Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

La recherche Google selon le niveau de lecture des textes

Sur google.com seulement (pour l’instant ?), il existe une option de recherche permettant de filtrer les résultats selon le niveau de lecture des textes. Présentation et intérêt pour les webmasters.

Remarques :

  • cette option n’est plus disponible !
  • cette option était arrivée en décembre 2010, mais elle était peu connue ;-)

Après avoir fait une recherche normale sur google.com en anglais, vous pouvez cliquer sur « Search tools » puis sur « All results » puis « reading level ». Google affiche alors un diagramme avec 3 barres montrant la répartition des résultats selon le niveau de lecture (basique, intermédiaire et avancé). En cliquant sur l’un des 3 intitulés, vous pouvez filtrer selon le niveau choisi.

Cette fonctionnalité ne semble pas disponible pour d’autres langues que l’anglais.

Voici un exemple en image, avec l’option « niveau de lecture intermédiaire » sélectionnée :

Recherche Google par niveau de lecture

Exemple de recherche filtrée pour n’afficher dans les résultats que des textes de niveau de lecture intermédiaire

On peut comprendre à quoi cela peut servir pour l’internaute (et encore…), mais pour vous qui cherchez à optimiser la visibilité de votre site dans Google et à améliorer vos contenus ? Mon idée est que vous pouvez effectuer la requête de votre choix, en ajoutant l’opérateur site: pour restreindre à votre site. Vous verrez alors, selon Google, comment se répartissent vos contenus en termes de niveaux de lecture.

On peut aussi s’amuser à comparer les scores pour différents sites. Voici quelques exemples (pourcentages basic / intermédiaire / avancé) :

  • New York Times : 12 / 85 / 3
  • Washington Post : 9 / 90 / 1
  • Maison Blanche : 10 / 84 / 6
  • Facebook : 76 / 23 / 1
  • Twitter : 82 / 18 / 0 (mais c’est sans doute peu applicable à des textes aussi courts)
  • Google+ : 59 / 37 / 4

En gros, les utilisateurs de Facebook sont largement basiques tandis que ceux de Google+ écrivent mieux ?

Sur ce sujet, je vous conseille de lire également mon dossier sur les possibilités d’évaluer la qualité d’un texte pour un moteur de recherche.

Explications en vidéo :

Source : aide officielle

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

12 commentaires

Nearby

Si cela existe depuis 2010, peu de change de voir arriver ça en France… J’ai essayé une recherche via l’opérateur sur un de mes sites français. Je pense néanmoins que c’est absurde, puisque la langue source de l’outils est l’anglais. En savez-vous plus sur ce sujet ?

Répondre
Fred

Bonjour,

Merci. Cette information est curieuse et intéressante. J’imagine que cet indicateur doit être pris en compte pour afficher les résultats de recherche. Ce serait intéressant de savoir comment il est pris en compte?!. Est-il différent en fonction de l’internaute!?…

Répondre
Denis

Je rejoins Nearby. Difficile d’évaluer la qualité d’écriture d’un auteur, d’un site écrit en langue française avec un outil qui s’appuie sur la langue anglaise. Bizarre que cet outil n’est pas été transposé aux différentes langues du monde !

Répondre
Kelsi

Recherche par niveau de lecture ! Ton article est un peu flou. Ca signifie quoi plus précisément ce classement par niveau de lecture ? Les articles les plus lus ou les mieux écrits ?

Répondre
Olivier Duffez

Désolé Kelsi mais il n’y a pas d’explication supplémentaire. Il s’agit de « reading level », donc ça dépend je pense de la lisibilité des écrits

Répondre
Fred

Je pense que le niveau de lecture est plus au sens vocabulaire, est ce un vocabulaire pour simple ou avancé. Par exemple un article qui parle de Java, orienté objet sera peut etre considéré comme moyen alors qu’un article qui va faire des citations de code JAVA, utilisé du vocabulaire connu uniquement par le milieu sera considéré comme avancé.
C’est mon sentiment et mon idée sur la question

Répondre
Lisie

Moi je pense que c’est assez absurde selon moi, et le public francophone, il est où dans tout cela? Et les niveaux de lecture se base sur quels critères?

Répondre
Christian

On a monté cela dans HES, c’est enfantin : voir par exemple les algo de Flesch-Kincaid
Après, peu de gens s’en servent en pratique

Répondre
Jerome pasquelin

Il ne faut pas se leurrer, connaissant Google, il ne donnera pas d’informations trop exploitables par les referenceurs.
Je pense que c’est pour ça que cette notion reste floue pour le moment et que ce n’et pas déployé sur toutes les langues

Répondre
Caméra Embarquée

Ca en dit long sur la capacité de Google de comprendre la structure d’une phrase, au-delà de ses motsclés. Ou alors c’est juste un classement de ces mots : Si j’utilise la mot « abscons », je passe la page dans la catégorie « advanced » ?

Répondre
Winsiders

Bah pour Google + ça pourrait être vu comme normal comparé à Facebook… Vu que ceux qui écrivent sur Google plus sont en général plus geek (ou SEO) que ceux sur Facebook (ou il y a plus ou moins tout le monde).

Cependant, je dirais plutôt qu’il y a aussi une question d’accessibilité des données. Comme sur Facebook, Google n’accède qu’aux pages entreprises (et quelques profils non sécurisés), lesquelles sont en général pleines de textes courts+liens ou de commentaires clients parfois peu aguerris à la grammaire, la qualité rédactionnelle est moindre que sur Google plus ou le profil des rédacteurs est différent.

Répondre
TheEnglishMan

Merci c’est vraiment génial pour mes étudiants, ils pourront lire de l’anglais qui correspond à leur niveau. ça ne marche pas encore en français?

Répondre