🧟‍♂️️ Vérifiez vos pages zombies SEO sur votre site !!! 🧟‍♀️️

Elles plombent votre référencement et ne vous rapportent rien...

Je le détaille dans mon tuto Pages Zombies

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Présentation de la société Google

Cet article présente la société Google, de sa naissance en 1998 à nos jours…

Historique : création de Google en 1998

Google a été fondé le 7 septembre 1998 par Larry Page et Sergey Brin, deux étudiants PhD de l’université de Stanford, dans le département Informatique. L’apport initial de 1 million de dollars est venu des amis et de la famille des deux étudiants, mais aussi de Andy Bechtolsheim, un des fondateurs de Sun Microsystems. En juin 1999, deux capitaux-risqueurs ont investi 25 millions de dollars, ce qui a permis à Google de se développer plus rapidement. Google est basé à Mountain View. En 2002, 2200 personnes étaient employées par Google ; désormais le nombre de salariés Google est supérieur à 85000.

Google a enregistré de nombreux noms de domaine pour chaque pays, ainsi Google France est accessible sur www.google.fr
Google.fr n’est qu’une interface en Français d’interrogation de l’index de Google (il n’y en a qu’un pour toutes les langues). Néanmoins à cause du paramétrage, certains résultats peuvent différer des recherches faites sur www.google.com

Que signifie « Google » ?

Google est dérivé du mot « googol » qui est un nombre gigantesque (il s’écrit avec un 1 suivi de 100 zéros…). Il a été inventé par Milton Sirotta, le neveu du mathématicien américain Edward Kasner. Attention à l’orthographe, il ne s’écrit pas googles mais bien google.

Pour en savoir plus : que signifie Google ?

Infrastructure technique de Google

Pour stocker les milliards de pages indexées, Google utilise des serveurs RAID. Plus de 250 millions de recherches sont effectuées chaque jour sur l’ensemble des sites de Google. Pour donner les résultats aussi rapidement à autant de monde, des dizaines de milliers de serveurs sont nécessaires. Ce sont de simples PC Intel fonctionnant avec comme système d’exploitation une version personnalisée de Linux Red Hat. Pour limiter le coût, Google a choisi des disques durs IDE d’IBM au détriment du SCSI. Un système complexe d’équilibrage de charge (load balancing) permet d’aiguiller chaque requête vers les serveurs les moins chargés.

Les logiciels utilisés par Google

La plupart des logiciels utilisés par Google sont faits maison, en utilisant souvent des outils GNU comme gcc, gdb, gnats. L’outil de gestion de configuration est p4. La version de départ de Linux (Red Hat) a été dépouillée de tout ce qui ne sert pas à Google : le système X Window, le serveur web Apache et Telnet, pour des raisons de sécurité. L’éditeur Emacs a été laissé pour permettre des modifications rapides du code.

Un brevet a été déposé aux Etats-Unis (n° 6 285 999) pour protéger leur algorithme d’évaluation de la popularité des pages web (PageRank).

La société Google aujourd’hui

Pour aller plus loin, je vous conseille de lire les articles suivants :

Le département acquisitions de Google

Le nouveau dirigeant de ce département sera Don Harrison, l’ancien Vice-Président du département juridique. C’est ce qu’affirmait l’agence Reuters le 7 décembre, sur les confidences d’une personne proche de l’information.

L’ancien responsable de M&A; David Lawee, prendra la tête d’un groupe de spécialistes de l’investissement dans des entreprises extérieures. « Il s’agit de la création d’un fond d’investissement interne à Google » d’après la source du Googler. Le groupe s’est refusé à tout commentaire.

Le géant de l’Internet, doté d’une santé financière extrêmement solide, est l’une des sociétés les plus actives dans les acquisitions d’entreprises. Elle compte à elle seule plus de 160 rachats d’entreprises ou de brevets depuis 2010. Par ce biais sont ainsi nés quelques uns de ses produits les plus en vue : du service de cartographie au système d’exploitation mobile Android.

La direction dispose d’un trésor de guerre d’environ 46 milliards de dollars (35,5Md€) disponible à fin d’acquisitions. L’achat le plus important a été la reprise pour 12,5 milliards de dollars du fabricant de téléphone portable Motorola Mobility, avec lequel Google entend renforcer sa position face à des rivaux comme Apple et Samsung dans le secteur en plein essor des smartphones et des tablettes. La plupart des achats portaient sur des montants peu élevés, si bien que Google n’avait pas d’obligations d’informations financières à leur sujet.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.