvent avoir accès via leur contrat à d’autres reversements. En tout cas c’est comme ça qu’on pourrait expliquer pourquoi dans les comptes publiés par Google on trouve un reversement moyen global plus important (~71%).

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

4 commentaires

Vince

Quoi qu’il en soit, le fait même de percevoir des revenus en n’ayant « juste » qu’à apposer un encart de pub sur son site a eu un succès énorme. En clair, même si Google payait moins, il y aurait quand même toujours plus d’Adsense sur plus de sites.

Répondre
Stephan Comelli

Un peu de transparence de la part de Google c’est bien,
le pourcentage reversé par Google est il me semble correct.

Cordialement

Répondre
moter

C’est vraiment une bonne chose que Google ait fourni ses chiffres de manière officielle. Perso, ça m’énerve de voir certaines boites françaises considérer de telles informations comme trop confidentielles pour être communiquées… Sur ce coup, les Américains nous donnent une belle leçon de transparence !

Répondre
Charnet

Oui enfin, le programme est lancé depuis 2003, et c’est seulement 7 ans après qu’il communique ces chiffres, vu l’étendu du programme et le succès rencontré, je ne pense pas que google soit un exemple a suivre niveau transparence.

Répondre

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.