Google AdWords

Google AdWords est un programme de publicité en libre-service à la performance qui permet aux annonceurs de poster leurs liens sponsorisés sur des domaines web tels que Google, AOL, Ask et d’autres.

Besoin d'aide sur Google AdWords ? :

Google AdWords en image :

AdWords

Présentation de Google AdWords

S’appuyant sur un système de mots-clefs et utilisant essentiellement le format texte, le programme AdWords fonctionne au coût par clic (CPC), c’est-à-dire les annonceurs ne paient que lorsque l’on clique sur leurs liens commerciaux.

La position de l’annonce est déterminée à la fois par son taux de clic (CTR, pertinence), la somme que l’annonceur accepte de payer à chaque clic (enchère) ainsi qu’un facteur de qualité de la page de destination (Quality Score, QS).

Google met à disposition de ses annonceurs et partenaires une gamme complète de services clients et éditoriaux conçus pour faciliter la pertinence des annonces et de mesurer l’impact des campagnes.

Google AdWords Keyword Tool

Google propose dans son interface un outil de suggestion de mots-clés, qui permet aux emarketeurs de déterminer d’autres idées de mots-clés à acheter pour leurs campagnes emarketing.

Cet outil est également utilisé pour travailler le référencement naturel. Il donne en effet des idées d’autres expressions à utiliser dans son contenu éditorial.

Se former à Google AdWords

Il existe beaucoup de possibilités pour apprendre à utiliser AdWords et améliorer ses campagnes AdWords. Google propose des webinars AdWords (des sortes de conférence en ligne). L’organisme de formation Ranking Metrics, créé par WebRankInfo, propose aussi une formation Google AdWords, présentée par une spécialiste (directrice SEO/SEM chez AuFéminin.com).

Google AdWords Editor

Pour faciliter la gestion des grosses campagnes, Google propose le logiciel AdWords Editor. Celui-ci permet notamment de travailler hors-ligne, ou tout du moins déconnecté de son compte AdWords.

Egalement à propos d’AdWords…

Brevet de Google pour de la publicité sur les téléphones mobiles

Shumeet Baluja a rédigé la description du brevet intitulé Advertisements for devices with call functionality, such as mobile phones, permettant d’afficher de la publicité sur tout appareil pouvant émettre un appel (Google ne veut pas se limiter à ce qu’on appelle les téléphones mobiles, afin d’appliquer ce brevet également à d’autres appareils communicants).

Déposé en juin 2004, le brevet est accepté depuis le 5 janvier 2006.

En résumé, certaines publicités pourront être associées au numéro de téléphone de l’annonceur. Il suffira d’un clic sur une touche pour que l’utilisateur soit en contact avec l’annonceur. Rien de bien révolutionnaire, hormis le fait que Google risque encore d’étendre sa couverture publicitaire… Et si Google offrait les communications en échange de publicités AdWords Mobile ?

En 2005, Google AdWords crée son score de qualité (AdWords Quality Score)

Le 17 août 2005, Google a modifié son système d’évaluation de mots ainsi que le système de classement des annonces Adwords. Une enchère minimum est désormais associée à chaque mot clé en fonction de la qualité (également désignée par le terme niveau de qualité) du mot clé dans le compte.

Les changements les plus importants sont :

simplification du système d’évaluation: Les états des mots clés « normal », « en cours d’évaluation », « en attente » et « désactivé » sont remplacés par les états « actif » et  » inactif ».

introduction d’un CPC minimum: chaque mot est évalué et un CPC minimum lui est attribué. Si votre CPC Max est inférieur au CPC Min attribué, votre mot est désactivé. Plus le mot sera jugé comme pertinent pour la campagne et plus le CPC minimum requis pour que le mot soit actif est faible.

« une enchère minimum sera associée à chaque mot clé en fonction de la qualité (également désignée par le terme  » niveau de qualité « ) du mot clé dans votre compte. Si le coût par clic (CPC) maximum de votre mot clé ou groupe d’annonces correspond à l’enchère minimum, le mot clé sera actif et pourra déclencher la diffusion des annonces. Dans le cas contraire, le mot clé sera inactif et ne pourra pas déclencher la diffusion des annonces.  »

Ce CPC Minimum est appelé Quality-Based Minimum Bid en anglais (QBB).

introduction d’un facteur qualité:
Le CPC minimum de chaque mot est calculé selon un facteur qualité (Quality Score). Le facteur qualité dépend directement des performances du mot dans la campagne (CTR du mot + d’autres facteurs tels que le CTR du texte d’annonce ou l’historique du mot sur d’autres campagnes Google).

enchère minimum fixée à 0.01€: Plus le Quality Score est élévé et plus le CPC minimum est faible. Il peut même descendre jusqu’à 1 cent.

changement de la formule de classement des annonces:
avant : CTR X CPC Max
maintenant : Quality Score X CPC Max

Réactivation d’un mot clé désactivé:
Dans l’exemple ci-dessous le mot « exonération » ne bénéficie pas d’un Quality Score suffisant pour pouvoir être actif à 0.05 €. Vous pouvez donc soit supprimer ce mot, soit augmenter son CPC Max pour qu’il soit au moins égal au CPC min requis.

mot désactivé:

Augmentation du CPC Max au niveau du CPC Min pour rendre le mot actif:

IMPORTANT: si vos mots se désactivent régulièrement, pensez à optimiser votre campagne, en particulier les couples mots clés/textes d’annonces. Votre Quality Score ne s’en portera que mieux et votre portefeuille aussi…. ;=)

Rachat de dMarc Broadcasting

En janvier 2006, Google ajoute un nouveau canal de distribution pour ses annonces, en s’offrant la régie publicitaire dMarc Broadcasting, spécialisée dans les stations de radio. Restera-t-il un seul média sans publicité Google ?

dMarc BroadcastingdMarc Broadcasting est une régie publicitaire ayant développé des outils permettant de diffuser des publicités à la radio. Son système est utilisé sur 4600 radios américaines.

Le montant de la transaction est de 102 millions de dollars en cash. Mais l’addition pourrait monter jusqu’à 1,136 milliard de dollars sur les trois années à venir selon des objectifs inclus dans ce contrat.

Google continue donc sa diversification en s’intéressant aux médias traditionnels (en plus de Google sur les mobiles, les BlackBerry et Motorola, de la vidéo, la musique, etc.). Verra-t-on un jour une ou des Google Radio, agrémentées de publicités AdWords ? En tout cas on est vraiment loin désormais d’une entreprise technologique…

PS : Ce rachat s’ajoute à la liste des sociétés rachetées par Google.

Novembre 2006 : Google se lance dans les médias offline pour AdWords

Michael Mayzel a annoncé cette semaine que Google allait tester un système de publications d’annonces audio avant la fin de l’année. Les annonceurs auront la possibilité de choisir cette option via leur panel AdWords actuel.

Vous vous souvenez sans doute que Google a racheté dMarc Broadcasting, une régie publicitaire permettant de diffuser des publicités à la radio avec un système automatique de publications.

Selon Reuters, le porte parole de Google, Michael Mayzel, a annoncé cette semaine que Google allait tester un système de publications d’annonces audio avant la fin de l’année. Les annonceurs auront la possibilité de choisir cette option via leur panel Adwords actuel.

Eric Schmidt, le PDG de Google, avait d’ailleurs annoncé des possibilités de recrutement pouvant aller avec le temps jusqu’à 1000 employés (en Septembre, Google comptait 9378 employés).

Les perspectives audio de Google arrivent en parallèle d’une possibilité de vente de Clear Channel, le plus gros groupe de radio américain contrôlant environ 20% des revenus des radios locales industrielles.

D’autre part, trois groupes de presse américaine investissent 15 millions de dollars dans un portail de presse online faisant de la concurrence directe à Google News : Topix.net.

Au même moment Google teste d’autres possibilités de publicité offline, après l’échec à destination de magazines papier (Google AdSense for Print), Google tente de nouveau de vendre des espaces publicitaires qui apparaîtront dans les éditions papier d’une cinquantaine de journaux renommés comme les groupes : Gannett, Chicago Tribune, New York Times, Washington Post Company et Hearst. Google lancera ce test grandeur nature d’ici la fin du mois en sélectionnant 100 de ces annonceurs, les annonces devraient être disponibles sous différentes formes en fonction du journal. En effet, il ne faut pas oublier que dans la presse papier les articles ne font pas forcément toujours la même taille, les publicités seront donc adaptées au contenu même du journal. Petite précision : Google s’engage à ne pas gagner d’argent grâce à ces différents tests, ce qui est plutôt intéressant pour les annonceurs ;-)

Google tend donc vers une extension de son système publicitaire à divers médias dont maintenant la télévision, les journaux papiers, la radio et le mail. Tout ceci via un système unique de publication pour les annonceurs : AdWords.

Donnez votre avis sur Google AdWords

Note : 3.0 (2 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

Un Commentaire

arthur

la page campagne adwords ne fonctionne pas et cela m’a déjà fait le coup il y a deux jours bilan je ne peux pas modifier mes paramètres je vais donc payé pour rien.
je peux me connecter au compte, aller sur les autres pages mais pas la page campagne quel dédommagement est prévu