➡️ Grosse promo en cours sur ma plateforme SEO ⬅️

Sur My Ranking Metrics, on double les crédits que vous achetez !

🎁 Offre limitée au 23/11 à découvrir ici

Résultats financiers Google
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Tous les résultats financiers de Google détaillés (avril 2018)

Découvrez tous les détails des derniers résultats financiers de Google (et Alphabet Inc.) : chiffres à jour, graphiques, évolutions sur le chiffre d’affaires, les bénéfices, la part d’AdSense, les réserves financières, le nombre d’employés, etc.

Dernière mise à jour : 02/05/2018

Résultats financiers T1 2018 et année 2017

Sur ce trimestre, le segment Google a affiché des revenus de 31 Md$, en augmentation de 25,8% en glissement annuel, et en diminution de 3,6% en séquentiel, par rapport à T4-17. Les bénéfices du holding Alphabet Inc. ont été de 9,4Md$, en augmentation de 73,3% sur 1 an !

Sur les 12 derniers mois, Google (Alphabet) a réalisé un chiffre d’affaires de 117,3 Md$, en augmentation de 23,7% sur 1 an. Les bénéfices du holding Alphabet Inc. ont été de 26,5 Md$, en augmentation de 73,3% sur 1 an.

Chiffre d’affaires Google 2017 (à partager sur Twitter) :

En 2017, Google a réalisé un chiffre d'affaires de 117 Md$, en augmentation de 24% sur 1 an !Click to Tweet

Bénéfices Google 2017 (à partager sur Twitter) :

En 2017, Alphabet (Google) a dégagé 26 Md$ de bénéfices, en hausse de 73% sur 1 anClick to Tweet

Chiffre d’affaires de Google

Evolution des revenus Google de 2005 à T1 2018

Evolution des revenus Google de 2005 à T1 2018 : AdWords, AdSense et les autres

Les revenus de Google se sont élevés à 31,15 Md$ pour ce seul trimestre ! Ils se ventilent de la façon suivante :

  • segment Google (activités historiques) : 31 Md$, soit 99,52% du CA d’Alphabet
  • autres activités : 0,15 Md$, soit 0,48% du CA d’Alphabet

Concernant le segment Google :

  • 21,998 Md$ pour Google AdWords, soit 70,97% des revenus Google, en augmentation de 26,4% par rapport au même trimestre de l’année précédente et en baisse de 1,07% en séquentiel (= par rapport au trimestre précédent)
  • 4,644 Md$ pour Google AdSense, soit 14,98% des revenus Google, en augmentation de 15,87% par rapport au même trimestre de l’année précédente et en baisse de 6,93% en séquentiel
  • 4,354 Md$ pour les revenus Google hors publicité, soit 14,05% des revenus Google, en augmentation de 40,68% par rapport au même trimestre de l’année précédente et en baisse de 7,1% en séquentiel

Remarque : par souci de simplification, j’utilise « AdWords » pour parler des revenus publicitaires de Google sur ses propres sites et « AdSense » pour parler des revenus publicitaires générés sur les sites de ses partenaires.

En très forte augmentation, les revenus de Google hors publicité vont bientôt dépasser ceux d'AdSenseClick to Tweet

Autre graphique du chiffre d’affaires de Google :

Evolution du CA de Google de 2005 à T1 2018

Evolution du chiffre d’affaires de Google de 2005 à T1 2018

Voici l’évolution de la répartition des revenus de Google :

Répartition des revenus Google de 2005 à T1 2018

Evolution de la répartition des revenus Google de 2005 à T1 2018 : AdWords, AdSense et les autres

Bénéfices de Google

En termes de bénéfices, Google a encore explosé son record…

Google a généré 26,5 Md$ de bénéfices sur les 12 derniers mois !Click to Tweet

Voici la courbe sympathique de l’évolution des bénéfices de Google trimestre par trimestre :

Bénéfices Google T1 2018

Evolution des bénéfices trimestriels de Google de 2011 au T1 2018

Cours en bourse et capitalisation boursière de Google

Au 02/05/2018, la capitalisation boursière d’Alphabet Inc. (action GOOG) s’élevait à 722 Md$.

Cours action Google / Alphabet Inc (GOOG)

Cours action Google / Alphabet Inc (GOOG) et capitalisation boursière

A votre avis, dans combien d’années l’entreprise Google (Alphabet) vaudra 1000 milliards de dollars ? Je trouve ça assez flippant à vrai dire… pas vous ?

Autres chiffres sur l’entreprise Google

  • les coûts d’acquisition de trafic ont été de 6,288 Md$ dont 3,386 Md$ qui représentent le reversement aux éditeurs AdSense (Google a donc reversé en moyenne 72,91% des revenus AdSense (voir les détails dans le schéma ci-dessous)
  • au 31/3/2018 l’entreprise comptait 85050 employés à plein temps (sur ce dernier trimestre, il y a donc eu en moyenne un solde positif de 384 salariés à plein temps supplémentaires par semaine)
  • Google disposait au 31/03/2018 de 102,9 Md$ de cash, de quoi poursuivre sans trop de soucis ses rachats d’entreprises et brevets
Ne manquez pas aussi : stats sur Google

Evolution du nombre d’employés chez Google

Ces 3 mois, le solde des embauches de salariés Google à plein temps fut de 384/semaine, + du double de d'habitude !Click to Tweet

Depuis 1 an, la croissance des embauches diminue.

Voici la courbe, en nombre d’équivalents temps plein :

Evolution du nb d'employés Google

Evolution du nb d’employés de Google de 2011 à T1 2018

Evolution des réserves de cash de Google

au 31/03/2018 Google disposait de 103 Md$ de cash, soit près de 10 Md$ de + en 1 anClick to Tweet

La crise ? Quelle crise ?

Evolution du cash de Google

Evolution du cash de Google de 2011 à T1 2018

Part des revenus AdSense reversée aux éditeurs (affiliés)

En faisant une moyenne globale sur l’ensemble des éditeurs AdSense, voici l’évolution de la part reversée par Google. Ce n’est sans doute pas très juste mais étant donné que Google n’est pas hyper transparent sur cet aspect, nous ne pouvons pas en savoir plus…

Evolution de la part des revenus AdSense reversée aux affiliés

Evolution de la part des revenus AdSense reversée aux affiliés de 2011 à T1 2018

Pour ceux que ça intéresse, sachez que Google a fourni en 2010 des chiffres officiels sur la part que Google AdSense reverse aux éditeurs.

Voir aussi : les commandes Google XWDYKBGRZERHOLJJPLRTFGFLESMKJ
Ne manquez pas aussi les statistiques sur YouTube.com

Source : le communiqué de presse officiel

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (4 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

4 commentaires

JULU

en résumé, google c’est comme les banques (cf la partie adsense), à la fin du bal, c’encore google qui gagne

Répondre
Marc

Google a littéralement spolié les éditeurs qui travaillaient avec lui depuis des années.

Tout est dans l’interface Adwords :

1) des changements par default qui font très mal aux réseau partenaire adsense qui était de facto dans la console de prédiction par mot clé, c’est devenu par defaut SEULEMENT sur les pages Google
2) meme si l’on choisi le réseau des partenaires, dans les suggestions proposées par Google, LES SOUS-DOMAINES ONT ETE SUPPRIMES des suggestions …

Si votre site est structuré en sous-domaine comme l’annuaire Français, (exemple : https://hotel-restaurant.annuairefrancais.fr ), vous n’avez aucune chance d’être selectionné dans des campagnes display.

Chez nous, c’est presque 75% de baisse de rentabilité depuis début 2015, date de changement de l’interface Adwords .

Conséquence chez les annonceurs, le cout par clic dans Google s’est considérablement envolé, car tout cela a contribuer a favoriser l’élévation des enchères sur les pages de résultats de Google.

Il y n’y a que quelques vrais experts Adwords qui savent contourner les ruses de Google pour offrir a leur clients des visibilité très larges sur le réseaux partenaire a des prix beaucoups moins élevés.

Répondre
Marc

PS: Google ne diffuse pas les publicités aux enchères basse (0,01 €), même si il n’y a pas d’autres annonceurs, en RECLAMANT un minimum de 0,60€ (même si on est le seul annonceur) …

Je ne sait pas a quoi sert dans ce cas un minimum de 0.01€, ca ne sert a rien, sauf tromper et abuser l’annonceur qui peut finir par craquer par besoin ou faiblesse et payer 60 FOIS PLUS CHER ….

https://www.webrankinfo.com/forum/t/google-diffuse-pas-les-publicites-aux-encheres-basse.190905/

Répondre
David

Tjs aussi hallucinantes ses stats !
Ca semble irréel, mais c’est bien réel !

Répondre